AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 15 Aoû - 14:20

Vagrann

Rulfr était réputé dans toute la première compagnie des Death Templar pour le calme exemplaire de ses actes en toutes circonstances mais les révélations d' U'ktar l'ébranlèrent quand même.
Il avait devant lui deux créatures vieilles de plusieurs millénaires dont l'un était âgé de plus de vingt millénaires!
U'ktar avait connu les guerres entre les Anciens et les C'tans !

Le Talonite leur expliqua l'histoire de son peuple, peuple éthériques qui avaient pris possession avec l'accord du "propriétaire" du corps qu'il avait devant les yeux, pour survivre face aux dangers d' Ulkutaar, le Warp.
Il leurs expliqua qu'il avait vu les C'tans vouloir anéantir toutes vies dans la galaxie et qu'ils décidèrent d'ériger ce complexe du souvenir pour préserver la trace de toute vie recenser dans la galaxie.
Malgré la politique de l'Imperium concernant la vie xénos, Rulfr pu comprendre qu'un peuple voulait garder un témoignage de l'histoire de la galaxie.
L'Arbre des Ancêtres en était un bon exemple. Représentation gigantesque des ramifications génétiques des espèces de la galaxie vivantes ou éteintes.

Sa prudence remonta d'un cran quand U'ktar leurs appris que çà n'était pas eux qui avaient placer les corps du scientifique et du soldat dans la cuve. Le prédécesseur d'U'ktar étant mort depuis longtemps, lui étant en sommeil depuis des millénaires.

Les cliquetis métalliques que tous avaient entendu tout à l'heure étaient aussi inconnu du Talonite qui précisa après un scans de ses ordinateurs que çà n'appartenait pas à quelque chose de vivant.

Rulfr vit que tous les soldats présent dans la pièce et qui écoutaient les révélations du xénos étaient tous en alerte et concentrés, les armes prêtes à servir au moindre signe suspect de la chose qui faisait les bruits métallique.

Le seul point positif venait du fait que U'ktar leur apprit que les perturbations Warp provenaient d'un des couloir qui partait de la salle dite de l'Arbre des Ancêtres.

"Il serait donc sage que nous nous dirigions vers là"... conclu Rulfr
"Je suis d'accord. Allons nous mettre en route, voulez vous... "acquiesça U'ktar, sa cuve se levant brutalement, soutenue par ce qui ressemblait à une poussée antigrav.
La cuve flotta doucement, de plus petits vox sur ses côtés, et commença sa descente de l'estrade, U'ktar invitant le groupe d'exploration à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 16 Aoû - 9:57

Hellmouth
Des coups de feu sporadique se faisait entendre sur le canal général de la compagnie. Des escouades de ses hommes étaient partie avec les Storm Warriors nettoyer de fond en comble le vaisseau hérétique de la poupe à la proue.
Les hommes de cet Altor avaient bloqué les bordées qui allait faire feu juste à temps en tuant les servants et la modeste défense qui bloquait les accés.
Le Capitaine balafré consentit à enlever son casque respirant l'air vicié chargé de sang et de chair calciné en grimaçant. Son Frère-Navigateur prenait le contrôle avec l'aide d'un autre Steel Fist et la carte du Hellmouth s'afficha, les pointeurs passant tous au vert après quelques heures, le vaisseau véritable blasphème envers l'Imperium avec son Aquila décapité était leur.
Un sourire satisfait apparut, chose rare chez ce bougon invétéré, la débâcle de Zereghul était vengée et il ne comptait pas s’arrêter là.

-Mon capitaine, le Hellmouth doit être gardé sous notre contrôle
-Dites au commandant Torven de mettre L'Iron Falcon en protection. Qu'en est il à bord de notre flotte?
Des grésillements entrecoupaient la communication entre le radio humain et le Capitaine attestant des combats féroces qui se déroulait dans le secteur.
-L'Iron Falcon a repoussé l'attaque, le Steel Wolf a du se replier à l'arrière des lignes il est HS mon capitaine!
Le sourire disparu sur le visage du balafré alors que le radio continuait son rapport envers et contre tout.
-...Le Redemptor tiens bon, l'Astartes leur en fait voir de toute les couleurs, une première vague a été repoussé mais nous sommes clairement en sous nombre. Le Revenge est opérationnel, quelques hérétiques sont encore a bord mais plus pour longtemps.
Se tournant vers le vide spatial, il pouvait voir ses vaisseaux de nacre trembler sous les bordées et les assauts mais pas faillir, tout comme eux aux heures les plus sombres de leurs vie d'Astartes. Les humains qui étaient au service des Steel Fists avait une foi inébranlable, bien que non-modifié, pour Tankred, ils avaient le cœur des fils de Perturabo, inflexibles et sans peur et pour ça il leur faisait confiance.
Auprès de ces humains, les Astartes avait complété leur formation de guerriers polyvalents, devant se débrouiller seuls loin de tout autre chapitre, planètes. De fait, certains avait des compétences en navigation, en ingénierie, en communication ou savait effectuer des manœuvres sur les vaisseaux qui étaient leur demeures depuis des siècles.
-Prenez garde à vous et gardez ces vaisseaux pour nous, fit Tankred avant de donner des instructions à sa fotte. Que le Redemptor reste à porté du Revenge pour vous supporter mutuellement. L'Iron Falcon assure la protection du Hellmouth, ici nous allons retourner le vaisseau contre nos ennemis..

Le lourd vaisseau commencait à virer de bord, lachant une bordée sur le vaisseau de petit tonnage qui l'accompagnait a tribord.
Les tourelles laseres venaient d'être recalibrée et s'occupait déja des navettes et petits vaisseaux qui menaient la vie dur aux loyalistes.
Enfin un signe pour eux, tout n'etait pas perdu désormais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 16 Aoû - 13:45

SANCTIS:

Les derniers signes de combats moururent peu à peu dans le cosmos, et au sol tous poussèrent des cris de joie et de victoire.

A peine les combats achevés, les armées ne prirent pas une minute de repos et commencèrent déjà à se mettre en ordre de contre attaque, prêts à fondre sur l'ennemi, sans pitié, leurs cœurs débordants d'une foi incandescente.
Les cohortes se rassemblèrent et montèrent dans les cieux en un firmament de navettes martiales. Tandis que les vaisseaux en orbite achevaient de nettoyer la zone des quelques ennemis encore présents, la flotte gonfla considérablement par ces renforts de pieux guerriers, bien décidés à repousser par eux mêmes le Chaos.

Les quelques officiers et ecclésiastes qui assistèrent à ce spectacle, et qui n'étaient pas de Sanctis, furent éblouis par une telle démonstration de foi envers l'Empereur. Une véritable légion de pèlerins prêts à mourir pour le salut de leur système meurtri et les âmes de leurs frères tombés dans la corruption. Il n'y aurait pas de pitié, juste les flammes de la divine vengeance.
C'était un spectacle à la fois merveilleux et terrifiant...

Le Purgateur était toujours en pleine discussion avec le Black Templars qu'il venait de libérer, désireux d'en savoir plus sur l'étrangeté de sa transformation physique et psychique. Certains disaient déjà que l'Initié Crion était devenu une aberration, une monstruosité...tandis que d'autres disaient qu'il avait été touché par la grâce de l'Empereur...
Quoi qu'il en soit, son destin serait probablement scellé lorsqu'il aurait répondu aux questions du Purgateur...



VAGRANN:

Le groupe était toujours emmené par U'ktar au travers d'innombrables couloirs et de salles tantôt d'un petit aspect, tantôt gigantesques. De nombreux secrets et artefacts inestimables furent révélés aux Death Templars et au commando de Bibsou.
Des secrets de la Galaxie vieux de millénaires, la réalité sur certains évènements que l'Imperium avait prudemment réécrits...

Le petit groupe était de plus en plus déstabilisé par ce qu'il découvrait, et Bibsou et Rulfr commencèrent à craindre que la foi de certains envers le Trône et Terra ne commence à vaciller. Ils avaient peur que ces révélations ne les poussent petit à petit vers la sédition.

En effet, d'outrageux secrets étaient en train d'être portés à leur connaissance, et parfois, les fondations même de l'Imperium s'en trouvaient ébranlées. De pas en pas, de terribles vérités étaient révélées, notamment sur cette période obscure qu'était devenue l'hérésie d'Horus, ou même des évènements bien plus anciens, datant des premiers millénaires de l'Humanité.

U'ktar continuait innocemment son chemin, non conscient de l'horreur qui saisissait peu à peu ses suivants, que la grande et terrifiante vérité pénétrait telle une dague impitoyable. Certains, même des Astartes, pleuraient parfois longuement, accablés par ce qu'ils découvraient.
Rulfr regarda une fois de plus Bibsou, dont le visage était un masque de fermeté. Par l'Ordre, il savait que l'Imperium maintenait son règne sur des fondations bâties de mensonges, mais lui aussi était choqué par ce qu'il découvrait ici.
"Rien de ce que nous découvrons ici ne doit jamais en sortir, ou ce serait l'écroulement de la Galaxie toute entière. murmura-t-il.
-Penses tu à l'oeuvre insidieuse du Chaos, mon frère? hésita Rulfr, au courant de vieilles légendes au sujet de la perfidie du Seigneur du Changement.
-Non...fit Bibsou. Non je ne le pense pas...Je ne le ressens pas. ajouta-t-il en posant discrètement une main sur sa poitrine, juste au dessus de l'inhibiteur psychique, sondant l'esprit du démon endormi en son sein.
-U'ktar a l'air sincère...Pourtant cet endroit est une véritable némésis pour l'Imperium...
-Et pour la Galaxie toute entière, je le crains. ajouta Bibsou. ...Tout ce savoir... Toute ces failles... Tout ce... Tout ça! Imagines donc que cet endroit ne tombe entre de mauvaises mains
-J'ai bien peur que ce soit déjà le cas, hélas, capitaine Bibsou, Fils de Vulkan..." le coupa U'ktar d'une voix monotone.

Les deux officiers Astartes se figèrent brutalement. Devant eux, un arche immense surmonté d'une ellipse faisant penser à une Galaxie, au centre de laquelle trônait un symbole étrangement proche de l'étoile à sept branche, la mille fois maudite icône du Chaos. Au travers des charnières de la lourde porte semblait percer une lueur aveuglante d'énergie pure, et tous purent presque palper le bourdonnement d'énergie brute qui gonflait derrière, tel un ouragan...

Et devant se tenaient plusieurs dizaines de créatures sifflantes.
Non... Pas des créatures... Cela ressemblait à de grosses araignées métalliques, cliquetantes et sifflantes, avec un large abdomen cuivré d'où s'échappaient des panaches de fumée verdâtre. De la partie supérieure de cet abdomen gonflé de vapeurs nocives s'élançait ce qui ressemblait affreusement à un tronc humain décharné, pourrissant, parcouru de câbles et de tubes, le crâne desséché aux orbites vides, les yeux remplacés par une multitude d'augmentiques visuels teintés d'une lueur rouge sang, semblables aux yeux grossiers d'une mouche.

Ces atrocités de chair et de mécanique arachnide leur barraient le passage, et tous reconnurent alors le cliquetis significatif qu'ils entendaient par moments depuis le début.
Pire, Rulfr fut le premier à reconnaître sur l'un des torses putréfiés des lambeaux d'uniforme appartenant aux équipes scientifiques dépêchées sur Vagrann. Rapidement, il en reconnut d'autres, de soldats, de scientifiques arrivés après les premières équipes...
Par le Trône quelle folie les avait transformé ainsi.

U'ktar parut terrifié et reculait sa cuve lentement, en murmurant:
"Ulkutaar!... Oh non...Ulkutaar...partout!... La corruption...la mort...le néant...l'Oubli....Ulkutaar!"

Les Death Templars furent les premiers à lever leurs armes.
Mais les arachnides de chair et de métal attaquèrent les premières, en crissant horriblement...




_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 18 Aoû - 16:16

TEMPEST
Apregis se tenais debout devant la vitre du poste de commande de son vaisseau, il regardait avec satisfaction les derniers vaisseaux de la flotte hérétique être anéantis ou capturés, il s'autorisa un sourire en regardant le Hellmouth, qui était de retour dans la flotte impériale. Apregis donna l'ordre d'approcher le croiseur du Hellmouth et de préparer le deuxième Thunderhawk avec un contingent de spaces marines, avec plusieurs pilotes. Le capitaine voulait purger le Hellmouth le plus vite possible pour ensuite l'utiliser contre les hérétiques, les orks et les tyrannides.
Apregis avertit le sergent Altor de l'arrivée des renforts, puis envoya une communication à l'inquisiteur Turielo, pour demander des instructions.

HELLMOUTH
Altor continuait toujours de purger le Hellmouth, mais au fur et à mesure que ses hommes progressaient, cela était de plus en plus dur, car moins il y avait d'hérétiques, mieux ils ce cachaient. Il apprit l'arrivée de renfort ainsi que de pilotes, il passa sur la fréquence radio du capitaine Tankred pour l'avertir. Puis il continua dans le couloir à la recherche d'autres ennemis à tuer.


Dernière édition par Apregis le Lun 11 Mar - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenas
Citoyen
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 19 Aoû - 20:59

OBITE D'URUBIS
La bataille spatiale faisait rage et tout comme les Orks la flotte Chaotique essuyait de lourds dommages les hérétiques voyant la possibilité d'une défaite s'éloignèrent lentement de la planète, les Orks comprenant leur manœuvre les poursuivirent aussitôt.

Lors d'une collision violente entre un vaisso kitu et l'un des vaisseaux amiraux du chaos qui  perdit ses boucliers et la propulsion. L''inertie le diriga vers le ligne de vaisseaux impériaux autour d'Urubis où le cuirassé fut anéanti par les défenses planétaires en quelques instant. Les chasseurs Orks harcelait les vaisseaux moins manœuvrable du chaos tandis que les cuirassé chaotiques détruisaient les croiseurs légers des Orks. 

SPACE HULK
"-boss ! les boyz du chaos ont été krabouillés au niveau 4 et 3 !
-très bien, envoie les meganobz au pont 7, je les y rejoindrait"
Jashka' tua le dernier bersekers de khorne et prit la direction du pont 7 avec ses frimeurs, arrivé sur place les Orks tombèrent dans une embuscade d'adorateurs jashka' perdit l'un de ses meilleurs soldats et la force des peaux-vertes ne fût sauvé que par l'intervention d'un gro mek et de ces pillards qui criblerent leurs cibles de projectiles en tout genre. L'assaut des boyz du chaos fût repoussé lorsque qu'un techno-prête du chaos amorça une bombe le gro mek se précipita pour la désamorcé et fit sauter toute la section de couloir, heureusement Jashka' était allé un peu plus loin en poursuivant un aspirant champion qui avait survécu aux afrontements.

Les orks prirent le module d'abordage et envoyèrent un chargement de boyz vers le vaisseau le plus proche maus ne sachant pas vraiment comment piloter ni comment sortir les pinces d'abordage les Orks réussir tout simplement à dépressuriser le module alors qu'il était à mi-chemin du vaisseau ennemi...

BLADE OF GARK
Les défenseurs du vaisseau tenaient leur position dans les coursives bâbord, Gerda tenta tout les moyens pour déloger les chaotiques :  submerger l'ennemi par le nombre s'avéra désastreux et l'assaut à la grenade ne fit gagner que quelques mètres aux Orks. Comprenant qu'il était impossible de tuer ses ennemis par de moyens conventionnels Gerda eut l'idée la plus folle de sa vie de meganobz : Tirer sur le couloir depuis l'espace. Trois chassa-bomba Orks lâchèrent leurs missiles sur la coque du vaisseau sans effet apparent, un boyz-pilote décida de devenir un héros et fonça sur la paroi du vaisseau tout en vidant les chargeurs de ses gros flings jumelés.
L'effet fut terrible et magnifique, le métal du chasseur se froissa tandis que les plaques de plastacier du vaisseau gondolait sous le choc, une détonation retentit et toute la matière du couloir fût aspiré par le vide spatial à travers quelques fissures d'un ou deux centimètres de long.

Une fois les derniers résistants écrasés, les boyz de Gerda se préparèrent à l'abordage d'un autre vaisseau du chaos qui fonçait droit sur eux, les batteries d'armes du blade of gark se déchaînèrent sur le vaisseau en approche se dernier déjà endommagé ne pût soutenir le barrage de tir et vira tribords toute après l'envoi d'une demi-douzaine de modules d'abordage, deux furent détruit par les armes du vaisseau, deux autres furent démoli par des chasseurs Ork, l'un explosa mystérieusement -les témoins s'accordent en disant avoir vu une torpille anti cuirassé le percuter à toute vitesse-  et le dernier modules aborda le vaisseau des Orks au niveau 4 où Gerda et ses boyz attendait de pied ferme les bersekers de Khorne eux aussi près à tout pour prouver leur valeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 22 Aoû - 12:50

Sanctis

Crion avait écouter avec patience le récit du purgateur. Des évènement aussi lointain que les procès qui ont eu lieu sur Nubia jusqu’à la situation actuelle et qui paraissait non moins préoccupante.
Crion ressentait non pas une gêne mais peut-être un a priori. Les quelques membres du personnel qui avait accompagné le purgateur semblait l'observer d'une façon étrange.
Cependant, lorsque Turielo lui parla de la pénitence de Bibsou, Crion retînt tout son intérêt sur cette seule phrase.
Ce n'est pas qu'il considéré Bibsou comme un frère d'armes. Il n'avait eu aucune occasion de combattre auprès de lui mais tout de même, de là à se retrouver en pénitence ..

Enfin son récit terminé, Turielo eut à son tour de nombreuses questions à lui poser. Ce qui paraissait bien entendu normal.
"Oui, je comprends vos questions, Turielo" acquiesça Crion.
Le Space Marine s'accouda à son ancien sarcophage.
"Alors, par où commencer ? Oui, je sais. Lorsque que Maximo, Maltar et moi avons été propulsé par cette explosion physique sur Nubia, nous avons du combattre mentalement les démons du Warp, ce qui nous a totalement affaiblie. Mais notre périple n'été pas terminé. Nous nous sommes téléportés sur un vaste champ de bataille. Sur une planète assailli par le chaos qui se trouvait non loin d'ici. Nous avons du ... Non, nous devions aidé les serviteurs de ce monde-forge, et c'est ce que nous avons fait.

"Cependant, durant notre combat, j'ai été gravement blessé ... et pas que physiquement malheureusement.... Le démon qui commandait les troupes chaotiques à usé de son pouvoir ignoble de psyker pour m’abattre."
Crion marqua une pause. Ce qu'il s’apprêtait à dire n'était pas rien. Surtout face à un mebre de l'inquisition. Mais si Turielo avait fait confiance à Bibsou, peut-être alors ...
"Mon corps à été souillé par le Chaos, par le Démon. Des tissus de ma propre chaire étaient directement devenues corrompues.
Sur mon ordre, j'ai demandé que mon frère Maltar me porte le coup de grâce, pour mon propre salut. Je ne souhaitais devenir une abomination ... C'est de sa lame noire que je fus tué ...."

Le purgateur ne sembla pas ébranlé par cette histoire. Quelle rudesse et force d’esprit pensa Crion avant de reprendre.
"Le Regulus Ptolémée m'a soi-disant sauvé ... Il m'a ôtée de mon organisme toute la corruption qui s'y stockaient. Bien sure, je lui ai dis que c'était contre-nature que quand bien-même mon corps redevenait pure, mon esprit serait à jamais corrompu mais ce dernier m'a ainsi dit : "Tu es protégé dorénavant, mais mes soins ne sont que pure futilités si ce n'est que par ta volonté et ta discipline que tu résisteras au force du chaos, jeune Black templar."

Black templars, Crion eut du mal à prononcer le nom de son vénérable chapitre. Se rapprochant soudainement de lui, les acolytes du Purgateur levèrent leurs armes en direction de Crion. Il était hors de question que ce dernier face du mal à leur Commandement. Crion bien qu'il fusse l'allié du Purgateur devait à présent mourir.

"De ma souillure, j'ai déshonoré mon chapitre. De ce déshonneur, j'apporte l'infamie dans l'Imperium. De cette infamie, je déçois L'Empereur ! Je ne suis plus digne d'être un Astartes , d'être un Black Templar ... J'ai transgressé les voeux de notre ancêtre Sigismund, de notre primarque Rogal Dorn. Purgateur, j'attends votre sentence mais sachez tout de même une chose, je quitte mon chapitre. Je ne veux pas que ce dernier s'attire les foudres de votre Ordo. Mon ... Enfin, Ce chapitre est l'un des plus pieux et des plus pures, il ne mérite aucune punition. S'il il le faut, et je crois que bien que je le souhaite ardemment, envoyé-moi dans le maelström, laissez moi accomplir ma croisade éternel pour me repentir, lâchez-moi sur vos ennemis mais par le Trône, décidez vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 23 Aoû - 13:32

SANCTIS:

Le Purgateur leva immédiatement sa main gantée pour ordonner à ses hommes de baisser leurs armes.
Il s'approcha de Crion et posa ses deux mains sur ses épaules, plongeant son regard vert émeraudes dans les yeux de l'Astartes, comme si il allait lui dévorer l'esprit.
Au lieu de cela, il dit simplement, d'une vois ferme, calme et aux paroles parfaitement articulées:
"Comment pourrais-je condamner celui qui fut l'un de mes plus valeureux alliés? Comment pourrais-je vous exécuter pour une corruption passée alors que j'ai moi même aidé Bibsou à surmonter la sienne? Crion... Initié Crion, j'ai bien mieux à vous proposer..."

L'ex Black Templars frémit à ses paroles, qui semblaient présager un futur des plus étranges, et clairement pas habituel d'un Inquisiteur...

Turielo lui fit signe de le suivre, son acolyte Semos sur leurs talons, interdisant à quiconque de les suivre.
Ils allèrent dans la petite salle de conférence et l'acolyte ferma la porte et la scella.
Le Purgateur s'assit sur un fauteuil et fixa Crion, resté debout.
Il activa alors l'holoprojecteur qui afficha une icône holographique qui tournait lentement sur elle même. Une épée dorée pointée lame nue vers le bas, auréolée des ailes d'un aquila et d'une paire d'éclairs. Au centre, un crâne à l'expression neutre, bien différent des représentations grimaçantes typiques des imagiers impériaux, le front osseux surmonté d'une couronne de lauriers.
Sur la lame était inscrit en haut gothique: "Le savoir est la lumière, la lumière montre la vérité, la vérité apporte la justice."

Crion leva un regard intrigué vers le Purgateur. Celui ci ne l'avait pas quitté des yeux, et parla d'une voix assurée:
"Connaissez vous l'Ordre de l’Épée, Initié Crion?
-J'en ai entendu parler une fois, de la bouche du Sénéchal Melcor, lors de l'Hérésie de Samuss, avant vos procès...Une secte, m'as-t-il dit. Une bande d'individus cherchant dangereusement des réponses les menant souvent dans l'hérésie... Le Sénéchal avait l'air d'insinuer que cette organisation était malicieusement ancrée parmi certaines forces de l'Imperium et représentait un danger potentiel... Un nid d'hérétiques en devenir...
-Ais-je l'air d'un hérétique, Initié Crion? demanda simplement Turielo.
-Je... Je vous demande pardon, Inquisiteur?" balbutia Crion, ne comprenant pas ce qu'avait voulu dire le Purgateur.

Ce dernier ouvrit le haut de son manteau de cuir noir pour laisser apparaître un pendentif d'or représentant la même icône.
Crion fronça les sourcils comprenant ce que ce geste signifiait et se redressa, presque intimidant, exigeant silencieusement par sa posture qu'il voulait immédiatement des explications.

Turielo invita d'un geste de la main l'Astartes à s'asseoir, et commença à lui parler de l'histoire de l'Ordre, et de ceux qui le composait actuellement.

"Je ne suis pas celui à l'origine de l'Ordre, Initié. commença le Purgateur. Au départ, il fut fondé en temps que groupuscule Chapitral par le jeune Capitaine Grivus, futur Maître de Chapitre des Sky Slaughters. Il avait pour but de traquer et punir les membres de l'Imperium menant une vie trop débauchée et hors de la Loi Impériale. Lors des nombreux combats aux côtés des Repenters et des Sun Hawks, les trois Chapitres voisins décidèrent lors du Traité de Sparta de se lier dans cette même cause, créant ainsi le véritable Ordre de l'Epée. Progressivement, ils décidèrent d'étendre leur devoir interne, et leur mission se porta jusqu'au limites de ce qui était autorisé par l'Imperium. Ils découvrirent bien vite que le simple fait de vouloir mettre à jour une vérité pouvait être qualifiée d'Hérésie. Ainsi, ils commencèrent à collecter de sombres secrets à l'insu de tous et les gardèrent pour eux, afin de les utiliser si le moment venait. Bien vite, d'autres secrets s'ajoutèrent, plus terribles. Grivus comprit l'origine impie des Repenters et des Sun Hawks. Deux Chapitres issus de légions traitresses. Loyaux mais par leur simple nature, des organisation à abattre absolument. Néanmoins, Grivus décida de garder ce secret, et ils firent de même pour chaque membre demeuré loyal à l'Empereur, même issu de factions devenues hérétiques ou renégates.
-Vous en parlez comme si il y en avait des masses... l'interrompit Crion, de plus en plus mal à l'aise face à ces révélations, mais incapable de satisfaire la voix dans sa tête, celle de son honneur Black Templar, qui lui hurlait de pourfendre le Purgateur pour hérésie et de porter aux yeux de tous cette odieuse trahison. Sa curiosité prit le dessus.
-Il y en a bien plus que vous ne croyez, Initié. répondit calmement Turielo. Depuis la fondation de l'Ordre, cent trente deux cas similaires furent traités et gardés sous scellé de l'Ordre, hors de la surveillance de Terra. Je sais que cela constitue un blasphème impardonnable à vos yeux. Mais progressivement nous compriment que les organisations de Terra qui nous gouvernent ont de loin dépassé la vision de l'Empereur, l'ont transformée, corrompue et se la sont totalement appropriée. J'ai moi même rejoint l'Ordre voici presque un siècle, suite à une de mes missions dans un sous secteur proche. Bien entendu, ma première réaction fut de pousser mon investigation à fond afin de tous les mener sur le bûcher... Mais plus je trouvais de preuves, plus ma foi toute entière fut ébranlée. J'ai finalement embrassé leur cause et rejoint l'Ordre, pour la Gloire de l'Empereur et de l'Humanité et pour lutter contre la décadence et l'obscurantisme affolant dont fait preuve le gouvernement actuel de Terra qui prétend odieusement servir la vision de l'Empereur aimé de tous.
-Ce qui fait de vous un hérétique... murmura Crion, dépassé par les évènements. Mais étrangement, je ne parviens pas à vous en vouloir...Je ne saurai dire pourquoi...
-Parce qu'au fond de vous, par ce que vous avez vu à mes côtés et lors de votre propre combat, vous savez que j'ai raison, Initié. Que nous avons raison. lui répondit Turielo. Le but de l'Ordre n'est pas seulement de faire la chasse aux oisifs et aux hérétiques repentis, mais bel et bien d’emmagasiner le plus de savoir que nous pouvons pour parvenir à la vérité qui permettra de sauver l'Humanité de son aveuglement. Et je crois fermement que nos méthodes, bien que secrètes et hors la loi, sont justifiées. Je crois que ces travaux servent l'Empereur bien plus que cette guerre éternelle que nous menons contre nos ennemis et contre nous mêmes. Bibsou a rejoint l'Ordre, lors du conflit de Nubia. A présent, il dispose de ressources précieuses pour abattre le Chaos et les xenos qui nous menacent... Certains Inquisiteurs marginaux ou trop radicaux sont très proches de nous. Les Futharks, les Praetors de la Garde Impériale sont à nos côtés. La Sororité qui nous accompagne en fait partie... Notre organisation est vaste. Mais nous avons aussi beaucoup d'ennemis potentiels qui nous tournent autour pour trouver un point faible et nous envoyer tous à la mort, pour garder dans l'ombre leurs honteux secrets... Même les Sun Hawks, pourtant en disgrâce et officiellement traîtres gardent en eux ces terribles secrets et feront tout pour les garder en sécurité, pour ne pas nous compromettre. Ils continuent, j'en suis sûr à oeuvrer pour l'Empereur..."

Crion garda le silence un moment...Il se sentait vraiment perturbé. Partagé entre son tempérament de Black Templars et ses enseignements qui l'obligeait à abattre ces hérétiques et à les faire connaître de tout l'Imperium...Et en même temps tiraillé par tout ce qu'il avait vécu jusque là, tous les sombres secrets qui lui étaient cachés, les frères de combats injustement abattus comme hérétiques, les mystères de Terra...
Une explosion de questions commença à tourmenter son esprit.

Il leva les yeux vers Turielo, demeuré immobile.
"Pourquoi me dites vous tout ça? demanda-t-il.
-Parce que ce sont des êtres comme vous qu'il nous faut. Des héros, des parangons de la vertu impériale, des êtres inébranlables. Et aussi des brebis égarées...Des solitaires...Des gens qui n'ont plus rien à perdre..."

Il fit une pause. Il désigna du menton à Crion son armure nue et sans marquage qu'il portait présentement.
"Vous m'avez dit votre désir de quitter votre Chapitre. En un sens, de demeurer "mort" pour eux. Vous êtes sans famille désormais. Seul..."

Une nouvelle pause. Cette fois le Purgateur se redressa et replongea son regard brillant dans les yeux confus de Crion.

"Je vous propose de rejoindre l'Ordre de l'Epée et d'oeuvrer avec nous pour la sauvegarde de la Vérité et de l'avenir de l'Humanité, Initié Crion."


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 26 Aoû - 20:34

Orbite d'Urubis

Omnissiah's Wrath

En plus de trois cent ans à servir sa Legio depuis les passerelles de commandement, l'Amiral Arcadius n'avait jamais participé à une bataille spatiale aussi chaotique : quatre flottes s'étripaient, rendant coup pour coup sans jamais faiblir, tandis que le vide qui les séparait se remplissait chaque seconde un peu plus d'appareils, de torpilles et d'échos énergétiques, vagues signatures fanées des morts anonymes qui plus jamais ne connaîtraient la sensation enivrante du combat et la gloire immortelle des héros victorieux.

"Contrôle des dommages !" demanda Arcadius à la volée tandis que le Cuirassé encaissait une nouvelle bordée.
"Nos Torpilleurs rapportent de sérieux dommages dus aux débris, Monsieur, lui répondit-on, et nos Croiseurs rapportent des abordages massifs qui risquent de dégénérer"

Se tournant vers Malatesta, Arcadius vit qu'il était de nouveau plongé dans ses pensées, qui devaient certainement être bien sombres en cette cette heure funeste.

"Monseigneur ? ... Grand Maître Malatesta !" s'écria-t'il pour s'efforcer d'obtenir son attention, ce qui eut pour principale conséquence l'étonnement de la moitié des officiers du pont, qui se remirent au travail quand l'Amiral tourna vers eux un regard plein de la fureur que seuls peuvent exprimer ceux que la guerre a déjà trop durement et longtemps marqués.
"Que voulez-vous encore Amiral ? N'avons-nous pas assez payé notre tribut à Sa Gloire et Son Nom ?" lui répondit Malatesta d'un ton las
"Si vous ne voulez pas que Tempestus paie encore plus en ce jour, vous allez devoir vous préoccuper de la situation dans laquelle nous sommes, et maintenant Monseigneur !" s'exclama Arcadius, élevant le ton pour couvrir les voix de ceux qui s'étonnaient d'une telle discussion
"Et vous croyez que je ne la suis pas ? Me croyez-vous vraiment si indolent Amiral ?" cria Malatesta en se relevant pour se diriger vers les consoles de communication. "Je SUIS Tempestus, et par l'Omnimessie je refuse que le bilan de cette journée s'aggrave encore !"

Empoignant le communicateur, il se connecta à la console et régla la fréquence pour obtenir le poste de commandement du Flaming Sword.
"Ici le Grand Maître Malatesta de la Legio Tempestus, je veux parler à la Chanoinesse Egeria"
"Elle n'est pas disponible pour le moment, puis-je prendre un message ?" lui répondit une voix, sans doute celle d'une quelconque famulus
"Je ne suis pas ici pour parler à une servante de bas étage, alors passez-la moi, quand bien même vous devriez lui amener un communicateur en personne !"
"Ici Egeria. Vous êtes sur un canal de combat Princeps, alors faites vite !" entendit-il soudain
"Je prendrai le temps nécessaire, Chanoinesse. Et j'apprécierais que vous vous référiez à moi en tant que Grand Maître ... Mais je ne suis pas ici pour une question de sémantique : Tempestus se trouve dans une posture délicate, et je refuse que plus de Ses Loyaux Serviteurs ne meurent pour protéger une lune qui mourra de toute façon dès que les Tyranides auront refait leurs forces. Nous allons attirer l'ennemi sur nous afin que vous puissiez évacuer Urubis. Je vous laisse trois heures ; passé ce délai, la flotte de Tempestus se dirigera vers le point de Saut Warp, et seul l'Empereur sera encore à vos côtés. Une dernière chose : avant de commencer à argumenter avec moi, sachez que je ne suis pas d'humeur, et que vous avez déjà reçu bien plus de ma part que votre coup de poignard dans le dos ne le méritait !"

En attendant la réponse d'Egeria, Malatesta écrivit un ordre prioritaire pour le Princeps Senioris Lamnos :
### Transmission astropathique ###
### De : Grand Maître Malatesta, Legio Tempestus, Omnissiah's Wrath ###
### A : Princeps Senioris Lamnos, Legio Tempestus, Signum Nobilis ###
### Niveau de Sécurité : Maximal - Accréditation Obsidienne ##

Salutations Princeps,

Situation plus grave que prévue.
Ordre d'envoi de quatre groupes de combat supplémentaires.
Destination : Santis, Sous-secteur Gavarus, Secteur Gala, Segmentum Obscurus

Pensée du jour : Le devoir ne s´arrête que dans la mort

### Fin de Transmission ###
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 27 Aoû - 13:26

URUBIS:

Les propos de Malatesta frappèrent Egeria autant qu'un bolt tiré à bout portant.
Furieuse, elle se retira un instant des combats qui avaient encore lieu au sein de sa barge, les derniers hérétiques acculés et sur le point d'être achevés.
Elle se posta derrière un couloir dévasté par les tirs ennemis, et agrippa le vox de colère avant de répondre d'une voix sévère et brutale:
"Ecoutez moi bien, Princeps! cracha-t-elle en accantuant avec colère la désignation de Malatesta. Nous avons nous aussi perdu bien des vies de valeur, et nous les pleurerons en temps voulu. Nous nous battons maintenant pour le salut de l'Imperium et au Nom de l'Empereur! Cessez donc vos jérémiades, et battez vous comme on vous l'a ordonné! Furtia était une erreur, cette mission là ne l'est pas!
-Urubis aussi est condamnée à mourir, Chanoinesse! répliqua Malatesta avec dégoût, irrité par l'obstination de la Chanoinesse. Les tyrnaides seront là d'un moment à l'autre. Vous avez récupéré votre Sainte, à présent, il est temps de laisser cette lune à son destin, aussi funeste soit-il!
-Qui vous dit que nous sommes venus pour la Sainte, Princeps? répliqua sèchement Egeria. Notre mission est toute autre...
-Et de quelle mission s'agit il je vous prie? l'interrompit Malatesta abruptement.
-Aucune dont il vous faut avoir connaissance. répondit Egeria, cinglante. Vous avez vos ordres. Si Furtia était probablement une erreur, cette mission n'en est pas une, et vous n'avez rien d'autre à savoir dessus en dehors de vos ordres stricts qui sont de nous aider à repousser l'ennemi. Alors battez vous, Princeps! Retenez les tyranides assez longtemps, ou, mieux, prouvez que votre "glorieuse" Legio n'est pas rouillée par le temps, et exterminez les comme tout bon serviteur de l'Empereur le ferait!"

Egeria coupa brutalement la communication, tournant sa colère vers les quelques ennemis qui apparaissaient dans le couloir. L'attitude et la couardise du Princeps était impardonnable. Si jamais ils fuyaient le combat comme il l'avaient dit, jamais Egeria ne leur pardonnerait, et à la prochaine rencontre, ils en souffriraient les conséquences...

Le Capitaine de sa barge lui voxa alors un nouveau rapport. Les convois entre la flotte et Urubis étaient achevés à plus de cinquante pour cents.
Et ils avaient enfin localisé la crypte.
Le plus dur était à venir. Que l'Empereur protège...



SANCTIS:

Conformément aux ordres reçus, les flottes se mettaient déjà en formation de départ afin de traquer et éliminer les traitres et leurs suivants.
Les Steel Fists étaient partis depuis une heure pour Auriela, et les Storm Warriors se préparaient à quitter Sanctis pour atteindre Urubis pour secourir les forces d'Egeria et Malatesta. Et aussi pour retrouver leurs vieux ennemis orks...

Depuis quelques heures que les combats étaient achevés, nul n'avait de nouvelle du Purgateur. Son acolyte fidèle, Semos, était resté tout du long devant la porte fermée, dans une posture stricte, interdisant le passage à quiconque.

Puis la serrure cliqueta, et le Purgateur en sortit, l'air satisfait, suivi de Crion.
Ce dernier portait à présent une chaine argentée autour du cou qui scintillait de milles feus.
Elle représentait une épée ailée et des éclairs, le symbole de l'Ordre de l’Épée...


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 27 Aoû - 14:43

Orbite d'Urubis, A bord de l'Omnissiah's Wrath

Plus de deux heures et demie avaient passé depuis qu'Egeria avait coupé la communication, et Malatesta ressentit le besoin impérieux de se changer les idées. Quittant le pont, il se dirigea vers ses quartiers, où il extirpa un antique enregistrement musical de l'Age de l'Imperium ; tandis que les accents majestueux de la mélopée l'enveloppaient d'une brume sonore quasi onirique, le Grand Maître se mit à réfléchir à la situation et à ce qu'il s'apprêtait à faire.

Au diable leurs manigances et leurs petits secrets, qu'ils continuent à leur perte, je leur offrirais même bien le voyage pour l'enfer qu'ils désirent si ardemment ! pensa Malatesta en se rendant compte que sa décision était arrêtée ...

De retour sur la passerelle, il interrogea l'officier de communication :
"Rien de nouveau, Monseigneur, le Flaming Sword est toujours muet." lui répondit-on "Nous avons reçu une communication de réponse du Princeps Lamnos : il a détruit les dernières machines de la Legio Mortis que nous avions rencontrées, et il vous envoie les 4e, 6e, 13e et 18e Groupes de Combat, soit vingt-quatre Machines avec leurs transports et escorte."

Consultant l'heure, il vit que l'ultimatum qu'il avait fixé aux forces d'Egeria avait expiré et se retourna vers le grand holoprojecteur tactique d'où Arcadius menait la flotte
"Amiral, mettez-nous en mouvement je vous prie. Direction le Point de Saut vers Santis."
"Vous n'êtes pas sérieux Monseigneur, nous n'allons quand même pas abandonner nos alliées ici !"
"Ne vous avisez pas de me dire ce que je peux ou ne peux pas faire Amiral ! Nous partons d'ici avant que nos pertes compromettent notre Legio, et ma décision est irrévocable. Calculez le vecteur le plus efficient et menez-nous dessus à pleine vitesse.

La mort dans l'âme, Arcadius se résigna à exécuter les ordres de Malatesta, dont les yeux brillaient à présent de la flamme âcre de la détermination résignée. Tandis que les vaisseaux de Tempestus viraient de bord et quittaient l'orbite d'Urubis, ils reçurent plusieurs messages de la flotte Sororitas les enjoignant de poursuivre le combat, supplications auxquelles Malatesta ne répondit que par une phrase laconique :

Continuez donc votre combat suicide pour vous raccrocher au passé, moi je bâtis l'avenir de l'Imperium, et vos esprits étriqués et rabougris n'y ont pas de place.

Tandis qu'ils s'approchaient du Point de Saut, le Grand Maître rédigea un rapport destiné à Mars et au Haut Conseil de Terra, où il expliquait les développements de la situation et les décisions qu'il avait prises, et incluant une demande expresse d'autoriser Tempestus à user des torpilles cycloniques situées dans un des arsenaux de l'Omnissiah's Wrath ; il se garda pour le moment d'y inclure les doutes et suspicions qu'il entretenait au sujet de Turielo.

Ensuite, il s'attela à un deuxième communiqué, destiné cette fois au Purgateur lui-même, et dont le ton était bien moins courtois.

### Transmission astropathique ###
### De : Grand Maître Cosimo Malatesta, Legio Tempestus, Omnissiah's Wrath ###
### A : Inquisiteur Purgateur Niklas Turielo, Ordo Hereticus, Santis ###
### Niveau de Sécurité : Maximal - Accréditation Vermillon ###

A la lumière des récents événements survenus et des informations dont j'ai pris connaissance, j'ai pris la décision de temporairement retirer la Legio Tempestus des affrontements dans le Sous-Secteur Gavarus.

Tempestus est venue vous apporter son aide dans cette guerre, et si vous jugez indigne de nous avoir à vos côtés nous repartirons comme nous sommes venus. Je n'ai pas d'ordres à recevoir de vous, ni de comptes à vous rendre : je ne réponds qu'au Fabricator Général de Mars et au Haut Conseil de Terra, et toute tentative d'ingérence, d'intimidation ou de coercition sera assimilée à un acte hostile et entraînera notre retrait immédiat de cette Croisade.

Sachez de plus que toutes les informations que nous avons apprises sont consignées dans nos archives, et seront immédiatement envoyées à Terra si nous devions nous voir attaqués. En outre, je suis certain que vous êtes parfaitement au courant qu'il est impossible à un Inquisiteur d'excommunier une Legio Titanica, a fortiori dans la situation actuelle.

En attendant que cette situation soit tirée au clair et que vous nous traitiez avec le respect inhérent auquel nous avons droit et que nous vous avons manifesté à de nombreuses reprises, la flotte de Tempestus mouillera en orbite haute autour d'une lune de Santis, afin que l'un comme l'autre nous soyons hors de portée de canon.

Pour l'Empereur, l'Imperium et l'Omnimessie

Grand Maître Cosimo Malatesta, Legio Tempestus

Pensée du jour : Sans accomplissements, la foi n´est rien.

### Fin de Transmission ###


Dernière édition par Malatesta le Sam 27 Aoû - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 27 Aoû - 20:28

SANCTIS:

Le Purgateur suivait la progression des flottes et l'établissement des plans de contre attaques proposés par l'état major gavarien, quand un serviteur lui apporta la transmission du Princeps Malatesta.

Turielo se figea un moment sur place avant de partir brusquement en poussant un grognement de colère.
Il alla trouver son officier de communication.
"Communication prioritaire au Princeps: "Ai reçu communication. Dès votre arrivée je veux une entrevue immédiate. Je ne tolèrerai aucune crise dans la Croisade, surtout actuellement. Je veux un rapport complet. Une fois arrivés à Sanctis préparez votre flotte pour un redéploiement immédiat, le temps que nous ayions notre discussion." Envoyez immédiatement.
-Bien monseigneur. répondit l'officier, mal à l'aise face à la colère de Turielo.
-Autre message à l'attention d'Egeria. Simple: "Accélérez le mouvement sur Urubis, quoi que vous fassiez et revenez ici. Nous aurons une discussion quant à votre attitude vis à vis du Princeps.""

Le message fut transmis, suivi de celui à destination d'Egeria, et turielo repartit dans ses appartements. Avant de quitter la salle, il se tourna une dernière fois vers les officiers:
"Prévenez moi immédiatement de l'arrivée du Capitaine de Morel. Même chose lorsque le Princeps et la Chanoinesse arriverons, je veux les voir immédiatement! Messieurs, nous avons une guerre à gagner, alors trouvez moi vite un plan efficace!"

Les officiers saluèrent nerveusement. Le Purgateur s'énervait rarement, mais il était réputé pour être relativement impitoyable lors de ses colères, y compris envers ses plus proches alliés.

Et dans ces cas là, il valait mieux ne pas le décevoir...



_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 27 Aoû - 21:22

Sanctis, QG de la Croisade

La navette de descente avait fait route à pleine vitesse dès que Malatesta se fût assuré que la flotte serait prête à toute éventualité. Tandis qu'elle pénétrait l'atmosphère de la planète et que le bruit strident des refroidisseurs de coque se faisait entendre, Malatesta relut une nouvelle fois le message du Purgateur, et ne put s'empêcher de se demander jusqu'à quel point il était au courant de la situation.

"J'espère que vous avez une explication à me fournir quant à votre attitude Princeps ..." grogna rudement Turielo en entrant dans la salle de conférences, tandis que ses serviteurs refermaient avec peine les lourdes portes d'airain qu'il avait fait valser comme s'il se fût agi de vulgaires poupées de chiffon

"J'en ai une Purgateur. Elle a même un nom : Egeria." répondit froidement Malatesta en se retournant lentement vers son interlocuteur

"Pardon ? Vous voulez me répéter ça ?" lui dit Turielo sur un ton mi-incrédule, mi-enragé

"Je vais essayer de ne pas m'énerver, je vous conseille d'en faire autant ..." dit Malatesta en ne prêtant pas attention au froncement de sourcils hautain de l'Inquisiteur
"Que vous ayez votre propre agenda, je le conçois ..." commença-t'il. "... Que vos objectifs diffèrent des miens, je l'imagine volontiers ... Mais ce que je n'accepterai jamais, c'est qu'une garce de bas étage se permette de me faire la leçon, de me donner des ordres et même de me menacer, sans parler des insultes et des insinuations qui la rabaissent au niveau du grox ! Tempestus n'a plus rien à prouver et au vu du comportement indigne dont elle a fait preuve sur Furtia, je doute qu'Egeria soit bien placée pour me parler de bravoure et de devoir."

"Je puis vous assurer que ..." commença Turielo

"Je n'ai que faire de vos assurances Inquisiteur !" le coupa Malatesta. "Je suis le Grand Maître de la Legio Tempestus et j'exige de recevoir le respect dû à mon rang. Je ne sais pas ce que vous avez ou n'avez pas dit à Egeria, et à vrai dire peu m'importe, mais je vous préviens que maintenant, vous n'avez plus ma confiance." continua Malatesta en tentant de calmer le ton de sa voix. "Vous savez, il existe trois manières d'obtenir quelque chose de quelqu'un : la peur, le profit ou la confiance ; je n'ai pas peur de vous, vous n'avez rien à m'offrir, et je vous conseille donc fortement de ne plus me chercher en manigançant des intrigues dans mon dos, surtout quand elles conduisent à la destruction totalement évitable d'une machine plusieurs fois millénaires et qui méritait encore de combattre en Son Nom."

Reprenant son souffle, il ajouta d'un ton perfide :
"A moins bien sûr que vous ne contrôliez pas vos serviteurs ..."
"Sachez que j'ai quitté Urubis car cette lune allait de toute façon mourir, et qu'il ne m'appartenait pas de faire mourir plus de loyaux serviteurs de l'Empereur pour une cause perdue, surtout quand votre protégée a manifestement envie de jouer cavalier seul ..." dit-il en faisant glisser sur la table la transcription du message où Egeria lui répondait de s'occuper de ses affaires. "Si vous considérez que la sauvegarde des citoyens impériaux n'est pas dans mes attributions ou n'est pas digne de Tempestus, comme ce message le laisse entendre, alors veuillez me le dire maintenant, que nous puissions accomplir notre Devoir de répandre la Pax Imperialis en des lieux où on veut de nous."

"Néanmoins, sachez qu'à l'heure où nous parlons, une escadre de guerre de Tempestus fait route à pleine vitesse vers Sanctis avec à son bord quatre Groupes de Combat de renfort ; en outre, j'ai demandé à Mars l'autorisation d'utiliser les torpilles cycloniques. Quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois, je vous ai promis que je ne quitterais pas le secteur avant que cette hérésie ne soit purgée par les flammes, et je tiendrai ma promesse, Inquisiteur. C'est juste que bientôt je n'aurai même plus besoin de vous ..."

"La conclusion de tout ceci, Inquisiteur Turielo, c'est que je ne galvaude pas ma parole, car quand je la donne, c'est l'honneur et l'intégrité de Tempestus tout entière que j'engage ; j'ai prévenu votre Egeria, je lui suis venu en aide sur Urubis malgré le coup de poignard qu'elle m'a planté sur Furtia, nous avons souffert des pertes plus nombreuses encore, et tout ça pour quoi ? Rien, si ce n'est un peu de temps trop chèrement payé en sang pour une intrigante méprisable ... Je refuse que Tempestus soit traitée avec un tel mépris, alors que nous avons manifesté à votre égard tant et plus, allant même jusqu'à vous consulter pour des décisions militaires dont je suis seul maître. Si vous voulez vraiment de Tempestus dans cette Croisade, ditez-le franchement, au lieu de nous tendre des pièges minables dans la pénombre de votre petitesse ..."


"Ca va, vous avez fini ?" lui demanda Turielo, peu amène. "Je peux en placer une ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 28 Aoû - 9:55

SANCTIS:

Des heures s'étaient écoulées depuis que le Purgateur avait reçu le message de Malatesta. Mis à part une flotte de défense gavarienne, l'orbite de Sanctis était vide, toutes ses forces envoyées à leurs nouvelles missions.
Hobst Kiria, le général gavarien mandaté par le gouverneur Fegg avait été envoyé vers Furtia avec le plus gros de la force militaire loyaliste du système, pour tenter d'endiguer la menace des tyranides.

Horace Jvan était demeuré sur Sanctis afin de la garder hors de portée des ennemis, comme ile le faisait depuis le début de la campagne, excepté qu'il possédait à présent une armée bien plus grande qui, malgré qu'elle était constituée essentiellement de civils enrôlé sans grande expérience, avait atteint une taille redoutable et dont la foi de ses soldats la rendait lus terrible encore.

Le Seigneur Général Septim, commandant en second des régiments gavariens, avait été envoyé vers Auriela aux côtés des Steel Fists pour repousser l'ennemi chaotique et libérer la précieuse planète et ses nombreuses forces armées, et pour soutenir le Général Ortius, envoyé par Turielo dès le début.

La flotte du Purgateur, toujours dirigée par l'Amiral Thran allait quant à elle se diriger vers Faradia en compagnie d'une considérable force armée gavarienne, constituée des survivants venus au fur et à mesure des différents lieux de combats perdus, comme Zereghul, Furtia ou même Faradia. Dans ses ordres de mission, le Purgateur avait notifié qu'ils seraient accompagnés de la Legio Tempestus, mais Thran ne partirai pas avant que le Purgateur ait eu sa discussion avec Malatesta...

Turielo se trouvait dans ses quartiers quand un serviteur vint le trouver pour lui annoncer l'arrivée du Princeps. Le Purgateur se dirigea alors rapidement vers la salle de conférence, le trouble envahissant son esprit quant aux propos du Princeps, et la colère lui tordant les traits. Il ne tolérerai aucune dissension au sein de sa Croisade, pas avant d'avoir éradiqué Decimus et ses alliés, et les xenos qui s'étaient rajoutés au combat.

Il entra en trombe, sans prendre le temps de saluer le Princeps qui l'attendait. Il amorça le dialogue d'une voix sévère, la mâchoire crispée et le poing serré de colère.
"J'espère que vous avez une explication à me fournir quant à votre attitude Princeps ..."

Le Princeps se tourna vers lui, avant de répondre par le nom d'Egeria. Turielo soupira. Si ses forces armées commençaient à se fissurer à cause de leurs mésentente, alors autant laisser le sous secteur sombrer dans le Chaos, par le Trône! car il ne servirait à rien de continuer à se battre...

Il demanda au Princeps de détailler son accusation, ce que fit Malatesta avec virulence et insolence, ce qui prit Turielo de court.

Laissant le Princeps achever de vider son sac, Turielo lui demanda alors dans un sifflement de colère:
"Ca va, vous avez fini ? Je peux en placer une ? Bien. Alors écoutez moi bien, Princeps!
Je ne tolérerai en aucun cas que des rivalités entre différentes branches armées, pour quelque raison que ce soit ne vienne mettre en péril la bonne conduite de MA Croisade. Je ne suis en rien au courant des objectifs de Mathilda, et sachez que me concernant je suis uniquement ici pour réprimander l'Hérésie du Gouverneur Decimus, et rien d'autre! "
"Alors au diable vos accusations douteuses quant à mon agenda! Je devrai vous faire exécuter pour m'avoir parlé de la sorte, Princeps, Grand Maître, ou quelque soit votre stupide titre, je n'en ai que faire! A mes yeux, vous êtes un serviteur de l'Empereur, et rien de plus! Comme nous tous! Alors agissez donc avec humilité et rappelez vous votre devoir: la sauvegarde de l'Imperium, à n'importe quel prix, même votre propre mort! Nous avons tous perdu beaucoup par le passé ou dans la présente campagne. Croyez vous que les Steel Fists du Capitaine Tankred iraient geindre de la sorte et arrêter le combat parce qu'ils ont perdu des hommes valeureux en Zereghul? Non, Princeps, et ils l'ont démontré lors de leur glorieux combat ici même contre les forces du Chaos! Votre attitude est intolérable, Malatesta!"
"Je faisais confiance en votre sagacité et en votre noblesse, mais j'ai l'impression d'avoir en face de moi un enfant capricieux! Reprenez vous par le Trône! La guerre est ici, et nous allons tous payer un lourd tribut. Nous sommes en train d'amorcer une puissante contre attaque contre notre ennemi, ce n'est pas le moment de flancher, surtout pour des arguments aussi stupides! Je respecte votre ancienneté, que l'Empereur me fasse brûler ici et maintenant si je ment, et je puis vous assurer que jamais je ne vous enverrez de moi même jamais à une mort certaine. Cependant vous le savez très bien, le combat n'est pas sans danger, et les pertes, aussi douloureuses soient elles sont inévitables! Je me fiche de savoir si vous avez confiance ou non en moi."
"Je suis responsable et en charge de cette Croisade. Si vous voulez aller en contradiction avec mes ordres, alors quittez ce système et revenez y seulement quand la Croisade sera victorieuse ou que je serai mort! D'ici là, soit vous suivez, soit vous partez. Il n'y a pas d'alternatives possibles. Je sers l'Empereur et non pas ses serviteurs!"

Le Purgateur s'interrompit un moment, le souffle court, les yeux exorbités de fureur. Il ne supportait pas de devoir gérer un problème aussi futile surtout au moment le plus important de la Croisade jusque là, à savoir leur contre attaque, qui serait peut être décisive.

Malatesta allait parler quand Turielo leva sèchement une main pour l'en empêcher, en le fusillant du regard:
"Taisez vous, Malatesta! Je n'ai pas fini, et vous parlerez quand je vous y autoriserai! Au sujet d'Egeria, que nous soyons bien d'accord: je ne sais pas ce qu'elle compte faire sur Urubis, et visiblement ses actes lors de votre intervention combinée sur Furtia sont répréhensibles. Elle devra en répondre devant moi. Je ne veux plus vous entendre en parler, ni en ma présence, ni en la présence de qui que ce soit! Mettez votre rancoeur de côté, et remettez vous au travail pour le bien de l'Imperium. Je parlerai moi même à la Chanoinesse, et si elle a manqué à son devoir ou suivi son propre objectif, je la punirai moi même. Mais sachez qu'il n'en sera rien, si je considère qu'elle était dans son droit. Si jamais j'entends que vous poursuivez tout deux cette querelle enfantine et que vous mettez à nouveau cette Croisade en péril, par l'Empereur qui m'est témoin, je vous jure Malatesta que je vous tuerai tout les deux de mes propres mains!"

Sur ces dernières paroles, le Purgateur jeta sur la table une plaque métallique cabossée, trouée en son centre.
"Cet insigne appartenait à l'un de mes plus grands amis, le Général Futharks Idrisk du clan Thor. Nous avons combattu des années ensemble, et je puis vous assurer que c'était un grand homme et un militaire sans reproches. Mais il est advenu qu'il a suivi une fois un objectif différent que celui que je lui avait donné, par convoitise personnelle, non pas dangereuse ou répréhensible en soi, mais qui a fait échouer toute une campagne, condamnant un monde entier par sa seul faute. C'est moi même qui l'ais tué. Et si la douleur fut immense et l'est toujours aujourd'hui d'avoir eu à le faire, je ne regrette pas et ne regretterai jamais de l'avoir exécuté."

Le Purgateur laissa planer un moment de silence tandis que Malatesta fixait la plaque métallique sans mots dire, avec une expression neutre, mais visiblement préoccupée. Une chose était certaine, Turielo était plus que sérieux, et n'hésiterai pas à mettre à mort ses plus proches alliés, mêmes amis de longues dates, s'ils venaient à compromettre la campagne présente, et probablement la sécurité de l'Imperium tout entier.
Ses menaces étaient donc à prendre avec le plus grand sérieux...

Turielo brisa le silence:
"Malatesta, considérez que cet incident est clos. J'espère que vous avez compris où est votre devoir, votre place, et que vous n'êtes pas le seul à souffrir, et encore moins à commander. A présent rejoignez votre Flotte, vous partez sur l'heure pour Faradia aux côtés des armées gavariennes et des miennes, pour abattre une fois pour toute cette hérésie. Si vous n'avez rien à rajouter, je ne vous retiens pas...Je n'ai pas que ça à faire!"


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 28 Aoû - 11:11

HELLMOUTH

La dernière signature hostile disparu dans un echo assourdissant, une lumière aveuglante envellopant les abords proches du Hellmouth et de la formation de protection qu'avait entrepris la flotte Steel Fists.
Des escadrilles de chasseurs se livraient encore à des escarmouches sporadiques avec les quelques survivants de la flotte chaotique.
Le tableau était complet, Hellmouth était pris, les abordages repoussés, les forces de la Ruine massacrées, la vengeance de Zereghul était accompli cependant un nouveau message du Purgateur ne laissa que peu de temps à la liesse à bord du vaisseau à l'Aquila mutilé.
Appuyé contre la console de navigation, Tankred aquiesca en signe d'approbation au message que son radio lui rapporta.
Tout le monde était revenu au rapport depuis quelques minutes déja, les Storm Warriors d'un coté et les Fils de Perturabo de l'autre. Marius rejoignit Tankred sur la plate-forme de commandement, le casque mortuaire aux lentilles rouges sang regardait un a un les guerriers extenués qui se tenaient là.
-Mes frères, je vois la fatigue sur vos visages! mais je vois aussi votre détermination! La guerre n'est pas finie! nous avons remporté une victoire mais notre mission n'est pas terminée, nous nous redéployons ailleurs dans le système pour une nouvelle bataille...
Tankred avait pris la parole, une voix sombre et grave qui résonnait comme le tonnerre dans la salle de commande, laissant en suspens sa phrase.
Certains Astartes se regardaient avec une lueur de lassitude, ce n'était pas leur coeur qui étaient fatigués mais leur corps et cela le Chapelain ainsi que le Capitaine de la 4eme l'avaient bien vu.
Marius prit le relais, les deux hommes étaient l'exemple même de la complémentarité entre frères d'armes, l'opposé mais aussi le ciment d'un chapitre qui a parcouru la Galaxie en long en large et en travers. Cette lassitude en était le reflet, les Steel Fists avaient l'envie de trouver leur place qui leur a été refusée des siècles durant.
-Mes frères, je sais ce qui vous habite, je sais votre souhait car moi j'ai moi-même le même voeux. Nous recherchons notre place, nous l'avons certainement trouvé, cependant nous devons encore la mérité. Qu'importe la fatigue, qu'importe nos frères disparus, pas que nous devons les oublier loin de là! mais ayez à l'idée qu'ils voulaient la même chose et l'opportunité se présente enfin.
Les regards qui s'échangeaient dans l'assemblée étaient désormais rivés vers les deux puissants de la compagnie, le Loup De Fer reprit la parole
-Nous nous déployons sur Auriela, cette campagne prend une tournure importante et nous devons ETRE important et décisif, rien ne dois échapper au Steel Fists. Alors laisserez vous la fatigue vous emporter? ou allez vous détruire et exterminer les hérétiques qui ont fait ce que nous sommes devenus??
Une clameur de désapprobation monta dans la salle, un grondement qui voulait clairement dire que la prémiere option n'était pas envisageable, impossible, inconcevable
-Partons nous pour Auriela mes frères??
-Avec le Loup De Fer!!
Un sourire entendu se fit sur les lèvres de Tankred, l'immense main de Marius vint se poser sur l'épaulière au chevrons d'or et de jais frappé du poing de nacre.
-Bien!! rompez! Communication indiquez au Purgateur que nous partons pour Auriela dés maintenant et demandez les ordres une fois là bas.
Les Steel Fists regagnèrent leur flotte personnelle et laissèrent le Hellmouth au soin du Purgateur Turielo.

Auriela

Au point de saut, la flotte de Tankred apparu à quelques parsecs derrière la planête. Le contact fut établi immédiatement avec le Général Ortius, ce dernier avait besoin d'un renfort solide et c'est que les hommes de Tankred étaient venu apporter.
Un soutien fut mis en place de manière efficace et l'on demanda à la surface l'étendue des forces, les rapports.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 28 Aoû - 13:58

[HS je piges pas pourquoi d'un coup çà se post comme çà alors que je fais comme d'hab ] scratch

Vagrann


Rulfr s'aperçu avec horreur que les créatures qui étaient face à lui étaient d'anciens serviteurs l'Empereur mais que leurs dépouilles avaient été corrompu par le Warp pour en faire des engins de morts.

Dès qu'ils saisirent la nature de leurs ennemis, les Death Templars levèrent tous leurs armes, au même moment les araignées du Warp s'élancèrent, la boucherie commença.

Rulfr tira plusieurs bolts dans le torse d'une des choses et s'aperçu qu'elles étaient assez faible, leur force résidant dans leur vitesse impressionnante qui les amena rapidement au corps-à-corps ce qui ferait des soldats inquisitoriaux des proies faciles malgré toute leur bravoure, aussi Rulfr donna l'ordre à ses frères de les protéger de leurs mieux ainsi qu' U'ktar.

Skjöld était dans son élément lors de combat rapproché, son épée énergétique coupant facilement les restes organiques des arachnides ainsi que leurs pattes qui étaient suffisamment affutées pour blesser un Astartes.

Alors qu'il décapitait une des créatures, il vit le sergent Hönir empalé par un ancien scientifique, le démembrer à mains nu avant de tomber dans un coma protecteur.

Edgtho tirait de courte salve de prométhéum dans le tas d'ennemis, avant qu'ils ne puissent s'approcher d'U'ktar.

Ranulf, second de Skjöld au sien de l'escouade de vétéran d'assaut, envoyait voler ses ennemis à grand coup de gantelet énergétique, alors que son frère d'escouade Hular découpait les araignées métalliques à l'aide de sa paire de griffes énergétiques.

Bibsou dansait au milieu des créatures du Warp tout en les écrasant littéralement de son marteau, son combi bolter-flammer faisant un massacre autour de lui.

D'un seul coup tout fut fini, les araignées étant toutes au sol. Les survivantes furent impitoyablement exécuté par les Death Templars et les forces inquisitoriales.

"Je veux un état des morts, des blessés ainsi que des munitions." annonça Rulfr dans le vox commun.

"Escouade Skjöld, aucun mort, quelques blessures non mortel, munitions OK."

"Escouade Hönir, ici Edgtho, le sergent Hönir est blessé gravement, il est dans le coma. Un frère a perdu un bras. Munitions OK."

"Ici Bibsou, rien à signaler niveau munitions mais j'ai quatre hommes morts ainsi que six blessés ne pouvant plus continuer le combat."

"Mon escouade n'a subit aucune perte, uniquement des blessures légères. Munitions OK.

Je veux que les blessés et morts soient rapatriés vers la surface par les blessés en état de se déplacer. Je ne veux pas que nos morts deviennent des créatures du Warp."

"U'ktar ? Vous n'êtes pas blesser ? Il faut qu'on continue d'avancer pour détruire l'origine de tout ce mal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 29 Aoû - 12:50

AURIELA:

Des heures après leur transit, un ou deux jours, tout au plus, la flotte des Steel Fists et des forces gavariennes de Septim arriva en vue d'Auriela, assiégée par un flotte chaotique aux couleurs vives turquoise et or.

Pendant que le Général Septim contournait l'ennemi pour le prendre à revers, Tankred lança ses vaisseaux à l'attaque tout en tentant de joindre le Général Ortius.
Celui ci répondit, la communication saturée par les combats en orbite.
"Ici le Général Ortius, mandaté par le Purgateur à la défense d'Auriela. Par le trône vous êtes plus que les bienvenus!
-Quelle est la situation, Général? demanda abruptement Tankred.
-Notre flotte a été brisée par celle de l'ennemi. Pertes estimées à 70%. Au sol, les combats ont débutés, mais impossible de localiser l'ennemi avec certitude, ils agissent en attaques éclairs, profitant des émeutes qu'ils ont créées. Ce ne sont pas des émeutes normales, monseigneur. Ils ont hypnotisés par je ne sais quel moyen les habitants d'Auriela! Prenez garde, ce sont des psykers, c'est comme ça sans doute qu'ils ont corrompu la population locale. La résistance les tiens à lécard pour le moment, mais je ne sais combien de temps elle durera. Notre armée a été affectée à plus de cinquante pour cents et les divisions gavariennes locales enrôlent en masse pour avoir des éléments frais et dispos à envoyer au combat...
-Tenez bon, nous lançons l'attaque. fit tankred.
-Brisez leur blocus en premier, si je peux me permettre monseigneur, car ils ne cessent de nous harceler par des bombardements et je supposent qu'ils envoient un grand nombre de renforts à terre..."

Tankred accusa réception de la suggestion d'Ortius et se tourna vers le Chapelain Marius.
"Quelle sont vos suggestion, Marius?" demanda-t-il.



VAGRANN:

Au sol gisaient des dizaines de corps brisés des assaillants corrompus par le Warp, constellant la salle de pièces organiques et mécaniques.
Rulfr se tourna vers U'ktar, encore en proie visiblement à une grande terreur.
"U'ktar ? Vous n'êtes pas blessé ? Il faut qu'on continue d'avancer pour détruire l'origine de tout ce mal.
-Je vais bien, Sergent Rulfr... le rassura le xenos. Ma cuve est suffisamment résistante pour me protéger, mais mon esprit a été durement éprouvé par la présence de ces...choses. J'ai réussi à comprendre ce qu'ils sont, vos anciens compagnons disparus, mais il y a aussi d'autres éléments, dont certains qui me sont inconnus. C'est un mélange technologique bien obscur que voici...
-Ces choses sont les fruits du Chaos, assurément. grogna Bibsou en nettoyant son arme poisseuse d'un sang noirâtre.
-Oui, Capitaine Bibsou. admit U'ktar. Leur corruption par l'Ulkutaar ne fait aucun doute. Et cela se répand à présent dans tout le complexe. Par les dieux, comment cela a-t-il pu arriver?"

Au moment où il prononça ces paroles, de nouveaux cliquetis menaçants se firent entendre. Tous se braquèrent à nouveau. Impossible d'utiliser les scans, que le brouillage d'origine inconnue continuait de perturber. Seul U'ktar fut en mesure d'estimer qu'une nouvelle vague d'ennemis, plus nombreux, s'approchait à toute vitesse d'eux.

"Les portes, vite! hurla Rulfr à ses hommes. Ouvrez les!"

Les Astartes, aidés des commandos de Bibsou, poussèrent les lourdes portes qui finirent par s'ouvrir.

Ils débouchèrent ainsi sur une vaste salle circulaire irradiant d'une énergie aveuglante et oppressante.
Muets d'horreur, tous se figèrent devant le spectacle qui s'offrait à eux.

Au centre de la pièce, un gigantesque trône doré semblait l'épicentre d'une véritable tempête d'énergie malsaine, véritable ouragan psychique. Juché sur ce trône, un humain à la stature impressionnante se cramponnait de toutes ses forces pour résister à la violence des courants énergétiques. Il semblait très faible, famélique, à bout de forces.
Son visage qui fut probablement d'une grande beauté autrefois était à présent un masque cadavérique couturé d'hématomes et de cicatrices. Ses yeux fatigués et horriblement cernés étaient fermés, crispés. Ses cheveux noirs étaient abimés, maladifs et clairsemés. Il était seulement vêtu d'une toge d'un rouge carmin rehaussé d'or, râpée par le temps. Sa tête était couronnée d'une couronne de lauriers dorée. Et sur le côté du trône était placée un large épée d'or et d'argent.
Son torse nu squelettique laissait apparaître une large cicatrice, qui semblait dater de bien longtemps, mais qui semblait toujours constamment ouverte. De nombreux câbles et tubes en pagaille le reliait au trône doré, ce qui le faisait vraiment ressembler à un être mourant rattaché à un antique système de survie.

Il gémissait... Non... Son esprit gémissait. Son corps, lui, paraissait mort.

Certains parmi le groupe d'exploration tombèrent à genoux, frappé de stupeur. Rulfr était pétrifié, et à ses côtés, Bibsou se mit à pleurer. U'ktar lui aussi semblait profondément troublé par ce qu'il voyait.
"C'est impossible! gémit Rulfr!
-Serait-ce?... commença Skjöld.
-Votre Empereur... "termina U'ktar dans un souffle.

Dans leur tête le trouble laissa place à la terreur pure, ce qui affecta grandement les Astartes habitués à ignorer ce sentiment.
L'Empereur? Impossible il était sur Terra! Ce ne pouvait être lui!

Rulfr fut le dernier à tomber à genoux, malgré lui remarqua-t-il, comme forcé par une force invisible...
Ils ne virent même pas les nombreux prédateurs du Warp, se formant et disparaissant aussitôt dans les tourbillons d'énergie, certains passant trop près d'eux, fauchant un guerrier au passage.
Bibsou s'arracha à sa contemplation douloureuse lorsqu'un Death Templar fauché par un démon du vide tomba à ses côté, son corps desséché. Le Salamander se leva avec pein et pointa son arme combiné vers le Trône, les larmes lui brûlant les yeux, arrachant un hoquet de terreur chez certains de ceux encore agenouillés, horrifié par son geste blasphématoire.
"Ce n'est pas...Lui... articula-t-il avec difficulté. C'est impossible! Ce n'est pas l'Empereur. C'est un piège du Chaos."

Une voix gronda alors, belle et mélodieuse, à vrai dire la plus belle voix qu'aucun d'eux n'ai jamais entendu.
"Mes Fils...Mes Fils, je vous en prie...Aidez moi!"

L'arme combiné tomba des mains de Bibsou qui fut comme frappé par puissante poussée psychique et retomba à genoux, se sentant comme s'il pesait soudainement des tonnes.

"Mes Fils...reprit la voix... Je suis piégé ici par un puissant démon...Aidez moi!
-Non, non, non.... pleura Bibsou. Ce n'est pas possible, cela ne peut se produire...Ne l'écoutez pas mes frères!
-Mes Fils, n'écoutez pas le démon. continua la voix. Vous avez été trompé, comme moi par cette créature qui prétends protéger ces lieux! C'est comme cela qu'il m'a piégé.
-Vous n'êtes pas l'Empereur, abomination! hurla Bibsou, à présent traversé d'une profonde douleur. L'Empereur est sur Terra!
-Mon corps demeure en Terra il est vrai. répondit la voix. Mais mon esprit est piégé ici et a pris forme sous l'aspect de mon corps comme il fut des décénnies après ma blessure... Je suis piégé. Capitaine Bibsou, je sais que vous êtes le plus à même de comprendre les pièges sordides du warp et du démon. N'en portez vous pas un vous même?"

Bibsou se crispa de plus belle, tandis que son secret était brutalement révélé aux yeux de tous.
Le corps de celui qui prétendait être l'Empereur ouvrit les yeux brusquement. Un regard vide. Bibsou connaissait ce regard. C'était le même qu'il avait eu lorsque le démon s'était emparé de lui...
Horrifié par la perspective qu'il pouvait avoir le véritable Empereur de l'Humanité que nul n'avait vu de ses propres yeux depuis des millénaires, il se relâcha, laissant l'énergie invisible le maintenir agenouillé.
Un nouveaux guerrier fut emporté par un démon.
Et à présent il le vit.

Horrible, affreux, débordant de haine, à peine visible dans la tempête d'énergie.
Se tenant derrière le trône, maintenant entre ses deux mains affreuses la tête meurtrie de l'Empereur, le démon Baalzeboth riait à pleins poumons.
Il n'était pas physiquement là semblait-il, tout comme l'Empereur, et il semblait se réjouir du bon déroulement de son piège maléfique.

Bibsou hurla alors d'une rage vieille de dix ans, se rappelant cet horrible adversaire qui avait défié les Dieux du Chaos eux mêmes en voulant se placer au dessus d'eux.
Tous au sein de l'Ordre étaient persuadés qu'il avait enfin été détruit par les Eldars. Hors il était là, à torturer l'Empereur aimé de tous, riant et profitant de son odieux piège.
Bibsou se tourna vers U'ktar, fulminant.
"Est-ce vrai? hurla-t-il. Tu nous a mené dans un piège?
-Non...Non! se défendit U'ktar, terrifié. L'Ulkutaar vous ment! Je ne suis pas un traître...Je ne suis pas...
-Tuez le, mes Fils! gémit l'Empereur. Il est le réceptacle de Baalzeboth! C'est lui!"

Bibsou fut soudainement projeté à terre avec violence par l'énergie invisible et hurla de toutes ses forces, sentant avec horreur quelque chose s'éveiller en lui.
Rulfr n'avait pu prononcer un mot depuis le début, trop horrifié par ce qu'il entendait et voyait. Mais les souffrances de l'Empereur et de Bibsou le tirèrent,t de sa léthargie et il se tourna à son tour vers U'ktar, bolter levé, le regard plein de résolution.

"Pauvre fous...Ne l'écoutez pas! supplia U'ktar en faisant lentement reculer sa cuve. N'écoutez pas l'Ulkutaar! Ce n'est pas..."

Lentement Rulfr et deux autres Death Templars parvinrent à se relever et levèrent leurs armes vers lui.

"Tuez le!!" gémit l'Empereur, tourmenté par Baalzeboth dont l'énergie qu'il déployait se faisait de plus en plus importante.

Au sol, Bibsou était à présent prit de convulsions, ses yeux rouges révulsés, grognant et proférant des paroles incompréhensibles.

"Libérez moi... Tuez le!!!" fit la voix de l'Empereur, se faisant toujours plus pressante dans leurs esprits.
U'ktar commençait à prendre la fuite tandis que des araignées mécaniques du Warp apparaissaient et se dirigeaient droit vers eux, ignorant le xenos dans sa cuve.

"Tuez le!!"

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 1 Sep - 19:14

Sanctis, QG Inquisitorial

La voix enflammée de Turielo s'était à peine éteinte sous ces arches voûtées où elle avait résonné comme un tonnerre grondant que Malatesta se levait de table, le visage affublé d'un masque tellement neutre qu'il en devenait inquiétant.

"Je crois que nous avons fini, Purgateur." dit-il le regard vague après l'abrupte conclusion de Turielo. "Je vais donc retourner préparer Tempestus pour la nouvelle bataille, puisque désormais c'est ainsi seulement que l'Imperium existe : la guerre, le sang et les morts ... Il est bien loin à présent le temps où l'Humanité poursuivait Son Rêve de Grandeur et repoussait les limites de Sa Loi. Nous ne sommes plus que des jardiniers malhabiles, tentant maladroitement de maintenir debout un édifice étiolé à grand renfort de flots carmin ..."

Tandis que l'Inquisiteur semblait déconcerté par cet aveu de lassitude, Malatesta se leva et se dirigea vers la porte, se retournant brusquement :
"La dernière fois que nous nous sommes vus dans cette pièce, vous m'avez gratifié d'un avertissement bien mystérieux pour le profane, Purgateur, permettez-moi à mon tour de vous donner un conseil : cette affaire est des plus sérieuses, et quiconque la prendrait à la légère ferait à coup sûr preuve d'un criminel manque de discernement ... J'attendrai de vos nouvelles à bord de l'Omnissiah's Wrath" termina-t'il en ouvrant les portes pour se diriger vers la navette orbitale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 3 Sep - 13:38

SANCTIS:

Le Purgateur resta seul un moment dans la salle de conférence vide, une fois seulement interrompu par son acolyte venu lui annoncer que les Steel Fists et du Général Septim étaient parvenues à Auriela. Il congédia son acolyte d'un grognement, n'ayant même pas pris le temps d'assimiler l'information qu'il oublia presque immédiatement.

Il était assis dans la pénombre, mains croisées devant le visage, le regard dans le vague, silencieux, perdu dans ses pensées.

L'attitude de Malatesta l'avait laissé profondément préoccupé. Car si il abordait cela sous un certain angle, il était, comme l'Ordre, désireux de voir l'Imperium se hisser hors de la guerre et de l'éternel carnage dans lequel il était empêtré.
Pourtant, il fallait bien qu'il comprenne qu'avec la menace constante du Chaos et de races Xenos impitoyables comme le Tyranide ou le Nécron, il ne pourrait y avoir de paix, et l'Imperium devait, à tout prix, demeurer protéger, intérieurement comme extérieurement.

Il n'avait pas le choix, il devait se battre, comme l' Purgateur le lui avait commandé. Mettre sa rancoeur de côté, sa tristesse sous silence et relever la tête afin de continuer à protéger l'Humanité et l'Imperium, même si cela devait lui coûter la vie, tout comme celles de milliards de personnes, innocentes ou non.

Mais cette nostalgie de la volonté ancienne de l'Imperium, sous le règne de l'Empereur et de Ses Fils, cela avait ébranlé le Purgateur.
Il pressa finalement le bouton du vox:
"Semos, repartez immédiatement sur Obscurae, et tâchez de me trouver tout ce que vous pouvez sur le Princeps Malatesta. Il me cache quelque chose d'important, je le sens. Il est... étrange... Prévenez moi quand vous aurez trouvé quelque chose!"




_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 3 Sep - 16:08

Auriela
-Perte estimée à 70% répéta Tankred dans sa barbe avant de se retourner vers son chapelain et fidèle ami qui se tenait à ses côtés depuis la fin de la prise du Hellmouth.
-Quelles sont vos suggestions Marius?
Le vétéran mit un temps pour répondre, dans sa tête il repensait à la situation du moment, à l'état de la flotte et des hommes encore présents. Ortius n'avait pas tord mais est-ce que la force spatiale Steel Fists était-elle encore en état? Si il avait su, le Hellmouth aurait pu être revenu avec eux.
-Essayons au moins de faire cesser ces attaques orbitales pour qu'Ortius puisse réorganiser ses forces au sol. Harcelons les par des raids rapides et puissants puis retirons nous, mais nous devrions rapatrier le Hellmouth avec nous. Il pourrait nous servir de piège comme cette ancienne légende de Terra et ce cheval de bois.
A ces mots, Tankred hochait la tête, il voyait à peu prés de quoi Marius voulait parler au sujet de cette légende et s'aperçut que sa culture laissait un peu à désirer ces temps-ci.
-Nous les aurons à l'usure, c'est ainsi que nous sommes les plus forts. Nous faisons des sièges au sol, faisons un siège dans l'espace, ce sera une première.
Le Capitaine osa un trait d'humour ce qui fit sourire le Chapelain et l'Apothicaire qui venait de les rejoindre à l'instant pour faire le rapport de l'état des troupes.
-La compagnie est à 90% de son potentiel malgré le fait que nous ayons perdu de trés bon élément sur Zereghul et pendant l'assaut du Hellmouth. Les plaies sont pansées, le moral reprend un peu grâce à vous mes Frères.
-Ghaast, il nous reste combien d'homme, les pourcentages sont pas ma tasse de thé vous le savez bien
Le jeune Apothicaire fut assez surpris mais répondit promptement
-70 hommes sur les 100 qui ont commencé à Zereghul..
Le constat n'était pas des plus fameux, il allait falloir faire et rapatrier le Hellmouth dans un délais des plus courts mais aussi les Steel Fists en goguette qui restait loin dans le sillage de la flotte principale mais cela allait prendre horriblement de temps.
Tankred se laissa choir dans le fauteuil éventré qui s'offrait à lui, la mine contrite.
-Général Ortius, nous allons les harceler mais nos forces sont des plus amoidries, nous tiendrons tant que nous le pourront. Réorganisez vos forces pendant ce temps.
Marius ordonna pendant ce temps l'envoi de l'Hellmouth et d'un rapport sur la situation d'Auriela à Turielo insistant bien sur l'état des forces impériales plus que précaires dans ce secteur.
Un dernier message fut envoyé aux Steel Fists éparpillés au fin fond de l'espace pour rejoindre au moins Sanctis et s'annoncer au Purgateur pour éviter toute confusion et ensuite se déployer en renfort.
Un dernier problème se posait...les Psycher...chaque chose en son temps.
-Restez dans l'ombre de la planête, une fois découvert, lancez la première offensive à pleine puissance. On frappe fort et on opère une retraite immédiate, on ne peut pas faire mieux en attendant les renfort et le Hellmouth

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 5 Sep - 18:49

SANCTIS:

L'Inquisiteur Turielo consultait depuis des heures les différents rapports des armées en route pour repousser la menace du Chaos. Les combats avaient repris, violemment, autour de Furtia, les flottes gavariennes pilonnant sans repos les xenomorphes. La planète agricole consumée n'était pas encore totalement morte, mais l'espoir de la récupérer pour y réimplanter une colonie était, lui, mort depuis longtemps.

La plus grande nouvelle fut sans doute l'arrivée d'une massive force armée dirigée par le Capitaine de Morel, maître des forces militaires de l'Ordre de l'Epée et vétéran Astartes des Repenters. Il était venu avec deux de ses trois compagnies de vétérans, ainsi que plusieurs régiments de vétérans de la garde devenus troupes de choc inquisitoriales.
A ses côtés, les Praetors avaient déployé comme prévu leur régiments flambant neufs afin de combattre au mieux les ennemis de l'Imperium.
De Morel envoya une de ses compagnies sur Vagrann, aux ordres de l'Archiviste Thracius, et l'autre demeura à ses côtés afin de combattre l'engeance tyranide.
Les Praetors rejoignirent eux aussi le combat contre le Grand Dévoreur.

Les combats sur Auriela avaient pris une nouvelle tournure avec les renforts arrivés, combinés des Steel Fists et de la flotte du Général Septim. Au sol, Ortius avait réussi à regrouper suffisamment de troupes en état pour lancer une massive contre attaque et était déjà parvenu à reprendre la quasi totalité de la cité ruche la plus proche.
Si Ortius gagnait du terrain, il n'en oublia pas ses formidables alliés arrivés, et demanda expressément aux Steel Fists une aide au sol. Le Général Septim avait communiqué au Capitaine Tankred son approbation et se préparait lui même, aux côtés du reste de la Flotte Steel Fist, à entreprendre de briser le blocus ennemi.

Les forces envoyées sur faradia n'étaient pas encore arrivées à leur destination, ce qui était encore sans doute une question d'heures, le Warp étant très perturbé à cause des manigances du Chaos sur le sous secteur (le secteur entier avait entendu dire Turielo)

En effet il avait appris que le système d'Eris, où il avait combattu aux côté de nombre de ses alliés du moment il y a dix ans, était à nouveau en proie à l'agitation, de même que les sous secteur voisins d'Angelus et d'Iriialis. On racontait que des forces minimes chaotiques harcelaient certaines planètes, et que nombre d'entre elles relataient d'inquiétants épisodes de folie mentale parmi la population. Une rumeur non établie encore affirmait même que le Général Gouverneur Doris, ancien Général de la garde Impériale gallienne sur Nubia que le Purgateur avait connu lors des combats meurtriers de Nubia, avait fait appel à l'Inquisiteur Heiklimer, qui avait été responsable de la fin de la guerre dans le sous secteur.

Turielo avait passé quatre ans à ses côtés, en pénitence, et était finalement devenu proche de son ancien juge, presque au point de devenir ami, même si leurs opinions divergeaient de beaucoup sur certains points.

Le Purgateur archiva les rapports et activa son cogitateur personnel. Il trouva avec satisfaction un rapport prioritaire provenant de Semos, son acolyte, au sujet de Malatesta.
Il ouvrit le dossier et se mit à le parcourir précautionneusement. Comme il s'y attendait, la plupart du dossier était connu de tous. Malatesta était un élément du Collège Titanica particulièrement efficace et renommé. Mais quelques points noirs au tableau sautèrent aux yeux du Purgateur. A commencer par de nombreuses investigations d'Inquisiteurs zélés, tous morts avant la fin de leur enquête, tués par une source inconnue, fait qui ne manqua pas de lever des suspicions chez Turielo. Malatesta employait-il des assassins pour couvrir ses arrières ou protéger de lourds secrets?

Il continua sa lecture, et y trouva de nombreux passages d'un grand intérêt. Beaucoup de rumeurs établissant une complicité obscure du Princeps avec le Fabricator Général de Mars, qui lui aurait confié des missions secrètes dans des coins renommés de Mars et très difficiles d'accès, même pour un homme aussi prestigieux que Malatesta.
De plus, il semblait que le Princeps ait eu par le passé de nombreux démêlés avec des hérétiques, qui étrangement furent tous sauvés d'affaire, excepté deux, par intervention directe de Malatesta. Les deux qui furent exécutés étaient présentés comme de dangereux hérétiques ayant tenté d'accéder à des informations vitales par des moyens peu conventionnels... Malatesta avait vivement protesté lors de la décision des juges impériaux de les faire exécuter, puis s'était retirer promptement la rage au coeur. Étrange... Était-il complice? Attendait-il quelque chose d'eux?

Un autre rapport, apparemment difficile d'accès, révélait que le Princeps, avec l'appui de certaines mouvances inquisitoriales, notamment Xanthites, employait des agents à la recherches d'artefacts vieux et précieux, contre toute législation directe, mettant parfois en préil des campagnes afin de ne pas les perdre. Cela ne surpris par vraiment Turielo qui connaissait très bien l'intérêt de Mars pour la récupération de SCS ou d'artefact technologiques perdus.

A part ces informations, il était dit que Malatesta avait de plus en plus développé une certaine nostalgie des beaux jours de l'Imperium à la période de la Grande Croisade, bien que ce soit une période qu'il ne pouvait avoir connu - le Purgateur ne connaissais qu'un seul être ayant connu cette période, et celui ci et son Chapitre était à présent déclaré Traitoris par Terra en raison de son ascendance... - et le Princeps semblait aussi rêver d'un Imperium Utopique, de paix et de progrès scientifique et prospère. Rien qui ne devrait arriver avant longtemps, hélas... Au moins avant la victoire sur le Chaos et les races extraterrestres hostiles comme les Tyranides, les Nécrons ou encore les cruels Eldars Noirs. Avant, Turielo aurait inclus les Orks, mais son jugement avait quelque peu changé après sa rencontre avec l'Ork Kent sur Nubia, bien qu'il savait qu'un peau verte de cette valeur était trop rare...
Mais le Purgateur maintenait fermement que les Eldars et les Taus pouvaient tout à fait être côtoyés sans mal par l'Imperium, si les trois partis arrivaient à une entente cordiale. Encore une fois, cela relevait du rêve - et de l'hérésie, hélas - car jamais Terra ne pourrait admettre la possibilité de frayer avec ces deux races xenos.

A présent que ses doutes envers Malatesta - pour la plupart justifiés - étaient renseignés, Turielo éprouvait presque de la peine pour le Princeps qui, au final, partageait presque la même vision que l'Ordre au sujet de l'Imperium et de sa décadence insupportable.
Mais pouvait-il lui faire confiance pour autant? Cela le Purgateur le craignait. Son esprit lui criait d'introduire Malatesta au sein de l'Ordre, ou du moins d'en faire un allié de poids, mais son jugement l'alertait tout aussi fortement sur le côté loyal, parfois trop loyal, de Malatesta envers le Trône, et de se retrouver face à tant de secrets et d'éléments que n'importe quel sujet impérial jugerait immédiatement hérétique pourrait mettre immédiatement l'Ordre tout entier, ses alliés et ses proches collaborateurs en danger de mort.

A force de douter, d'y songer, et d'être tenté par une véritable preuve de confiance envers Malatesta, Turielo prit sa décision et appuya sur le bouton de son vox.
"Officier, faites moi appeler l'Initié Crion. J'ai une mission pour lui."

Quelques minutes plus tard, Crion, nouvellement admis dans l'Ordre, arriva dans les appartements du Purgateur.
Il revêtait à présent une armure ouvragée faite sur mesure pour lui par les artificiers personnels de Turielo. Sona armure était noire et écarlate, gravée de textes honorifiques, d'images glorieuses de combats épiques, la plupart représentant son propre parcours, ses pièces d'armure délicatement rehaussés d'or et d'argent. Sur son plastron était représenté un magnifique rouage carmin au centre duquel ressortait une croix templière Black Templar noire et rouge, aux bordures d'un blanc éclatant. Au centre de celle ci était engoncé l'une des pièces des Lauriers qui l'avaient libéré, telle une inestimable relique liée à sa renaissance. Son épaulière gauche arborait distinctement le symbole de l'Ordre de l'Epée, tandis que celle de droite, encore vierge, attendait qu'il y apporte lui même son héraldique propre et personnelle.

Turielo l'invita à s'asseoir et à prendre une boisson, mais Crion refusa poliment avant d'inviter à son tour le Purgateur à lui dire ce qui le faisait venir.
"J'ai une mission de premier ordre pour vous, frère de l'Ordre. Il s'agit du Princeps Malatesta. Je n'arrive pas à savoir si je peux lui faire pleinement confiance, et pourtant je vois en lui un allié de poids pour l'Ordre. Votre mission est simple. Allez le rejoindre pour le siège de Faradia, et combattez à ses côtés. Mais observez le aussi attentivement qu'il a lui même observé les Steel Fists au point de deviner seul leur affiliation. Trouvez ses failles, sa personnalité cachée. Trouvez moi les preuves qu'il me faut pour savoir si je peux lui faire confiance ou si je dois au contraire m'en méfier comme de la peste de Nurgle. Bien entendu défense d'évoquer l'Ordre ou aucun de ses aspects. Je place mon entière confiance en vous Crion, car vous êtes un grand allié, et, je me permet de vous appeler ainsi après tout ce temps, un véritable ami. Autant le mien que celui de l'Ordre que vous servez à présent. Allez, vous partez sur l'heure pour rejoindre la flotte en route pour Faradia. L'Empereur vous garde!"

Crion hocha la tête respectueusement, puis ressortit des appartements. Là il s'arrêta tout de même un instant, le temps de réfléchir à ce que signifiait cette mission pour lui. Une mission importante, et surtout son premier acte concret en tant que nouveau venu au sein de l'Ordre.

Ce n'était pas rien. A vrai dire, c'était même plutôt un grand honneur qui lui était accordé...



_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 6 Sep - 13:40

Espace Warp, A bord de l'Omnissiah's Wrath

La flotte avait plongé dans l'Immaterium depuis de longues heures déjà, et Malatesta avait quasiment épuisé les fichiers musicaux qu'il avait fait exhumer des archives du Mechanicum pour son usage personnel.

Il faudra que j'en obtienne d'autres à mon prochain passage sur Mars pensa-t'il tandis que les dernières notes de la mélodie mouraient doucement. Il sortit de la pièce en laissant l'enregistrement se terminer, et se dirigea vers la passerelle du vaisseau.

"Amiral, quelles nouvelles ?" s'enquit-il en franchissant les portes de la grande salle dont la verrière avait été précautionneusement scellée pour la durée du voyage.
"Rien de particulier Monseigneur, mais le Navigator vient de nous signaler que nous allions bientôt arriver à destination" lui répondit Arcadius, penché sur les cartes stellaires de Faradia et de son orbite proche
"Bien, je vais rester ici pour le temps qu'il reste alors."


Point de Saut de Faradia, A bord de l'Omnissiah's Wrath

La flottille de Tempestus était difficilement sortie du Warp après un voyage des plus éprouvants, tous imaginant, et refusant pourtant d'y croire, que ces conditions étaient le fait de rituels impies et de la manifestation des Puissances de la Ruine.

Tandis que les vaisseaux se rangeaient autour d'eux, Malatesta prit Arcadius à part :
"Quand je serai en bas, je veux que vous suiviez les ordres de l'Amiral Thran, sauf s'ils devaient vous amener à enfreindre les miens, qui sont d'ailleurs simples : tenez-vous prêts à évacuer à tout instant. Je refuse que se produise un nouveau Furtia !"
"Bien compris Monseigneur." lui répondit promptement Arcadius

"Monseigneur, un message du 18e Groupe de Combat !" s'écria le préposé aux communications
"Passez-le immédiatement je vous prie" lui répondit Malatesta

### Transmission astropathique ###
### De : Princeps Senioris Akuron, Legio Tempestus, Domini Astra ###
### A : Grand Maître Malatesta, Legio Tempestus, Omnissiah's Wrath ###
### Niveau de Sécurité : Maximal - Accréditation Obsidienne ##

Mes respects Monseigneur,

Avons bien reçu vos dernières instructions pour changement de destination
Estimation d'arrivée au Point de Saut Faradia : 4.5 heures standard après vous

Pensée du jour : Les excuses sont le refuge des faibles.

### Fin de Transmission ###


"Tout cela est parfait, notre lenteur depuis Santis va nous permettre de faire jonction avec les autres Groupes de Combat !" jubila Malatesta. "Informez l'Amiral Thran que nous attendrons l'arrivée des autres Machines, et relayez l'information au QG de la Croisade."


Laissant les officiers de bord à leur tâche, Malatesta profita d'un court moment d'inaction pour consulter en privé les messages qui affluaient de la flotte tout entière. Parmi ceux-ci, il remarqua une communication en provenance de Santis, qui indiquait qu'une corvette avait quitté la planète quelques heures après eux pour les rejoindre, et qu'ils devaient l'attendre avant de progresser. Ne relevant pas tout de suite, Malatesta assimila l'information et continua sa lecture des messages. Ce n'est quelques minutes plus tard que, revenant à ce message, il fut pris d'un affreux doute, et quitta le pont aussi sec, une expression de profond malaise lui barrant les traits.

Revenu à ses appartements, Malatesta fit coulisser un panneau mobile sur lequel figurait une allégorie de l'Empereur recevant l'allégeance du Clergé de Mars. Derrière la cloison, il entreprit de déverrouiller un système de communication fort avancé, adapté d'un SCS qu'il avait recouvré il y a près d'un siècle lors d'une campagne xénocide contre une invasion Hrudd. S'y connectant, il entra en contact avec le Sénéchal de la Legio, demeuré sur Mars.
"Monseigneur bonjour. Que puis-je faire pour vous ? " lui dit-il quand le sceau personnel du Grand Maître se fût affiché
"Bonjour Milos. J'ai besoin de savoir si vous avez trace d'activité récente concernant les dossiers Gamma-Delta-Omicron."
"Je vérifie de suite ... En effet Monseigneur, j'ai un rapport au sujet d'une tentative très habile d'intrusion dans les bases de données de Mars. Notre programme de répulsion a bien fonctionné, mais il semble que l'intrus ait trouvé l'accès aux dossiers Gamma-13, Gamma-15 et Omicron-29. Vous avez de plus une communication de l'Inquisiteur Medrard de l'Ordo Malleus : "Aube Carmin". Dois-je entamer de plus amples recherches ?"
"Non, merci Milos. Je vous recontacte bientôt." dit Malatesta en coupant la communication.

S'installant dans un fauteuil, il se mit à réfléchir à toutes les implications que cela pouvait bien avoir, à tel point qu'il lui sembla par moment entendre le grincement des rouages de son esprit.

Décrochant le vox interne, Malatesta se mit en liaison avec la passerelle, et demanda qu'on contacte l'occupant de la corvette en provenance de Santis dès qu'il serait arrivé, afin de le faire venir à bord de l'Omnissiah's Wrath.

Vous ne me collerez pas un espion aux talons aussi facilement Purgateur ...


Dernière édition par Malatesta le Jeu 8 Sep - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 8 Sep - 8:44

Espace, En approche de La Legio

L'appareil avait subit quelques difficultés à traverser les différentes sphères qui entouraient la planète Sanctis. Cependant, une fois atteint le grand vide, et fixé sur une vitesse de croisière stable, le calme fit son retour au sein de la corvette.

Le transport était marquée du sceau de l’inquisition sur son flan d'acier qui contrastait avec ces rayures blanches et noires. Au sein de l'Espace, lorsque le transport reflétait la lumière d'une étoile, il se faisait évidemment remarqué. Bien sure que les auspex, ou autres cogitateurs atteignaient le même résultat avec une meilleure efficacité mais tout bon pilote le sait, Mieux vaut ne pas se faire remarquer, surtout lorsque qu'on transite dans un vaisseau peu armé, une cible de choix pour les chasseurs ennemis.

Mais toutes ces théories ne valent rien ... surtout lorsqu'on se rapproche d'une flotte du Mechanicus et qui plus est d'une Legio Titanica. Le transport impérial pouvait être comparé à un vulgaire insecte.

Crion attendait patiemment. Les mots du Purgateur frappaient continuellement son esprit. Tout ceci était si soudain ... mais Crion l'avait voulu pour le Bien de son ancien Chapitre, pour le bien de L'Imperium. Sa Toute première mission promettait de ne pas être simple. La différence entre anéantir une horde d'Orks, d'hérétiques et toutes autres Xénos et le fait d'épier un prétendu allié de l'Imperium tendait à être une difficulté pour Crion. Épier les comportements, trouver les faces cachés des personnes et leurs plus ignobles secrets tout cela tellement plus de la ... paperasse pensa Crion. Cependant, il était un fier serveur de L'Empereur. Et plus que tout une mission lui était confié et il devait la réussir pour laver les prémices de ces péchés.

-"Mon seigneur une message provenant de l'Omnissiah's Wrath "
le pilote venait de tirer Crion de ces pensées. Le Space marine se rapprocha du poste de pilotage. Crion se sentait quelque peu gêné. Confiné dans un espace si réduit ...
-"Eh bien parlé pilote ..."
-"Euh, oui, excusez-moi."
Le pilote reprit sur un ton plus serein : "On nous demande de faire escale au sein du vaisseau principal, et bien que cela soit peut-être un détail, le message nous est répétée depuis que nous sommes en vue de la flotte."
-"Ils insistent ... Visiblement, nous ne sommes pas de bienvenue. Purgateur me dites pas que je dois aussi jouer le rôle de négociateur ... ce n'était pas mon idée première en sortant de ce sarcophage ..." dit-il dans un soupir.
-"Pardonnez-moi ?"
-"Amenez moi à eux ... Votre nom ?"
-"Lieutenant Grivius, mon seigneur."
répondit le pilote déconcerté.
-"Dans ce cas Grivius, sortez votre plus grand sourire, le Mechanicus saura peut-être l'appréciait ..."

A bord de L'Ommissiah's Wrath

Le Transport se posa dans le Hangar principal d'embarquement du vaisseau. Crion sortit le premier. Son armure ouvragé resplendissait. Depuis que Crion l'avait obtenue, il en prenait grand soin. L'armure de sa renaissance, du pardon, de l'expiation ...
Crion s'était armée de deux haches énergétiques. Chacune ne disposait que d'une seul lame. Crion les avait déjà nommée les crocs.
Équipée de son casque maître qui complétait parfaitement son armure ouvragée, Crion déclara : "Vous m'avez fait venir !" Le space marine laissa sa voix tonné dans les esprits avant de reprendre : "Eh bien soit me voilà ."

Le lieutenant Grivius qui se tenait encore dans la corvette sourit. Son passager spécial était décidément spécial ... peut-être un nid à ennui pensa t'il ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 8 Sep - 18:49

FARADIA:

Faradia. Berceau de l'Hérésie du Gouverneur Decimus. L'Amiral Thran observait la sphère sombre depuis un moment déjà. A la distance où ils étaient, la flotte ennemie paraissait toute petite, mais il s'agissait pourtant d'une bonne vingtaine de bâtiments lourds...
La prudence était de mise, même si ils étaient plus nombreux que les hérétiques en effectif.

Thran consulta son chron. Puis il se tourna vers le Capitaine de la barge:
"Message à tous les vaisseaux: assaut programmé dans cent vingt six minutes standards. Informez Malatesta qu'il devra se protéger derrière nous jusqu'à portée d'assaut terrestre, puis déployer ses forces au sol. Objectif prioritaire, la reprise de la capitale."

Le Capitaine fit signe de la main à son officier de communications pour qu'il relai les ordres. Thran se tourna à nouveau vers la baie vitrée. Et il commença le compte à rebours...

***

Garolius le Sanglant fixa d'un oeil mauvais les scans confirmant les signatures de plusieurs vaisseaux ennemis arrivés à proximité de Faradia. Il ordonna d'une voix ferme la mise en place de la ligne de défense avec ordre de ne laisser passer personne.
Il songea que les impériaux voudraient reprendre en priorité la capitale, dans ce cas ils auraient une vilaine surprise signée de la main de deux fois traître Decimus, qui avait disparu depuis...

Il se tourna vers son sorcier attitré:
"Commencez le Rituel, que nos chers amis puissent bénéficier pleinement de la surprise que nous leur réservons." ordonna-t-il en ricanant.


AURIELA:

Le Général Septim consulta les scans de combat pour constater que la percée impériale avait été stoppée net par la flotte ennemie. A présent le combat était amorcé, sauvage et dangereux.
Les forces étaient plutôt équilibrées, mais les impériaux demeuraient en surnombre.

Le Général originaire de la planète océanique Aegir, du système Futhark, prit son vox et contacta les Steel Fists:
"Capitaine Tankred, ici le Général Septim. Vous avez un vecteur d'approche direct pour la descente au sol. Vous devriez être déployés à environ cinq kilomètres standards des positions du Général Ortius, et à une vingtaine de kilomètres de l'ennemi le plus proche. La zone visée est constituée des ruines de la ville d'Astiajis, Ortius est replié dans la petite bourgade locale de Ferunis qui résisite encore à l'avancée de l'ennemi, tandis que l'ennemi est tenu en respect aux abords de la ligne constituée par les villes de Nostris, Sanctuus et Grondial. Je vous suggère d'aller trouver Ortius afin d'établir avec lui une simulation d'engagement et de nous fournir les informations nécessaires pour la situation au sol, afin que nous puissions coordonner nos données pour pilonner les positions ennemies. Nous retiendrons les forces navals ennemies durant votre déploiement, et vous suggérons d'épauler nos tirs par la suite avec votre flotte. J'attends votre réponse Capitaine."


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 11 Sep - 19:39

Vagrann


A la vue de l'Empereur assis à quelques pas de lui, Rulfr ne put empêcher ses genoux de le lâcher et de se retrouver à genoux face au créateur de l'Impérium, des Primarques et des Spaces Marines
Il fut horrifié de voir le capitaine Bibsou lever son arme et de pointer leur seigneur, tout en hurlant que çà ne pouvait être l'Empereur.

Mais la voix la plus pure jamais entendu, fit douter le Salamander et retomber à genoux.
L'Empereur les supplia alors de l'aider contre le démon Baalzeboth qui le torturait.

Il désigna alors U'ktar comme étant le réceptacle du démon, le xénos les supplia à son tour de ne pas l'écouter et que c'était un piège du Warp pour tous les tuer.


Rulfr vit Bibsou s'effondrer, ainsi que deux frères de bataille Death Templar mort, puis le démon visiblement satisfait de la situation, cela le fit sortir de son état horrifié pour se relever et pointer son bolter en direction d'U'ktar qui était en train de se diriger vers la porte. Porte par laquelle entraient de nouvelles arachnides du Warp en ignorant le xénos.


Le cerveau du vétéran Death Templar était en ébullition. Durant toute sa vie, il avait combattu des peaux-vertes, des tyranides, des eldars noirs, des Spaces Marines du Chaos, des cultes hérétiques et beaucoup d'autres ennemis de l'Impérium, mais jamais il n'avait du choisir entre tirer sur l'Empereur ou sur un xénos et hésiter.

Les paroles de Bibsou le travaillait : "çà ne peut être l'Empereur, car Il est sur Terra la Sainte". Mais c'était l'Empereur qui leurs demandait de l'aide...
Il avait commencé à faire confiance au Xénos et ses avertissements avaient allumés l'étincelle du doute. Doute qui grandissait en lui.


Rulfr fit alors l'un des choix les plus compliqué de sa vie et pressa la détente de son bolter en hurlant :

"Tu ne peux pas être l'Empereur, Il est plus fort qu'un démon ! Jamais il n'aurait pu être capturer par toi ! MEURT DEMON !"

L'état de haine dans lequel il était le fit apercevoir les cinq bolts se dirigeant vers la silhouette de Baalzeboth ricanant.


Dernière édition par Rulfr le Lun 9 Avr - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 12 Sep - 10:00

VAGRANN:

Les cinq bolts semblaient filer vers le démon à une vitesse extrêmement ralentie. Rulfr les vis s'encastrer dans la chair ectoplasmique au ralenti, pénétrant l'épiderme corrompu, faisant gicler le sang irréel, et hurler le démon de toutes ses forces. Son image physique fut ébranlée et disparut dans un éclatement psychique tandis que son esprit relâché se précipita vers le Sergent Death Templar en hurlant de haine.

Il traversa le Space Marine de part en part. Figé dans une douleur extraordinaire, Rulfr ouvrit grand la bouche dans un hurlement silencieux, ses yeux exorbités par l'horreur de ce que Baalzeboth lui faisait voir en pénétrant ses chaires.
Une Galaxie en flammes. Le démon abbatant un à un dans son orgueil les Dieux Noirs avant de continuer sa route de carnage vers Terra elle même, annihilant quiconque se mettait en travers de son chemin. Rulfr vit le sous secteur entier en proie à une Croisade Maudite des forces du Chaos se liant au démon, en quête d'immortalité. Il vit la lointaine Nubia subir à nouveau les affres de la guerre. Il vit l'Amas d'Iriialis, système voisin, être comprimé par la folie et la destruction, et par le réveil d'un démon ancien et rival de Baalzeboth. Il vit un autre sous secteur voisin, celui d'Angelus, en proie à des carnages affreux éradiquant ses majestueuses cités ruches fidèles et pieuses. Il vit le système Gavarus comprimé par la haine d'antiques ennemis. Il vit le maudit Seigneur du Chaos Garolius se battre contre le Purgateur et le pourfendre en riant avant d'égorger ses autres compagnons. Il vit le Gouverneur déchu Decimus combattre à son tour Garolius, son corps grotesque et déformé face à celui musculeux et magnifique de Garolius, le fracas de leurs armes, le murmure d'agonie de leurs victimes. Il vit Bibsou se lever d'une mer de magma, les yeux brûlant de colère, le visage déformé par un rictus de haine pure. Non ce n'était pas Bibsou... Le démon qu'il portait en lui s'éveillait, et constituait un nouvel ennemi en quête de gloire et de meurtres. Rulfr les vit tous, Baalzeboth, Bibsou, Garolius, Decimus et cet étrange démon né sur Obusia, qui complotaient ensemble sur la destruction de la Galaxie, tout en se combattant mutuellement. Les uns aux côtés des Dieux Noirs, les autres les incluant dans leurs ennemis.
Rulfr vit une éternité de guerre dont l'horreur absolue n'avait jamais été égalée.

Baalzeboth continua sa course folle hors de la salle puis de disparaître dans un hurlement de folie, aspirant dans son sillage toute la folle énergie qu'il avait déployé. Puis plus rien.

Rulfr était retombé à genoux, ses yeux fous fixant le vide, comme vidé de son âme, traumatisé par la vision cataclysmique que lui avait offerte Baalzeboth avant de s'enfuir.

Bibsou était tombé dans l'inconscience, les yeux encore grands ouverts, et le corps toujours secoué de spasmes.

Rulfr entendit vaguement un de ses guerriers lui hurler de se lever, le suppliant de revenir à lui. La réalité semblait tourner au ralenti autour de Rulfr, qui se sentait comme constitué de coton, faible et perdu. Il distingua vaguement un autre de ses guerriers tomber au sol, le visage arraché, et le Sergent Death Templar sentit un liquide chaud lui couvrir le visage avant de réaliser que c'était du sang bouillonant qui giclait hors des plaies de son défunt frère.
Il parvint à tourner la tête pour voir au ralenti le combat que menaient ses frères et les commandos de Bibsou contre une horde d'arachnides. Ils étaient dépassés par le nombre, et déjà trois Death Templars avaient succombés, tombant mollement aux côtés des quatre autres qui avait été vidés de leurs âmes par la tempête d'énergie déployée par Baalzeboth.

Les commandos de Bibsou se faisaient massacrer mais résistaient encore aux monstruosité. U'ktar tentait vainement de les aider, mais ne pouvait pas faire grand chose, mis à part foncer du mieux qui pouvait sur les créatures corrompues afin de les renverser à l'aide de sa cuve.

Rulfr, toujours en proie au traumatisme qu'il venait de subir, sentit son corps mou basculer vers l'avant. Son esprit las était en train de lâcher prise. Il leva les yeux vers l'endroit où se tenait celui qui prétendait être l'Empereur et vis qu'Il était toujours là, une carcasse fumante engoncé dans Son armure dorée, le visage figé dans un cri d'horreur, les yeux révulsés, cinq trous béants dans Sa poitrine, cinq bolts tirés par un de Ses Fils.

Rulfr poussa un gémissement avant de percuter le sol, à bout de forces. Il se mit à pleurer, tout en glissant dans les ténèbres de l'inconscience. Cela ne pouvait être vrai. Il ne pouvait avoir tué l'Empereur aimé de tous par la faute d'un démon...Ce n'était pas possible... Cette dernière pensa acheva de lui ravager l'esprit, le traumatisant à jamais. Puis il ferma les yeux baignés de larmes et se laissa tomber dans les doux ténèbres qui s'offraient à lui, et perdit connaissance.

Une vague sensation de paix l'envahit alors, puis plus rien.

***

Skjöld hurla une fois de plus à son frère Rulfr de se relever, mais celui ci finit par basculer face contre terre et ne bougea plus. Skjöld abattit encore deux créatures d'une rafale de bolts, puis se précipita vers son camarade en plaqua une main inquiète sur son cou. Un pouls. Faible. Mais Rulfr vivait toujours.

Skjöld se releva prestement pour trancher une créature d'un revers d'épée tronçonneuse. Elles arrivaient de partout. Il vit alors les lourdes portes encore ouvertes et réalisa qu'elles pourraient fournir la défense nécessaire le temps de se regrouper et de décider de leurs futures actions. Rulfr et Bibsou tout deux dans le coma, il était alors le seul habilité à commander.

Il hurla ses ordres à quatre de ses frères tandis qu'il mena les autres dans un combat désespéré pour repousser le plus possible de l'ennemi. A mesure qu'il faisaient reculer la masse grouillante d'arachnides, les portes se refermaient en grinçant horriblement. Deux frères tombèrent à nouveau pour arroser le sol de leur sang.
Les portes claquèrent enfin, écrasant quelques arachnides entre leur battants, puis les quatre Death Templars qui les avaient refermées se hâtèrent de les sceller à l'aide d'une gigantesque poutre métallique.

Un silence précaire revint dans la vaste pièce, seulement troublé par les tapotement griffus des monstres qui tentaient vainement d'enfoncer les portes, et les sanglots de quelques guerriers, exténués, croyant à peine la situation dans laquelle ils furent plongés.
U'ktar se dirigea vers la carcasse fumante juchée sur le prétendu Trône d'Or afin de l'analyser. Parmi les soldats et les Astartes, nombreux étaient ceux qui regardaient avec douleur cette silhouette morte qui avait prétendue être leur Père à tous, se demandant quelle était la vérité. Certains, convaincu d'avoir participé là à un impardonnable blasphème pleuraient à chaudes larmes.

Skjöld rangea son bolter et son épée, resta un moment à souffler puis ordonna qu'on rassemble les blessés d'un côté et les morts de l'autre. Puis il alla à la rencontre du Lieutenant Athalus, le second de Bibsou:
"Et maintenant? demanda ce dernier, essoufflé. On fait quoi?
-Et bien Lieutenant, vous m'en voyez navré, mais c'est exactement la question que je comptais vous poser..." souffla Skjöld, embarrassé.


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» douce folie
» Chargeur très simple sur secteur pour picooz
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» Ma Folie (Quand elle ronge les mots)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Fissure Warp :: Croisade Maudite (ex Folie de Decimus)-
Sauter vers: