AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 28 Avr - 13:26

back to business, héhé!

FURTIA:

Mathilda Egeria reçu d'un serviteur le rapport qu'elle craignait tant de recevoir. Urubis était perdue, les premières franges des organismes tyranides arrivant à proximité, tiraillés par une faim millénaire. En outre la bataille qui avait fait rage entre les forces du Chaos et les Orks semblait déjà s'apaiser, et la Sororitas fut plus nerveuse que surprise de ne trouver aucune trace résiduelle de leurs passages. Ils ne pouvaient pas avoir tout simplement disparus. Pas après ça... De plus les Orks comme les adeptes du Dieu du Sang étaient tous des êtres assoiffés de bataille et de carnage, les voir fuir était un fait tout simplement impossible à envisager. La seule fuite qu'ils pouvaient connaître était celle offerte par la Mort...
Elle ordonna en conséquence à sa flotte de surveiller ardemment la zone, à la recherche de tout type d'activité, et d'ouvrir le feu sans sommation au moindre signal hostile ou non identifié.

La Sororitas remonta le pont dévasté de sa barge pour aller trouver le Capitaine, dont le visage tordu de douleur était strié de trainées rouges. Il hocha faiblement la tête à son arrivée, trop concentré sur la manoeuvre qu'il faisait effectuer aux survivants de son équipage pour faire pivoter le vaisseau en mode de défense, pendant que les destroyers les accompagnant prenaient le relais. Le vaisseau mutilé par l'assaut combiné des peaux vertes et des guerriers chaotique glissa dans le vide stellaire, une longue trainée de débris et de gaz relâchés dans son sillage comme un sinistre linceul, et vint s'ancrer au dessus d'une des zones de largage principales des troupes ennemies, afin de s'assurer de leur défaite par un pilonnage soutenu.
Demeurant droite et silencieuse, Egeria fixait d'un regard noir et triste la console de l'artilleur sur laquelle clignotait le funeste compte à rebours du largage de dizaines d'ogives mortelles, chacune de la taille d'un tank. Le capitaine vit une larme perler au coin de l'oeil de la Sororitas, mais avant qu'elle ne glisse sur sa joue, elle l'essuya d'un geste de la main discret.
-Dix minutes avant bombardement, Capitaine. le prévint son second.
-Acquisition des cibles? demanda son supérieur.
-Confirmée. Quatre cents échos hostiles environ, regroupés en bas des remparts de la Basilique de la Couronne d'Or. Verrouillage effectué. Huit cents échos différents en convergence rapides vers eux, arrivée estimée dans sept minutes. Les tyranides, ser.
-Tirez dès que vous le pouvez. ordonna sombrement le Capitaine.
-Que l'Empereur nous pardonne pour notre blasphème. murmura Egeria d'une voix tremblante.
Le Capitaine la regarda sans savoir quoi dire. Ils s'apprêtaient à pulvériser un temple à la gloire de l'Empereur Dieu, érigé il y a des siècles de cela, et tout ça pour éliminer une force ennemie qui ne pouvait plus être repoussée par quiconque. Et ce ne serait pas la seule... Même si Egeria espérait de tout coeur repousser l'inévitable, tous savaient que Urubis était condamnée, et que la lune sainte périrait dans les flammes de la purification impériale. La plupart des reliques avaient été remontées à bord, de même que plus des trois quarts de la population ecclésiastique ou civile, et les dernières troupes résistant à la surface contre la montée des xenos finissaient de s'envoler hors de portée avant l'embrasement final.
Mais voir tant de siècles de piété, tant de monuments spectaculaires, toute une Histoire sainte, sur le point d'être effacés en quelques heures, cela faisait trop de peine pour retenir son dégoût.

Le compte à rebours s'acheva, faisant briller les zéros qui signaient la première blessure mortelle portée à Urubis. Egeria se détourna en fermant les yeux, ravalant ses larmes et sa colère, tandis que les premières bombes étaient larguées. Quelques secondes après, une portion infime de la lune sanctuaire fut noyée dans un torrent de flammes, un point de lumière aveuglante vu du cosmos.
Mille ennemis venaient de périr, emportant avec leur odieuse existence un village saint dans l'oubli.

Un soldat se présenta à Egeria en claquant des talons. Il lui remit un rapport avant de repartir promptement. La Chanoinesse alluma la plaque de données et ne put retenir un juron qui fit sursauter ses soeurs les plus proches.
Le message rapportait la folle mission que les Storm Warriors avaient choisi d'effectuer de leur plain gré.
Une mission suicide.
Un honorable sacrifice à l'Empereur Dieu. Cette fois Egeria ne put empêcher une larme de reconnaissance rouler sur sa joue.
-Soyez bénis, vous qui donnez votre vie pour sauver Son Royaume et châtier Ses Ennemis. Soyez bénis, Croisés de l'Empereur-Dieu! murmura-t-elle, tandis que grondait en fond le bruit caractéristique d'un second largage de bombes.

***

AURIELA:

Le soldat jeta un nouveau chargeur en tambour à l'homme en chemisier, dégoulinant de sueur, et noir de suie et de cambouis, qui ne cessait de tirer que pour recharger son autocanon, balayant la gueule rougeoyante de l'arme de gauche à droite et de droite à gauche, soulevant des gerbes de terre, de boue et de chair humaine en face, chez l'ennemi.
S'il n'avait pas encore sa casquette posée de travers sur son crâne aux cheveux courts, personne n'aurait pu reconnaître le Général Ortius, et l'aurait sans doute pris pour un troufion de base. pourtant l'officier couvert de gloire lors de la campagne de Zarakis Dor, le colonel qui avait permis la libération de Fortis Carsis, le général aimé de ses hommes qui menait toujours la charge épée au clair et hurlant sa haine des ennemis de l'Empereur, c'était lui. L'ancien Praetor, natif de la belle planète Juno, dans le sous secteur Romae. Il s'était battu avec ses frères Praetors lors de la Treizième Croisade Noire, et à la suite de sa promotion au rang de "Préfet", de Général, auprès du Consul lui même, l'Ordre avait réclamé sa présence pour faire bénéficier ses troupes de sa riche expérience. Ortius était resté. Il avait trouvé ses hommes, son régiment. Et depuis, il se battait avec les symboles de l'Ordre et de Romae sur sa poitrine.

Ortius rechargea son arme lourde en moins de deux minutes, et après avoir enclenché d'un mouvement sec la culasse, se remit à tirer, ravageant les lignes des innombrables cultistes fous qui fondaient sur eux.
Sans cesser de faire feu, il activa son com vox et appela son second, le Colonel Gabrius.
-Athyom! Où êtes vous? hurla-t-il dans son micro pour couvrir le bruit de la canonnade.
-Zone alpha sigma trois, Général! répondit Gabrius, lui même ancien Praetor ayant servi aux cotés d'Ortius, en tant que Légat du 24ème Praetor. Lui aussi avait quitté son régiment pour suivre le Général et servir l'Ordre, sur ordre du Consul.
-Quelle est la situation? demanda Ortius.
-Nous sommes engagés contre un sacré mur de chair corrompue, Général... Y'en a des tas, et ils viennent de partout. Mais on tiens bon. Pas trop de pertes, l'artillerie les bloquent suffisamment pour le moment.
-Très bien! Les renforts sont arrivés Athyom! Des Astartes. Je vais les aiguiller vers vous, il faut à tout prix reprendre le factorium que ces sagouins ont raflé.D'après le Seigneur Général Septim, ça nous donnera un point d'assaut inestimable pour les fendre par le milieu, et libérer la cité.
-Bien reçu. Nos ordres?
-Barrage lourd et intensif en attendant les renforts. Envoyez tout ce que vous avez! Une fois les Astartes arrivés, vous voyez avec eux pour me reprendre ce factorium et vous me boutez ces foutus cultistes hors de la zone!
-Bien compris. Qui seront ils? Les renforts?
-Attendez un Capitaine Tankred, et mettez vous sous ses ordres. Bonne chance.
-L'Empereur vous garde, ser Général!
-Pas besoin de s'occuper de moi, je m'en sort bien. Qu'Il veille plutôt sur vous! Ortius terminé.
Il coupa la communication au même moment ou l'autocanon cria famine en éjectant sa dernière douille.
-Veert! appela-t-il. Munitions!
-Y'en a plus, ser! Vous avez bouffé les dernières! répondit le soldat.
-Merde! J'aurais pas dû parler si vite... maugréa Ortius. Ok les enfants! Prévenez les peloton de Striid, cette fois on leur fonce dedans! Que l'Empereur nous garde, chargez!
Une colonne de soixante quinze soldats, bientôt rejoints par une force de trois cents de leurs frères, fonça de l'avant, baïonnettes au canon et la rage au ventre, contre plus de huit milles adorateurs du Chaos.
Et comme toujours, Ortius était en première ligne, lame tirée et pointée en avant, comme si il avait voulu s'offrir toute l'armée ennemie à lui tout seul...

SANCTIS:

Turielo regarda avec satisfaction les derniers transporteurs partirent en orbite, charriant avec eux des milliers de soldats prêts pour la guerre, prêts à repousser les ennemis de l'Imperium hors de leurs frontières.
Un adepte portant le symbole de l'Ordre vint le trouver et lui glissa un parchemin scellé dans les mains en hochant respectueusement de la tête.
Le Purgateur cassa le sceau rouge et lu le message. Il provenait du central de communication, une retranscription d'une communication provenant du Capitaine De Morel. Ou plutôt de son second, un sergent Astartes du nom de Kalirras, qui lui indiquait que la situation sur Vagrann venait d'empirer. Le brouillage était total, saturant les communications au sol de messages erratiques et incompréhensibles, et les troupes envoyés secourir les Death Templars et le détachement de Bibsou ne donnaient plus de signe de vie.
Ils étaient aveugles. Entièrement à la merci des caprices du hasard.
Turielo froissa le papier avant de l'incinérer à l'aide de son briquet d'argent. La situation là bas devait à tout prix rester secrète et connue uniquement de l'Ordre. De Morel avait été très clair sur ce point avant de disparaître en surface...

VAGRANN:

Le brouillard était affreux, on n'y voyait pas à cinq mètres, et encore...
De Morel contourna au dernier moment un gros rocher qu'il aurait percuté de plein fouet, et s'autorisa un moment d'arrêt, juste ce qu'il fallait pour envoyer un coup de poing contre la surface rocheuse. Un geste rageur et totalement inutile pensa-t-il aussitôt et il repartit en secouant la tête.
Il ne savait même pas si ses hommes suivaient ou non, il n'y avait aucun moyen de savoir qui était où. C'était au petit bonheur la chance, et il ne supportait pas cette situation. Il leur restait bien un moyen, mais c'était en contradictions avec les préceptes de l'Ordre... Il effleura du bout des doigts l'arrière de son casque fermé, comme pour éprouver au travers les reliefs de l'implant qui dépassait de la base de son crâne.
Non ils ne pouvaient pas se le permettre. Couper l'inhibiteur et user de ses pouvoirs de psyker serait une grave violation des règles de l'Ordre. Il serra le poing et mima un autre geste rageur, inutile et agacé.
Il percuta finalement quelque chose et failli tomber à la renverse, avant de se reprendre en moins d'une seconde, levant son bolter vers la silhouette sombre devant lui.
-Du calme, Capitaine! C'est moi, frère Frankis.
-Frère! Content de te trouver! Sais tu où sont les autres?
-A quelques centaines de mètres en avant, frère Capitaine. Ils ont trouvé la station de recherche. Il ne manque plus que nous et frère Kororson. Mais aucun signe des pelotons du lieutenant Darvis.
-Les troupes de choc doivent autant en voir que nous pour se repérer... Mais... Attends frère, comment sais tu où sont les autres?
-J'implore votre pardon, frère Capitaine. Plusieurs d'entre nous ont brisé notre voeu de protection. L'implant est déconnecté. Nos esprits ont communié pour permettre notre réunion.

De Morel frémit à l'idée que ses frères aient transgressé une des plus importantes règles de l'Ordre et usé de leurs pouvoirs psychiques... Il finit par s'apaiser, et passa outre cet affront. Ils en reparleraient plus tard, pour le moment ils avaient plus important à faire. Il fallait sécuriser le site, trouver un moyen de restaurer les communications et secourir leurs frères perdus.
-Bien allons les rejoindre. fit De Morel avant de rajouter d'un ton sec et autoritaire. Une fois réunis, vous réactiverez l'implant. Vous venez de commettre un affront assez grave pour encourir le bannissement... Soyez plus prudents et sages la prochaine fois.
-Oui frère Capitaine. Mais je ne savais pas quoi faire d'autre...Nous étions perdus...
-De cette manière aussi vous pouvez vous perdre...éternellement! renchérit De Morel.
-Frère Capitaine. Quand nous avons communié, nous l'avons entendue...
-Qui?
-La voix frère Capitaine. Et nous savons qui c'est. L'Ennemi de Nubia est de retour. Baalzeboth est éveillé.

De Morel sentit tout son corps se crisper. En ce moment précis, la peur l'enveloppa de son étreinte horrifique. Leur plus grande crainte, refoulée maintes fois par leurs maîtres, venait de devenir réalité. Leur pire ennemi revenait, et De Morel sut tout de suite que sa vengeance serait abominable...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 3 Mai - 9:31

Faradia, A bord de l'Omnissiah's Wrath

« ... j'ai bien peur que Malatesta ne soit un élément trop, trop instable pour le moment »
Malatesta coupa l'enregistrement qu'il avait déjà écouté en quasi-direct, confiant que les programmes de surveillance de la navette de Crion ne valaient guère mieux que ceux qui cryptaient les communications et qui avaient, ironie de l'histoire, été développés par les adeptes du Mechanicus.

Au moins maintenant je sais pourquoi vous me l'avez envoyé un chien de garde, Inquisiteur ... pesta le Grand Maître en activant le système de communication personnel qu'il utilisait pour contacter Mars. Le Sénéchal Milos apparut peu après sur l'afficheur holographique.
« Bonjour Monseigneur, que puis-je pour vous ? »
« Bonjour Milos. Je viens aux nouvelles concernant la demande que j'ai émises il y a trois jours concernant les torpilles cycloniques et incinérateurs atmosphériques ... »
« Apparemment, le Conseil est encore divisé ... Ils ont bien saisi la gravité de la situation, mais ils ont la conviction qu'elle dégénèrera pas si loin que vous devriez prendre cette responsabilité seul ... » dit le Sénéchal d’une voix égale, dont le manque d’inflexion frappa Malatesta
« Qu’est-ce que vous ne me dites pas Milos ? » demanda le Grand Maître en fixant son interlocuteur
« Et bien … Il semblerait que le Fabricator Général ait reçu une visite impromptue d’un Seigneur Inquisiteur de l’Ordo Hereticus, et que l’entrevue ait tourné à l’orage. Vous savez comme ils nous en veulent depuis des siècles pour notre détermination à gérer la plupart des affaires en interne … et il semblerait que vous les ayez particulièrement irrités, puisqu’ils ont débarqué avec un Groupe de Combat de la Flotte Prétorienne tout entier … Ce qui explique aussi que le représentant de l’Inquisition au Conseil s’oppose aussi catégoriquement à votre demande. »
Malatesta réprima un sursaut d’étonnement en entendant la taille des forces réquisitionnées par cet Inquisiteur. Il savait que certains allaient mal prendre la chose, c’était une donnée tout à fait prévisibles pour peu qu’on considérât avec attention l’ego surdimensionné des Inquisiteurs, mais de là à tenter une telle manœuvre, stupide tentative d’intimidation vouée à l’échec, il y avait un pas que peu, même parmi les pires psychopathes que l’Ordo Hereticus pouvait abriter, étaient prêts à franchir.
« J’imagine qu’on fera avec, même si le Fabricator n’a pas du bien prendre la chose … » dit Malatesta sur un ton mi-resigné mi-interrogatif.
« Je crois qu’il a parlé de vous interroger personnellement entre quatre bioniques la prochaine fois que vous reviendrez sur Mars … après bien sûr avoir passé une demi-heure à pester en binaire contre l’ingérence de ces connards. » répondit Milos à la question non formulée de Malatesta
« Soit. Y a-t-il eu de nouvelles tentatives d’incursion dans nos fichiers ? »
« Pas à ma connaissance, mais comme nous avons revu nos procédures de cryptage à la hausse, je ne peux pas en dire la raison. »
« Merci Milos. Ce sera tout. »

Au même instant, sur le pont de commandement, l’Amiral Arcadius regardait avec intérêt les vaisseaux de l’Amiral Thran se frayer un chemin à travers les premières lignes des hérétiques.
« Amiral, nous recevons des rapports de la Flotte : abordages en cours, mais rien de préoccupant, nos Skitariis tiennent. » dit quelqu’un au milieu de brouhaha de la passerelle
« Reçu. Distance à la flotte ennemie ? »
« Elle est tombée à 40 millions de kilomètres Amiral » répondit l’officier tactique d’état-major
« Dans ce cas, ouvrez le feu selon le protocole Götterdämmerung sur ces cuirassés » ordonna Arcadius en désignant un amas de signatures sur l’affichage holographique. « Je les veux détruits avant qu’ils n’aient l’occasion d’aligner leurs bordées sur le flanc du fer de lance de la Flotte Impériale. »

Malatesta entra sur la passerelle au moment où toutes les pièces lourdes de l’escadre de Tempestus ouvraient le feu de tous leurs tubes.
« Amiral, quelle est la situation ? » s’enquit-il
« Des abordages mineurs en passe d’être maîtrisés. Les forces de l’Amiral Thran prennent le gros des forces ennemies, aussi ai-je pris la liberté d’ouvrir le feu sur les vaisseaux qui tentaient de les prendre de flanc. »
« Tant que ça ne retarde pas notre déploiement, je suis résolument en faveur de tout ce qui pourrait réduire le nombre d’hérétiques dans ce secteur … » répondit Malatesta avec un sourire mauvais. « Quand serons-nous en orbite ? »
« Nous devrions y arriver d’ici 6 à 8 heures Monseigneur. »
Malatesta fit la grimace en imaginant ce qui pourrait bien arriver à la Flotte Impériale dans l’intervalle, mais il avait d’autres problèmes à gérer pour le moment.
« Avons-nous des nouvelles de l’Astartes Crion ? » demanda-t’il
Cette fois, ce fut l’officier des communications qui répondit : « Nous avons capté un message du Rhadamantine Monseigneur. Ils ont repoussé les équipes d’abordages, qui comprenaient apparemment quelques Astartes renégats, et leur message dit que l’autre Astartes, celui envoyé par le Purgateur, a emmené un peloton de Skitariis pour contre-aborder les vaisseaux ennemis. »
« Compris. Dites-lui … de survivre, je n’ai pas envie que le Purgateur pense que je me suis débarrassé de son mouchard en l’envoyant sur une mission suicide »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 10 Mai - 18:48

VAGRANN:

Le groupe fit à nouveau halte, hors d'haleine. Skjöld tenta de forcer l'allure en relevant un des soldats du commandos par le bras, mais l'homme geignit comme s'il était sujet à mille tourments et la fatigue lui faucha à nouveau les jambes. Le Death Templar le laissa.
U'ktar tournoyait dans sa cuve, en proie à un stress de plus en plus palpable. L'holoimage flottant devant lui depuis leur dernier départ fourmillait toujours autant de points rouges hostiles convergents vers eux. Skjöld ne tenta même pas de formuler la question dont il connaissait déjà la réponse. S'ils n'avançaient pas, ils étaient foutus. Il consulta son chron interne et étouffa un juron en constatant qu'ils étaient repartis vers la lointaine sortie depuis presque huit heures, et ils ne savait même pas combien de temps il faudrait encore. Asthelus, les yeux creusés par la fatigue et les combats, pâle comme un spectre, claudiqua jusqu'au sergent Astartes, en tenant son arme en bandoulière. Il allait parler, mais Skjöld insista pour qu'il s'assit avant de prononcer un seul mot, et l'humain consentit de bonne grâce, se laissa lourdement glisser au sol dans un soupir.
-Comment vont ils? demanda le géant.
-McHur et Dokk ne tiendront pas longtemps, mais les autres ont encore quelques forces à refourguer. Quant à Bibsou et et votre frère Rulfr... Toujours inconscients. C'est comme... comme s'ils étaient morts et pourtant vivants. Comme plongés en stase prolongée.
-Coma traumatique. J'ai déjà vu cela. Faites reposer vos hommes, et nous repartons. Je reconnais les lieux, la sortie est proche.
-Mais pas encore "toute proche", n'est ce pas?
Skjöld ne répondit pas, Asthelus sachant pertinemment ce que ce silence sous entendait. L'Astartes inspira longuement avant de reprendre.
-Selon mon chron interne, nous sommes ici depuis bientôt quatre jours standards. Aucune communication. Pour les autres, on est probablement morts, sinon ils auraient déjà envoyé du renfort.
-Quatre jours? Mon officier radio m'a dit le double... Pas que je ne lui fasse pas confiance, mais j'imagine que votre équipement est plus performant...
-Hum... Dans tous les cas nous nous sommes absentés trop longtemps.
Un gémissement les interrompit, et ils virent le soldat Dokk debout et paré, le teint livide mais le regard ferme.
-Les gars sont prêts, mon lieutenant. On repart?
-Reposez vous un peu, soldat. le tempéra Skjöld. Vous ne tiendrez pas longtemps si nous continuons dans l'instant.
-Je tiendrai encore moins longtemps si on reste plus longtemps ici, monseigneur... On n'en peut plus, cet endroit nous rends dingues. Plus vite on sera sortis, mieux ça sera. Après tout, je pense qu'on nous accordera un bon roupillon une fois qu'on se sera retrouvé avec les autres là haut.
-Je m'en assurerai personnellement, soldat. promit Skjöld.

Dokk hocha la tête avec un grand sourire fatigué, et ses camarades se levèrent pour se tenir prêts à continuer, tous avec de l'assurance folle dans les yeux. Skjöld vit certains de ses frères leur glisser des encouragements sincères, sûrement impressionnés malgré eux par cet exemple de courage.
-Les signaux se rapprochent, sergent Skjöld des Death Templars. l'avisa U'ktar. Contact estimé dans moins d'une heure si nous ne reprenons pas notre progression.
-En route alors...

Le groupe récupéra ses affaires et reprit son chemin sans un mots, armes levées, esprits aux aguets.

***

De Morel sortait du complexe scientifique abandonné, trois de ses frères sur les talons. Par chance probablement, les hommes du lieutenant Darvis les avaient rejoints moins de dix minutes après que les Astartes se soient tous retrouvés. De Morel avait adressé à chacun de ses frères le même avertissement qu'il avait donné à Frankis, et le débat ne s'était pas prolongé, les implants inhibiteur immédiatement réenclenchés.
Un homme trottina jusqu'à lui et salua brièvement avant de lui tendre une plaquette de données. De Morel maudit le manque d'atmosphère qui les obligeaient tous à garder casques hermétiquement fermés et baissa les yeux sur le document scintillant tandis que le soldat repartait vers son détachement regroupé en ordre devant la titanesque porte qui donnait sur l'étrange bâtiment qui avait motivé ces fouilles. Le "Temple" comme les scientifiques des enregistrements le nommaient.
Frère Frankis se présenta à son Capitaine.
-La zone est sécurisée frère. Nous cherchons encore la source du brouillage et des signes d'activités hérétiques, mais rien pour le moment.
-Et ceux que nous cherchons?
-Aucune trace d'eux, ni des Death Templars, ni du commando de la Salamandre.
-Il ne devraient pas être loin de toute manière. Continuez à chercher.
Frankis se frappa le plastron dans un son étouffé par l'absence d'air, et repartit vers ses autres frères.
De Morel poursuivit sa lecture du rapport de l'étude de terrain.
-Après tout, d'après le rapport de Wotan, ils ne sont partis que depuis cinq heures... marmonna-t-il sans se rendre compte de l'affreuse réalité temporelle.

***

L'Archiviste Thracius, second de De Morel, observait la petite boule de roche qui tournoyait à un rythme imperceptible au dehors. Vagrann. Il ne savait pourquoi, il sentait que cette planète morte recelait quelque chose d'infâme en son sein. Quelque chose qui avait détourné la route de son maître pour venir l'accompagner en ces lieux.
En orbite aux côtés de leur barge, il considéra celle des Death Templars. Consultant ses ordres une énième fois, il confirma qu'il ne restait que deux heures avant qu'un autre transport de Death Templars ne parte vers la surface pour soutenir De Morel et Dravis.
Il se détourna de la planète défunte pour aller préparer un nouveau rapport pour le Purgateur, son esprit trop préoccupé par la situation pour entendre la voix grinçante et malveillante qui murmurait dans le lointain.

"A'kia Bel'tar Baal Zeboth Kohiyar A'kia...A'kia Bel'tar Baal Zeboth Kohiyar A'kia......"


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 12 Mai - 20:37

Vagrann

Après avoir laissé le commandement du Ragnarök à son second, le sergent Baldr, le capitaine Wotan accompagné par plusieurs de ses guerriers descendit sur la planète Vagrann en Thunderhawk. Ils suivaient de peu les forces de l'Ordre de l'Epée mené par le capitaine De Morel.
Les précédents passages en Thunderhawk du Ragnarök vers l'entrée du "Temple", permirent aux forces Death Templar composées de l'escouade de commandement, de l'escouade de dévastator Byggvir et l'escouade tactique Hvedrung, d'attérir dans un proche périmètre du complexe.
Lorsqu'ils rejoignirent le frère Haltaf, gardien actuel de l'entrée du Temple, les Death Templar firent aussi la jonction avec les forces du capitaine De Morel.
Après concertation, les Death Templars et l'Ordre de l'Epée établirent un champ de tir avec les défenses tournées vers l'entrée du Temple.

Vagrann
Complexe scientifique


Le frère Hrolf, second du sergent Rulfr, observait avec attention le couloir qu'ils avaient emprunté une cinquantaine de minutes standards auparavant, en cherchant à déceler l'arrivée des créatures qui selon les dire d'U'ktar ne devraient plus tarder.
Il se dit que son idée de rester en embuscade n'était peut être pas une si bonne idée que çà mais il se reconcentra en se souvenant de l'état de fatigue des soldats et que tout retard des arachnides ne pouvait qu'être utile.
Il fut coupé dans ses réflexions par un bruit qu'il reconnaitrait jusqu'à sa mort : un cliquetis mécanique, immédiatement suivi par l'apparition d'une créature qu'il décpita d'un bolt. Un deuxième arachnide puis un troisième subirent le même sort et lorsque leur nombre trop important pour être gérer, Hrolf tira une rafale sur le sac posé à terre. Le dit sac étant rempli des ultimes grenades de la force d'exploration.
Une boule de feu inonda le couloir, annihilant ainsi l'avant-garde des créatures du Warp, permettant à l'Astartes d'avancer pour se remettre en embuscade.
"Encore deux" se dit Hrolf.
Cette fois les embuscades consistaient en paquet contenant le reste de prometheum qu'il avait collecté auprès de frère Edgtho et des troupes de chocs qui ayant été influencée par le Salamander Bibsou étaient bien pourvu en lance-flammes. Mais les engagements précédents avaient très largement entamés leurs stocks, ce qui ne laissa que de quoi préparer deux pièges.

Après trois embuscades, deux au prométheum et une avec les derniers Bolts Dragons, Hrolf partit rejoindre ses frères au pas de course de combat : course permettant d'avaler les kilomètres tout en restant frais et prêt au combat à l'arrivée.

Trois heures après la première embuscade, Hrolf fit la jonction avec le reste de la force de reconnaissance. L'absence de menace immédiate leurs ayant permit de se rapprocher grandement de la sortie et à présent tous les soldats inquisitoriaux avaient trouvés un "second souffle" à l'idée de la sortie toute proche.

Le bruit des créatures du Warp recommença à se faire entendre mais la lumière de la porte d'entrée étaient visible, aussi les derniers mètres se firent au pas de course en même temps que casques et masques respiratoires retrouvaient leurs places sur tous.
Lorsqu'ils émergèrent ce fût pour se retrouver sous la menace de dizaines d'armes qui, lorsque leurs porteurs les eurent reconnu, se baissèrent mais le sergent Skjöld, qui les avait aussi reconnu, les avertit avec l'amplificateur sonore extérieur de son armure :
"Attention contact imminent !"

Les forces de reconnaissances se pressèrent derrière les abris installés par les Death Templars et membres de l'Ordre de l'Epée, aussi lorsque les arachnides du Warp émergèrent elles furent hachées menu par une pluie de bolts, tirs laser et tirs de radiants lasers.
Après une minute de tir toutes les créatures étaient à terre et n'avaient progressées que de trois mètres.

Rapidement le capitaine Wotan et le capitaine De Morel s'approchèrent des rescapés haletants et s'apprêtèrent à les questionner lorsque le sergent Skjöld les devança :
"Sergent Skjöld au rapport capitaine !"
Wotan qui devina les regards vers le vétéran Repenter le présenta :
"Voici le capitaine De Morel des forces de l'Ordre de l'Epée, il est ici à ma demande donc parlez sans crainte frère."
Skjöld et De Morel s'inclinèrent chacun avec respect pour se saluer mutuellement puis Skjöld reprit :
"J'ai plusieurs membres blessés gravement qui ont besoin de soins immédiat."
Les deux capitaines donnèrent chacun des ordres pour que les blessés soient emmenés le plus vite possible dans les infirmeries des vaisseaux.
Le vétéran d'assaut continua son rapport :
"Force de reconnaissance au complet capitaine : vivants, morts, équipements. Et je dois vous présenter l'un des créateurs de cet endroit, voici U'ktar, ilest pacifique et nous a beaucoup aider lors de notre mission."
U'ktar s'approcha des deux capitaines, tout en étant surpris par l'extérieur de la planète Vagrann qu'il connu verdoyante.
Sa cuve s'était automatiquement close hermétiquement lors de la sortie du complexe, il s'adressa malgré tout sur le vox des deux Astartes:
"Capitaine Wotan des Death Templar et capitaine De Morel des Repenters et des Forces de l'Ordre de l'Epée je suis enchanté de faire votre connaissance malgré les circonstances."
Skjöld accompagné du lieutenant Athalus et d'U'ktar commencèrent le rapport complet de leurs missions.


Dernière édition par Rulfr le Mer 16 Mai - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 15 Mai - 18:10

VAGRANN:

Skjöld suivit son Capitaine et De Morel, tandis que les commandos humains achevaient certaines des affreuses arachnides du Warp, et que les Death Templars en renforts commençaient à établir un périmètre de sécurité. U'ktar venait d'être silencieusement mené à l'écart du groupe par deux immenses terminators de De Morel, tandis que les autres vinrent se tenir dans l'ouverture de l'entrée du temple, barrant la route à quiconque, venant de l'intérieur... comme de l'extérieur. Skjöld aperçu pour la première fois les êtres encapuchonnés qui suivaient les terminators de l'Ordre dans leur ombre et réalisa que ces adeptes maigrichons commençaient fiévreusement à analyser la place. Il jeta un regard interrogatif à son Capitaine, mais Wotan se contenta de hausser les épaules.
Un groupe des hommes de Darvis emmenèrent quant à eux les survivants de l'excursion vers les bâtiments scientifiques déserts. Rulfr et Bibsou, toujours plongés dans leurs coma passèrent devant lui en civières.

De Morel les emmenait lui même vers les complexes abandonnés, laissant derrière lui les meilleurs de l'Ordre prendre en charge la sécurisation du Temple.
-Vus avez subi d'impressionnantes pertes, sergent Skjöld... remarqua-t-il sur un ton concerné, le destin de ses alliés le préoccupant beaucoup.
-Nous avons livré un bien dur combat, seigneur. Mais merci de vous en préoccuper. répondit Skjöld.
-Pas la peine. Ces hommes ont agi bravement, je ferai en sorte qu'on s'en souvienne.
-Et le xenos? demanda Wotan.
-Nous le prenons en charge. Il partira avec nous.
-Qu'est ce qu'il va devenir? s'enquit Skjöld.
-Désolé, sergent. Ce ne sont plus vos affaires, je ne peux vous répondre plus. s'excusa De Morel en hochant de la tête.

Un nouveau groupe de blessés passa devant eux, l'un des soldats de Bibsou anéanti par la fatigue et les blessures.
-Quelle hécatombe... murmura De Morel. Tant de blessés et de morts, en si peu de temps...
-Qu'avez vous dit? s'étonna brusquement Skjöld. Nous sommes là depuis des jours!
-Comment? fut à son tour étonné De Morel. Sergent Skjöld, combien de temps exactement?
-Mon chron interne indique quatre vingts dix sept heures...
-Quatre jours? s'exclama Wotan. Skjöld, c'est impossible!
-Comment ça?
-Vous êtes descendus en surface depuis à peine cinq heures! lui expliqua son Capitaine.

Skjöld se sentit soudain abattu, lourd et fatigué. Terriblement fatigué.
-Impossible... souffla-t-il en se laissant tomber lourdement sur le seuil du complexe.

De Morel ne réagit pas, se mettant immédiatement en communication avec son second pour donner des ordres que ni Skjöld ni Wotan n'entendirent. Il paraissait toutefois troublé, bien que leurs casques fermés les empêchent tous de voir leurs visages.
Au même moment, un des commandos de l'Ordre s'approcha d'eux.
-Le Templar vient de se réveiller, seigneur De Morel. annonça-t-il.
-Rulfr? demanda Skjöld, un fragment d'espoir remontant en lui.
-Oui, monseigneur. répondit l'homme. Nos apothicaires le prennent en charge, mais il semble en grave état de choc. Monseigneur, il ne se souvient de rien...

***

Rulfr resta un moment assis, les yeux dans le vague, fixé sur le corps endormi de Bibsou.
Un homme lui parlait, mais il ne l'entendais pas. Comme si il était sous l'eau, ou que son interlocuteur lui parlait depuis des kilomètres.
Rulfr secoua doucement la tête, une migraine épouvantable lui griffant le cerveau.
Il ne se souvenait pas. Il ne se souvenait plus. De rien.
Il se revoyait entrer dans le complexe, suivre ses frères et soldats. Il se revoyait discuter avec le xenos. Il revoyait une immense porte avec une énergie incalculable qui palpitait derrière, ses frères prêts au combat. Il se rappela l'ouvrir, et être aveuglé par une vive lumière.
Puis plus rien. Le néant.
Il ne se rappelait ni du combat, ni de ce pourquoi il était tombé dans le coma.

Il tenta de se lever, mais ses jambes refusèrent de bouger, et la migraine épouvantable lui ravagea encore le crâne. Il abandonna et resta sur place, assis, hagard, perdu.

Et dans sa tête, une lointaine voix qu'il ne pouvait entendre riait et susurrait.
-Enfin libre! Le Salamander était trop faible et son démon aussi... Mais toi, tu es parfait, Astartes! Bientôt, mon pouvoir sera assez grand pour que je me venge de ceux qui m'ont abandonné... Il paieront. Tous. Et le reste de l'univers avec!...

Rulfr n'entendait pas. Rulfr était sourd à cette voix démoniaque. Mais le démon, lui, voyait tout, entendait tout, sentait tout. Il était libre.
Baalzeboth était libre!


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 16 Mai - 8:21

Auriela

Un combat homérique s'était amorcé dans les faubourgs dévastés de la ville. Loyalistes et renégats, déchus et traitres s'empoignaient avec une violence inouïe. Un combat enveloppé par une bulle de haine et de noirceur, des Spaces Marines autrefois frères de sang, fils d'un même père, s'entredéchirent à coups de bolter, d'épée, de crozius et de marteau.
Les humains, gardes ou cultistes, ne faisaient pas long feu au milieu de cette escarmouche sanglante, pulvérisés par le fer ou la magie que l'immense Terminator déversait.
Les Thousand Sons étaient protégés par ce fichu bouclier qui ne cédait pas malgré les coups de boutoirs de l'artillerie, le sorcier devait être abattu coute que coute. Cette tache n'allait pas être simple, engoncé dans son armure Terminator, le traitre faisait bien deux fois la carrure de Tankred, rien que cet état de fait fit grincer des dents le Capitaine de la 4eme. Le corps à corps était la solution mais tout aussi dangereux, cet affreux gantelets énergétiques pourraient le transpercer comme dans du beurre.
Quelques chaotiques dans leur soif de sang sortir de la protection offerte par leur guide, ces derniers étaient pris a parti instantanément et fauchés comme les blés par des Steel Fists enragés.
Les Hommes d'Actius étaient encore embusqués sur les hauteurs des ruines qui tremblaient, s'effondraient sous leur poids mais sous les explosions des obus éventrant la terre et ceux qui se trouvaient en dessous. Malgré leur allure, les Frères-Tireurs étaient les spécialistes de l'assaut furtif, de l'embuscade et cela allié à une capacité de tir d'une précision diabolique.
La marche des Thousand Sons était implacable, les bolters jumelés du Sorcier opéraient un carnage impitoyable, ses hommes boostés par sa présence se frayaient un chemin sanglant dans les hommes d'Orties. La marée impériale se jetait contre un mur d'acier corrompu inébranlable réussissant à emporter quelques cultistes dans leur lutte.
La confrontation allait se passer au corps à corps, la situation était inévitable, le Loup De Fer haranguait ses soldats, les poussant dans la voie de la vengeance contre les êtres impies qui ont servi leur déchéance.
Les deux escouades de nacre délaissèrent le tir précis et méthodique, tenant alors leur bolter d'une main et leur épée de l'autre, le marteau du capitaine crépitait déjà d'une énergie vengeresse. La bouclier tempête ancré contre son bras, avancant d'un pas lourd, Tankred ne lâcherait pas si facilement le terrain même si l'ombre du doute s'emparait de son coeur face à son ennemi.
Non! il ne devait pas céder! Quelle honte et quel déshonneur que de ressentir pareil sentiment alors que ceux qu'il s'est juré d'exterminer ce tenaient là, à portée de son marteau. Sous son heaume antique, il se rembrunit, ses capteurs oculaires focalisés sur le Sorcier.
-Actius, je vais avoir besoin de ton adresse légendaire mon frère.
Bête de combat, Tankred n'en était pas moins fin stratège, utilisant l'arrogance de ses adversaires pour la retourner contre eux. Le Sorcier se croyait et se savait incivile, avançant tête nue, riant à gorge déployée, investi par le pouvoir de son Dieu Noir.
-Je vous écoute Capitaine
-Une simple diversion dans laquelle il faudra t'engouffrer.
Le canal était ouvert au reste des escouades, le but était de profiter de l'énergie aveuglante déployée par le bouclier tempête du Capitaine pour porter un coup fatal au Chaotique qui menait l'assaut. C'était à double tranchant car en cas d'échec, cela en était fini des Steel Fists sur Auriela.

Secteur Alpha-Sigma 3


A contrecoeur, les escouades désignées par le Loup de Fer s'éloignaient du point de rencontre avec les Thousand Sons. Avancant d'un pas alerte, se mettant a couvert pour éviter les éclats d'obus, les Steels Fists ne rencontraient qu'une résistance éparse à l'arrivée du secteur Alpha-Sigma 3. En effet, l'ennemi semblait se focaliser sur autre chose que les hommes de Marius, Jonath et Kovainen ne tardèrent pas à découvrir.
Convergeant dans une sorte de goulot de ruines noircies et effondrée, les cultistes en nombre avaient lancé un assaut massif contre la garde impériale. De leur promontoire, Marius put aussi voir l'avancée au loin de la colonne blindé d'Hikkö qui prendrait la force chaotique en plein flanc.
Le Chapelain sourit sous son casque, il faisait pleinement confiance en son Capitaine quant à l'issue de l'affrontement avec les Thousand Sons, une tâche ardue devait être réglée.
L'Astartes en armure sombre établit la connexion avec l'officier en poste dans ce marasme de chair kaki et rouge sang, l'idée était de ne pas se faire prendre par l'ennemi dans la nuit noire éclairée de spasmes lumineux blafards et mortels.
-Officier Athyom! ici Marius, chapelain de la 4eme Steel Fists. On m'envoie en renfort, le Capitaine est retenu en arrière.
Alors qu'il énonçait son approche, les trois escouades rejoignirent la garde en contrebas en empruntant un labyrinthe de ruine décrépits et de ruelles effondrées. Pris à partie par des cultistes infiltrés à l'arrière de la ligne, le chapelain et ses deux sergents les annihila purement et simplement.
-Pauvres fous.
La quelques trentaine d'homme se présenta aux Humains assez succinctement pour ensuite appuyé leur assaut.
-Hikko, droit devant avec la force blindée, on va enfoncer leur flan à ces idiots.
-Bien reçu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
kornelord
Citoyen
avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 20 Mai - 13:15

Sous secteur: Finalis

Nubia, centre de détention XV23

Butch ne savait pas quoi faire. Rester enfermé ici finissait par le rendre fou. Quand il repensait à ce qu'il avait vu, il commençait à croire les autorités et leur foutu bourrage de crâne. Cela ne pouvait pas exister. Un virus informatique oui, mais vivant non. Pourtant au fond de son âme il était certain de la vérité: cette chose, malgré son initiative de couper les ports de sécurité, avait infiltré tout le réseau informatique de Nubia et réduit les batteries de défense à des tas de ferraille inutiles. Sans moteurs de visée, impossible de toucher un cible. Nubia était vulnérable. Et tout ça de sa faute. Non. Il avait essayé d'endiguer la propagation du virus. Il aurait dû être médaillé pour ça ! Et il se retrouvait confiné au fin fond de ce trou...


--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Rapport d’interrogatoire [2320035M42:09h:43min:52sec] [Nubia, centre de détention XV23] +++
+++ Le sujet Butch Germinher est devenu inutile. Il n'en sait pas plus que nous. Maintenant que les images résiduelles de l'incident on été extraites, il ne nous est plus nécessaire. Pour éviter toute terreur due à des rumeurs, il faut l'éliminer. Ordre d'exécution immédiate.+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------


--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Message du Régent de la Ruche à la haute instance Nubienne [2320035M42:11h:24min:16sec] [Hadès, ruche 76, secteur 1] +++
+++La situation est urgente. Un mal se répand dans la spire, et nous ne pouvons l'endiguer. Les rapports que nous avons sont très fragmentaires: au fur et à mesure que la menace avance, toutes les caméras de surveillance sont coupées et tous les réseaux de communication sont brouillés. Aucune des patrouilles que nous avons envoyé n'est revenue, et il se peut que nous ne retrouvions jamais leurs corps. Maladie, ennemi, je ne sais ce que c'est.
Il y a un mois, les communications ont été coupées dans la strate 98. Maintenant, c'est la strate 65 qui ne répond plus. La ruche est en train d'être envahie par cette abomination que nous n'arrivons pas à arrêter, et elle va bientôt atteindre les niveaux importants !
Je vous en prie, ou plutôt je vous en supplie, faites quelque chose !+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------



--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Rapport d’anomalie [2321035M42:16h:52min:23sec] [Hadès, ruche 74, secteur 1] +++
+++ Depuis six heures du matin, nous avons perdu le contact avec la strate la plus profonde de la ruche (strate 126). Équipes techniques et patrouilles en cours d'envoi.+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Message crypté à l'attention du gouverneur d'Hadès [2321035M42:19h:17min:35sec] [Hadès, secteur industriel B29, secteur 1] +++
+++ Cette semain, vingt-trois nouveaux portés disparus dans les puits gamma, dzeta et omicron. Nous continuons d'étouffer l'affaire selon vos ordres.+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------

Hadès

Rue sombre de Hadès. À priori, rien d'anormal. Seul quelqu'un de très perspicace aurait pu relever les vibrations dans l'air témoignant de l'utilisation d'un réfracteur à proximité dissimulant deux personnes en robes d'un bleu sombre...

- Ils ne le savent pas ?
- Quoi ?
- Que leurs liaisons sont coupées ?
- À priori non. Ces mon-keigh sont trop limités pour envisager une telle possibilité. Quand il finiront par le deviner, il sera trop tard.
- La ruche sera exterminée, ce qui poussera nos adversaires à se découvrir...
- Et quand ils les verront, les humains prendront peur et annihilerons ce qui restera sous un bombardement extrême, termina l'autre.
- Plus efficace que n'importe quel assaut d'infanterie. Je me demande tout de même: de combien de temps nos ennemis seront-ils retardés ?
- Si nos calculs sont exacts, les ruches ont été construites  sur un sol particulièrement stable, plat et solide. Les entrées...
- Ces stupides humains on construits leurs habitations sur les nids de ces cafards !
- Tant mieux pour nous. Une fois la première ruche neutralisée, il nous suffira de ne plus interrompre les communication des trois autres pour qu'elles subissent toutes le même sort... Cela devrait nous laisser un bon mois de répit.
- Des nouvelles de l'Ancien ?
- Oui. Il est prêt à nous soutenir mais qu'en cas de dernier recourt. Autrement dit, il n'interviendra que si deux des trois sources passent aux mains de l'ennemi...



--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Communiqué de haute importance du réseau de recherche Lokis. [2322035M42:02h:13min:42sec] [Héphaïstos le Creuset, surface, laboratoire d’étude d’Eris] +++
+++ Messieurs, depuis environ un mois l'activité des trois étoiles suivantes a augmenté dramatiquement: Eris, Astra, Iriialis.
Les conséquences possibles pourraient être désastreuses pour ces trois systèmes, incluant entre autres un vent de particules gamma mille fois supérieur à la normale. Toutes les planètes seraient vidées de leur vie sous le coup des radiations.
Nous sommes toujours en recherche de solutions, mais en attendant nous avons passé avec les gouvernements de ces systèmes un accord. Il est désormais interdit à tout vaisseau de s'approcher à moins de 0,24 parsecs des étoiles susmentionnées. Toute infraction se soldera par destruction du vaisseau par les vents solaires ou au mieux irradiation extrême de l'équipage.+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------

Sous secteur: Aeriak
Angelus Prime


--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Vidéo capturée sur un réseau crypté [2322035M42:05h:07min:45sec] [Angelus Prime, ruche d'Ulith, dans les profondeurs] +++
+++ Le son est mauvais. Une sorte de bruit de fond permanent, comme si on raclait un mur avec une lame de fer. Une salle blanche bien éclairée, au centre un lit avec un homme allongé dessus, il semble dormir. L'homme a une jambe cybernétique et une sorte de générateur incrusté à la place du coeur. À coté, des outils de chirurgien. Sur le sol, des traces de sang qu'on n'a pas pris la peine d'effacer. Un autre homme en blouse blanche avance, regarde la caméra et dit:

- Implant B72ZCF. Placement et démonstration. Capacité de 207% par rapport à la limite législative. Détécteur thermique illégal intégré.

L'home en blouse s'avance, sort une sorte de petit appareil métallique de sous le lit. C'est un oeil cybernétique. Il s'arrête un instant, comme s'il avait entendu quelque chose, puis retourne à son occupation. Il prend un coutelas, se rapproche de son patient et commence à réaliser des incisions autour de l'oeil droit. Quand il a fini, il repose le coutelas et prend un outil incongru qu'il utilise pour retirer l'oeil qu'il place ensuite dans un liquide transparent. Il se retourne et parle à la caméra:

- Liaisons nerveuses préservées. Je vais maintenant passer à la mise en place.

Il commence à retourner vers la table d'opération mais s'arrête en chemin.

- Qu'est-ce que ce bruit ?

Il écoute attentivement, puis avance et vient se plaquer contre le mur avec la caméra. Le bruit de fond s'arrête. Au bout de quelque seconde, il retourne à ses occupations. Le bruit de fond reprend. Après plusieurs minutes, il relève la tête et on peut voir que l'implant est maintenant dans la cavité occulaire du patient.

- Implant opérationnel. Je vais maintenant procéder au test des connexions nerveuses.

Il repart. Nouvelle arrêt, nouvelle pause. Il retourne au mur porteur de la caméra. On ne le voit plus, il est dans l'angle mort.

- Qu'est ce que foutu bruit ?

Le bruit de raclement s'intensifie. On distingue même des cliquètements et un ronflement mécanique. Dix secondes se passent.

- Putain c'est quoi ça ? entends-on.

Le raclement devient assourdissant. Puis un bruit déboulement.

- Par le...

La fin de la phrase est terminée par un hurlement horrible. Du sang gicle dans tous le sens, on voit un bras voler à l'autre bout de la pièce. Le champ de vision est brouillé par le sang. On apercoit vaguement une sorte d'insecte géant en métal qui vient se placer devant la caméra. Puis le noir. La connexion a été interrompue.+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------

Sous secteur: Gavarus

--------------------------------------------------------------------------------------------
+++ Communiqué de Mr Heinrick, professeur en étude comportementale des xénos, réseau de recherche Lokis. [2323035M42:11h:27min:26sec] +++
+++
Il se passe quelque chose d'étrange autour de Furtia. D'après nos études, les tyranides en cas d'aggression en orbite redirigent toujours leur pleine puissance sur les attaquants. D'habitude, leur vaisseau-mère est leur priorité. Mais cette fois, c'est différent: nous avons constaté par nos sondes d'espionnage une forte concentration d'organismes tyranides à la surface de Furtia, et même une augmentation de cette concentration en certains points, qui ne correspondent à aucun ancien site stratégique impérial. Malgré un afflux de tyranides vers ces régions, la population surfacique reste sensiblement la même. Autrement dit, des organismes disparaissent à certains points de la planète. Attendons plus d'informations avant de formuler des hypothèses.+++
+++ Fin de transmission +++
--------------------------------------------------------------------------------------------



Système: inconnu. Planète: inconnue. Lieu: inconnu.

Une salle immense et sombre. Au milieu, une grande forme recouverte d'un drap noir. À sa droite, un trône plus petit que cette forme, un trône sans fioritures taillé directement dans quelque roche inconnue. Une silhouette sur ce trône. Un visage anguleux se devine dans l'obscurité, et une sorte de cape semble dépasser par les cotés. Un sceptre, long et fin, est posé à la droit du personnage. À sa gauche, une arme antique ayant dû faucher des milliers d'ennemis. La silhouette est immobile. Elle semble réfléchir, mais elle peut tout aussi bien dormir. L'obscurité voile tout.
Tout à coup, un bruit. La silhouette ne bouge pas. Des bruits de pas. Quelqu'un arrive à son niveau. Enfin, le visage sans expression prononce d'une voix profonde:

- Je t'avais dit de ne revenir qu'une fois les plans d'invasion finis.

L'autre ne semble pas surpris, comme s'il avait anticipé ce discours. Il l'ignore et va droit au but.

- Seigneur, nous avons localisé un autre monde endormi dans la prochaine sphère d'expansion.
- Je le sais déjà. Il était inutile de venir m'en informer.

L'autre n'est pas décontenancé. Sans hésitation il dit:

- Je me chargerai de la reconnaissance.
- Ce que tu viens de dire, je l'avais prévu. Pourquoi tu le dis ? Je cherche toujours.- Mes sciences ne trompent jamais. Je suis celui qui doit réveiller les sujets de Son Empire.
- Ne comprenant que peu de choses à tes prévisions obscures, je m'y plierai. Reniseneb se joindra à toi.
- Le voyage prendra plusieurs semaines, seigneur. Quand partons nous ?

La silhouette sur son trône se lève.

- Une fois les plans d'attaque des systèmes voisins mis au point. Notre empire est depuis trop longtemps resté le même. La prochaine phase d'expansion doit être amorcée, et tu conduira nos troupes à la victoire dans ce système, j'en suis certain. Ces planètes vont enfin retourner à leurs légitimes propriétaires. Pour le bien de l'Empire, Gavarus doit tomber, et tu t'en chargera car tu n'échouera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 29 Mai - 11:49

Faradia, à bord du Rhadamantine


Sa hache énergétique se posa lourdement sur le sol. Tout au long du manche de l'arme, dégoulinait du sang froid. Oui, déjà froid.
Cela faisait à peine quelques heures que le Black Templar venait de repousser l'attaque des forces ennemis. Enfin, les attaques, à vrai dire. Cependant, la plus écrasante percée ennemie s'était passer des le début de l'assaut, lorsque des forces Astartes renégats s'étaient joints à des hérétiques plus conventionnelles. Des hommes détournés si facilement de la lumière de l'Empereur..

Les corps des skitariis tombés, lors de la repoussée de l’ennemi, étaient peu à peu recueilli par leurs "frères". La plupart seraient surement reformater en ce qu'ils étaient.. à moins que le mechanicus n'est autre préoccupation de ne récupérer que les pièces encore en état de marche. Passant par l'un des corridors, repeint pour l'occasion, du Rhadamantine. Crion observa par l'un des hublots la flotte hérétique qui bloquait en partie le passage au sol de Faradia. Du moins, l'Astartes voyait l'obscurité ambiante de l'espace s'éclairer vivement, signe de féroces combats.

-"Astartes Crion ?" signa un voix synthétique.
Crion se retourna, et se retrouva face à un membre du Mechanicus. Technicien, ou peut-être officier de pont. Crion ne reconnut pas à qui il avait à faire. Ce dernier invita l'Astartes de se joindre à lui.
-"Ou allons nous ?" demanda Crion.
L'homme-machine sembla trembler un instant. Peut-être que son cogitator n'était plus à la hauteur des derniers technologies du jour s'amusa Crion.
-"Au pont du Rhadamantine, Astartes." répondit il froidement.
-"Quelqu'un me demande, je suppose ?"
-"A vrai dire, personne. Mais, je pense que le commandement de bord souhaiterait vous avoir près de lui."
-" Je ne suis pas sure que .."
-"Aucun abordage ne vous attends, Astartes"


Visiblement, son cogitator ne devait pas être si obsolète que cela, pensa Crion. Il est vrai que lors de la première attaque portée au Rhadamantine. Crion avait eu l'espoir de se jeter à son tour contre les flottes ennemies. Le Templier avait rapidement du revoir ces plans, les assauts ennemis se succédant. Bien que les Skitariis restaient d'impitoyables guerriers, Crion ne pouvait s'écarter d'un combat si proche, du moins pour le moment.
Arrivant au pont principal du Rhadamantine, Crion fut approcher par l'un des officiers de communication.
-"Un Message venant de notre Princeps"
Crion s'étonna de cette nouvelle. Le Princeps était bien la dernière à laquelle il pensait.
-"Eh bien ..dites."
-Survivez."
-"Pardon ?"

L'officier fit afficher le message sur l'un holo-projecteurs à sa disposition. Les lettres, en haut-gothique, s'affichèrent une à une. Survivez
Crion esquissa un sourire. Depuis quand un Princeps se soucie de ce qui peut arriver à un organique qui plus est un Astartes. Peut-être n'était il pas si instable que cela..
-"Vous avez reçu sa quand ?"
-"Il y'a quelques heures déjà."

Crion remercia l'officier et lui demanda de transmettre ce message au Princeps Malatesta :
" Ici Templier Crion El'kalhin, à bord du Rhadmantine. Abordage contrôlé mais je ne doute que vous le saviez déjà. Dites-moi ce n'est pas que je m'ennuie mais par le Trône, montrez moi de quoi vos machines sont capables ! Brisez la flotte ennemie. Je veux fouler au plus vite le sol de cette planète. "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 29 Mai - 19:45

SANCTIS:


Le Contre Amiral Noldoch venait de transmettre son rapport, toutes les unités étant prêtes au départ. Turielo tamponna la tablette de données de son sceau et se retourna vers un officier attendant mains croisées dans le dos pour la lui donner, lui signifiant d'un hochement de tête qu'il pouvait donner le feu vert aux équipes au sol pour qu'elles prennent le relai.
Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre son propre transport pour gagner l'orbite haute et prendre la tête de la flotte d'intervention qui allait renforcer l'attaque de Faradia, une de ses acolytes vint le trouver avec un autre rapport de transmission. C'était une jeune femme athlétique, dont les yeux à l'éclat émeraude semblaient embraser ses cheveux roux lui tombant en fines mèches sur ses épaules gracieuses. Elle était vêtue d'une combinaison rouge moulante, par dessus laquelle elle avait passé un long manteau de cuir noir sans éclats.
Turielo tendit la main pour prendre le rapport, la gratifiant d'un chaleureux sourire.
-Nous voici repartis à la purge, Kyra... dit il.
-Pas trop tôt, l'action commençait à me manquer, et je ne vous parle pas des autres... répondit elle d'une voix au timbre délicat et sensuel.
-Qu'est ce que ça raconte? demanda le Purgateur en désignant des yeux le rapport.
-Transmission de haute priorité provenant d'Obscurae. expliqua-t-elle. Nos équipes là bas sont entrées en contact avec le gouvernement d'Eris il y a trois jours. D'après ce que j'ai compris, le Gouverneur Doris lui même est l'auteur du message. Il semblerait que Nubia et les systèmes voisins sont face à un problème assez grave...
-En d'autres termes?
-Des attaques mystérieuses, des cas de démence inexpliqués, des transmissions inconnues, des émeutes et des vagues de panique incontrôlables... La mouise quoi. Doris semble faire face à plusieurs ennemis en même temps et les systèmes voisins sont tous accablés par des troubles d'origine inconnues. D'après le message, une vieille connaissance à vous est venu lui prêter main forte.
-Heiklimer. lu Turielo, son visage devenant grave en reconnaissant le nom de l'Inquisiteur qui avait fait cesser le Désastre de Nubia et l'avait emmené en pénitence durant quatre ans. Est ce qu'il a transmis quelque chose lui même?
-Non, Doris nous apprends dans ce message qu'il l'a envoyé contre l'avis de l'Inquisiteur. La Deuxième Compagnie Repenter est encore sur place, et ont reçu des renforts quémandés par Heiklimer. Doris parle notamment des Pénitents de Falkr.
-Est il devenu fou? s'exclama Turielo. Faire revenir ces bouchers en Eris, là où ils ont causé tant de mal? Quelle menace peut être assez grande pour lui faire faire appel à pareils monstres?
-C'est précisément la raison de l'appel de Doris. Ils ne savent pas. Heiklimer lui même semble totalement paumé.
-Je vois. Envoyez une missive à Obscurae. Que l'un des Dix se rende là bas sous mon autorité. Nous sommes suffisamment occupés ici, nous ne pouvez y aller nous mêmes. Demandez aux Seigneurs Freiheim et Grivus de tenir le Haut Conseil en mon absence pour décider de l'action à mener.
-Compris. Et pour les sous secteurs voisins?
-C'est une question à laquelle l'Ordre devra répondre. Je leur fait confiance. Si cela le requiert, dites leurs de faire appel à de vieilles connaissances pour avancer. N'importe quelle vieilles connaissances, je suis prêt à prendre ce risque.

Kyra acquiesça et repartit aussitôt, laissant un Turielo perplexe et préoccupé. Il finit par refouler son envie d'en, savoir davantage et reprit le chemin de sa navette, allumant son com vox personnel.
-Semos, avertissez le COntre Amiral d'un départ immédiat. On fait route pour Faradia dès que je suis à bord. Qu'il contacte l'Amiral Thran. Arrivée prévue dans une journée standard. Des nouvelles de Vagrann?
-Aucun monseigneur. répondit l'acolyte. J'attends le rapport de monseigneur De Morel. Pas de nouvelles non plus de Furtia et Urubis depuis la dernière transmission de Mathilda. Les Storm Warriors ont donné l'assaut à la flotte ruche, depuis, pas de nouvelles.
-Bien, laissez le canal ouvert, au cas où. Auriela?
-Les Steel Fists se battent contre une foule de cultistes d'horizons différents. Presque aucun Astartes ennemi signaler, que quelques sorciers, c'est tout. Ortius semble progresser sur le théâtre d'opérations, mais signale qu'il y a trop de cultistes et de mutants présents pour achever rapidement l'opération en cours. Il espère que les hommes de Tankred parviendront à pousser davantage l'assaut pour obtenir un percée correcte.
-Très bien. Restez en contact Semos, durant mon transit, communiquez vos rapports à l'Amiral Thran lui même.
-Je reste donc ici tout seul, Seigneur?
-J'en suis désolé mon vieil ami. Kyra et Isabel viennent avec moi. Je veux que tu reste ici pour coordonner nos forces. Je place ma totale confiance en toi.
-C'est un honneur, Niklas. Je ne vous décevrai pas.
-Je le sais, Semos. Je le sais.

Le Purgateur monta à bord de sa navette personnelle et gagna la flotte en orbite, parée pour son départ vers Faradia. Une heure après la flotte s'engouffra dans le Warp vers la guerre.



_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 30 Mai - 12:52

Orbite de Furtia
L'astéroïde sur lequel était caché le Thunderhawks des Storm Warriors passa à 1km de la reine morne tyrannide, Apregis se promit que si il était encore en vie demains, il féliciterais le techmarine Julius pour ses calculs de trajectoire. Il fit signe au pilote et le cuirassé noir et doré se décrocha et fila vers la reine, sur une distance aussi courte peut de chance d'être détecter, surtout que les tyrranides utilisait les résonance du Warp pour détecter leurs ennemis, hors Apregis avait emmené avec lui quatre psykers, dont Amilius le maître archiviste des Storm Warriors, qui cachaient les esprit des Space Marines.

Le Thunderhawk aborda la reine doucement, les griffes d'abordage agrippèrent la coque qu'un sas pressurisé perça pour laisser une soixantaine d'Astares débarquer dans la gigantesque structure organique. Apregis se retourna vers Julius qui observa un instant son Auspex avant de dire:

-Aucun ennemis dans les environs.

Les Space Marines se regroupèrent en deux groupes d'une trentaine de guerriers chacun, un des groupes était commandé par Apregis assisté d'Amilius, et l'autre était sous les ordres d'Altor, qui avait changé son armure Termi contre une énergétique standard, et de deux archivistes, le quatrième psyker gardait le vaisseau avec six Marines en armures Termi. Chaque groupe avait trois engins sur roue, des bombes virales, à la charge de deux techmarines. Apregis rappela ses consignes et conclut:

-Une seule ne suffirait pas, il faut en mettre de partout pour être sur de le détruire.

Le plan d'Apregis était simple, faire explosé plusieurs bombes virale à haut rendement dans le vaisseau, les virus relâchés dévoreraient vite les tissus organiques, Julius avait calculer les meilleurs endroits où placé les charges, mais sans connaître la disposition interne ils devraient se contenter d'une approximation. Les deux groupes se séparèrent et commencèrent leur travail.

Il ne fallu pas longtemps pour que la reine repérere les intrus mais la majorité des Tyranides étant à la surface de Furtia les Astares ne rencontrèrent que peut de résistance, mais le temps était compté, la reine finirait par trouver le Thunderhawks et sans le cuirassé il ne restait plus qu'un moyen de repli.
Le groupe d'Apregis était entrain d'installer l'une des bombes virales quand un groupe de tyrannide lui tombât dessus, la capitaine et ses hommes massacrèrent les monstres pendant que les techmarines s'occupaient de la bombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 25 Juin - 18:22

Auriela
Une bataille de positions s'étaient amorcée dans les ruines investies par les Space Marine appuyé par la Garde Imperiale. Tankred avait ordonnée que les Humains harcèle les damnés à distance pendant qu'eux s'occupaient de leur frères déchus au corps à corps. La puissance déployée ici aurait pu venir à bout d'un régiment entier et ce n'était pas le moment de perdre des forces ici, de plus ce combat était celui des Steel Fists. Ils agissaient enfin à la lumière de tous, leur livrée allait bientôt remonter jusqu'aux hautes sphères de Terra, c'est le jour de faire ses preuves dans le sang et la douleur.
Le général Orcus relaya la demande du Capitaine de la 4ème qui n'aurait plus à ce soucier de cela, ce dernier savait l'Humain des plus compétents.
Les armures bleues et or se mêlaient au nacre des Steel Fists dans une danse macabres et emportées, les cris de guerre des deux camps montant dans l'air.
Le bouclier du Mage arrêtait les projectiles mais pas les corps et les Steel Fists le percèrent comme dans du beurre. Les coups d'épée, les bolts à bout portant fusèrent jusqu'a ce que l'explosion des balles meurtrières aient pu blesser les deux adversaires.
Actius était pendu aux lèvres de son superieur, dans son viseur la tête du magicien qui riait à gorge déployé alors que le Loup De Fer se tenait devant lui.
-Petite fourmie insignifiante, voici ta fin et celle de tes frères. Tout cela pour quoi? un Empereur -Cadavre accroché à un trône d'or.
Les paroles du Mage se voulaient moqueuse et railleuse, le Thousand Sons s'était arrête au sommet d'un monticule de gravat, une energie bleutée et impie parcourant l'enorme gantelet qu'il possédait au bras gauche.
Tankred devait lever la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux, il n'avait pas eu l'impudence d'enlever son casque antique restant en contact avec ses hommes. De temps à autre son coeur se soulevait en voyant les icones identifiants les Steel Fists qui l'accompagnait, passer du vert au rouge. Il n'y avait plus à réflechir...plus le temps.
-Tes dieux ne te protègerons plus assez longtemps pour te permettre de rire encore longtemps crois moi!
-Alors approche, MON FRERE et voyons qui de nos dieux aura raison.
Dans son casque, Tankred avait murmuré sur le canal du Frère-Tireur Actius
-A mon signal mon ami et ne te loupe pas!
-Quel signal Capitaine?
-Tu va le reconnaitre!
Tankred gravi alors le monticule de gravat d'un pas lourd, claquant son marteau crépitant contre son fidéle pavois et ce à chaque avancé. Le mage avait déja levé son gantelet vers lui que Tankred déclancha la charge magnétique de son bouclier tempête. Un halo bleuté entoura le loup de fer puis un flash violent quand le Gantelet le rencontra, le Capitaine fut projeté en arrière mais sous le choc mais le Mage fut lui aussi aveuglé et son bouclier flancha l'espace d'une seconde.
Cette seconde fut mise à profit par Actius, une détonation sourde et le corps du géant s'affaissa à genou, sans un bruit couvert par celui de la bataille, le champion de Tzeentch venait de trépasser grâce à une ruse vieille comme le monde.
Les Steel Fists n'avait plus qu'a faire le reste sans leur Capitaine, ce dernier perdu dans les les limbes, évanoui sous le choc et la douleur, son bouclier gravement endomagé.

Secteur Alpha-Sigma 3
Hirrko hurla dans son casque
-Donnez tout ce que vous avez! enfoncez moi ces fils de chien!
Les moteurs hurlaient, crachant huile et fumée, un monstre de fer couleur de nacre et d'or fonçait sur les cultistes qui ne s'attendaient pas vraiment à un tel déploiement dans ce secteur.
Les hommes de la 4eme se mèlerent à la force impériale en présence sous les ordres d'Athyom, la puissance de feu des deux corps combinés tranchant de le vif de cette chair hérétiques. Cependant le rapport de forces étaient encore en faveur de l'ennemi mais plus pour trés longtemps.
Les murs des ruines qui entouraient le secteur se mirent à trembler, à vibrer, puis certaines s'affaissèrent alors que les balles fusaient encore dans l'air humide de la nuit.
Quatres flash partirent de la masse qui s'avancait en hurlant avant de rejoindre le theatre des operations en une explosion dévastatrice dans les rangs adverses, puis une autre salve de missile clairsemèrent encore un peu plus les hérétiques. Les Whirlwind avaient fait leur oeuvre, ce fut au tour des Prédator et des Rhino d'enfoncer le clou sous les cris des Steel Fists et de Marius.
Une désorganisation parfaite se jouait devant eux et c'était le moment d'en profiter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 3 Juil - 20:54

Ragnarök


Après avoir quitté Vagrann en Thunderhawk, Skjöld vit les escouades se séparer pour gérer chacunes à sa façon les impératifs de retour de mission.
Le Death Templar mena son escouade de vétéran d'assaut vers les arsenaux où tous retirèrent leurs armures et équipements et revêtirent des robes de bures monacales pour le temps que dureraient l'entretien, voire la réparation de leurs armures.
Le Techmarine Svartalfar ayant l'habitude de leurs dire que la qualité de l'équipement fait la qualité du guerrier.
"Faites combattre un frère de bataille nu et sans arme contre un autre frère complètement équipé et regardez qui gagne !"

Le sergent vétéran se rendit ensuite à l'Aphotecarion où il vit l'Apothicaire Freyr et ses frères assistants en train de soigner beaucoup trop de Death Templar selon lui.
Freyr qui avait pour habitude de contredire amicalement le techmarine Svartalfar en lui rétorquant que l'arme la plus puissante d'un Astarte est son corps : " Faîtes donc combattre un Death Templar contre un humain normal en armure énergétique et regardez qui gagnera !"
Skjöld aperçu le frère Edgtho assit dans un coin en train de méditer tout en faisant attention de ne rien toucher avec ses moignons.
Lorsqu'il vit le sergent, Edgtho se leva et inclina la tête :
"Frère Sergent."
"Frère. Je vois que tu ne t'ai pas encore fais soigner."
"D'autres frères ont plus besoin de soins immédiats que moi. Je survivrais même sans mes mains et la douleur n'est qu'une illusion des sens. Lorsque les frères apothicaires le pourront, ils s'occuperont de moi."
"Très bien frère, on aura besoin de toi rapidement, donc fais toi soigner le plus vite possible pour t'habituer rapidement à tes futures mains."
"A vos ordres frère sergent
."

Après avoir dicuter avec chaques frères blessés capable de parler, Skjöld alla dans le troisième lieu du Ragnarök où un Death Templar devait se rendre après une mission : la Chapelle et surtout son gardien, le Chapelain Yngvi ; même si celui-ci leurs enseignaient que "l'ouragan des combats est le seul temple de l'Astartes et que le massacre de Ses ennemis la seule vrai prière", mais si une chapelle était présente, les Death Templars y allaient pour honorer leurs frères morts.
Le Chapelain leurs rappelait aussi que l'arme la plus puissante de l'arsenal d'un Space Marine n'était ni son corps, ni son équipement important tous les deux, mais la foi. Non pas la foi comme le commun des mortels qui vénéraient l'Empereur comme un dieu, mais la foi en leurs propres capacités et la foi en leurs frères d'armes.
"Des armées de chars peuvent renverser des planètes et des systèmes mais la foi peut renverser la galaxie."


Rulfr ouvrit les yeux et se demanda : "où suis-je ?"
Il vit une main approcher de ses yeux et remuer les doigts. Il se rendit compte que c'était sa main mais il ne se rappelait pas avoir voulu la bouger.
Il se retrouva ensuite debout sans s'en être rendu compte. Il obseva ensuite son corps bouger comme s'il était spectateur dans le corps de quelqu'un d'autre.
Le Death Templar entendit une voix dans sa tête : "Parfait !" puis il retomba sur son lit.



Rulfr ouvrit les yeux et se demanda : "où suis-je ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 21 Juil - 12:28

FURTIA

Urubis était en voie de sécurisation, et les déploiements en urgence des soeurs de bataille ainsi que de nombreux éléments de la Garde eurent finalement raison des dernières poches de l'armée hérétique. Toutefois, Egeria ne désirant prendre aucun risque, elle ordonna aux FDP d'urubis et aux Gardes Impériaux de faire le tri dans la population survivante, afin de traquer et éliminer tout élément hostile. Après quelques heures de rapports calmes, de plus en plus firent état d'exécutions de masse à mesure qu'il débusquaient les éléments corrompus qui subsistaient sur la planète.
Malgré cette contre attaque impitoyable, la purge d'Urubis avait été sans pitié pour la lune, et les dernières estimations présentaient un taux de perte dépassant les soixante dix pour cent. Sur quinze colonies saintes, seules deux avaient été épargnées par le bombardement des Sororitas ou l'assaut des extra terrestres. Lorsque Urubis serait reconquise, ce serait une bien sombre victoire à déclarer, voire même futile. Il ne resterait pratiquement rien de la gloire passée de la lune, juste un caillou meurtri aux étendues de flammes ardentes.

***

La situation sur Furtia ne pouvait pas vraiment être classifiée comme "pire", étant donné que la planète était déjà morte. Toutefois, une immense étendue de bio vaisseaux tyranides demeuraient en orbite, se gavant de leur macabre récolte, assimilant chaque atome du monde qu'ils avaient abattu.
Au sein du plus gros vaisseau de la flotte xenos se livrait encore une terrible bataille. Les Storm Warriors avaient pénétré profondément dans le vaisseau vivant à la recherche de sa terrible reine norne. Mais si le début de leur périple semblait aisé, cela ne dura pas, et ils furent bientôt littéralement submergés par l’engeance tyranide, des milliers et des milliers de créatures infectes bardées de crocs et de griffe tranchants comme des rasoirs.
Tout Astartes qu'ils étaient, les Storm Warriors défendirent durement leur techmarine et son chargement mortel, et progressaient étape par étape en vue de poser les bombes qui seraient fatales à la reine ennemie. Mais face à une marée d'horreurs écumante de rage, les Space Marines enregistrèrent très vite de nombreuses pertes, et le nombre de blessés gonfla affreusement vite.
Apregis, l'armure ruisselante de viscères extra terrestres, tenta de relever un de ses frères embourbé dans la mélée, lorsque celui ci se fit proprement découper en deux par un monstre aux griffes démesurées. Le Space Marine libéra un feu vengeur sur la créature, ses bolts déchiquetant son poitrail. Il battit en retraite aux côtés du reste de ses frères et jeta un regard pressé vers son frère techmarine.
-Frère Julius, par le Trône, hâtez vous, ou nous mourrons dans l'échec! dit il en tentant de conserver son calme et son autorité.
-Cette bombe est installée, et prête à être déclenchée de concert avec les autres, frère. Je dois la camoufler si nous voulons éviter tout sabotage.
-Combien de temps? le pressa Apregis en terrassant une autre créature.
-Cinq minutes suffiront. estima Julius sans se détourner de sa tâche, le mur de frères le protégeant des monstres lui assurant une totale discrétion. La bombe ne sera pas découverte.

Une fois fini, en quatre minutes meurtirères, Julius donna son feu vert pour reprendre la progression, et le groupe redoubla de violence pour se frayer un chemin vers leur objectif suivant. Quatre minutes qui virent trépasser cinq de leurs frères...


AURIELA:

La contre attaque impériale enfonça prodigieusement les rangs ennemis, et le sol fut rapidement jonché de cadavres fraichement éparpillés. Le Général Ortius menait son ost d'une main de maître, déversant toute la rage dont il était capable, se rappelant presque avec émotion avec quelle fougue il avait déjà mené ses Praetors lors de la Treizième Croisade Noire. Son régiment avait été décimé par l'assaut, mais ils avaient fait payer l'ennemi au centuple, et le baroud d'honneur se transforma en bataille désespérée encore chantée aujourd'hui par les bardes de Romae.
Le Colonel Athyom Gabrius pour sa part appuyait brillamment l'avancée des Steel Fists, prenant les forces ennemies en tenaille pour les exterminer aussi rapidement qu'efficacement. Les rares tanks qui avaient survécus taillèrent en pièces les renégats et les troupes à pieds se jetèrent comme des déments dans la mêlée pour chercher la gloire et la vengeance, emportant des centaines de cultistes avec eux.
Les Steel Fists venaient quant à eux tout juste de repousser l'avant garde de Space Marines corrompus qu'ils avaient rencontré, leur ignoble chef tombé au combat dans une mort sans gloire. Au total, les Steel Fists rapportèrent l'exécution d'une trentaine de Space Marines déchus, et purent donner un nom à l'ennemi. Les Thousand Sons étaient donc de la partie, et le Seigneur Général Septim sut immédiatement qu'il fallait se méfier. Il tenta de joindre tankred, mais sans succès. A la place, il parvint à joindre son camarade Hirrko, qui lui rapporta la terrible joute qu'ils menaient, ayant tourné à présent leur fureur sur les centaines de milliers de cultistes aveuglés par leur haine. L'Astartes confirma au Général la présence des Thousand Sons, déclarant toutefois qu'aucun autre n'avait été vu. Septim préféra jouer de prudence et lui ordonna de ménager ses frères au cas où les Space Marines du Chaos viendraient à revenir. Hirrko lui répondit avec un rire sombre que ses frères ne savaient pas vraiment se ménager, car il ne connaissaient que la guerre, et Septim, un sourire en coin coupa la communication. Il était sacrément fier de combattre à leurs côtés...
Les rapports s'amoncelèrent sur son logic-écran, et confirmèrent une fois de plus que face à eux se présentaient maintenant la seule armée de cultistes dégénérés, se comptant par centaines de milliers, des chars par centaines, et de nombreux sorciers hautement instables. C'étaient peut être, pris à part, des être faibles, mais sous un pareil nombre, Septim craignit assez rapidement que la force impériale ne soit écrasée.
Donnant ses derniers ordres d'usage, appelant plus de renforts et appuyant les lignes avec les blindés de réserve, il vissa son casque sur le crâne et attrapa son épée dorée. Saluant son Colonel d'honneur, il prit lui même la tête de son régiment et partit rejoindre les lignes, afin de montrer à tous que l'Imperium réclamait cette planète de retour en son sein.
Et ce que l'Imeprium voulait, par le Trône, Septim se jura qu'il lui obtiendrait...



VAGRANN:

De Morel observait la planète par la verrière de sa cellule, tenant dans ses mains le rapport de l'opération. Un Thunderhawk descendait vers la surface, le sixième depuis le sauvetage des Death Tempalrs et de leurs alliés. Même de là où il se tenait, De Morel pouvait apercevoir les lueurs sur la surface qui désignaient les installations de confinement que ses serviteurs installaient.
Il s'arracha à la contemplation lorsqu'il entendit des pas pesants approcher, et, sans se retourner, salua le nouveau venu.
-Frère Robert... Que voulez vous?
-Les Death Templars sont partis, frère Capitaine. l'informa le nouveau venu en souriant. Toujours l'oreille aussi fine...
-Mon audition m'a sauvé la vie de nombreuses fois, Robert. répondit De Morel en inclinant la tête d'un air pensif. A-t-on obtenu leur serment de silence?
-Leur Capitaine, Wotan, l'a prêté au nom de son Chapitre. Rien ne sera dit sur ce qu'il ont vu ici. Il s'est porté garant pour ses frères guerriers. Je lui ai dit d'attendre que l'Ordre les contacte pour en savoir plus sur la suite.
-Il n'y aura pas de suite ici, Robert. Tout cela va disparaître sitôt que nous aurons récupéré ce que nous voulons. Où en est l'avancement des opérations?
-Frère Frankis est toujours sur place, la zone est sécurisée, et la troisième équipe est entrée dans le bâtiment. Toujours des statiques sur les ondes, mais le frère Jön affirme que ses installations nous apporteront plus de facilité pour communiquer. Le complexe scientifique est vide, toutes ses données extra-chargées et ses artefacts contenus. Nous avons commencé à y entreposer les morts retrouvés dans une partie afin de les identifier et de pratiquer leurs autopsies, et les cadavres ennemis dans une autre partie afin de les étudier.
-Bien. Qu'en est il de l'évacuation des artefacts du bâtiment?
-Ceux qui ont été remontés ont été récupérés et catalogués. La plupart ont été acheminés vers le site de départ. Nous attendons l'arrivée du Gardian pour les charger. Comme nous n'avons pas de nouvelles des équipes entrées, je ne peux dire où en est leur propre progression.
-Cela arrivera vite, l'équipe de frère Tenrad est entrée depuis presque trois heures, et je lui ai ordonné de revenir au bout de quatre. Les calculs de Jön lui ont défini l'équivalence à respecter en tenant compte des distorsions temporelles.
-Compris, frère capitaine. Notre hôte s'est placé lui même en stase après avoir renseigné nos adeptes sur ce que nous voulions savoir. Il a accepté de bon coeur son acheminement vers Obscurae.
-Ce xenos détient un savoir inestimable, et terriblement dangereux. Je veux toute notre attention braquée sur lui en priorité. Qu'on ne le perde sous aucun prétexte. Qu'en est il de Bibsou et de ses commandos?
-La Salamandre est à l'Apothecarium sous stase et montre encore les signes d'un coma profond. Frère Kendrad ne sait pas quoi déduire pour le moment, il ne parvient pas à un diagnostic probant, selon ses propres mots. Les commandos sont prêts à repartir.
-Ils resteront avec nous pour le moment. Offrez leur les quartiers B-Tertis du bas pont, et laissez leur le temps de récupérer et de se réarmer. Ils nous aideront en bas.
-Précisément ce qu'avait requis leur Lieutenant.
-Je m'en doutais, mon frère...
-C'est tout actuellement, frère Capitaine.
-Parfait. Envoyez un rapport codé à Niklas, et poursuivez l'isolation de Vagrann.

Robert opina du chef et s'apprêta à partir, lorsque De Morel se retourna vivement pour l'interpeller.
-Une dernière chose, frère!
-Capitaine?
-Où en est la préparation du processus final?
-Les bombes cycloniques sont prêtes à être larguées, monseigneur. Il ne restera rien de Vagrann après notre départ.

De Morel hocha de la tête et congédia son camarade. Il jeta un regard en biais vers la planète, un monde déjà mort, condamné à l'oblitération totale pour le secret qu'il renfermait. Grâce à leurs précautions, personne ne saurait jamais ce qu'il était advenu de ce monde. Ce monde qui aurait pu détruire par son seul secret chacune des civilisations de la Galaxie...




_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 16 Aoû - 1:39

Sous secteur Gavarus, Système Astra
Dans l'Espace, proche de la planète D'Oria,



La Masse imposante de l'appareil glissait dans l'espace. Les couches de céramite englobant la coque était marquée de la livrée blanc ivoire et noir de jais caractérisant ainsi son appartenance au Chapitre pieux des Black Templars. Sur le flanc droit de l'appareil, apparaissait d'ailleurs, une voile imprégné de textes sacrés. Cette dernière faisait la fierté du Principium mortis. Le croiseur léger de classe Dauntless n'ayant connu aucune défaite tant que cette voile était bordée aux flans du vaisseau. Bien sùre, certaines lignes de textes étaient parsemées d'impacts, trouée de part en part. Mais elle tenait, tout comme son chapitre, à servir le plus longtemps au sein des croisades. Au sein de la chapelle de l'appareil, un Croisé se tenait à genoux, priant face à un portrait de l'Empereur. Ce dernier était dépeint d'une manière inhabituelle n'abordant pas son armure prestigieuse. L'Empereur se tenait droit, et serein. Derrière lui, s'étendait un paysage de verdure et un soleil radieux. Tout l'esprit de ce tableau ramenait à la Sainte Terra.

Le Croisé, alors vêtu d'un simple habit de pèlerin, se releva. Sa prière finit, il esquissa un sourire d'amusement. Sa colère, et sa frustration avait finit par disparaître. Sa juste fureur, au combien importante à ces yeux, ravivait à nouveau son âme. Il y'a dix ans de cela que sa pénitence touchait à sa fin, et qu'une nouvelle débutait. Mais cette dernière lui avait laissé un gout amer. Plus qu'à l'habituelle. Longeant les parois de la chapelle, légèrement clairsemées de torches, le visage du croisé se refléta dans un vitrail le temps d'une seconde. Son visage était fendu d'une partie bionique englobant son menton jusqu’à sa nuque. Cachant son visage par la capuche dont il disposait, il sortit de la chapelle, lâchant un dernier regard au visage de l'Empereur. Un visage si serein.

Dans l'obscurité des couloirs, ces derniers étant entièrement vitrés et ne laissant filtrés que très peu de lumière, laissait un sentiment de tranquillité.
Notre pèlerin croisa quelques-uns de ces frères d'armes discutant ensemble. Ces derniers parlaient bien entendu du retour imminent au combat. Qui d'autres que les plus purs guerriers de l'Empereur ne pouvaient se lasser de combats ? Cinq jours de voyage dans le Warp n'avait pas eu un effet positif sur les nerfs des guerriers. Au détour d'un corridor, le Pèlerin rencontra l'un de ces vieux amis. Ce dernier le salua en se frappant le torse, geste qui ne se fit pas attendre par l'autre homme.
-"Le navigator a finalement eu raison". Un sourire aussi bien humain que machine se dessina sur le visage du Croisée.
-"Pour une fois, qu'un sorcier a raison.." Les deux Croisés commencèrent à se déplacer. Ils atteignirent le scriptorium du Principium Mortis. La salle avait un plafond vouté, suggérant la forme d'un dôme. Des serviteurs allèrent ici et là, compiler et archiver les derniers informations importants du Chapitre. Certains Templars, quant à eux, se recueillaient sur l'histoire de leurs ainés.
-" Que venons nous faire ici ? Je pensais que tu souhaitais te rendre au pont immédiatement."
-" Pour apprendre quoi au juste ? Que nous venons d'atteindre une énième destination ? Que cette dernière va encore nous conduire sur une fausse piste ? "
Le Templier défiguré prit un holo-registre des banques d'archives et invita son frère à le suivre.
"Selon, ce journal de route, nous avons exploré plus de sept systèmes sans aucun signe de notre frère. Tous on pourtant donnés d’âpres combats à notre croisade, et aujourd'hui nous sommes plus qu'une trentaine d'initiés. "
-"Je ne pensais pas, un jour, que tu tiendrais ce genre de discours.."
-"Je ne désespère pas ... je m'impatiente. L'Empereur va nous considérer comme des lâches à ce train là, Maneus. "
Maneus leva un sourcil.
-"Tu n'essayerais pas de faire de l'humour parfois" Le rire Bionique du Templier cassa le silence du scriptorium pendant quelques minutes.
-" Par Terra ! Quelle joie de quitter enfin le Warp. Tu te fais avoir de plus en plus facilement, mon frère."

S'étendait devant lui, la première planète visible à l’œil nu du sous-système Gavarus. Oria. L'homme se tenait telle qu'une statue gardienne. Sa longue lame noire, sur laquelle il s'appuyait, semblait fendre le sol. Son casque de type Mark VII reposait à coté de lui, sur les tableaux de bord du pont du Dominus. Maneus et le second Croisée arrivèrent à sa rencontre.
-"Et cette fois, qu'avons nous, champion ?" questionna Maneus.
Le Champion de L'Empereur pivota légèrement sa tête pour apercevoir ces deux visiteurs. Maneus était un guerrier sculpté pour le combat. Ces longs cheveux, fins et dorés, étaient solidement attachés. Ces derniers étaient souvent rabattus sur le dos de l'homme. Ce qui n'était pas pour déplaire le Champion.
-" Quand comprendras tu qu'il existe une coupe réglementaire. Prends donc exemple sur Frasne."
-"Je trouve que c'est un mauvais exemple ... Frasne à la particularité de n'avoir qu'une partie de sa tête velue lors des changements saisons"
sourit Maneus. Le-dit Frasne, visiblement indigné, se contenta de hausser les épaules.
-Mes frères. Nos cogitators de bord sont formels. Les derniers signaux lancés par les Elneths ont été perçus pour la dernière fois dans ce sous-secteur.
Et par signaux, j'entends la fréquence phare qu'émettait auparavant les lauriers d'Erebas."
-"L'Empereur nous accorde sa chance ?"

Le champion le va sa lame, et pointa depuis la baie, le lointain horizon du vide spatial.
-"D'après nos premières donnés, une purge est menée dans ce sous-secteur par une coalition impériale. Et je peux vous assurer que sa serait bien son genre de nous mener à ce genre de conflit. "
-"A ce genre de conflits ?" s'interrogea Frasne
-" Tu comprendras bien assez vite, tête de fer. Dits à nos Frères de se préparer. Le combat risque d'être à la hauteur de son envergure. "

Alors que Maneus et Frasne se mirent en marche. Le Champion interpella l'un de ces frères.
-" Frère, j'ai une mission pour toi .."



++++++++ De : Principium Mortis, Croiseur Dauntless, Croisade D'Elneth,
Croisé Maltar Del Lysandrine, Champion de L'Empereur.
+++++++ A : Force coalisé impériale sous Mandat du Purgateur Turielo
++++ Contresignal : 58962
+++ Fréquence codée : Erebas ++

Par L'Empereur, et par Sigismund, qu'enfin votre nom soit loué !
Cela va faire bientôt des semaines voire des mois que nous voyageons dans le Warp, a arpenté des contrés inconnus de L'Imperium, et nous tombons finalement sur vous, Purgateur. Je doute que vous ayez quelques souvenirs de mon passage, mais tout ce que je puis vous dire se résument à ce que Nubia la belle vaincra, et que la pénitence du sang versé sur Iridonnia s’accomplira.
Votre message d'aide vient seulement de nous parvenir à notre sortie d'hyperespace mais nos forces sont prêtes à intervenir. Je compte une trentaine de frères valides, un véhicule de type Stormraven en état de réparation.
Comptez aussi quelques avaries sur notre Bâtiment principal.
Cependant, j'aimerais quérir votre aide immédiate pour une affaire plus urgente et préoccupante pour la croisade. Je vous ais fais parvenir une fréquence particulièrement importante. Ci-cette dernière vous évoque quoi que ce soit, prévenez moi rapidement. La vie d'un frère est sans doute en jeu.



++ Fin Signal ++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 17 Aoû - 13:00

SANCTIS:

Semos Aaslagga fut mandé par un sous officier des milices de Sanctis au motif qu'un message urgent venait d'être transmis, et il se dirigea prestement jusqu'au centre des communications du quartier général.
Là, un adepte communicateur acheva de traduire le flot binaire dont était constitué le message, et s'interrompit à plusieurs reprises avant de considérer l'acolyte du Purgateur, ses lentilles mécaniques vrombissant tandis qu'il se focalisait sur l'homme désormais en charge de la planète.
-Confusion: une partie du message semble cryptée d'une façon qui ne m'est pas familière. Requête: avez vous les autorisations nécessaires pour décoder cette partie?
-Voyons voir cela... fit Semos en regardant l'écran tremblant du cogitateur affichant l'essentiel du message. Non, cette partie est cryptée à haut niveau. Je n'ai pas ce qu'il faut. Cependant...
Il se pencha un peu plus en avant, plissant les yeux, se concentrant sur la teneur du message.
-Extrachargez l'intégral du message, y compris sa partie cryptée, et mettez le sur tablette sécurisée. Effacez l'original. Ceci concerne directement le Purgateur. ordonna-t-il.
L'adepte acquiesça et produisit vite une tablette de données qu'il verrouilla en fonction du code génétique du Purgateur et de son acolyte.
Ce dernier quitta aussitôt la salle, faisant juste signe à l'un de ses propres adeptes de le suivre.
A l'écart de tous, ses ordres furent simples et directs.
-Dès que nous serons en communication avec lui, avertissez Turielo que le frère Crion est peut être compromis, et transmettez lui la partie décryptée du message. Puis assurez vous de nous obtenir une connexion sécurisée afin qu'il puisse relever le reste. Quant à Crion, envoyez lui un message crypté selon ses identifiants, et prévenez le de se tenir discret. Pas d'autres précision, et surtout aucun commentaire sur l'arrivée d'une force menée par ses anciens frères. Ce sera à Turielo de décider si ils doivent se retrouver ou non.

L'adepte hocha silencieusement la tête et partit. Semos retourna à sa cellule privée, et brancha son communicateur public.
-Officier? Prévenez le commandement de coalition, au nom du Purgateur. Prévenez les que des alliés viennent d'arriver. Un groupe de Black Templars.
-Compris. C'est un honneur de pouvoir compter sur eux. Où devons nous les aiguiller?
-Dirigez les vers Faradia. Je pense que le Purgateur voudra s'entretenir avec eux.
-Entendu. Ce sera fait.
Semos s'apprêtait à mettre fin à la transmission avant de se reprendre.
-Ah, et tenez moi au courant au plus vite dès que vous savez où se sont redéployés les Death Templars. Le Capitaine De Morel m'a prévenu de leur départ, ils devraient normalement rejoindre l'une des autres zones de conflits.

Il coupa la communication et Semos resta un moment à penser à la suite des opérations. Retrouver de vieux alliés de Nubia était une bonne chose. Mais le fait qu'ils soient directement connectés à un nouveau membre de l'Ordre devant encore faire ses preuves était bien plus complexe. Il allait falloir être prudent...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 19 Aoû - 18:03

Entrée du sous-secteur Gavarus
Une masse immense se tient sur le bord de la passerelle de commandement, aussi large qu'un ours des neiges et presque 2 fois plus grand que Tankred. Son armure est etincellante laissant entreapercevoir le blason de son chapitre, ce poing d'argent sur chevrons or et noir a travers sa cape de fourrure sombre. Une peau de Lion des plaines qu'il avait abattu sans aucune arme, la bête s'était battu férocement et l'homme voulait garder ce symbole avec lui. Sur son épaulière on peut y lire la litanie des Steel Fists gravée dans la bordure dorée ainsi que le chiffre "1" sur l'autre protection.
Son visage est strié de ride et de cicatrices presque aussi ancienne que le Capitaine de la 4eme. Des yeux d'un noir profond tel l'onyx se cache sous des sourcils broussailleux grisatres en accord avec la longue chevelure coiffé en de multiple tresses attachées vers l'arrière.
On ne voit quasiment pas le jeune homme malingre qui l'accompagne à chaque instant, toujours dans son ombre et se tenant derrière lui, l'armure Terminator nacré le dissimulant aux yeux des navigateurs en contrebas.
A bord du Angry Wolf, sa voix et ses ordres prévaut lui, l'Honorable Goran, Commandant de la Première Compagnie et sage du chapitre. Le vieil homme n'en avait que le faciès car malgré son grand age c'était un guerrier aguerri comme aucun autre et féroce dans le combat. Il avait suivit toute les manoeuvres d'approche depuis la sortie du Warp et la jonction avec le Resistance Of Cydonia de la 3eme de Kolainen maintenant son esprit était tourné vers le combat qui se déroulait sur Auriela. Les deux compagnies sont venues appuyer la quatrieme mise à mal depuis le début du conflit envers les hérétiques et même si leur vie servent à servir l'Imperium, elles ne doivent pas laisser leurs frères démunis.
Les deux vaisseaux amiraux ainsi que le reste de la flotille d'escorte qui les accompagne font route vers Auriela non sans avoir prevenu de leur arrivée et de leur plan à ce mysterieux Turielo qui leur est inconnu.

Auriela
Le peloton de Tankred aidé de la Garde Imperiale avait réussi à enfoncer la ligne de front qui s'etendait au delà des ruines et permit la progression des armées de l'Empereur au détriment de leur ennemi.
La magie qui était à l'oeuvre jusque là s'était évanoui dés que l'héretique qui le produisait se retrouva sans tête et les alliés entreprirent de finir d'achever méthodiquement la faible resistance pour l'honneur qui subsistait dans les recoins des ruines.
Un calme tout relatif s'installe alors, le silence perturbé par le combat mené par Hikkö à l'autre bout de la zone d'action. Les Steel Fists sont harassés, leur organisme même modifié et fortifié est presque à bout de force aprés tant de durs combat menés jusque là. Cependant leur foi et leur volonté n'en est aucunement alteré, renforcé par le discours que Tankred, le Loup De Fer vient de faire, haranguant les hommes, Astartes et Humains.
Il fallait renforcé l'endroit afin d'amorcer cette guerre de position qui mènera jusqu'a la victoire finale à n'en pas douter même si le Capitaine cherche encore comment.
La nouvelle d'une armée bien plus dense et dangereuse ne tarde pas à lui venir aux oreilles par une communication de son sergent là bas aprés avoir écrasé grace aux blindés, l'avant garde.
Intérieurement, Le Loup De Fer priait pour que ses deux homologue capitaines ne tardent plus à arriver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 26 Sep - 15:39

Faradia, Dans les environs de la Cité doré.


Bien que la lumière d'astra déclinait peu à peu, laissant sa place à une pénombre inquiétante. Le bruit de la guerre ne se ternissait pas. On entendait toujours au loin les fracas des armes, les bruits sourds des bombardements. La planète elle-même tremblait lorsque les saintes machines du mechanicus répondait aux agressions des hérétiques. Un tonnerre de feu et de plastacier commun à toutes les invasion planétaires menées par les Adeptes de la machine en somme. Mais des rapports qu'il avait réussi à se procurer, Crion savait que les forces de Decimus défendait avec acharnement leur planète natale, et surtout son gouverneur corrompu. Sa tête, si elle était rapidement mise au bout d'un pique, devrait endiguer le vent hérétique qui soufflait sur tout le système. Comme tout bon hérétique qu'il est, Decimus se réfugiait surement au sein de sa belle cité d'or, regardant avec satisfaction son œuvre.
Enfin, le Templier avait d'autres préoccupations sur l'instant.

N'ayant pu joindre que des subordonnés du Princeps Malatesta, Crion s'occupait des missions d'escarmouches, et des purges d'arrière garde. La force du mechanicus était imposante certes, mais elle laissait derrière elle, des déchets chaotiques en nombre suffisant pour constituer une menace.
Je ne suis pas un grox dressé ... pensa Crion, en référence aux directives des Officiels du Mechanicus. Ces derniers lui avait proposé de rester en arrière plan, que " Bien qu'il fut un Enfant de L'Empereur, les Titans de L'Omnimessie et ces rangs de Skitarii saurait prendre l'affaire en main... Sans aide extérieure."
... Je vais pas rester derrière leurs machines à attendre tranquillement que l'invasion se fasse."
Il était cependant resté un problème quelque peu insignifiant à régler : La mission du Purgateur.
Quelle mission passionnante ! Empereur-Mon Père, que t'ais je fait pour mériter sa ... Bien le Purgateur m'a dit de toujours l'avoir sous les yeux."
Crion s’arrêta un instant dans son ascension. A l'aide de ces capteurs, il scruta l'horizon. A travers les nuages de poussière qui s'élevaient du champ de bataille, il aperçu l'ombre menaçante du titan dans lequel opérait le Princeps.
"Il me semble que la mission est toujours d'actualité" souria Crion.

Crion agrippa un monticule qui lui semblait assez solide pour poursuivre sa progression, cependant le rocher se frictionna, et rompit sous le poids du Marine. Par réflexes, Crion eut le temps de se rattraper, et de ne pas dévaler la pente comme ce vulgaire caillou. Sur toute la pente, Crion avait eu un aperçu de l’érosion causé par les substances chimiques employés dans les Mines de Salazium. " Purger l'hérétique .. où qu'ils puissent être."
Crion finit par atteindre le sommet du mont. Il se trouvait ainsi à l'opposé de l'entrée de la mine, qui se trouvait un plus sur le contrebas. L'ascension, bien que pas réellement insurmontable, fut ennuyante mais c'était mieux que de se présenter dans cette clairière dégagée avant d'atteindre les portes de la mine à proprement dit.

La clairière était par ailleurs gardé par des Forces loyalistes à Decimus. Une dizaine de soldats compta rapidement Crion, sans imaginer ceux qui se trouvent à l’intérieur. Les Mines de Salazium, lui avait on appris, étaient le réel moteur économique de Faradia, voire du système. L'épuisement du Saalzium allait de bon train mais même en ces temps de guerre, les mines épuisées avaient le droit à une seconde vie. Particulièrement en ce qui concerne des points d'ancrage à des actions commandos menées sur les lignes arrières, ou autres caches d'armes. Crion avait purgé deux lieux de ce genre. Il commençait donc à un peu plus à se méfier à présent, bien que le sang de Sigismund lui ordonna plusieurs fois de charger fièrement tête baissée.


Alors qu'il empoignait l'une de ces haches, Crion reçut un message de la part de son lieutenant, une des conséquences que lui avait délivrés ces nouvelles attributions au sein de l'ordre de l’Épée. Ce dernier, donc, restait en permanence à bord de L'Omnisiah Wrath afin de prévenir le Templier d'éventuels nouvelles sur les autres fronts. Crion se replia derrière une cavité qui s'était formé au sommet de ce mont.
-"Que se passe t'il ? Lors que je suis en dans ce genre de mission, j'aimerais un stricte silence radio .."
-"Un message nous provenant de l'Etat-major du Chef des forces coalisés .. Mon seigneur."
-"Mon Seigneur ?"
Crion émit un soupir. " Bon passons. Amène moi aux faits, rapidement."
-"Le message est crypté. Je ne peux y accéder sans.."
-"Eh bien, on verra sa une autre fois."
-"Mais, Seigneur, il y'a un risque pour que cela vienne des plus hautes instances, et ..."
-"Et vous ne serez en aucun cas tenu responsable, lieutenant. Maintenant, par L’Empereur, silence radio... complet."

Empoignant à nouveau son arme, Crion jeta un dernier regard par dessus son couvert et lança l'assaut.
"Au nom de l'Empereur, et notre Pénitence !"
Et une nouvelle fois, les lumières des tirs partirent dans les cieux obscures.



Faradia, Orbite haute, Principium mortis

Le "Principium Mortis" arriva finalement en approche de Faradia, berceau de l'hérésie. La voile du bâtiment flottait toujours de la même manière dans le sombre espace glacial.
-"Navigator ?"
-"Les coordonnes correspondent à celles qui nous ont été envoyés, Champion Lysandrine. De toute évidence, la planète que vous voyez actuellement est Faradia."
Maltar se pencha sur la carte stratégique de la baie de commandement, et agrandir l'image holographique de Faradia.
-"Images en direct ?"
-"Avec les fluctuations de nos appareils causés par les voyages warp, et les avaries que nous avons à déploré, je ne peux rien avancer."

Frasne s'avança, et se retrouva cote à cote avec le Champion de l'Empereur.
-"J'ai réuni tous nos Frères. Il ne manque plus que toi ..."
-"Nous touchons au but, que Sigismund m'en pardonne mais j'ai hâte que sa commence. Frasne occupe toi des communications. Préviens nos alliés que nous sommes sur place et que je veux un briefing aussi vite que possible. Je n'ai plus de temps à perdre."
-"Comme tu le souhaites, Maltar."

***

La chapelle du "Mortis" accueillait à présent tous les Black Templars de la croisade. Alignés en trois rangs, agenouillés sous l’œil bien veillant de l'Empereur. Chacun des frères attendaient le Commandant de cette croisade, le Champion de L'Empereur désigné depuis déjà dix ans, Maltar del Lysandrine. Au lieu de faire un discours endiablé dont les chapelains du chapitre avait l'habitude de délivrer sur le promontoire auquel les templier faisaient face, Maltar passa rapidement les portes de la chapelle. Sans Mot dire, il dégaina bien haut sa lame noire. Et une nouvelle fois, la croisade s'apprétait à livrer un nouveau conflit au nom de leur chapitre, au nom de L'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 3 Oct - 12:33

AURIELA:

Le front mené par le Général Ortius avait profondément pénétré dans les lignes ennemies, permettant la reprise de l'assaut impérial, et l'avancée se poursuivait inexorablement, annihilant les cultistes par centaines. Le régiment du Colonel Gabrius, aux côtés du 45ème régiment des FDP d'Auriela et de la troisième Compagnie du 12ème Gavarien, parvinrent finalement à dégager un chemin à peu près sécurisé vers Elpheba, en contrebas des positions impériales nichées dans l'imposante cité de Damonios, sanctuaire millénaire de la population d'Auriela et siège de son gouvernement central. Elpheba, où s'étaient réfugiées les populations pauvres travaillant comme ouvriers dans les nombreuses mines de la planète, était un vague empilement de niveaux d'agglomérations. Ce n'était pas vraiment une ruche, en comparaison aux cités ruches qu'on trouvait dans la Galaxie, mais ça y ressemblait vraiment, jusqu'au point où les habitants d'Auriela l'appelaient "sous ruche".
C'était l'un des premiers endroits où éclatèrent les troubles, de nombreux cultes hérétiques y ayant trouvé une foule en proie au doute, alors même que Decimus venait de commencer son règne de sang. Il n'avait pas fallu longtemps pour que l'anarchie se transforme en insurrection explosive.
A présent, les cultistes en nombre s'y étant réfugiés, l'armée impériale était parvenue à les encercler pour les purger. Des ressources précieuses avaient empêcher un simple bombardement orbital, et il fallait à tout prix reprendre le contrôle de la sous ruche et de ses précieuses mines de Salazium et autres minerais coûteux.

Septim, le général des forces Gavariennes, originaire d'Auriela, avait immédiatement pris la tête des forces de libération pour débarrasser sa planète natale de toute souillure. Ironiquement, il était précisément né à Elpheba, qu'il avait toujours détestée pour ses conditions de vie déplorables. C'était aujourd'hui pour lui une double revanche. Sur le Chaos et sur son enfance difficile.
Le Seigneur Général aurielien fonçait à présent vers le combat, à la tête du tout nouveau régiment créé lors de son arrivée, le 1er des Libérateurs d'Auriela, très vite surnommés les Vengeurs. Il comptait pratiquement douze mille hommes, issus pour la plupart de cellules de résistance ou des restes des FDP locaux et possédaient une petite compagnie blindée d'environ une trentaine de chars survivants.
Septim engagea ses forces aux côtés de la deuxième Compagnie du 12ème Gavarien et des Astartes du Capitaine Tankred. Leur objectif était l'attaque frontale des lignes de défense d'Elpheba, un complexe réseau de tranchées tenues par des milliers de cultistes retranchés, et, selon certaines sources, une vingtaine d'Astartes renégats arborant l'héraldique maudite des Thousand Sons. Ce nombre ridicule aurait pu faire rire si il n'avait pas été question de certains des plus dangereux psykers de la Galaxie...

Arrivés en vue des tranchées, présentées à leur avantage car en bas d'une grande pente, eux arrivant d'une colline dévastée par les tirs, Septim envoya le 12ème Gavarien sur le flanc gauche afin de couper toute retraite à l'ennemi. Ils furent accompagnés par la 5ème compagnie des Vengeurs, leur compagnie blindée, vingt quatre chars Leman Russ crachant d'épais nuages de fumée noire. Leur but serait de pilonner les positions ennemies afin de s'assurer qu'en plus d'être pris au piège, les hérétiques serait éparpillés en morceaux par un bombardement latéral.
Les Vengeurs se scindèrent en deux groupes, l'un commandés par le Major Darkoï, un ancien capitaine des FDP et ami de longue date de Septim, ce dernier prenant le commandement de l'autre groupe pour les mener au combat. Il agissait ici en tant que colonel régimentaire, en plus d'être ce Général désigné par l'Etat Major de Gavarus, avec l'appui du Maréchal Général des forces sectorielles, pour mettre fin à la menace du Chaos.
Le groupe mené par Darkoï prit le flanc droit, une succession de tranchées d'appui, où on apercevait quelques batteries d'artillerie fixe, parmi lesquelles se découpaient encore les ruines d'anciens bâtiments industriels.
Septim prit droit devant, vers le plus gros des tranchées, ses arrières couverts par l'artillerie longue portée de sa 5ème Compagnie.
Juché sur la plate forme de son Salamander de commandement, observant le théâtre aux jumelles, il s'adressa au leader des Steel Fists, observant lui même leur nouvel objectif, cet imposant bidonville aux centaines d'étages, barré par des dizaines de tranchées lourdement gardées, gardant un no man's land de plusieurs centaines de mètres carrés.
-Le 12èem Gavarien vient de partir, Space Marine. dit-il en continuant son observation. Ils seront suivis d'ici une minute par le détachement du Major Darkoï. Une belle prise en tenaille. Nous devrions former alors l'épée qui transpercera la bête maintenue bloquée.

Au même instant, un aide de camp vint annoncer au Seigneur Général que le front de la cité guerrière d'Alokir venait de battre en retraite, les forces du Chaos ayant fait un massacre. Le Colonel Mekrark du 33ème FDP d'Auriela venait de succomber, amputant cruellement les forces impériales. La planète était revenue à un front aux positions égales entre les deux forces en confrontation.

Septim se tourna vers l'Astartes.
-Je n'ai pas d'autorité sur vous, Steel Fist. Néanmoins, j'espère que vous marcherez à mes côtés pour aller porter le coup fatal aux hérétiques...


FARADIA:

Le chaos autour de la planète épicentre de l'hérésie était total. La flotte de l'Amiral Thran aux côtés de la délégation du Mechanicus de la Legio Tempestus était aux prises avec l'essentiel de la force navale ennemie, un conglomérat de différentes flottes de guerre, locales ou non. On y trouvait des anciens navires de guerre de la Flotte Impériale tombés dans la sédition en même temps que Decimus, d'autres affichant les immondes symboles des traîtres World Eaters, Sadist Teachers ou encore Soul Devourers.
Au sol, la situation était pire encore, les défenses aériennes des forces renégates ayant brisé le front impérial en de nombreuses directions, freinant son avancée. Le 3ème régiment de choc de l'Ordre fut dispersé en cinq vagues, une sixième totalement anéantie par la DCA ennemie. Le 11ème Gavarien parvint à atterrir entier mais se trouva immédiatement sous le feu de cohortes innombrables de cultistes enragés et de berserkers World Eaters. Les 1er et 3eme régiments de Volontaires Sancti posèrent le pied au nord d'un immense terrain vague empli de débris fumants, et il fallut un instant au personnel du Tactica Imperium pour comprendre qu'il s'agissait de la ruche capitale de faradia, détruite jusqu'à ses fondements par un bombardement orbital antérieur à leur arrivée. Cela ne signifiait pas que la zone soit sûre, des centaines de Space Marines renégats des Sadists Teachers se précipitant sur eux, prêts à les mettre en pièces de la façon la plus sadique possible, pour rendre grâce à leur Dieu pervers. Le 2eme des Volontaires ne parvint même pas à terre, pris dans une fusillade abominable d'un ruche aux mains de l'ennemi et dont les rues étaient remplies de batteries de défense anti aériennes. La présence d'escortes de la Flotte Impériale n'y changea rien et le détachement entier se dispersa dans la basse atmosphère en trainées incandescentes.
Les Titans de Malatesta furent dispersés durant leur assaut, et parvinrent à couvrir une large zone de combat, semant destruction et confusion sur leur passage, appuyés par d'interminables lignes de skitariis.

Lorsque la flotte du Purgateur arriva enfin, la folie de la bataille ne l'épargna pas longtemps, et ils enregistrèrent leurs premières pertes quelques minutes à peine après leur sortie du Warp...


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 16 Oct - 19:11

Warp
Ragnarök



La troisième compagnie des Death Templars étaient rassemblée dans la Grande Chapelle du Ragnarök, écoutant religieusement le Capitaine Wotan :
"Frères, après avoir accompli notre devoir sur Vagrann, nous nous dirigeons actuellement vers Furtia et sa lune Urubis pour combattre des xénos que nous avons déjà croisés récemment : les Tyrannides !"
A ce nom nombreux furent les frères de batailles à grogner et serrer les poingts. Souvenir de la campagne menée par le chapitre complet, campagne terminée juste avant les débuts de l'Hérésie de Décimus.

"Les derniers rapports, qui ne sont plus très récent à cause de l'Ombre dans le Warp, nous apprenent que des Soeurs de Batailles évacuent les civils de la lune Urubis, le tout sous le feu de vaisseaux peaux-vertes, hérétiques World Eaters et Tyrannides. La planète Furtia est considérée ccomme aux mains, enfin griffes des xénos à hauteur de quatre vingt pour cent, chiffre en hausse exponentielle.
Notre mission sera la suivante : apporter un appui feu sur Urubis le temps que la situation soit sous contrôle. Ensuite nous irons combattre la flotte ruche sur Furtia et ainsi vérifier si nos frères Astartes des Storm Warriors ont survécu à leurs mission suicide de neutrailisation du vaisseau ruche principal par l'intérieur et sinon les venger.
Toutes les escouades seront armées au mieux pour le corps à corps, ou sinon d'armes à courte portée. Je verrais ensuite les chefs d'escouades pour donner vos emplacements car nous équiperont aussi les Thunderhawks et qu'il faudra très certainement les défendre contre de très probable tentative d'abordage. Et je veux pouvoir déverser un feu continu sur ces saloperies de Xénos qui croient pouvoir dévorer Ses monde en toute impunité. Nous leurs montrerons qu'ils ont tort et que la fureur des Death Templars est immense
!"

Tous rugirent à ces mots et firent claquer leurs gantelets droits sur leurs poitrines à l'unisson.
Après avoir salué sa compagnie, le capitaine Wotan laissa le Chapelain Yngvi préparer les Death Templars au combat par les prières de haine.



Point de saut Warp proche de Furtia


Lorsque le Ragnarök émergea du Warp dans un flot de lumière, tous les Thunderhawks sortirent et se mirent immédiatement en position de combat. Quelques battements de coeur plus tard, tous les vaisseaux ouvrirent le feu sur Ses ennemis.

Des messages annonçant les intentions des Death Templars furent envoyés aux Soeurs de Batailles, au Quartier Général de la Croisade.
Des appels furent envoyés vers Furtia et la dernière position connue des Storm Warriors.


Dernière édition par Rulfr le Sam 20 Oct - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 20 Oct - 12:27

FURTIA:

Depuis l'espace, Furtia ressemblait à une orbe marbrée de feu et d'atmosphère évaporée, entourée par une grosse masse palpitante qui s'avérait être la petite - mais imposante - flotte ruche qui la consumait lentement.
les centaines de biovaiseaux tyranides en orbite autour de la planète moribonde ressemblaient à une grosse tumeur, et on devinait à peine la petite lune qui gravitait autour de l'ancien agri-monde, auréolée de flash de lumière.

Mathilda Egeria claudiqua en direction du poste d'observation, tâchant de ne pas prêter attention aux serviteurs tentant de réparer les dégâts infligés au vaisseau, ou aux blessés qui passaient encore devant elle, laissant dans leur sillage suppliques et gémissements de douleur.
Le Capitaine Serafin était toujours pâle comme un mort, mais avait retrouvé toute son acuité et coordonnait le regroupement des survivants de la flotte de la Chanoinesse.
Lorsqu'il vit approcher cette dernière, il se contenta de lui adresser un "non" de la tête, et Egeria compris que le vieux Capitaine lui exprimait son sentiment de deuil pour ce qui était advenu d'Urubis.
La lune avait été assaillie par un trop grand nombre de tyrnanides, et même si leur face à face les avaient presque tué, les Orks et hérétiques continuaient à rependre la destruction partout là où ils le pouvaient. Si bien que les bombardements préventifs ordonnés par Egeria furent très vite transformés en bombardement de purification totale par Serafin. Urubis avait rendu il y a peu son dernier souffle, et la lune entière était à présent plongée dans un brouillard ardent résultant des multiples lésions dans sa croûte terrestre, levant des volcans, déchaînant les éléments... détruisant toute chose se dressant à sa surface.
Sur une population estimée avant conflit à seize millions et demi de personnes, seules dix sept mille avaient pu être évacuées à temps.

Egeria se contenta d'adresser au Capitaine un bref hochement de tête, et vint se présenter à l'officier chargé des communications, qui, le bras toujours en écharpe, gardait inlassablement ses yeux rougis par la fatigue et la douleur sur l'écran de son poste.
-Alors? demanda la Sororitas.
-Aucune mise à jour de la situation des Storm Warriors, Madame. répondit l'officier en se frottant les yeux. Le détachement gavarien envoyé par le Gouverneur Fegg continue de se rapprocher des xenos depuis leur sortie du Warp, et ...
-Communication entrante! les interrompit par son cri un des adeptes de consoles. Code Astartes!
-Passez le moi. ordonna Egeria.
La fréquence de la communication couina avant de se stabiliser, et la Chanoinesse reconnut la voix bourrue d'un vieil allié du Purgateur.
-Les Death Templars. les identifia-t-elle. Transmission: qu'ils viennent se caler sur notre vecteur, et s'ancrer à nos côtés. Je veux les rencontrer directement à bord pour que nous discutions de la situation. Contactez les gavariens pour leur suggérer une retraite tactique en vue d'une offensive renforcée.
-Et pour les Storm Warriors?
Egeria hésita, avant de secouer tristement la tête en s'éloignant de la console de communication.
-Leur sort est entre les mains de l'Empereur...


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 26 Oct - 22:41

Entrée du sous-secteur Gavarus
L’expédition Steel Fists n'avait pas eu de réponse de Turielo, qu'importe, ils débarqueront qu'il le veuille ou non, les explications viendront en leur temps.
Toute la manœuvre de largage des modules s'était fait sans accroc, plutôt fluide comme une mécanique bien rodée sous l’œil expert de l'Honorable Goran. Quelques minutes plus tôt, il venait d'avoir le Resistance Of Cydonia qui se tenait dans les mêmes conditions cependant resterait en stand by pour pallier a tout attaque venu de l'orbite. Les Steel Fists étaient en colère, inquiets pour leurs frère chose qui pourrait sembler plutôt étrange pour des Astartes mais l'histoire ne les a pas épargné, tout s'explique ici.
L'écuyer qui se tient dans son ombre et portant le nom de Lancelot lui tend son casque, le vieil homme le remercie d'un sourire. Certains chapitre ont une attitude parfois méprisante à l'égard des simples hommes mais pas les guerriers de Nacre, tout ceux qui servent au nom du chapitre des fils de Perturabo sont des Steel Fists, Astartes ou non.
Bientôt le module de l'Honorale se referma dans un chuintement indiquant la pressurisation de l'ensemble avant de finir largué sur un vecteur calqué sur celui d'Hikko et des gardes impériaux dont la ligne de front se stoppent devant Elphebas. La troisième restait là haut le temps de s'assurer que rien ne viennent troubler ce qui se passe la dessous.
Des dizaines de capsules sont alors projetés de l'Angry Wolf pour s'enflammer au contact de l'atmosphère désormais vicié de la planête.

Auriela
Tankred avait repris contact une fois que ses esprits furent entièrement retrouvés, une fois les nouvelles des Gavariens mise à jour et l'assaut imminent sur Elphebas, la compagnie du Loup de Fer se dirige vers le secteur en question. Fatigué, harassé, la marche à travers les ruines et les cadavres des deux camps ne furent pas de repos même pour des surhommes. La jonction avec Hikko se fit au même moment où une nouvelle pas des plus réjouissantes atterrirent aux oreilles du Seigneur Général. Peu avant le jeune Sergent des Steel Fists avait assuré l'humain de sa pleine coopération et de l'aide de son chapitre ce que Tankred vint appuyer.
- En effet, nous ne laisserons pas ce monde tomber aux mains de l’hérétique et après ce sera au tour d'Alokir mais chaque chose en son temps.
Le Capitaine avait les traits émaciés, las, son armure ne possédait plus une once de nacre tout n'était que poussière et sang en tout genre dont celui de ce fichu sorcier. Il avançait tête nue et sans son pavois totalement réduit en miette par le choc qui l'avait opposé au Psycher impie. Sa voix était presque éteinte pour avoir hurler ses ordres une fois que son système de communication inclus dans son antique casque se retrouve hs en même temps que ce dernier par un coup d'épée tronçonneuse donné en traitre.
Levant le nez en l'air, un sourire étrange se fit aussitôt sur son visage, de nombreuses trainées illuminaient le ciel. Cela marchait comme une signal, une aide venue de l'Empereur mais surtout de vaisseaux qu'il connaissait trés bien.
Après qu'Hikko l'ai serré dans ses bras occasionnant un bruit de plastacier cabossé, les impériaux pouvaient entendre une clameur venir du fond des gosiers de leurs alliés Astartes. Se tournant vers le Général, ses yeux avaient reprit une lueur confiante, presque joyeuse comme si les combats passés n'eurent jamais lieu et que celui à venir l'enchantait.
-Les Fils d'Olympia sont là mes frères!!
Et la clameur prit encore plus d'ampleur jusqu’à se couvrir par les bruits assourdissants des modules s'écrasant lourdement au sol pour déverser sa cargaison d’énorme chevalier de nacre et de jais, des Terminator.
tout cela coïncidait avec l'attaque en tenaille des impérieux, ce n'était plus une épée qui transpercerait ces bêtes à l'agonie mais une lance digne de chevalier gris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 31 Oct - 22:04

Faradia, Principium Mortis

-"Délivrez la première bordée de torpilles."Un silence se fît.
-"Les trois premières batteries ont lancés leurs charges, la quatrième ne répond plus."
Un autre Frère du chapitre arriva à hauteur d'épaules du Champion Maltar Del Lysandrine.
-"Avaries sévères sur notre flanc droit. Les cogitateurs nous informent que nos boucliers ont subis une baisse de 60 % de leurs capacités. Certains tirs cinétiques ont effleuré le blindage du Principium .." Le pont de commandement trembla, les Templiers restèrent de marbre devant les assauts à répétition des forces de la flotte chaotique. Dès leur arrivée, les Blacks Templars avait été assailli par deux frégates des Damnés. Bien que déjà affaibli par la croisade qu'il menait depuis déjà six ans, le Principium Mortis s'en tirait. Ce vieux croiseur, par L'Empereur, ne rendrait pas son âme tant que la mission de ceux qui l'occupait ne serait pas achevé. "..Ce qui a eu pour effet de dépressurisé certains lieux, et je crains que notre grand psaume soit détruit de moitié ... "
-"Frère Frasne, des nouvelles du Purgateur ou de n'importe quel officier de cette chienlit ?"

Frère Frasne fit apparaître face à lui, divers holo-informations et rapports qu'il recevait. Aucune communication de Turielo, ou d'un officier en charge avait été transmis. Seuls apparaissaient les rapports d'avaries, de perte de puissance découlant du combat en orbite haute qui se déroulait sous leurs yeux. Comme pour traduire ce fait, une lueur plus intense se fit remarquer au bâbord du croiseur Dauntless.
Un vaisseau impérial qui était venu prêter main-forte venait de se faire littéralement désossé par un navire de ligne des forces chaotiques. Ce dernier sachant son heure venue, s'était jeté sur le bâtiment impériale avant de sombrer dans cette explosion.
-"Commandant Maltar, l'explosion a soufflé nos boucliers. On est sans défense tant qu'on aura rien réparé ..."
-Dites moi Initié Dalladul, ou voyez vous une plateforme sur laquelle atterrir et procéder à des réparations ?"
L'Initié fit mine de chercher la réponse.
-"Il y'a bien ce petit hangar du Crucifix à la limite mais je pense que même Sigismund hésiterait à le faire.

Le Cruxifix était, selon les cogitators de bord du Principium Mortis , le nom de la frégate impie avant son enrôlement par les forces renégates. Le combat était âpre, et lors de la dernière volée du Principium , la frégate ennemi avait dévoilée au sein de son antre un hangar à moitié détruit.
Amusé par la réflexion de cet Initié, Maltar répondit : " Dalladul, Sigismund n'aurait jamais entrepris de faire connaissance avec une telle déchéance, et je préfère largement la détruire à coups de torpilles et tirs plasma.
"Frère Frasne, recontacter la flotte impériale, je veux toutes les informations possibles et inimaginables, savoir où replacer au mieux le [i]"Mortis" , et surtout ... Par l'Empereur, qu'ils me dégagent un angle pour que nous puissions aborder en sécurité les hérétiques!"
Tous ces frères acquiescèrent, un sourire aux lèvres pour certains.


Dernière édition par crion93 le Jeu 29 Nov - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 21 Nov - 13:46

Post de reprise du RP:
je rappelle qu'à ce jour sont restés actifs:
  • Rulfr
  • crion93
  • Tankred

La situation est globalement la suivante:
  • Faradia tenue par Garolius le Sanglant et ses Sadist Teachers, ainsi que par les anciens gardes gavariens devenus renégats, est assiégée par les forces de la Tempestus (avec crion parti à la surface), les forces de l'amiral Thran, du Purgateur et de la croisade Black Templars.
  • Furtia est lentement consumée par les tyranides, Urubis a été purgée par bombardement. la Chanoinesse Egeria n'a aucune nouvelle des Storm Warriors qui ont lancé l'assaut vers la reine norne, mais désire rentrer en communication avec la flotte Death Templar nouvellement arrivée. La flotte gavarienne quant à elle continue de bombarder la flotte ruche.
  • Sur Auriela, les Steel Fists ont rejoint l'assaut de la Garde Impériale de Septim pour achever de purger le monde des forces rebelles, mais dans l'ombre, une menace gronde.
  • depuis la trahison de Garolius à son encontre, personne n'a de nouvelle de Decimus qui a disparu avec une partie de ses forces.
  • Vagrann est sous séquestre de l'Ordre de l'Epée, qui achève de l'évacuer avant de la bombarder pour effacer toute trace de ce qu'ils ont trouvé.


Et donc, c'est reparti.
Dans l'immédiat, Rulfr, j'attends ton post pour savoir si tu accepte de rentrer en contact avec les forces d'Egeria.


FARADIA:

-Impacts multiples dans la structure avant du vaisseau!
Le timonier continuait inlassablement de rendre compte des dégâts subis par la barge du Purgateur, alors que l'enfer des combats se déchaînaient autour d'eux. L'entrée en jeu fut brutale et sans pitié.
Turielo restait de marbre sur son trône de commandement, les yeux rivés sur l'affichage tactique saturé de glyphes et de runes d'identifications.
Les forces de Malatesta avaient débarqué sur Faradia à moins de 50%, ses Titans trop précieux pour risquer un débarquement en force au travers des défenses hérétiques. Thran avait eu plus de chance. Des tirs combinés de sa flotte avaient permis d'ouvrir une brèche suffisante dans la ligne de vaisseaux ennemis pour permettre aux armées gavariennes de descendre en surface.
Crion, lui, ne donnait aucun signe de vie.
Mais ce qui le préoccupait le plus, c'était cette force Black Templar soudainement apparue. Le rapport de Sanctis venait tout juste de lui parvenir, et il partageait maintenant les mêmes craintes que son adepte Semos. Crion était à présent connecté de très près à l'Ordre. Comment réagirait-il à la venue de ses frères de sang?
-A-t-on une réponse des descendant de Dorn? demanda-t-il sans quitter l'affichage hololithique des yeux.
-Aucune mis à part des demandes de données stratégiques, monseigneur. lui répondit le Capitaine de la barge.
-Envoyez à nouveau une demande, je veux que nous puissions entrer en contact le plus rapidement possible. Si c'est possible, dites leur de s’éloigner avec nous des combats pour que nous puissions sécuriser une zone et se rencontrer. Sinon, je veux une communication en visuel le plus tôt possible.
D'un hochement de tête vif, le Capitaine transmis les ordres à son officier des communications qui s'empressa de transmettre la demande aux Croisés.
Un rapport clignota sur l'écran stratégique, et le Purgateur afficha un sourire satisfait. Le éléments principaux des Volontaires de Sanctis venait d'être rejoints par les troupes de choc de l'Ordre, et après avoir pu sécuriser leur propre terrain d'atterrissage, les troupes du 11ème gavarien s'apprêtaient à les rejoindre. Un front commun, plus puissant, allait se former.
Ses yeux dérivèrent vers son écran privé, et fixa la rune de communication de Crion, toujours éteinte.
-Allons, frère Templar, je dois absolument savoir où vous êtes.... grogna le Purgateur entre ses dents.


AURIELA:

Les renforts inespérés des Steel Fists furent salués par une véritable ovation de la part des armées impériales, et Septim se déplaça en personne à la rencontre des Astartes. Leur arrivée était certes une bénédiction, mais cela venait chambouler ses plans et il lui fallait à présent revoir leur stratégie avec eux.
Passant auprès de lui, il ne put manquer l'expression étrange d'un officier des forces déployées par l'Ordre, qui considérait les nouveaux arrivants avec un regard où se mêlait admiration et méfiance. Et il l'entendit vaguement murmurer.
"Les Fils d'Olympia... Quelle imprudence de leur part...ou serait-ce de l'arrogance?"
Cela sonnait bizarrement aux oreilles du vieux Général qui ne voulu pas comprendre et se dépécha de rejoindre les Space Marines dont les drop pods continuaient à pleuvoir du ciel. Au loin, le grondement de l'artillerie continuait de rouler comme un orage lointain, et un aide de camp lui fit signe que les troupes avaient repris leur avancée vers les lignes ennemies. Elpheba devait tomber pour leur permettre d'avancer.
Il arriva enfin en vue de celui qui semblait le chef des renforts, un géant d'acier, dont le visage pâle comme la mort semblait coulé dans le même métal que son armure.
Septim salua par un signe de l'aquila plein de déférence avant de parler:
-Soyez mille fois remerciés de votre présence, Anges de l'Empereur! Pardonnez moi cependant de vous présenter les choses comme ceci, mais nous arrêterons là les révérences. Votre venue change toute les données, et nous devons immédiatement convenir d'une stratégie commune afin de ne pas commettre d'erreurs. Veuillez me suivre je vous prie.
Il les invita d'un geste de la main à rejoindre en sa compagnie le centre de commandement provisoire niché dans l'ombre d'un imposant Baneblade, et fit signe à celui qui se nommait Tankred de les accompagner.
Les subtilités protocolaires pouvaient bien attendre, parce que la guerre, elle, n'attendait jamais...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 26 Nov - 10:12

Auriela

L'Honorable Goran posa le pied au sol, une poussière lourde se soulevant. Il ouvrait la voie à ses hommes sécurisant lui même le débarquement pour permettre aux autres de prendre une position dans les plus brefs délais mais surtout de façon optimale. D'un regard circulaire, il balayait l'endroit au pied d'Elphebas pour se faire une idée de la situation qui les avait amené là. Ruines et désolation, des cadavres aussi impériaux que renégats, alors c'est donc ça l'ennemi qu'il aurait à combattre. Sous son casque, une sourire carnassier se dessina sur les traits noueux du vieux sage, son jeune frère de la 4eme savait choisir ses ennemis.
Le débarquement était terminé sous l'acclamation des autres Steel Fists harassés et crasseux et des humains qui semblaient désespérés de voir arriver un jour des troupes fraiches. Voilà qui était désormais fait.
Le Terminator se mouvait tranquillement, nullement dérangé par les tirs d'artillerie constant, rejoignant la petit bute en hauteur où il fut accueilli par Le Loup de Fer qu'il affectionnait beaucoup et dans lequel il se retrouvait des siècles plus tôt, ce fut au tour d'Hikko de s'incliner devant lui, geste qui le fit rire puis au Chapelain Marius.
- Toute la quatrième est là ma parole! fit il en souriant, enlevant son casque pour laisser apparaitre un visage pale où brillent deux pupilles semblables à des onyx noir, ses cheveux blancs tressés en de multiples nattes plaquées vers l'arrière. La lourde fourrure de lion des plaines se soulevait au gré des bourrasques, l'Honorable dépassait son monde allégrement dans son armure de nacre au chevrons or et noir.
Goran salua d'un signe de tête respectueux le Général Septim, lui demandant de ne pas s'encombrer de tant de formalités à son égard ce qui fit sourire Tankred.
- Je suis Goran, Capitaine de la 1er Compagnie des Steel Fists. Allons y sans perdre de temps donc, nous allons mettre tout ça au clair.
Sa voix était profonde teintée d'une certaine sagesse. Il tapota sur l'épaule de Tankred pour l'inviter à le suivre vers le Baneblade.
- Alors mon jeune Frère, il faudra que tu m'expliques l'état de nos troupes. Nous sommes inquiets à votre sujet, Kolainen est ici aussi.
Cette nouvelle surpris le Loup De Fer car si lui et le Premier Capitaine s'entendent à merveille, ce n'est pas le cas avec le Troisième avec qui les relations sont plus que tendues depuis une obscure dissension au sujet de leur venue ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 26 Nov - 20:16

Furtia
Orbite haute



De plus en plus de créatures tyrannides se rapprochaient des intrus Death Templars qui l'empéchaient de terminer son "repas". Et au fur et à mesure que les petits organismes étaient pulvérisés par des feux croisés, des organismes immenses pour des yeux humains mais ridicules pour une flotte-ruche, semblable à des raies "nageaient" vers les vaisseaux bleus sombres.

"Nous les tenons à distance pour le moment capitaine, mais l'arrivée de ces raies risquent de monopoliser plus de puissance de feu et donc les laisser s'approcher encore plus". fit le vieil astarte commandant le Ragnarök depuis plus de trois siècles.
Le capitaine Wotan répondit :" Je vois Lokyar. Faites deu avec le Ragnarök sur les plus gros en nous gardant à distance. Que les Thunderhawks fonctionnent en binôme et qu'ils ne s'éloignent pas trop du croiseur : je ne veux pas d'action suicidaire."
"Bien capitaine, je transmet immédiatement vos ordres."

Le capitaine obervait l'immensité de la flotte-ruche qui emplissait la baie vitrée du Ragnarök et le sergent Baldr sit tout haut ce que le capitaine pensait tout bas :
"Et dire que ce n'est qu'une vrille !"
"Sales xénos !" rugit le chapelain Yngvi.
"Et l'Ombre qu'ils créer dans le Warp nous empêche de prévenir le Chapitre pour obtenir plus de renforts ..."

La voie du capitaine les coupa lorsqu'il apostropha l'offcier transmetteur le faisant sursauter :
"Appelez vite les Thunderhawks trois et sept ! Qu'ils s'éloignent de cette saloperie !"

En effet les deux vaisseaux harcelaient une raie tyrannide immense mais ce faisant ils laissèrent des "torpilles d'abordage" tyrannides s'approcher de leurs positions.
Sentant qu'elle pouvait pousser son avantage à cette endroit la flotte-ruche avait "envoyée" un bio-vaisseau vers les deux Thunderhawks.

"Sergent Irmin, sergent Tengir reculez !" lançait message après messagel'officer prépopé aux transmissions.
Mais il était déjà trop tard, une bio-torpille avait percutée le flanc du Thunderhawk contenant l'escouade Irmin. La raie en profita pour se rapprocher et commença à donner de grands coups de filaments qui firent voler le vaisseau Death Templar dans tous les sens, tuant plus de tyrannides que de Death Templar mais finalement malgré l'appui feu du deuxième Thunderhawk qui ne cessait de bouger, le Thunderhawk s'ouvrit en deux.
De nombreux corps furent aspirés par le cosmos, tous n'étant pas encore morts à ce moment mais les armures des Death Templars avaient outes été percées par les griffes tyrannides à un endroit ou un autre et ne purent protéger les Astartes du froid mortel du vide spatial.

Un grand silence s'était abattu sur le pont du Ragnarök, tous marqués par la mort du sergent Irmin et ses hommes. Un vétéran de centaines de batailles qui était apprécier de tous pour son comportement irréprochable, ses talents martiaux et sa constante bonne humeur. Colère encore augmentée par l'impossibilité de récupérer les glandes progénoïdes de la première escouade d'assaut de la troisième compagnie.
Ce moment de silence ne fut que de courte durée car une transmission retentit : les Soeurs de Batailles avaient entendues leurs appels et les voulaient à leurs côtés.

Le ton légèrement du message était celui de quelqu'un qui a l'habitude qu'on lui obéisse au doigts et à l'oeil dans la seconde, et celà n'était pas trop du goût de la fierté du capitaine Wotan.
"Seul le maître du chapitre peut me donner un tel ordre mais je vais mettre çà sur le compte des évènements récents".
Tous les Death Templars aux côtés du capitaine approuvèrent d'un signe de tête avant que celui ci ne reprenne :
"Que tous les Thunderhawks fassent demi-tour et rentrent au Ragnarök. Lokyar, balancez tout ce que vous avez pour les couvrir, surtout le Thunderhawk du sergent Tengir."

Après de longues dizaines de minutes, tous les vaisseaux furent rentrés, et à peine les moteurs étaient-ils éteints que les techmarines et leurs assistant et serviteurs s'approchaient pour refaire le plein de munitions et effectuer les réparations nécessaires.

Le Ragnarök distança rapidement les Tyrannides à l'aide de ses puissants moteurs pour finalement se positionner aux côtés du vaisseau des Soeurs de Batailles. Le capitaine Wotan suivi de son escouade de commandement plus quelques chefs d'escouades prirent place dans le Stormraven "Valhalheim Hammer" de commandement et peu de temps après foulèrent le sol du vaisseau des filles de l'Empereur dans une synchronisation à faire pleurer un sergent-instructeur cadien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» douce folie
» Chargeur très simple sur secteur pour picooz
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» Ma Folie (Quand elle ronge les mots)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Fissure Warp :: Croisade Maudite (ex Folie de Decimus)-
Sauter vers: