AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 22 Juil - 20:20

En Orbite:
Le Steel Wolf encaisse une bordée de missile de plein fouet, les boucliers finissent par cèder au bout, la cuirasse de la frégate se désintégrant par moment. Le vaisseau était déjà bien amoché avant l'engagement et il dut se replier définitivement avant d'être perdu à jamais. La Force Steel Fist venait d'encaisser un coup rude mais cela renforça la rage et l'envie de combattre de la flotte restante en particulier sur la barge personnelle du capitaine de la 4eme, l'Iron Falcon.
Un petit contingent Astartes était resté à bord pour aider la force humaine au service du chapitre des Exilés, une agitation sans précédent régnait sur le Revenge et le Redemptor devant l'assaut imminent des hérétiques. Les travées, coursives étaient défendues comme si leur vaisseau était le dernier rempart.
Les serfs et soldat en livrée nacre et or armés de fusil laser sous les commandement Astartes ne permettrait pas à ce virus infâme de prendre leur saint navire, leur havre depuis des siècles, Jamais!!
Les baies de chargement connurent leur premier coup d'auto-canon et déflagration de laser brulant les chair et les os, ricochant sur les armures impies au son du credo Steel Fists.

HellMouth
Jusque là, les Steel Fist avaient à faire à de la pietaille fanatique. Ces derniers se jettaient dans la gueule du loup, ici d'un Loup De Fer qui les recevaient à coup de marteau tonnerre.
La compagnie se déployait en groupe homogène, avançant dans les coursives du Hellmouth, avancant au rythme des vagues d'ennemis qui se deversaient dans les couloirs, fauchées par les MegaBolter.
Une chaleur infernal monta dans l'air à un croisement ainsi que des hurlements et l'odeur du prometheum couvrant les bruits d'impacts et l'odeur du métal fondu sur le coup.
L'escouade de Tiefer venait de nettoyer par le feu une barricade qui barrait l'embranchement qui permis à deux autres escouades de les rejoindre et préparer l'assaut vers le premier pont.
Marius fut frappé à l'épaulière par un tir de laser, il recula sous le coup puis se mit à rire, un rire démoniaque sous son casque stylisé, son crozius émettant un sifflement strident réclamant plus de sang.
-Allons mes frères, voilà notre revanche sur notre destin!
Les sergent Padden, Vigilante et leur escouade de choc armée de mega-Bolter, d'Auto-Canon et de lance-flammes nettoyait méthodiquement l'avant garde de l'escouade du Capitaine, un rouleau compresseur implacable..Cependant la pietaille ne tarderait pas à laisser sa place à leurs frères honnis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 22 Juil - 20:37

Furtia

Au sol

Malatesta reçut ces informations alors que les navettes orbitales rembarquaient sans cesse plus de Skitariis en orbite.
"Cela risque de changer quelque peu nos plans ... Cette planète est perdue, nous devons l'évacuer, mais je ne laissserai pas ces soldats mourir si il peut en être autrement. Contactez toutes les forces impériales survivantes, et dites leur qu'ils ont quatre heures pour rejoindre notre position pour évacuation ; passé ce délai, ce monde mourra ..."

"A tous les Princeps, rapport et contrôle des dommages" logua Malatesta sur l'UIC tandis qu'il ancrait les vérins de soutènement d'Imperator Lux dans le sol.
"Ici le groupe de reconnaissance" répondit Pax Mortis. "Dommages légers aux armes, aucune perte d'intégrité ni de mobilité"
"Ici In Nomine Furoris, graves dommages à la jambe gauche Monseigneur, elle est inutilisable ..."
Malatesta avait quasiment pu déceler de la détresse dans le ton qu'avait pris la voix de son vieil ami Maxim Mandelore quand il lui annonça la nouvelle
"Maxim, par l'Omnimessie, qu'est-ce que tu me racontes ?" l'interrogea-t'il
"Désolé Monseigneur, un obus a perforé nos boucliers à un endroit instable ; il a causé de lourds dommages à l'articulation du genou. Le Technoprêtre pense qu'il y en a pour plusieurs jours de réparation ; en attendant, nous ne pouvons plus bouger."

Se reprenant difficilement, Malatesta commença à donner ses ordres.
"Je veux deux machines en reconnaissance concentrique autour de notre position en permanence, et une troisième à la garde de Furoris" émit-il avant de s'adresser au Technoprêtre de sa Machine
"Requête : quel est le temps nécessaire pour extraire In Nomine Furoris de ce merdier ?"
"Selon mes estimations, répondit le Magos Turnet, au moins une journée pour stabiliser l'articulation, puis deux à trois heures pour une extraction en douceur ..."

Après trois heures d'attente, les éclaireurs de plusieurs Régiments de la Garde de Furtia se mirent en contact avec Tempestus, donnant la position des derniers combattants impériaux de la planète, et requérant un appui titanique pour repousser des forces tyranides harassant leurs compagnons.
"Varvaras, Mandred, emmenez vos machines et sécurisez l'arrivée de la Garde" ordonna-t'il aux agiles Warhounds. "Princeps Albarad, poussez vos senseurs au maximum et signalez moi la moindre chose suspecte" demanda-t'il ensuite

Les nouvelles que relayèrent les éclaireurs n'apportèrent pas à Tempestus de lumière en cette sombre journée : les Tyranides arrivaient directement sur les talons des 36e et 43e Furtiens, au moins vingt fois plus nombreux qu'eux.
Ils pourraient tout aussi bien ne pas tirer que la situation ne changerait pas d'un iota désespéra Malatesta, qui voyait enfin les premières unités alliées embarquer dans les navettes de secours spécialement affrêtées par Arcadius afin de ne pas gêner l'extraction des forces de la Legio

"Cosimo, l'interpella la voix de Mandelore sur un canal privé, tu n'as pas le choix, vous devez vous casser d'ici tant qu'il est encore temps de sauver nos Machines. Cette Croisade n'est pas terminée, et tu n'as pas le droit de sacrifier les autres Titans sur cette Planète qui sera bientôt rasée !"
"De quel droit oses-tu me dire ce que je dois faire ?" enragea Malatesta, qui savait pourtant que Mandelore avait raison. "Je refuse d'abandonner une Machine qui n'a pas à l'être sur cette putain de planète de merde ! Nous avons trop vécu et trop servi ensemble pour que je t'abandonnes ici, comme un moins que rien !"
"Tu sais pourtant que j'ai raison Cosimo" répondit son ami d'une voix qu'on aurait presque dite apaisée par la certitude de sa mort. "J'ai rempli mon devoir envers l'Empereur et l'Omnimessie, nous avons purgé des mondes entiers toi et moi, pendant des dizaines d'années, et aujourd'hui, Il me rapelle à lui afin que je Le serve à nouveau. Ne me pleure pas Cosimo, je mourrai en paix, en sachant mon devoir accompli. Maintenant, allez-vous en, je les retiendrai le temps nécessaire, et ensuite ils ne m'auront pas vivant ..."

Tandis qu'il se connectait pour la dernière fois à l'UIC de Furoris depuis sa propre navette d'extraction, Malatesta vit l'antique Machine vider toutes ses munitions sur une marée sans fin de créatures bestiales, tranchant, écrasant et carbonisant ses ennemis par milliers. Quand enfin les créatures firent tomber le Dieu Guerrier à genoux, s'insinuant dans tous les conduits de la Machine, Maxim Mandelore donna son dernier ordre, et ensuite la terre trembla, tandis que des centaines de kilomètres carrés étaient vitrifiés par l'explosion du réacteur à plasma. A cet instant, les rares membres d'équipage présents dans la tête d'Imperator Lux virent un spectacle extraordinairement rare : le Grand Maître Malatesta pleurait, endeuillé et contrit.


En orbite

Malatesta arriva sur le pont de l'Omnissiah's Wrath comme une furie, une expression de haine et de rage mêlées de tristesse saturant son visage.
"Amiral, vous allez me raser cette planète jusqu'à l'assise, je ne veux plus un seul organisme vivant, pas même une bactérie, sur cette planète ! Je ne souffrirai aucune contradiction, et je le veux pour il y a une heure ! Clair ?" hurla-t'il en faisant sursauter la moitié de l'équipage
"Bien Monseigneur" répondit Arcadius, surpris par ce comportement tellement aux antipodes du Malatesta qu'il connaissait. "Capitaine, assurez-vous en !" ordonna-t'il à son second en prenant Malatesta à l'écart.
"Monseigneur, bien que je ne fasse pas partie de votre confrérie guerrière, j'ai déjà perdu des hommes de valeur, des amis que j'aimais comme des frères. Aussi écoutez-moi bien : vous devez vous ressaisir, pour le bien de Tempestus tout entière ! Nous ne pouvons nous permettre d'avoir un commandant qui ne soit pas à cent pout cent de ses moyens ; je sais que c'est difficile, mais c'est le fardeau du commandement. Le temps n'est pas encore venu de pleurer nos morts Monseigneur."

"Merci Amiral" répondit Malatesta en tentant bien difficilement de chasser son désespoir. "Une fois que ce sera fait, mettez le cap sur Urubis, nous allions rallier la flotte d'Eregia pour aviser ; informez aussi le Purgateur Turielo du sort de Furtia. Prévenez-moi quand nous serons en orbite autour de la lune, je serai dans mes quartiers"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Dim 24 Juil - 22:34

URUBIS

Egeria se cramponnait à la rembarde tandis qu'une nouvelle volée de navettes ennemies faisait trembler le vaisseaux en s'amarant à lui. Elle jeta un regard haineux sur les scans affichant les deux flottes ennemies et pria pour qu'elles se fassent mutuellement assez de dégats pour permettre aux défenseurs d'Urubis la Sainte de les achever.

Les effectifs des escadrilles de chasseurs dont disposait la Chanoinesse ne cessaient de baisser, désintégrés dans le torrent de feu que s'échangeaient les trois flottes.
Et dans les entrailles de deux des sept vaisseaux aux ordres d'Egeria avaient lieu des combats sanglants contre les maudits Berserkers du Dieu du Sang.
Des vaisseaux Orks, la moitié à présent était infestés des mêmes guerriers à la soif de sang éternelle, certains de ces Berserkers aussi forts qu'un Nob, la quasi majorité en tout cas bien plus forts qu'un ork standard...

Les chaotiques étaient les plus mal placés, coincés entre les Orks et les Soeurs de Bataille, et commencèrent à manoeuvrer avec force pour se tirer de ce mauvais emplacement. Leurs tirs ravageaient à présent presque intégralement la flotte Ork, concentrant leurs tirs sur les peaux vertes à mesure que leur mouvement échappatoire les éloignaient de la flotte d'Egeria, qu'ils espéraient bientôt voir rongée de l'intérieur par la colère de leurs meilleurs guerriers.

La Chanoinesse profita de ce répit pour renforcer sa position au dessus d'Urubis et rappela ses chasseurs de combat.
Un instant plus tard, elle reçut la triste nouvelle provenant de la flotte de Malatesta. La flotte ruche tyranide commençait son festin, et Furtia était perdue.
Malatesta avait ordonné le bombardement massif de la planète, mais même s'ils parvenaient à la détruire, ainsi que nombre de xenos au sol, ils ne parviendraient certainement pas à éliminer la flotte ruche elle même, et encore moins à calmer son appétit.

Egeria envoya alors avec horreur un message au Princeps, lui demandant de laisser Furtia à son triste sort, afin d'occuper les tyranides par leur repas qui prendrait des jours(et éventuellemnt permettre aux rares rescapés humains de trouver des navettes et de tenter de s'enfuir)... Cela permettrai alors aux deux flottes de se réunir, sécuriser Urubis contre les World Eaters et les Orks, et attendre les renforts pour détruire la flotte ruche.
Elle commanda l'envoi prioritaire de la transmission, priant intérieurement que l'Empereur la pardonne pour cette décision ignoble pour Furtia et ses habitants, puis parti rejoindre ses soeurs au combat pour tenter de mettre un terme à leur abordage...

***

A bord du Blade Of Gaark, l'effervescence des chaotiques atteint son paroxisme. L'ensemble guerrier, constitué de Space Marines corrompus ou de cultistes fanatisés, se précipita vers les zones que les Orks tentaient d'envahir, tandis qu'un groupe de guerriers World Eaters se dirigeaient prestement vers le pont du vaisseau investi par Gerda et ses Orks.

A la tête de ce groupe d'une bonne trentaine d'Astartes vétérans de millénaires de guerres, un Sorcier avançait, faisant tournoyer une hache gigantesque ornée de symboles impies, tout en psalmodiant des bribes de textes blasphématoires.

Alors que tous marchaient, et sans qu'ils ne ralentissent, trop habitués à cet acte, les World Eaters se retrouvèrent entourés d'une brume écarlate de laquelle s'extirpèrent une vingtaine de démons aux muscles gonflés et saillants, le poil encrassé de sang, maniant de lourdes haches et des lames effilées, une bave rageuse coulant de leurs crocs acérés, et leurs yeux bestiaux irradiant de haine.

Ce groupe entièrement voué au massacre à la gloire de Khorne n'était plus maintenant qu'à cinq minutes du pont et du grand carnage qu'ils allaient y pérpétrer, ivres de colère...


SANCTIS:

Turielo accueillit le rapport de Malatesta avec beaucoup de douleur, endeuillé par la perte d'une nouvelle planète et la mort de milliers, de dizaines de milliers de bons et loyaux soldats ou civils.

Malatesta l'avait aussi prévenu pour le bombardement qu'il s'apprêtait à délivrer. Même si ce n'était pas de la force d'un Exterminatus, Turielo espérait qu'il serait suffisant pour incinérer une bonne partie des xénomorphes, et endommager la flotte ruche...
L'Inquisiteur baissa les yeux, et redonna le rapport à sons erviteur d'un geste las, tout en se laissant retomber mollement sur son fauteuil de commandement, ne prêtant pour un instant aucune attention aux panneaux stratégiques.

Au loin dehors résonnaient les grondements de tonnerre qui résultaient de la bataille spatiale qui se déroulait.
Le ciel rougeoyait à présent que des multitudes de débris enflammés de vaisseaux de divers tailles, abattus dans l'échange infernal de tirs, tombaient vers la surface terrestre tels de gigantesques météorites, la plupart achevés au vol et désintégrés par les puissants tirs des défenses orbitales, afin d'éviter un cataclysme supplémentaire.

On rapportait à présent que tous les vaisseaux impériaux sans exception étaient abordés par des guerriers du Chaos.
Ces mêmes rapports indiquaient un ratio équivalent de vaisseaux ennemis abordés par les armées impériales, mais le gros vaisseau du centre, celui qui fut le glorieux Hellmouth, était toujours trop bien protégé. Mis à part les Steel Fists, personne encore, pas même un missile ne l'avait touché.
Cela impressionnait les officiers, qui saluèrent unanimement la vaillance des Astartes de nâcre...

Le Purgateur releva la tête quand une alamre retentit.
Un officier terrifié parvint devant lui et lui annonça d'une voix paniquée:
"Nos rapports le confirment: le Hellmouth se met en position de tir sur nous! Il fera feu dans vingt cinq minutes!"

Turielo sentit une crampe à son estomac, et resta impassible devant l'officer, conservant un visage las et tendu, bien qu'intérieurement il ressentait un long frisson d'angoisse...et d'amusement malsain. Lui, Inquisiteur, finirait donc probablment incinéré par un Exterminatus chaotique?

Quelle ironie cruelle!...


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 25 Juil - 19:35

En attendant Bibs' ...

Vagrann

Le sergent Rulfr décida avec le frère Bibsou d'établir un PC temporaire au niveau de la salle de "l'arbre" afin de pouvoir partir en exploration dans les trois couloirs et d'avoir un endroit de repli pour pouvoir se reposer et repartir explorer un autre couloir.
Mais ils attendaient le retour du deuxième groupe mené par son frère vétéran, Skjöld.
Plutôt que d'attendre inutilement ils décidèrent ,sur conseil du frère Salamander, d'ériger quelques défenses composées de meubles renversés, car ils avaient presque oubliés que deux groupes d'explorateurs avaient disparus dans ces vestiges étranges.

Après ce qui leurs sembla une éternité le deuxième groupe arriva et leurs firent un rapide compte-rendu, se reposèrent et une fois qu'ils furent tous prêts ils décidèrent d'explorer le couloir de gauche.

A leurs départ ils n'entendirent pas les cliquetis furtifs qui les suivaient depuis leurs entrées dans ce complexe ...

Plus tôt, à l'entrée du complexe

A peine remis du choc de la découverte de la différence de temps, Skjöld décida de laisser un message aux sentinelles pour qu'elles puissent transmettre un message aux vaisseaux si la liaison radio fonctionnait, ou plus probablement quand le capitaine Wotan enverrai un Thunderhawk en patrouille, avant de repartir pour rejoindre ses frères dans le complexe.

Après deux heures à l'extérieur du complexe, suivant la procédure du chapitre, Wotan envoya un Thunderhawk patrouiller à tous les endroits où les forces au sol étaient susceptibles d'être et le Thunderhawk piloté pratiquement à l'aveugle par le Techmarine Svartalfar se posa près des ruines.
Le frère Haltaf qui commandait aux sentinelles fit un rapport complet au Techmarine qui repartit pratiquement immédiatement pour rejoindre le Ragnarök et faire un compte-rendu au capitaine.

Ragnarök

"Officier communication, envoyez un message au Red October pour lui confirmer que nos forces sont vivantes et qu'elles explorent des ruines."
"A vos ordres monseigneur."


Le capitaine restait perplexe à la lecture du rapport, des ruines xenos contenant l'histoire de la galaxie et de ses habitants ... Si les Hauts Seigneurs de Terra connaissaient l'existence d'un tel lieu, ils le feraient très certainement exploser et effacer des archives ...

"Qu'est ce que je dois faire ?" se demanda Wotan tiraillé entre son devoir envers l'Impérium et le désir de protéger un endroit contenant de tels savoir.


"Officier communication je veux pouvoir envoyer un message de sécurité vermillon au Purgateur Turielo."
"A ... à vos ordres mon capitaine..."
répondit l'officier surpris de la demande de sécurité du capitaine.


+++Transmission+++
+++Niveau de sécurité vermillon+++
+++De Capitaine Wotan / Ragnarök+++
+++A Purgateur Turielo+++

Ici force d'exploration de Vagrann, nous avons fait des découvertes importantes pour l'humanité entière.
Demandons au Purgateur Turielo ou un membre important de l'Ordre de l'Epée de nous rejoindre dans les plus brefs délais.
Continuons exploration.

+++Fin de transmission+++


Dernière édition par Rulfr le Sam 30 Juil - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 25 Juil - 20:26

Hellmouth
L'itinéraire de la baie de débarquement au premier pont été dégagé par les Steel Fists, une bataille était gagné mais pas la guerre, loin de là. L'allégresse fit place à une situation des plus urgente, une alarme désagréable emplit les coursives où s'étaient regroupés les compagnies Impériales. Tankred établit une connexion avec le radio Olopainen:
-Radio, envoyez un message au commandement!! dites qu'on a prit la première partie du Hellmouth, on remonte vers le poste de navigation...
Coupé dans son élan, il jeta un œil dans le hublot crasseux pour s'apercevoir que le Hellmouth tentait une approche d'attaque.
-Noooon...
souffla t'il sous son casque, un peu coupé dans son élan
-Ce n'est pas possible
Il se reprit et se retourna pour rugir des ordres à ses hommes
-Combien de temps avant que ce satané rafiot soit à portée de nos hommes, Kikkö!
-25 minutes Capitaine Orshen!!
-Bon sang! si peu avant que les autres se fassent déchiqueter! Oskaari, ouvre nous un itineraire le plus court pour prendre cette chose!
Un géant en armure nacre portant l'insigne significatif de Pisteur appartenant à l'escouade du Sergent Vigilante se présenta, armé d'un Bolter Lourd.
-Je m'y attelle de suite Capitaine!
-Vous autres, reprit Tankred sur le canal général de la compagnie, on couvre le plus grand nombre d'issue qui mène directement vers le poste de commandement. N'oubliez pas! Nos anciens frères qui ont basculé dans l'Hérésie se tiennent dérriere ces portes, ce ne sera pas la même chose qu'avec ces renegats vaguement. Prenez gardes aux engeances du Warp et rappelez vous d'Olympia mes frères, rappelez vous pourquoi ont nous nommes les Exilés!
Ce sermont rejaillissait ce sentiment de haine séculaire envers le chaos, la compagnie se scinda en 3. Oskaari afficha l'itineraire que tout le monde put voir s'inscrire sur leur lentille. Ces dernières affichaient déja une multitude de marqueurs hostiles derrière les écoutilles.
-En avant! plus de temps à perdre! Fit Le Loup De Fer en claquant son marteau contre son bouclier
Des charges fit exploser les portes lourdement blindés, une nuée de renegat accompagnés de créatures ressemblement vaguement à des chiens se ruèrent vers eux en grognant
-Votre temps est compté saloperies!!!
Les Steel Fists engagèrent leur avancée vers les ponts superieurs!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 26 Juil - 13:41

SANCTIS:

Le Purgateur reçut tard la transmission de Vagrann, à cause de la fureur des combats au dessus de la planète.
Sidéré par la teneur du rapport, Turielo partit un moment du Strategium vers ses quartiers privés, afin d'étudier plus en détail le message.
Après un moment il prit enfin la décision qui lui paraissait la plus sage. Il établit une communication prioritaire avec l'Ordre de l'Epée. Fort heureusement pour lui la communication s'établit rapidement, mais huit astropathes, par l'effort qu'ils firent pour traverser le barrage de la bataille moururent dans de grandes douleurs.

La silhouette du Capitaine Vénérable de Morel, Commandant Astartes des Elus de l'Ordre, apparut, tremblotante, et parcourue de brouillages.
La discussion fut rapide, Turielo ne désirant pas risquer la mort de trop d'astropathes, et encore moins le risque que l'ennemi ne capte leur communication.

Il expliqua la situation à de Morel, et requit immédiatement l'envoi d'un détachement inquisitorial dans le système de Gavarus, avec ordre de se rendre immédiatement à Vagrann pour la sécuriser. Il requit également l'envoi d'un expert xénologue et d'un des Neufs de l'Inquisition rattaché à l'Ordo Malleus.
De Morel accepta de bonne grâce, comprenant par les paroles rapides et souvent encodées du Purgateur, que la priorité était de mise dans cette affaire.
Mais sa réponse laissa Turielo amer. Dû aux mauvaises conditions de voyage Warp ces temps ci, à la guerre en Gavarus et surtout à la distance, le détachement ne pourrait pas arriver avant deux, peut être trois semaines...

Turielo savait qu'il ne pouvait faire mieux pour le moment. En dernière requête, il ordonna à de Morel de mobiliser le plus de guerriers qu'il pouvait lui trouver pour repousser l'invasion tyranide, ordre auquel de Morel consentit, et même plus, déclarant qu'il viendrait lui même à la tête de sa Compagnie de l'Ordre.
Turielo le remercia avant que la communication, trop instable, ne fut coupée.

Il repartit transmettre ses directives aux Death Templars en orbite autour de Vagrann:

++++
Pas de renforts immédiats
Meilleurs délais: deux à trois semaines
Renforts importants nous sont envoyés
Tenez votre position
La défaite n'est pas acceptable
Protéger Vagrann et ses secrets à tout prix!
L'Empereur protège!
++++

Puis il se tourna vers la console de communication toute proche:
"Des nouvelles d'en haut? demanda-t-il.
-L'assaut du Hellmouth vient de rencontrer une forte résistance, ils tentent de contourner l'obstacle en se scindant en deux groupes, l'un pour les retenir, l'autre pour trouver et détruire le dispositif de tir"... rapporta l'officier, troublé et franchement pas tranquille à l'idée d'être vaporisé par l'arme titanesque du Hellmouth...

La voix électronique d'estimation d'acquisition de tir se fit entendre justement:
"Tir ennemi dans vingt et une minute standard..."


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mar 26 Juil - 21:35

Omnissiah's Wrath, Entre Furtia et Urubis

Cela faisait trois heures que Malatesta s'était retiré dans ses appartements, quand soudain le vox interne l'informa qu'ils arrivaient étaient proches d'Urubis.

"Mettez-moi en communication avec Egeria" demanda-t'il en entrant sur la passerelle
"Vous êtes en liaison Monseigneur"

"Chanoinesse Egeria, ici le Grand Maître Malatesta" émit-il brièvement
"Ici Egeria, nous vous recevons Tempestus" répondit une voix affreusement déformée par les échos de la guerre spatiale
"Vous semblez avoir besoin de soutien ma soeur, mais ne vous en faites pas, nous sommes là pour vous appuyer ..." dit Malatesta en espérant secrètement qu'Egeria saisirait l'ironie de la situation

Tandis qu'il parlait, Malatesta vit l'Amiral Arcadius lancer une fois de plus la flotte de Tempestus dans la bataille, les pièces des bâtiments s'illuminant les une après les autres tandis qu'ils se frayaient un chemin sanglant à travers les rangs des navires orks, transformant en épaves tous ceux ayant le malheur de croiser leurs batteries. Malgré cela, la flotte ork réagit, lentement comme à son habitude, mais le poids du nombre ne tarderait pas à se faire sentir par les vaisseaux meurtris de la Legio après ses récentes batailles ...
Comme pour appuyer ces pensées, Malatesta distingua sur l'affichage tactique la première tentative suicide d'abordage de l'antique cuirassé par les peaux-vertes, qui furent immédiatement repoussés puis exterminés par une contre-attaque des Skitariis embarqués à bord.


Dernière édition par Princeps Cosimo Malatesta le Jeu 28 Juil - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenas
Citoyen
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 27 Juil - 9:43

SPACE HULK
-"boss! Des vaisseaux impériaux viennent d'arriver et des boyz du chaos on aborder le vaisseau au 2eme et 5eme pont et le secteur G est condamné pour : " perte d'auxijen !"
-"auxijen ? C'est quoi ?" 
-"j'sais pas"
-"j' mater les boyz du chaos du pont 2 et arange toi pour que des boyz aillent massacrer ceux du pont 5 ! Enfin d'la vrai baston !"
Arrivé au pont 2, Jashka' trouva ses troupes en déroute mais la présence de leur chef les empêchait de fuir, un Space marines du chaos au couleur des world eaters tenta des charger le boss mais il fut fauché par une rafale de balles, un bolt vint se nicher dans la cuisse du big boss qui, hurlant de rage, sorti de son abri et massacra un dizaine d'adorateurs du chaos, l'un d'eux a même demandé la pitié de Jashka' mais il ne reçut qu'un coup de Kikoup'.
Rapidement la menace de l'abordage sur le pont 2 n'était plus qu'un mauvais souvenir, mais ce n'était pas le cas au 5eme pont car des berserks de Khorn avait pris la salle de générateurs auxiliaire et une batterie de canons latéraux.
Jashka' descendit mais il fut bloqué au pont 4 par des adorateur en nombres.
Le boss eut une idée lumineuse en voyant un obus au sol, il tourna l'explosif perpendiculairement au couloir, et hurlant à ses nobs de se pousser il mis un énorme coup de pied dans l 'obus qui roula jusqu'au chaotiques puis Jashka' vida son chargeur dans sa bombe improvisé et rien ne c'est passé... Le big boss eut une autre idée et vociféra l'ordre de charger les adorateurs. En effet voyant l'obus s'approcher d'eux et comprenant la stratégie de l'Ork, les chaotiques c'était jetés a terre ou avaient fui dans les couloirs adjacents, les Orks les traquèrent et les tuèrent jusqu'au dernier...
Les berseks de Khorn arrivèrent à tenir leur position jusqu'à l'arrivée du Bizarboy Fernak qui les fit exploser dans un tourbillon de sang puis le bizarboy tomba a terre après un tel effort... Les Space marines renégats survivants tentèrent de résister mais furent balayées et les plus couards des abordeurs fuirent partout dans le vaisseau pour tenter un sabotage mais trop dispersés ils furent écrasés...


Dernière édition par jenas le Mer 27 Juil - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Mer 27 Juil - 9:57

ORBITE DE SANCTIS
Le croiseur des Storms Warriors continuait toujours à se frayer un chemin vers le Hellmouth mais les serviteurs des dieux sombres formaient toujours un mur infranchissable.
Dans les coursives Apregis et ses frères purgeaient leur vaisseau des impurs qu'ils l'avaient abordé, la colère du capitaine était terrible à voire, il tuait tout ce qu'il voyait. Son groupe arriva à l'un des trois sites d'abordage, Apregis tua tous les hérétiques qui si trouvaient. Le capitaine sourit quand une information apparut dans son casque, le Thunderhawk envoyait contre le Hellmouth avait atteint sa cible, il communiqua immédiatement l'information au Purgateur. Apregis laissa les autres sites d'abordages à ses frères et rejoignit le poste de commandement où il apprit la destruction de Furtia et l'arriver d'orks dans le système, il comprit alors que les orks l'avaient suivit jusqu'ici, il avait penser que la campagne contre les orks qu'il avait mener était finie mais apparemment ce n'était pas le cas.

HELLMOUTH
Le sergent Altor débarqua par le trou que le Thunderhawk avait fait dans la coque, les tirs des hérétiques qui avaient le malheur d'être à coté du site de débarquement rebondir sans dommages sur son armure Terminator, il mit fin à leurs misérables existences avec son fulgurant et son épée énergétique, il savait qu'un contingent spaces marines avait déjà abordé ce vaisseau, Altor les appela pour connaître leur position, la réponse vint sous forme de carte, Altor et les spaces marines qui l'accompagnaient se mirent en marche vers la position des Steal Fists.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenas
Citoyen
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 28 Juil - 6:43

BLADE OF GAARK
Les sanguinaires se raprochait du poste de pilotage et malgré les efforts de peaux-vertes les démons s'infiltraient dans les tunnels d'aération et prenait a revers les Orks qui devait sans cesse réduire leur périmètre de défense qui se limitera bientôt au poste de pilotage seul.
Gerda barricadait la salle lorsqu'il entendit des reniflement des l'autre côté de la porte, les démons cherchaient les Orks. Gerda recula lentement en ressayant de faire le moins de bruit possible, mais sa mega-armure n'as pas été construite pour être silencieuse et les sanguinaires hurlèrent étrangement avant de commencer à enfoncer la porte qui malgré son blindage renforcé ne tiendrai pas longtemps. 
Les Orks se mettaient en position défensive lorsque des bruits dans l'aération se firent entendre, Gerda comprit que les bêtes du chaos allaient attaquer par le haut il arma son fling' et envoya une rafale dans les trappes du système d'aération et l'un des sanguinaires poussât un hurlement strident, les Orks suivirent l'exemple de leur chef en mitraillant le plafond, des sanguinaires bondirent des trappes et commencèrent a submerger les Orks qui ripostaient par des rafales de balles qui s'arrêtaient lorsque les Orks avaient vider leur chargeu, ces derniers lâchaient leurs arme et se lancèrent dans un corps à corps sanglant pour les peau-vertes.
Pour courroner le tout, des tirs et des hurlements se firent entendre dans le couloir, sans doute des Space marines du chaos qui voulaient ouvrir à leur manière. La porte s'ouvrit enfin et Gerda se tient près à se battre contre plus d'ennemis qui a déjà mais des Orks se tenaient de l'autre côté, les renfort tant attendus étaient là et les démons furent aisément repoussés .
Gerda envoya ses boyz pour contre-attaquer, et se demanda (avec son cerveau atrophié même pour un Ork) pourquoi les boyz du chaos tenaient tant à ce vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 28 Juil - 10:42

Hellmouth
Autant, la baie de débarquement n'indiquait rien quand à l'alignement de ce vaisseau à part autant plus les Steel Fists remontaient la carcasse, plus l'influence chaotique se faisait forte.
Le long des murs et couloir du premier pont stagnait une odeur de sang et de pourriture issue de cadavre d'on ne sait quoi, des graffitis représentant l'étoile à 8branches des Forces de la Ruine avaient été tracés partout, gravé dans la "chair" de ce qui fut l'un des plus redoutables vaisseaux de l'Imperium.
"Mort au faux Empereur", des mots qui se répétait encore ça et la, tracé en lettre de sang et provenant de la bouche des hérétiques qu'Orshen écrasait sous son marteau.
Tankred se demandait ce que les Dieux Sombres avaient bien pu leur promettre pour quitter le chemin de l'Empereur et inconsciemment, il se posait la question pour leurs frères Iron Warrior bien des siècles plutôt.
Les Steel Fists s'étaient spécialisés dans la chasse aux Forces Chaotiques comme certaines compagnies ailleurs dans l'imperium étaient experte dans l'extermination de Tyrannides, d'Orks ou autres monstruosité.
Ils savaient comment aborder des engeances telles que les enfants du chaos, les buveur de sang, comment punir de leur déviance les arrogants World Bearers, les assoiffés World Eaters, les précieux fils de Fulgrim et hélas renvoyer les Iron Warrior dans le Warp.

Un massacre méthodique s'opérait, les travées du Hellmouth s'élargirent et les Steel Fists pénétrèrent sans trop d'encombres dans l'Atrium du vaisseaux. Autrefois c'etait le coeur nevralgique du vaisseaux, là où l'équipage se rencontrait. C'est une salle circulaire d'où partent d'innombrables couloirs, l'Atrium désert tout le vaisseau, ils sont à mi-chemin de leur objectif.
Dans le fond de la salle se dresse un autel des plus macabres illuminés par d'innombrables braséro. Des crânes empilés les un sur les autres, certains conservant encore leur chair ou l'expression torve de la victime, trône au dessus de cela, le symbole de la Ruine.
Tankred doit refréner la fureur de son Chapelain et de nombre de ces hommes devant cette vision impie, des corps décharnés sont crucifiés, éventrés, écorchés.
Une ambiance étrange flotte dans l'air, comme si les combats n'avaient pas attirer l'attention des hommes du second pont, les Steel Fists étaient décontenancés.
-Des pertes de votre coté Vigilante?
-Deux hommes à terre Capitaine
-Merde..
La Compagnie avait marché de concert, en contact radio permanente, avançant comme un rouleau compresseur à force de Bolt, de plasma et de promethéum.
L'assaut allait étre donné quand le Radio de l'escouade Orshen indiqua qu'un contingent Astartes cherchait à les joindre.
-Ici Capitaine Orshen, annoncez vous!
Decidemment, Tankred n'était pas familier avec la politesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 28 Juil - 19:11

URUBIS:

Egeria sentit la rancoeur percer dans les paroles du Princeps d'avoir été ainsi abandonné sur Furtia. Egeria s'en senti peinée mais préféra ne rien relever, ayant préféré que la situation ait été différente.
Si elle avait su que les tyranides se seraient montrés aussi implacables, elle n'aurait même pas envoyé Malatesta et ses Titans en surface et aurait couvert l'évacuation d'un maximum d'habtants de la défunte planète avant de bombarder sa surface condamnée et la flotte ruche...

Mais il était trop tard, et le mal avait été fait, l'Empereur puisse lui pardonner...

Elle envoya à Malatesta une transmission toujours fort parasitée par les combats et la présence psychique de la flotte ruche dans laquelle elle demanda au Princeps de contourner les forces adverses, afin qu'elle et lui pusse profiter de la confrontation totale des orks avec les chaotiques pour les prendre tous deux en étau et leur porter le coup de grâce.

Fort heureusement depuis plusieurs dizaines de minutes maintenat, la flotte World Eaters avait relâché son attention vis à vis des Sororitas et d'Urubis pour s'en prendre pleinement aux peaux vertes. La flotte d'Egeria s'était alors éloigné pour renforcer sa position en orbite autour d'Urubis, profitant ainsi d'un appui terre-cosmos à la puissance de feu non négligeable.

Mais sa barge était encore la proie de l'abordage ennemi et ses Soeurs peinaient à repousser les sauvages berserkers de Khorne, qui ne reculaient devant rien et semblaient immunisés à la peur et aux blessures. Leur cruauté sanguinaire avait déjà coûter la vie à une vingtaine de Sororitas tandis qu'elles avaient de leur côté prélevé un tribut équivalent chez l'ennemi.

Elle demanda au Princeps tout son zèle et sa bravoure dans cette nouvelle épreuve, lui expliquant à nouveau combien la sauvegarde d'Uruis était cruciale. Mais elle savait aussi que le Princeps n'accordait que peu de crédit à ce qu'il considérait comme de vieilles babioles injustement vénérées dans leur présente inutilité, et elle espéra tout de même qu'il fasse preuve de bon coeur dans la tâche qu'elle lui soumettait...

Tandis qu'Egeria quitta la loge de communications pour repartir au combat, la flotte Sororitas acheva de se mettre en position au dessus d'Urubis et riva ses canons dans le dos de la flotte chaotique, attendant le moment opportun pour faire feu et les exterminer...

***

Les World Eaters ne lâchaient pas prise et redoublèrent de violence pour repousser les orks, collectant les crânes et équarrissant les peaux vertes d'une main experte de plusieurs millénaires.
Le carnage était à son paroxysme et les zones de combats se transformaient en rivières de sang et de viscères.
Les orks ne reculaient pas non plus, trop heureux d'avoir affaire à un adversaire si terrible, mais plus d'une fois il durent se replier avant de charger à nouveau devant les assauts infatigables des serviteurs du Dieu du Sang.

Même les orks à l'esprit si étroit sentait leurs entrailles se nouer devant tant de brutalité et d'absence de peur. Ils virent des berserkers mutilés le plus horriblement continuer à se battre jusqu'à leur dernier effort qui, au summum du fanatisme, consistait à se trancher eux mêmes la tête pour l'offrir à leur Dieu lorsqu'ils savaient leur heure arrivée.
Les cultistes aveuglés par la rage, formaient des rangs de boucliers humains et leur espérance de vie ne dépassait même pas la dizaine de secondes, remplacés immédiatement par d'autres.
Au milieu de cette foule suicidaire, les World Eaters mitraillaient de toutes leurs armes en hurlant de fureur, vociférant leur allégeance au Dieux des Crânes et ne cessant de tirer que lorsqu'ils étaient face contre terre et déjà morts.

Si les deux camps étaient d'une brutalité sans égards et presque égale, les World Eaters possédaient en eux une chose que les Orks n'avaient pas et qui faisaient cruellement la différence: leur fanatisme poussé à l'extrême et une volonté de tuer le plus d'individus possibles avant de rendre son dernier souffle. Une mentalité qui semblait gonfler leurs forces et les rendaient parfois invincibles aux yeux des incrédules...


SANCTIS:

"Tir ennemi dans dix neuf minutes" annonça la voix monocorde du serviteur chargé de surveiller l'activité de l'ennemi.

Turielo serra les dents de rage et constat que beaucoup de personnes dans la salle de commandement commençaient vaguement à prier, sentant leur dernière heure approcher...

Le Purgateur aigri, et stressé par cette gigantesque épée de damoclès au dessus d'eux, fixait le point rouge clignotant représentant le Hellmouth.
"Bon sang Orshen, qu'est ce que vous foutez, par le Trône?!" siffla-t-il entre ses dents, une main crispée sur l'accoudoir de son fauteuil.

Bien que la Flotte Impériale des forces coalisées parvenait peu à peu à briser le cercle de défense des ennemis, le Hellmouth demeurait encore et toujours intact, seulement abordé par deux petits groupes d'Astartes.
Un bien maigre espoir de survie...

Après tout, ne dit on pas que l'espoir est le premier pas sur le chemin de la déception? pensa Turielo malgré lui...





VAGRANN:

Le groupe d'exploration délaissa son campement temporaire au pied de l'arbre en pierre pour s'engouffrer dans le couloir le plus à gauche, surmonté par un bas relief représentant une double hélice d'ADN, ou en tout cas y ressemblant beaucoup.

Dans un premier temps, et sur une grande longueur, ce n'était qu'un réseau de couloirs étroits et de cellules vides.
Puis au bout de ce qui leur parut quelques dizaines de minutes, ils débouchèrent sur une large salle ovale et bombée, haute de plusieurs dizaines de mètres et large d'à peu près autant.
Ils furent alors à la fois émerveillés et terrifiés par ce qu'ils y trouvèrent.

La moindre parcelle de mur était occupée par des capsules ovales et translucides à taille relativement humaine, certaines plus imposantes. Et dans chacune d'elles reposait un corps.
Etaient ils en stase, ou bien morts?

Certains des corps étaient clairement xenos, et ils reconnurent même des espèces connues tels que des eldars, des taus ou encore des xénomorphes de type tyranides.
D'autres à leur grand effroi étaient humains et semblaient venir de nombreux mondes différents comme en attestait leur corpulence ou leur légères mutations visibles.
Ce qui déclencha chez de la colère fut de trouver également des Astartes dans certaines capsules, mais chacun de conception différente. Rulfr s'aperçut alors qu'ils avaient devant eux les représentants de chaque Légions Space Marine Primogenitor, y compris les Légions traitresses.

Tous les corps étaient nus, et leur visage paisible semblait endormi. Mais rien ne pouvait définir avec certitude si ils étaient vivants ou morts. Seule une légère couche de givre semblait indiquer que ces dispositifs ovales étaient bel et ben des capsules de stase cryogénique.

Au centre du large dôme, une grande estrade ronde à laquelle on accédait par des marches qui en faisaient tout le tour, s'élevait avec en son sommet une grande cuve aux reflets vert pomme. D'abord hésitants, certains des membres du groupe d'exploration gravirent les marches au nombre d'une trentaine.

La cuve renfermait un liquide épais, comme du gel, et était remplie de tubes. Mais la substance qu'elle contenait était trop opaque pour qu'on y aperçoive quelque chose et les curieux s'en détournèrent pour jeter un nouveaux regard circulaire à ce véritable Arche de Noé génétique.

Soudain, l'un des gardes de Bibsou rameuta le reste du groupe par ses cris. Tous le rejoignirent prestement et découvrir les raisons de ses appels alarmés.
Deux cuves côte à côte, d'aspect plus récentes que les autres, contenaient les corps du Lieutenant qui avait été chargé de détruire le complexe, et d'un scientifique appartenant à la délégation envoyée sur Vagrann, des années auparavant, et disparu peu de temps avant les soldats envoyés par le Conseil Scientifique de Faradia.
Autre différence notable, ils étaient tous deux encore revêtus de leurs uniformes, et leur visage était comprimé en un masque de douleur, les yeux fermés et crispés.

Ils avaient enfin une piste quant à la mystérieuse disparition des équipes envoyées tour à tour sur Vagrann.

Ils se mirent à discuter bruyamment de ce qu'il fallait faire et d'un danger potentiel quand un cliquetis métallique sonore se ft entendre.
Les armes se levèrent, un silence de plomb écrasant la salle. Puis plus rien.

Un nouveau cri retentit, venant cette fois d'un autre soldat resté à proximité de la cuve étrange au centre du dôme.

"Il y quelque chose dedans! hurla-t-il, pâle comme un fantôme. Il y a un putain de truc dedans, et ça bouge!!"



_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 29 Juil - 5:53

Orbite d'Urubis

Omnissiah's Wrath

Réalisant avec plaisir la finesse de la manoeuvre d'Egeria, l'Amiral Arcadius fit opérer à la flotte un virage de main de maître. Tandis que les vaisseaux se rangeaient en un ordre parfait que seul perturbait l'implacable staccato des batteries d'armes qui crachaient leurs hérauts de mort indistinctement sur les vaisseaux orks et World Eaters, le Grand Maître Malatesta relut la transcription du message d'Egeria
"Amiral, nos torpilleurs transportent toujours trois brigades de Skitariis n'est-ce pas ?" demanda ce dernier à brûle-pourpoint
"En effet, mais, excusez-moi du terme, qu'est-ce que ça peut bien vous faire maintenant Monseigneur ?" lui répondit un Arcadius agacé qu'on le dérange en plein travail, en l'occurence, celui de méthodiquement dépulper les flottes ennemies
"Dans ce cas, veuillez leur demander de rejoindre la flotte de la Chanoinesse Egeria. Je veux que les Skitariis soient déployés à bord de ses vaisseaux pour les aider à repousser les abordages qu'ils subissent actuellement." lui ordonna Malatesta sur un ton qui ne souffrait pas la contradiction. "Il ne sera pas dit que nous sommes des ingrats ou que nous oublions notre Devoir envers Lui et Ses loyaux serviteurs !"

"Nous sommes en position Monseigneur" l'informa Arcadius, sortant Malatesta de sa rêverie passagère
"Bien, merci Amiral. Transmettez l'information aux Sororitas et attendez leur signal ; dès réception, feu à volonté !" ordonna ce dernier avant de retomber dans un improbable mélange de sommeil et de songe, conséquence inévitable de son manque de repos depuis trois jours que durait cette opération.


***
Flaming Sword

A peine les portes des navettes de débarquement de Tempestus s'étaient-elles ouvertes dans les multiples baies de la barge de bataille que les Skitariis déferlèrent dans les étroits couloirs du vaisseau, investissant chaque salle avec la furie d'un océan déchaîné et ne laissant derrière eux que les corps brisés de centaines de cultistes que leurs bottes implacables piétinaient tandis qu'ils poussaient toujours plus loin leur avantage. A leur tête marchait le plus féroce d'entre eux, celui que même le beuglement des renégats ne pouvait faire vaciller ; le Tribun Lau, insensible aux blessures légères que son métabolisme avait tôt fait de soigner, menait ses troupes depuis la première ligne, se taillant un chemin teinté du sang carmin de l'ennemi à travers les misérables cultistes qui avaient dans leur insondable folie suivi leurs maîtres pour défier l'élite des forces de guerre impériales. De toute la flotte Sororitas lui venaient des messages indiquant un ennemi acculé, pris entre le marteau des Skitariis et la stoïque défense des Soeurs de Bataille qui refusaient dans un miraculeux élan d'abnégation de reculer face aux hordes vociférantes du Grand Ennemi.

Soudain, au lieu des attendus cultistes désemparés, Lau vit devant lui plusieurs géants en armure rouge, dont les menaces semblaient, à son grand étonnement, faire effet sur les pitoyables humains. Reconnaissant en ces nouveaux venus des adversaires plus qu'experts, Lau laissa tomber son radiant pour dégainer son deuxième sabre énergétique, défiant les World Eaters de venir l'affronter.
Un beuglement plus tard, deux des colosses chargèrent dans sa direction, les autres reportant leur attention sur Ses servantes, qui tentaient tant bien que mal d'éviter le mortel ballet que formaient les haches tronçonneuses. Le premier World Eater n'eut pas le temps de s'arrêter quand sa tête se sépara soudain de son corps après un tir particulièrement chanceux de radiant. L'autre bondit sur Lau, faisant tournoyer sa hache à deux mains et tentant maladroitement de décapiter l'agile Tribun, qui n'attendait qu'un moment d'ouverture pour frapper, passant sa garde et atteignant le Space Marine à l'épaule ; le coup avait porté, et pourtant son adversaire se tenait encore debout, comme si l'épaulière qui pendait le long de son bras n'importait pas plus à ses yeux qu'une mouche qui se serait écrasée sur sa visière. Profitant d'un instant de flottement, il frappa, et toucha cette fois Lau, les lames dentées emportant avec elles un morceau de la cuisse du Skitarii avant de riper sur le métal de son squelette renforcé. Hélas pour le renégat, Lau, surmontant la douleur qui montait de sa jambe à vif, planta lui ses sabres jumeaux dans la tête avant qu'il n'ait pu se relever de son élan.

Refusant qu'on l'emmène à l'arrière, ce fut tout juste si Lau accepta qu'on lui donne des antiseptiques et antidouleurs avant de repartir de l'avant, cette fois pour charger dans le dos des World Eaters qui n'attendaient certainement pas leur arrivée de sitôt ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 29 Juil - 8:19

CROISEUR D'ATTAQUE TEMPEST
Le capitaine Apregis se tenait toujours sur son trône dans la salle de commandement de son vaisseau, regardant le Hellmouth se mettre en position pour détruire la planète impériale, il était toujours hors de portée et bien protéger par des croiseurs et des escorteurs chaotiques. Le chef d'équipage d'Apregis lui montra un rapport sur l'état du vaisseau, le Tempest était légèrement endommager, mais les bouclier allaient bientôt céder. Un space marine dont la couleur argenté du casque l'identifier comme étant un sergent rentra dans la salle de contrôle et annonça à son capitaine que les ennemies qui avaient abordés le vaisseau étaient tous mort. Apregis regarda de nous le Hellmouth, le seul espoir de Sanctis était les spaces marines qui l'avait abordé, dont un contingent Steel Fists et un autres Storm Warriors.

HELLMOUTH
Altor et ses hommes progressaient toujours dans le vaisseau ennemie quand le capitaine Orshen répondit à leur appel radio, Altor activa son communicateur.
"Ici le sergent vétéran Aurik Altor du chapitre des Storm Warriors, nous sommes venu vous prêter main forte, mes frères et moi nous nous dirigeons vers le pont du vaisseau, où êtes vous capitaine?"
En attendant le réponse Altor fit signe à ses hommes d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 29 Juil - 12:13

Hellmouth
La réponse lui parvint rapidement, une voix résonnant dans son casque sur un canal privé, les Storm Warrior en renfort..Il ne connaissait pas ce chapitre, a vrai dire eux non plus n'était pas connu jusqu'à cette bataille.
La voix bourrue et grave comme le tonnerre de Tankred resurgit dans le casque du veteran Altor
-Bienvenue sur le Hellmouth fleuron de la flotte hérétique, fit le Capitaine dans un ton empli d'ironie, nous sommes dans l'atrium du vaisseau au deuxième étage, nous engageons le combat sous peu.
A ces mots, Altor peut entendre qu'en fait le combat vient de commencer, les bolts fusant de partout, tout comme les cris de rages et de démence d'engeances du chaos qui se ruent sur l'armée de nacre.
-En fait, ça a déja commencer. Vous avez le chemin libre jusqu'à nous en passant par les coursives des ponts 1 tribord. Terminé.

Resté en arrière pendant la communication, Tankred s'avance désormais parmis ses frères, faisant claquer son marteau contre son bouclier à chacun de ses pas, renforcant déja son allure monstrueuse. Ses ennemis allait tater de l'arme énergetique, au moment où il armait son bras, Orshen sentit une secousse monstrueuse et une explosion qui le désorienta l'envoyant à la renverse.
Sous son casque, sa vue se brouilla puis les reticules de visée se réinitialisèrent reprennant leur fonctionnement normal cependant une vive douleur le parcouru le long de l'échine.
Un homme de son escouade se précipita à son secours, posant genoux à terre, l'homme s'appelle Jarvis.
-Capitaine vous allez bien?
Le Loup De Fer semblait l'entendre comme si la tête était dans un bocal, son marteau pendant à son poignet par sa lanière, il lacha un instant son bouclier portant sa main libre à son épaule. une trou impressionnant s'était creusé dans la céramite de son épaulière, un bolt y avait explosé.
-Ne vous occupez pas de moi! ils sont là!!
Il hurlait à ses compagnons et d'un clignement d'oeil dans sa visée ouvrit un canal général à la 4eme compagnie.
-Nos frères honnis sont ici, tuez!!sans remords, avancez!!nous devons prendre ce vaisseau avant 15minutes!

Des Spaces Marines en armure carmin et or teintée de sang se tenaient là se délectant du massacre des serfs hérétiques avant de se lancer dans la bataille à leur tour.
Tankred se releva difficilement, encore sonné, son épaule était finalement démise.
~C'était pas le moment~
L'Apothicaire le rejoint quelques minutes plus tard alors que l'armée de nacre arrose de bolt, tranche, tue et se fait tuer sous ses yeux. Un coup sec remet l'articulation en place et le Loup De Fer repart à l'assaut, cet fois l'ennemi sera plus coriace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 29 Juil - 15:44

HELLMOUTH
Altor entendit la réponse du capitaine Steel Fists qui fut couper par un combat avant de reprendre quelque instant et de se couper à nouveau. Le sergent fit signe à ses hommes de se dépêcher pour aller aider les loyalistes.
Après plusieurs minutes de course dans les couloirs, les Storms Warriors arrivèrent dans l'atrium du vaisseau et sans plus attendre ils chargèrent les hérétiques.
Altor dans son armure Terminator rentra à pleine vitesse contre deux spaces marines renégats, l'un d'eux fut projeter par terre, Altor tua le second d'un coup de son épée énergétique puis cribla celui qui était au sol avec son fulgurant, et se retourna pour continuer à enlever la vie des serviteurs du Warp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 29 Juil - 20:47

Je savais que les Salamanders étaient plus lents que les autres Astartes mais là Bibs' les surpasse tous Laughing

Vagrann

Lorsqu'ils pénétrèrent dans la pièce au fond du couloir, ils n'en crurent pas leurs yeux. Toute la paroi de la salle était composée de capsules dans lesquelles reposait des corps de multiples espèces de la galaxie.
Rulfr observa avec dégout des Eldars, ces xenos manipulateurs; des Orks, même dans une cuves ils conservaient leurs allures brutales; des Taus, séparés de leurs armures ils faisaient encore plus chétifs ...
Les capsules lui inspirèrent du dégout mais pas pour les même raison : de multiples humains étaient à l'intérieur !
Les Death Templars étaient de fidèles défenseurs de l'Impérium et de Ses sujets aussi en voir certains dans des capsules le hérissait.
Lui qui était d'un naturel calme ne put réprimer un frisson de colère lorsqu'il aperçu des Astartes !
Sa colère laissa immédiatement place à de l'étonnement lorsqu'il se rendit compte qu'il avait devant les yeux des représentants des vingt légions primogénitor !
Un White Scars au vu de l'impressionnante scarification qui lui barrait le visage, suivit d'un guerrier massif dont le torse était entouré de tatouage de corde s'enroulant autour de son dos et allait jusqu'à son cou, le désignant comme un World Eaters non corrompu par Khorne.
Il reconnu toutes les légions sauf deux dont il n'avait jamais entendu parlé.

Pendant ce temps Skjöld grimpait les marches qui menait à une cuve au centre de la salle pour y observer une substance dont l'allure rappelait celle du gel mais trop opaque pour pouvoir distinguer si quelques chose était à l'intérieur, aussi il s'apprêtait à redescendre quand un des soldats inquisitorial cria ...

Bibsou se rapprocha du soldat et vit ce qui l'avait alerté : un scientifique et le lieutenant de l'équipe de secours était à l'intérieur de deux capsules.
Il remarqua qu'à la différence de toutes les autres capsules dont les occupants avaient un air calme, comme endormi, le militaire et le scientifique avaient le visage crispé comme sous l'effet d'une forte douleur.
"Au moins on sais ce qu'il sont devenu."
Le Salamander se retourna pour répondre à Rulfr :
"Pour l'instant on en a découvert que deux mais au moins on sait qu'ils ne sont pas mort de faim ou de fatigue"
"Il y a quelque chose ou quelqu'un dont les intentions ne sont apparemment pas amicales."

Bibsou sourit à la façon qu'avait le Death Templar d'énoncer ces faits.
Il ordonna sur le canal vox court communs à tous :
"Je veux une vigilance complète. Quelque chose ou quelqu'un a capture les deux précédentes équipes pour en faire des sujets d'observation et je ne veux pas finir ma vie dans un bocal."

Les bolters furent élevés, Edgtho ralluma la veilleuse de son arme, les crans de sureté des fusils radiants furent enlevés.
A ce moment un cliquetis métallique se fit entendre vers la porte, et toutes les armes se braquèrent vers celle-ci prête à faire pleuvoir le feu si quelque chose passait la porte.

Gorodias qui se tenait près de la cuve à ce moment là s'écria :
"Il y à quelque chose dedans! Il y à un putain de truc dedans, et çà bouge!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Sam 30 Juil - 13:41

VAGRANN:

Gorodias reprit ses esprits tandis que ses camarades montaient les marches en toute hâte.

A peine la plupart eurent atteint le sommet de la plateforme, un sifflement de décompression se fit entendre, et de gros jets de fumée blanches furent rejetés de manière spasmodique autour de la cuve, celle ci entamant un mouvement de faible élévation.
Le groupe d'exploration tout entier braqua ses armes sur la structure en mouvement, prêts à faire feu au moindre mouvement hostile.

La cuve se stabilisa dans un nouveau sifflement, une vingtaine de centimètres plus haut. Deux hauts parleurs et une tablette holographique apparurent devant le cylindre opaque.

Puis plus rien. Pendant quelques minutes, le silence retomba, et le groupe d'exploration échangèrent des regards inquiets.

Puis un son grésillant retentit, s'élevant des hauts parleurs, comme si quelqu'un avait allumé une radio. Le liquide dans la cuve bouillonna un court instant, puis s'éclaircit dans un petit bruit de succion, à mesure que l'espèce de gel sale et épais laissa place à un liquide plus clair et fluide, d'un vert claire et pur, légèrement lumineux, dans lequel dansaient des bulles. Ils virent mieux les multiples câbles et dispositifs à l'apparence médicale à l'intérieur, ils virent une petite tablette de contrôle étanche semblable à celle qui leur faisait face.

Et ils virent la chose, reliée aux câbles, à l'intérieur, et levèrent à nouveau promptement leurs armes.

"Ça" ressemblait à un amas de chair difforme, et à la peau d'un blanc cadavérique. Pas de jambes, juste une sorte de gros moignon qui se perdait dans un amas de gros câbles. Deux bras atrophiés, qui ressemblaient davantage à des nageoires d'ailleurs, qui flottaient mollement. Une tête bouffie ressemblant à celui d'un lamantin, un œil petit et plissé, tout d'un noir profond et abyssal, l'autre orbite occupé par ce qui ressemblait à un augmentique oculaire relié aux câblages supérieurs.
C'était entièrement nu, exposant ses gras bourrelets en flottant mollement dans le liquide verdâtre.
La créature sembla nager faiblement en avant, lentement, sa silhouette massive suivie au millimètre par les armes pointées sur lui, et regarda attentivement chacun de ceux qui se tenaient devant elle.

Puis elle émit un couinement long et musical, qui ressortit par les hauts parleurs extérieurs en gothique, traduit par le dispositif:
"Salutations, soldats de l'Imperium de l'Humanité! traduit l'engin. Je me nomme U'ktar uuk Ur'luk Ashiirr, mais vous pouvez m'appeler simplement U'ktar si cela vous sied. Pour quelles raisons m'avez vous tiré de mon long sommeil?"

Les guerriers dévisagèrent la créature, les yeux exorbités, bouche bée pour la plupart. Les Astartes furent les premiers à se reprendre, et relevèrent leurs armes, afin de bien insister sur le fait qu'ils savaient comment s'en servir.

Rulfr répondit alors en s'approchant.
"Ne ne t'avons pas réveillé, xenos, ou quoi que tu sois! fit il, sèchement. Qu'es tu et quel est cet endroit?
-Je vous prie de m'excuser, sergent Rulfr des Death Templars, mais votre compagnon humain m'a bel et bien réveillé grâce à son esprit... répondit U'ktar dans un couinement traduit dans la fraction de seconde suivante, faisant pâlir Rulfr, qui resta confus devant le fait que le xenos savait son nom et celui de son Chapitre, et par son affirmation que Gorodias pouvait être un psyker en devenir.
-Qu'est ce que vous êtes? demanda lentement Rulfr, prononçant presque difficilement chaque mot, tant sa surprise était grande.
-Je vous l'ai dit, sergent Rulfr, je me nomme U'ktar uur Ur'luk Ashiir. Je suis un individu de la race antique et disparue des Talonites. Je suis ici l'un des seuls représentants de mon espèce affecté à ce complexe du souvenir. Je suis endormi depuis maintenant près de vingt millénaires, deux siècles, douze années et vingt six jours, ayant effectué ma surveillance durant les quinze milles ans prévus. N'avez vous pas trouver le Gardien dans la salle du savoir?"

Les membres du groupe d'exploration se regardèrent une fois encore, choqués d'avoir devant eux un être si vieux, connaissant la Galaxie depuis si longtemps.
Ils baissèrent enfin leurs armes, conscients que la créature xenos ne leur causerai pas de troubles, car elle semblait bien sincère.

Rulfr reprit la parole, le front haussé par la surprise, les yeux grands ouverts, et la voix hésitante:
"Nous n'avons vu personne... euh... U'ktar... dit il avant d'expliquer la raison de leur présence. Nous sommes ici sur requête de nos supérieurs. Nous sommes arrivés dans ce système pour combattre le Chaos, et Vagrann semblait étrangement silencieuse et épargnée, même pour une planète morte...
-Planète morte? Le Chaos? l'interrompit sèchement U'ktar. Depuis quand? Comment?
-L'hérésie du Gouverneur Decimus dure depuis plusieurs mois depuis qu'elle fut révélée... Pour Vagrann, je ne saurai vous en dire plus, cela fait des siècles, des millénaires, qu'elle fut déclarée perdita... Nul ne connaît les raisons de cette mort... Désolé de ne pouvoir en dire plus...balbutia Rulfr, interloqué par l'apparent choc qu'avait ressenti le xenos en apprenant ces deux faits.
-Ce n'est rien, sergent Rulfr. le rassura U'ktar, la voix semblant lourde de chagrin. Je vous prie d'excuser mes questions et ma surprise, cette planète était encore pleine de vie quand je me suis endormi... Poursuivez votre récit je vous prie.
-Nous avons donc été envoyé ici pour enquêter suite à la découverte d'un signal étrange, ainsi qu'à la demande du gouvernement provisoire qui n'avait jamais pu comprendre la disparition de leurs équipes employées ici, scientifiques et militaires. Nous avons découvert le complexe scientifique vide et abandonné, ainsi que des enregistrements qui nous ont semblé assez grave pour explorer cette structure, lieu de disparition des équipes qui y ont été envoyées, et il semblerai aussi que ce soit devenu le repaire d'une force hostile, à moins que vous ne disposiez d'un système de défense particulièrement violent...
-Non absolument pas... affirma U''ktar. Cette édifice est de nature pacifique... Je suis très troublé par vos révélations. Je vous demande un instant, que je puisse effectuer des vérifications standards au complexe."

Les hauts parleurs se turent et durant quelques minutes, le xenos sembla utiliser activement le dispositif devant lui, un espèce d'ordinateur semblait-il.
Il parut de plus en plus agité.
Les hommes du groupe d'exploration commencèrent à s'installer plus confortablement, sentant que cela allait durer encore pas mal de temps.

U'ktar recommuniqua enfin:
"C'est pire que ce que je craignais... se lamenta-t-il. La cuve du Gardien est toujours celle de mon successeur, est censé être en sommeil depuis cinq milles ans. Ses constantes vitales sont nulles, je suppose donc qu'il est mort. L'ensemble du complexe est vide, et aucun signe de vie. Mais je détecte de nombreux mouvements un peu partout, non thermiques, donc probablement des synthétiques. Et il y a dans la partie centrale du complexe une énorme diffusion d'énergie Ulkutaar... hum, ce que vous appelez le Warp. J'ai également capté la transmission parasitaire que vous évoquiez, et je suis parvenu à la traduire. Cela dit "Célébrez le retour de Baalzeboth, célébrez.". En langage ancien, "Baalzeboth" signifie le "Prince de la Noirceur". Mes archives possèdent plusieurs allusions à ce Baalzeboth, un puissant seigneur démon semble-t-il... Au plus loin que je puisse aller, mes archives s'arrêtent au sujet d'une planète eldare du nom de Tielharûristyaa.
-Istya la Gelée. confirma Bibsou sombrement, interrompant U'ktar. L'Imperium l'a reprise aux Eldars depuis des millénaires. Elle fut détruite par l'éveil de Baalzeboth il y a dix ans, avant qu'il ne tente d'engloutir le système et le sous secteur entier. Il a été battu par une intervention eldare dont nous ne savons presque rien.
-Il semblerait donc qu'il n'ai pas été battu définitivement, Capitaine Bibsou de...des...hum. Deux termes se contredisent... Fils de la Salamandre et de Vulkan, mais guerrier de ... l'Ordre de l'Epée?
-Comment savez vous tant de choses sur nous, à la fin? s'exaspéra Bibsou.
-Pardonnez moi, la question m'a été déjà posée, et j'ai omis d'y répondre. Je suis un télépathe, et j'agis entièrement par l'esprit. Ce corps n'est même pas le mien, c'est un corps offert par un individu de la race des Aukdorr, qui ont des facultés de longévité et de conservation extraordinaire. Cet individu que je possède s'appelait Juuurikil. Il s'est donné à moi à l'aube de ses six milles ans, lors d'une cérémonie. Nous sommes des êtres éthériques, et ne possédons pas de corps, ce qui nous met en grand danger en tant qu'âme à nue face à l'énergie Ulkutaar - le Warp - qui risque simplement de nous consumer. Lorsque nous rentrâmes en contact avec les Aukdorr, ceux ci nous prirent pour des dieux, mais nous refusâmes toute glorification et les élevèrent à un stade technologique plus haut. En remerciement, comprenant notre triste condition, allant de corps mortel éphémère, en corps mortel éphémère, ils nous offrirent d'occuper leurs corps à la seule condition que les hôtes soient consentants. Bien qu'ils soient aquatiques, ce qui limita nos mouvements, cette offre fut la sauvegarde de notre race en déclin. Nous nous firent progressivement plus nombreux, notre nouvel empire ayant occupé une portion de la Galaxie, le long des bordures extérieures et plus vers le centre. Mais lors de la Guerre des Étoiles des Anciens contre les C'tan, pour prendre des termes humains, les Aukdorr furent décimés par les C'tan et nous fument privés de corps hôte millénaires. Certains d'entre nous purent survivre pendant quelques temps, allant à nouveau de corps en corps, mais avec le temps, notre race déclina à nouveau. J'étais encore un enfant quand nous n'étions que quelques millions...
-C'est incroyable... murmura Rulfr.
-En effet... ajouta Bibsou avant d'ajouter fermement: Mais je voudrais que vous arrêtiez de sonder nos esprits, U'ktar, et bien entendu, toute tentative d'investir un de nos corps sera considérée comme un acte hostile.
-Selon vos souhaits, humains. Dorénavant, je ne toucherai aucune de vos âmes."

Il y eut un court silence, puis U'ktar reprit:
"Je suppose bien sûr que vous avez donc bien des questions à me poser, et je suis disposé à vous apporter les réponses. Cet endroit doit être sauvé..."

Rulfr et Bibsou s'échangèrent un regard mal à l'aise, se retenant de prévenir U'ktar pour le moment de la politique obscurantiste de l'Imperium, et son égard vis à vis des xenos...
Le Death Templar reposa l'une de ses premières questions:
"Pour commencer, peut être pouvez vous nous en dire plus sur cet endroit...
-Absolument, sergent Rulfr. acquiesça U'ktar. Vous vous trouvez dans le complexe du souvenir, que notre race a bâti il y a des millénaires de cela, afin de garder un témoignage permanent de l'Histoire de la Galaxie. Vous vous trouvez actuellement dans la Loge de l'Hélice, sorte de crypte destinée à conserver un spécimen de chaque espèce, ou civilisation, ayant foulé la Galaxie, de façon éphémère ou plus continuelle. Vous avez déjà dû avoir vu les différentes chambres consacrées à chacune d'entre elles, fort nombreuses... nous avons actuellement, selon nos registres, un total de trois milles quatre cents vingt trois espèces et six milles six cents quatre vingts quatre civilisations ou sous espèces d'étudiées et conservées. Cela peut vous sembler morbide ou déplacé de retrouver ici vos ancêtres ou vos secrets conservés, mais croyez moi lorsque je vous assure que cela est une nécessité absolument indispensable pour notre race. Les C'tan ont bien failli éradiquer toute vie dans la Galaxie et certaines civilisations, dont la vôtre, ont maintes fois tenté d'effacer l'existence de différentes races de l'Histoire... D'après le registre, tout enregistrement a cessé depuis cinq millénaires, bien que certains spécimens conservés ici sont bien plus récents.
-Nous avons effectivement retrouvé deux individus appartenant aux groupes scientifiques ou militaires portés disparus. confirma Rulfr. Contrairement aux autres...spécimens, ils semblent avoir été placés ici de manière différente..."

Il lui désigna les deux "sujets" en question, et U'ktar sembla vérifier ses données.

"Ils sont morts. dit il simplement. Cela ne fait pas partie de nos manières de procéder. Cela signifie que nous ne sommes pas responsables de leur présence ici.
-Nous avons entendu il y a peu des signaux sonores suspects. l'informa Rulfr, faisant référence aux étranges bruits de cliquetis.
-Cela correspond sûrement aux mouvements non identifiés et non organiques que j'ai détecté... supposa U'ktar. Pourtant ce complexe semble vide et soumis au protocole d'enfermement, afin de protéger ses secrets... Nous devons comprendre ce qui se passe ici. Vous avez dû passer par une sorte de hall avant de parvenir à cette salle... Un hall avec l'Arbre des Ancêtres, une sculpture représentant les diverses ramifications génétiques des espèces éteintes ou actuelles de la Galaxie. Avez vous exploré les deux autres couloirs?
-Non, nous n'avons pris que celui de gauche, menant ici. répondit Bibsou.
-Le couloir du centre mène à la Grande Salle de l'esprit, dédiée aux religions connues et à ce qui est relatif à ceux que vous nommez "psykers", tandis que le troisième, concerne notre propre histoire. Le visage sculpté représente un visage de Huulkyr, première race mortelle dont notre race s'est servi en tant qu'hôtes. Ils ont hélas disparu peu de temps après, leur corps ne tolérant pas assez nos esprits, et nous nous sommes éternellement tenu responsables de leur disparition. D'après le plan que je vous ai fourni, la Salle de L'Esprit se prolonge vers un large couloir menant à plusieurs autres section, dont celle d'où émane cette étrange taux d'énergie Warp.
-Il serait donc sage que nous nous dirigions vers là... conclu Rulfr
- Je suis d'accord. Allons nous mettre en route, voulez vous... acquiesça U'ktar, sa cuve se levant brutalement, soutenue par ce qui ressemblait à une poussée antigrav.
La cuve flotta doucement, de plus petits vox sur ses côtés, et commença sa descente de l'estrade, U'ktar invitant le groupe d'exploration à le suivre.



_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Jeu 4 Aoû - 16:16

Santis

Le temps, les sentiments, les qualités comme les défauts, tous cela si facilement éffacés telle une botte de paille offerte à un brasier. Comment accomplir les responsabilités qui nous sont attribués lorsque nous savons plus qui nous sommes ? Une question peu évasif lorsqu'on s'y attele vraiment. En effet, une réponse, pour changer une vie, qui se retrouvent en ces simples mots : retrouver ce que nous sommes ...

Le bruit des explosions, du métal crépitant, de la dernière parole de l'homme ou de la chose qui en fut une. Ce dernier souffle tant de fois entendu, encore et encore. Non, Crion ne l'oubliait pas. C'était inscrit dans ces gènes, si cela était bien les siennes. Son Adn n'était il pas lui aussi celui d'illustres guerriers de son chapitre? Son chapitre, Les Blacks Templars, une source de lumière dans cette nuit ... Qu'est devenu son chapitre ? Ses amis ? Maltar, Maximo et tant d'autres. ...
La dernière chose qu'il se souvenait, n'était que cet écroulement survenu lors de la protection de ... de ce ... Comment dire, il voyait son visage, celui d'un ennemi ou d'un ami, il ne s'en souvenait plus. Mais il devait le proteger, c'était son devoir de l'heure.

Une nouvelle détonation se fit entendre, bien que sourde, ce bruit imperceptible pourtant lui était bien familier, la guerre. Une souhaitable lorsque les raisons qui la pousse sont honorables ... et reste sous le giron de L'Empereur.
Peu à peu, Crion sentait que ces membres endoloris, par des jours, des semaines, voire des mois d'inactivité et de paresse, réagissèrent au bruit de l'action comme toujours.

Une première impression de son environnement, obscure, et un tantinet génant. Son corps répondait avec retard, indigne d'un guerrier de l'empereur. Tous ces mouvement étaient de plus limiter aux plus basiques, bouger le bouts de ces membres. Crion lassait par sa situation, ne put réprimer un cri de colère : Par L'Empereur, et par Sigismund ! Liberez-moi si vous tenez un tant soit peu à la vie ! Et je vous promets de limiter ma juste-colère! Ouvrez !

Ainsi, le temps d'un instant, dans toute la pièce où se trouvait le sarcophage, le cri de fureur d'un Space marine se fît entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 5 Aoû - 12:58

Hellmouth
Les berserker de Khorne tenaient le bastion comme si leur maitre sanguinaire se tenait derrière eux prêt a leur arracher la tête. L'Atrium du Hellmouth pourtant déja bien vaste se teintait de sang, de carcasse en armure et de douilles de bolts.
Les frères Storm Warrior avaient aggrandis les rangs loyalistes, et les escouades Steel Fists n'en fut que plus coriaces.
Ikko et Arvanen avait fait dresser de petites buttes de fortunes en empilant des restes de corps et des cadavres qui jonchaient le sol du vaisseaux afin d'établir des postes de soutien improvisés. Les gueules des Bolter Lourd hurlaient la mort aux hérétiques fauchés en pleine charge.
C'est soit le bolt soit le Marteau ou le Cruzius, aucun autre choix pour ces dégénérés.
-Altor avec vos hommes prenez l'arrière de ces créatures, nous allons les enserrer

Il fallait en finir vite, Tankred était au prise avec un immense guerrier de Khorne et se débattait autant qu'il le pouvait. L'Heretique hurlait des insanités à chaque coup donné qui résonnait dans tout l'Atrium, faisant trembler le corps entier du Space Marine à chaque fois que la hache rencontrait son Bouclier.
Le capitaine voyait par moment les statut de ses hommes s'éteindre, un frère venait de quitter ce monde pour la gloire de l'Empereur et cela lui était insuportable. Son gantelet se serra de plus belle sur le manche de son arme sacré alors que son ennemi venait le narguer, se découvrant le torse volontairement et l'invitant à frapper. Grossière erreur, Tankred était aveuglé par la haine mais pas fou pour autant.
D'un coup dans le genou de son adversaire, le Loup De Fer lui brisa la jambe qui se tournant dans un sens pas des plus naturel avant d'assèner son marteau sur le crane du géant qui roula tomba lourdement à la renverse.
Un silence qui sembla durer de longues minutes se fit, ce que le Space Marine ne savait pas c'est qu'il venait de mettre à bas l'un des chefs "respectés" de la horde de Khorne.
Cela déstabilisa les renegats humains qui se firent massacrés et exterminer alors que les derniers guerriers du chaos se faisaient transpercer par les fulgurants des Terminators d'Aldor qui avait prit le revers.
La route vers le pont de navigation était dégagée.

-Rapports des effectifs!
-75 hommes Capitaine!
-Escouade Orshen, Marius, Tiefer avec moi, les autres sécurisez le périmetre, Hikko prépare l'extraction.
Tankred se tourna vers Aldor
-Il reste 15 minutes avant la destruction, c'est le moment d'y aller, occupez vous d'empecher les tirs si l'ordre vient à être donner, prenez mes hommes au cas où.

Stupéfaits par cette démonstration de force, la défense exsangue du poste de navigation ne dura pas longtemps, la plupart des postes désertés. Le Commandant du Hellmouth se tenait là, hideux et répugnant, autrefois grand homme de l'Imperium dont la vie se termina sans remords.
-Radio établissez un contact avec le Purgateur.

//Capitaine Orshen au rapport
>>Hellmouth sous contrôle, les Storm Warrior s'occupent des derniers détails
>>Manoeuvre stoppée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 8 Aoû - 8:32

SANCTIS:

"Deux minutes avant tir ennemi..."

Tandis que le sinistre compte à rebours continuait de retentir dans la salle du QG stratégique, la plupart des officiers présents étaient à présent à genoux, priant pour le salut de leurs âmes, sûrs de leur mort prochaine.
Turielo ne quittait pas l'écran de surveillance des yeux. Sa main crispée sur l'accoudoir avait creusé de longs sillons laissant s'échapper des grappes de fibre synthétiques, arrachant le cuir sous la pression de sa poigne.
La sueur s'égouttait lentement sur son front.

Soudain, il sentit un grand frisson glacé lui parcourir le dos tandis que la grosse rune représentant le Hellmouth passa du rouge au vert en clignotant.
Le vox de communications, laissé ouvert par l'officier qui en avait la charge, à présent prostré à terre, tout tremblant, raisonna:
//Capitaine Orshen au rapport
>>Hellmouth sous contrôle, les Storm Warrior s'occupent des derniers détails
>>Manoeuvre stoppée

Toute la salle explosa d'un cri de victoire et de soulagement.
Leur mort était donc reportée et enfin, la victoire pencha à leur avantage.

Turielo se redressa d'un bond et commanda à toutes ses équipes de propager la nouvelle. Son ordre prioritaire fut de demander à la Flotte à présent de protéger coûte que coûte le Hellmouth et de repousser la Flotte ennemie.

Une fois l'ennemi repoussé, il pourraient alors regrouper leurs forces et venir en aide à l'armée en orbite autour d'Urubis, et attaquer la dangereuse flotte ruche tyranide. Et Auriela? Merde il avait oublié la situation là bas! Il envoya un autre message aux Steel Fists les sommant de s'y rendre dès que les combats ici seraient terminés. Ils se reposeraient plus tard. Les Storm Warriors devraient se rendre sur Urubis pour repousser les Orks et les World Eaters avant de s'attaquer aux tyranides, aux côtés de la Flotte Gavarienne. Quant à lui, le Purgateur se dirigerai sur Vagrann afin de vérifier ce qui s'y passait réellement. Sans oublier l'arrivée prochaine de De Morel, le Capitaine des Vétérans de l'Ordre...

Mais d'abord, la victoire totale ici s'imposait...

Un serviteur le tira de ses pensées en lui apportant un message de haute sécurité. Un nouvel élément s'ajoutait à l'équation de la victoire, et Turielo se précipita vers une des salles hautement sécurisées du bloc de surveillance.

Il fit ouvrir la porte en toute hâte, se trouvant face à un sarcophage d'aspect brutal, dans lequel résonnait des coups désespérés. Il s'approcha de la boîte fermée, et posa sa main dessus, poussant son esprit vers l'intérieur, ne sachant pas si sa voix portait à elle seule ses paroles.

+Calme, mon vieil ami, vous êtes en sécurité. dit il. Nous vous avons récupéré peu avant l'attaque dont nous avons été victime. Mais je ne sais pas comment vous sortir de là...+

Il rapporta à l'individu à l'intérieur, dont il était presque entièrement sûr de savoir de qui il s'agissait, comment ils avaient retrouvé son sarcophage, sa flotte détruite, et l'étrange drone qu'ils avaient récupéré.

+Bienvenue parmi nous, Initié Crion... poursuivit il psychiquement. Dites moi juste ce qu'il faut que je fasse pour que nous puissions enfin nous serrer la main et communiquer yeux dans les yeux....+

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 8 Aoû - 9:26

Sanctis

Depuis combien de temps ? Crion ne pouvait s'empecher, entre chaque coup qu'il portait à cette surface brute face à lui, de se poser cette question. Ce n'est pas que l'obscurité le dérangeait plus que sa, mais la sensation de retrouver l'air frais contre sa peau était une motivation suffisante pour frapper encore et toujours bien que sa main soit déjà en sang.
Bien qu'il fut Astartes, frapper de toutes ces forces, d'une manière continuelle, n'était la meilleure façon pour préserver ces membres endoloris.
De plus lorsqu'on frappe à main nue.Crion avait en effet remarqué qu'il était habillé d'un simple pagne. Sûrement blanc os comme lorsqu'on enterre les morts dans son chapitre pensa t'il. Mis à part ce pagne, Crion ne possédait donc rien.

C'est alors qu'il l'entendit ces chants de liesse, ces soupirs de sastifactions, ces chants de victoires résonnaient tous autour de lui. Apparemment, la situation avait dû être critique dans l'un coin du sous-secteur, et celle-ci s'était arrangée. Enfin, lui était toujours là, à frapper comme un sourd sans que personne ne l'entend. Et cet état de joie lui faisaient penser que personne n'allait pourvoir l'entendre.

C'est alors qu'il sentit une puissance étrange et malsaine. Une puissance que lui et les siens avait appris à détester et à révoquer de leur ordre, un psyker. Et non pas un psyker passif, ou du moins, non-combattants tels que des Navigators mais bel et bien un Psyker qui possédait un potentiel de destruction tel qu'on le connait. Cette puissance se rapprocha de lui, il le sentait. Crion arreta de porter des coups vains à l'interieur du sarcophage. Il patientait, pret à combattre cet présence si il s'avérait qu'il s'agissait d'un ennemi, ou non d'ailleurs.
"Haissez le sorcier, Tuez le sorcier" tel était le voeux fait par les anciens de son ordre et qu'il devait respecter coute que coute.

+Calme, mon vieil ami, vous êtes en sécurité. dit il. Nous vous avons récupéré peu avant l'attaque dont nous avons été victime. Mais je ne sais pas comment vous sortir de là...+

Cette voix, bien entendu qu'il s'en rappelait. L'homme qui avait mené les grands procès samussiens, qui avait condamné ces frères lors de leur assaut d'Iridonnia mais qui à la fois avait compris cet acte. Le Purgateur Turielo. Crion n'avait jamais éffleuré l'idée que ce simple homme en tant qu'inquisiteur de l'Ordo Herecticus prédisposait de pouvoir psy. Quelle honte pensa Crion.

Cet ainsi que le purgateur lui rappella les derniers instant de son long sommeil. La flotte du méchanicus, ce drône suspect ayant pris contact avec lui, et la récupération d'un artefact du chapitre, Les Lauriers D'Erebas. Le purgateur conclut son rapport ainsi :
+Bienvenue parmi nous, Initié Crion... Dites moi juste ce qu'il faut que je fasse pour que nous puissions enfin nous serrer la main et communiquer yeux dans les yeux....+

Cet alors qu'une voix profonde digne d'un Astartes se fit entendre du Sarcophage :
"Les Lauriers D'Erebas est une preuve de la coopération entre notre chapitre et l'Adeptus Mechanicus. Lorsqu' Erebas, frère d'épée de la croisade Fredrienne reprit le controle du monde-Forge Sigis II.
L'Adeptus Mechanicus lui offrit cet relique qui permettait un croisement des données entre les cogitateurs plus simplifié, lui permettant ainsi de s'assurer qu'à jamais la logistique ne lui ferait défaut dans ces croisades.
Bien qu'à présent, les lauriers ont de moins en moin servis. J'imagine que ce sarcophage suit les mêmes principes qu'un système informatique à savoir une porte qui s'ouvre. Suivez-mes instructions, je vous prie."


Crion s'accorda un temps de repos, et reprît ainsi : "Chaque feuille du laurier est amovible, inséré dans chaqu'une des fentes et connecteurs que contient le drône qui se trouve à l'intérieur de celui-ci et enfin plaçait ce dernier face au sarcophage. J'espère, par l'Empereur, que cette technologie marche encore."
Et ces sur derniers mots, que le Black templar attendit sa libération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 8 Aoû - 18:29

SANCTIS:

Entouré de technoadeptes et des rares officiers autorisés, ou ayant connu Crion, Turielo enclencha une à une les feuilles métalliques des Lauriers.

Dans un chuintement sonore et un long bruit de succion, le sarcophage commença à s'ouvrir.
Une large silhouette apparut peu à peu, au milieu d'une brume épaisse.
Turielo sourit devant la libération de son vieil ami disparu.

"Initié Crion, bienvenue une fois de plus dans le monde mortel." fit le Purgateur.

Derrière lui, il avait fait amener une armure Astartes au métal brut, sans aucune couleur ou ornementation. C'était l'une des armures par défaut donnée aux Astartes rejoignant définitivement l'Ordre de l'Epée, et chacun d'eux était ensuite libre de la décorer comme bon lui semblait, du moment qu'il affichait les icônes de l'Ordre et de son ancien Chapitre. Pour cette occasion, Turielo avait fait remplacer l'épaulière sculptée du Trident de l'Ordre, par une épaulière vierge, pour ne pas donner l'impression à Crion qu'il le recrutait de force dans l'Ordre.

La silhouette massive s'avança pesamment, apparaissant pour la première fois depuis de longues années à la lumière du jour...

"Venez, Crion, vous avez beaucoup à nous dire, je pense..." l'invita Turielo, tandis que les serviteurs présents se précipitaient pour aider Crion à revêtir l'armure vierge.


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Lun 8 Aoû - 20:47

Sanctis

La lumière. La douce et sainte lumière. Enfin celle-ci parvenait à ces yeux, et à nouveau il vît le monde qu'il entourait. Et à première vue, rien n'avait changé.
Lorsqu'enfin, Crion sortit de son sarcophage. il aperçut son ancien allié, qui lui non plus n'avait pas été affecté par le temps. Toujours aussi fier, aussi serein, rien qui ne laissait transparaitre l’inquiétude d'une situation critique.
Derrière le purgateur, peu à peu, il distinguait une armure vierge digne d'être porté par un Spacemarine. Vierge ? Pas si sûre. Bien que rien ne rattachais cet armure à un corps ou à un chapitre, Crion savait ce que cela représentait. Un nouveau départ, la fin des souvenirs, un effacement irréversible.

A peine, était-il sorti, qu'une masse de serviteurs tenant un à un les morceaux de sa nouvelle armure se tenaient à ces cotés. Comme de la vermine purulente, celle-ci dérangeait Crion.
C'était ainsi, lorsqu'on d'années de stase.
"Assez !" cria Crion d'un ton autoritaire. "Assez. Laissez mon corps respirez l'air frais."
Les serviteurs reculèrent laissant leur mission inachevée. Crion n'était équipée que de son gantelet droit et de son plastron, ce qui laissait paraitre un coté plaisant dans l'image qu'on a d'un Astartes.

Crion avança pour se retrouver face à face du Purgateur. Enfin de compte, il ne s'était pas rencontré aussi souvent que sa, ni même discuté sur tel ou tel point d'une stratégie. C'était peut-être mieux, qui sait ?
"Je suis content de vous revoir purgateur Turielo."dit Crion en s'inclinant. Bien entendu, Crion savait que de multiples question l'attendaient cependant il n'était pas aucun bien prédisposé à y répondre.
"Serviteurs, équipez-moi. Bien purgateur commençons par le commencement, c'est à dire, il y'a dix ans sur Nubia la belle. Comment je vous avais prévenu, je souhaitais protéger Samuss en l'emmenant loin possible de cette mutinerie au sein de mon chapitre. Cependant durant notre voyage, nous avons rencontré un machine digne d'être construites par les meilleures du Méchanicus, et cet ainsi que j'ai perdu beaucoup de mes hommes."
Crion marqua une pause, l'un des serviteurs qui l'équipait de sa jambière droite était assez mal programmé, certainement un dysfonctionnement. Crion le fit donc lui-même.
"Bien que mes idées sont floues, continuons.
Lors du combat finale face à la bête d'acier, une explosion psychique eut lieu. Maximo le chapelain, Maltar le champion de l'empereur, et moi-même avons été expulsés de ce monde pour ce retrouver sur une nouvelle planète étrange dénommé Elneth. Un monde-forge dirigé par le Senorius Ptolémée.
Vous ne me croirez jamais mais celle-ci était attaqué par une force du chaos hostile. Surement une bande guerrière attirés par la pillage facile d'une Nubia affaiblie. Nous avons combattu ardemment au coté de ce nouveau allié inattendu et nous avons vaincu. A vrai dire, la présence de Maximo nous a été forte utile.


L’armure était entièrement posée sur le corps de Crion. A présent, il se mouvait comme à son habitude avant qu’il ne soit enfermé.
"La suite m'est, pour une raison obscure, inconnue. J'en suis désolé purgateur."
Crion avait alors finit son discours, et s’attendait aux prochaines directives du purgateur.
"Turielo, laissez-moi à nouveau vous aider."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   Ven 12 Aoû - 20:48

SANCTIS:

Le Purgateur passa un long moment à expliquer à l'Initié Crion se qui s'était passé durant son absence.
Les procès sur Nubia, après lesquels le Purgateur et van Disentsein furent tout deux libérés, l'Inquisiteur puritain retournant sur Terra nourrir sa haine envers Turielo tandis que celui ci accompagna durant trois ans l'Inquisiteur Heiklimer, venu libérer le système d'Eris de la guerre. Durant trois années, le Purgateur suivi Heiklimer dans diverses purges, avant de retourner sur Obscurae, planète du sous secteur Mythos sur laquelle il avait depuis longtemps installé sa base.

Puis il lui apprit le triste sort des Sun Hawks, déclarés Excommunicate Traitoris, la pénitence de Bibsou, les sombres croisades de pardon des Repenters et des Sky Slaughters.
Puis au bout de dix ans, l'Hérésie du Gouverneur Decimus, qui plongea le système Gavarus tout entier dans la guerre et le Chaos.
Il lui raconta comment les forces du Chaos avaient investi le système, comment les tyrnaides étaient arrivés à leur tour, consumant Furtia, puis l'arrivée des Orks.
Il lui rapporta le triste sort qu'avait rencontré ses sauveurs, leur flotte anéantie par le Chaos, son sarcophage retrouvé peu de temps après...

Crion ne dit pas un mot durant le long récit. Turielo lui dit enfin qu'il était ravi de pouvoir à nouveau l'avoir à ses côtés. Il accepta avec joie l'aide proposée par Crion, néanmoins, curieux quant à la mystérieuse transformation physique de l'Astartes, il lui demanda de lui en dire plus sur ce dont il pouvait se souvenir, et ce qu'il comptait faire à présent qu'il était libéré.
Quels sombres secrets son corps renfermaient. S'il comptait rejoindre ses frères Black Templars.

Pendant qu'il lui avait conté ce qui s'était passé durant ces dix années, Turielo avait tenté discrètement de sonder l'esprit de Crion, mais celui ci paraissait fermé, verrouillé par quelques sombres mécanismes, et plus étrange que tout, il n'avait perçu que des fragments de pensées en binaire.
Il n'insista pas, et laissa le Black Templar prendre la parole...



FARADIA:

Le bombardement orbital avait totalement vitrifié la capitale.

Avançant parmis les rares décombres encore présents, le sol devenu une croûte de verre crissant sous ses bottes massives, le Seigneur du Chaos Garolius contint sa rage en lui, poings serrés, un masque de haine lui déformant le visage.

Il avait réchappé de peu à ce massacre, étant allé alors sans en avertir personne superviser un des nombreux massacres rituels de la population captive, à l'autre bout de la planète.

Decimus avait trahi. Pire que tout, son retournement avait emmené avec lui une bonne partie de l'armée de renégats gavariens qui avaient pourtant déclaré leur allégeance envers Garolius.
Le héraut de Slaanesh les ferait tous payer.

L'assaut sur Furtia avait été un échec, la flotte ruche tyranide ayant mortellement étreint la planète de son emprise vorace, les forces Word Eaters décimées. Fort heureusement, il disposait encore de ses forces propres, dévouées au Prince du Chaos Slaanesh, et du soutien de son allié mystique, l'envoyé de Tzeentch, qui assaillait Auriela depuis une semaine.

Une nouvelle défaite lui fut rapportée, le front de Sanctis brisé et ses vaisseaux mis en déroute.
Zereghul n'était plus qu'un gigantesque nuage de gaz radioactif suite à la destruction de la géante gazeuse. Mais depuis, il n'avait aucune nouvelle du Pestiféré, et il craignait que cet allié de poid ne s'en soit retourné auprès de Decimus.

Ses serviteurs rapportaient que la Croisade Noire visant le secteur tout entier était bientôt lancée, pour aller consumer les sous secteurs voisins, dont le détesté système d'Eris, qui avait vu sa défaite et son trépas prématuré, à cause de ce démon maudit, Baalzeboth. Mais Garolius avait survécu, au contraire du démon, et sa force ne s'était pas tarie. Il allait faire brûler tout ce secteur, et cela même avant ses frères mais rivaux chaotiques.

A présent se préparait une course démente pour désigner celui qui serait l'Elu des Dieux, et Garolius comptait bien ne pas se laisser dépasser.

Dans quelques heures, toute sa force armée serait rassemblée, et il irait débusquer le deux fois traître Decimus pour lui faire payer son audace. Puis ce serait au tour des impériaux, puis des xenos, tyranides et orks, qui avaient la prétention de réclamer ce système.

Sa fureur était à son paroxysme. A présent, rien ne pourrait lui résister.
Garolius allait une fois de plus mériter son triste nom de "Sanglant"...



_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP - secteur GAVARUS - "La Folie de Decimus"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» douce folie
» Chargeur très simple sur secteur pour picooz
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» Ma Folie (Quand elle ronge les mots)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Fissure Warp :: Croisade Maudite (ex Folie de Decimus)-
Sauter vers: