AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 RP - secteur FINALIS - "Moissoneurs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: RP - secteur FINALIS - "Moissoneurs"   Mar 18 Sep - 13:37

zone de RP: SECTEUR GAVARUS


PROLOGUE:

Le sous secteur Finalis. Celui là même qui connu en son sein la terrible Hérésie de Samuss et le Désastre de Nubia.
Dix ans ont passé et le système d'Eris est toujours en construction, tandis que les systèmes planétaires voisins poursuivent leur purge des derniers éléments du Chaos restants, sous l'autorité des forces libératrices et de la Cabale du Seigneur Inquisiteur, Heiklimer, celui qui apporta une paix précaire au sous secteur.

Mais tandis que le Purgateur est reparti vers ses devoirs pour purger l'insurrection d'un Gouverneur Impérial dans le sous secteur voisin, Gavarus, Finalis est à nouveau en proie aux troubles et au seuil d'un nouveau conflit.

Malgré les décisions rendues à la suite des procès, tous en Eris ne sont pas satisfaits, et des dissensions au sein du Gouvernement central sur Nubia ont amené le Gouverneur Général Doris, ancien général gallien, à difficilement gérer les séquelles de la guerre.
Un groupe inconnu se revendiquant de l'Inquisition mènent une guerilla contre les éléments demeurés suspects, même après les purges. Par leurs actes, de nombreux innocents ont péri, mais ils ont aussi mis à jour le fait que la corruption est toujours présente et que les cultes du Chaos ont toujours libre cours. Le Gouverneur Général Doris fit alors appel à l'Inquisiteur Heiklimer, ainsi qu'à de vieux amis restés dans la zone. Mais il dû aussi voir à ses côtés d'anciens bourreaux de Nubia, des ennemis abhorrés, parmi lesquels les terrifiants fanatiques des Pénitents de Falkr.
Dans les systèmes voisins, les rébus des forces hérétiques continuent de pratiquer des raids meurtriers pour déstabiliser les forces impériales, afin de tenter de regagner le contrôle de leur Croisade Maudite. Mais dépourvus de véritable hiérarchie, ils en sont réduits à quelques bandes qui se battent autant entre elles que contre leur ennemi en commun.

C'est au milieu de ce climat explosif que des équipes de reconnaissances et des groupements scientifiques notent d'étranges signaux aux confins du sous secteurs, provenant d'en dehors le secteur lui même, par delà les contrées inexplorées et interdites de longue date. Des rapports de plus en plus nombreux firent état de nombreux épisodes troublants un peu partout dans le sous secteur.
Personne ne sait ce que c'est, mais tout le monde s'accorde sur un point: quelque chose arrive...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: RP - secteur FINALIS - "Moissoneurs"   Mer 19 Sep - 13:02

NUBIA, système Eris:

C'était désormais confirmé, les troubles n'étaient pas occasionnés par les dernières forces éparses du Chaos. Du moins, pas uniquement...
Le Général Gouverneur Doris scrutait d'un regard concerné les affichages apparaissant sur la représentation hololithique du sous secteur. Les trois principaux systèmes planétaires y étaient représentés ainsi que quelques planètes importantes, le tout imagés par des runes de couleur bleue, scintillant au milieu de centaines d'autres signaux et symboles, rendant état des situations géopolitiques, stratégiques, économiques et bien d'autres. Sur la bordure externe du sous secteur, donnant en dehors du secteur Gala même, scintillaient une myriade de runes au ton jaune, entourées de signaux spécifiques à des échos non identifiés, et un peu plus en dedans du sous secteur, c'étaient des runes rouges bien moins nombreuses, représentant les dernières forces du Chaos en déroute depuis le Désastre de Nubia et la guerre d'Eris, l'effroyable Hérésie de Samuss.
Les membres de l'Oficio Tacticae était rivés sur des centaines de cogitateurs, et des milliers d'adeptes fourmillaient dans le centre stratégique primaire de l'Arcadie. Tous tentaient de comprendre de quoi ou de qui provenait cette masse de plus en plus importante de signaux inconnus qui apparaissaient en bordure de secteur. Aucun problème ne fut directement relié à leur apparition, mais tout le monde avait encore à l'esprit les récents troubles qui avaient secoué Nubia, Eris et tout Finalis. Les curieuses insurrections, les psychoses soudaines et inexpliquées, les morts cliniquement inexplicables... Autant de facteurs d'appréhension, d'autant plus que le tout était apparu si soudainement que personne n'avait pu l'anticiper ni l'empêcher.

La situation en Eris était encore terriblement délicate, l'Hérésie de Samuss et ses conséquences ayant laissées des territoires dévastés en proie à l'anarchie et la famine, et la chute économique vertigineuse qu'avait occasionné la guerre avait totalement ébranlé le sous secteur entier. Il se disait même que le reste du secteur avait passablement été chahuté par la banqueroute et les disparitions soudaines de milliards de citoyens impériaux, qu'ils soient simples ouvriers, ou grands patrons.
Même après dix ans, les services de restauration des terres estimaient à plus de cinq générations le temps que mettrai Eris à retrouver sa situation pré conflit.

Doris ne voulait pas y penser. Il s'était retrouvé propulsé à la tête du gouvernement de Nubia, qui régissait officieusement le reste d'Eris, et portait une lourde responsabilité sur ses épaules. Il avait déjà trop perdu personnellement dans cette guerre pour se laisser ployer sous l'écrasante difficulté de sa condition.
Il maintenait d'étroits liens avec les nouveaux gouverneurs des planètes voisines de Nubia, et avait pu relancer un tant soit peu d'économie vers le reste du sous secteur, mais les progressions étaient lentes, et il faisait toujours face à de nombreuses résurgence de l'ennemi, y compris sur Nubia.

Toujours présents, les services d'Heiklimer ainsi que quelques régiments de garde Impériale d'horizons divers étaient déployés dans tout Eris afin de veiller à sa purification totale et à l'extermination des dernières traces du Chaos. Les armées principales du Grand Ennemi avaient finalement été renvoyées hors système après une ultime bataille autour d'Iridionnia, et leur poursuite était redevenue une affaire d'un sous secteur entier, la Flotte Impériale locale pourchassant les hordes de l'Ennemi de système en système pour le pulvériser. En l'espace de quatre ans, les forces chaotiques s'étaient totalement dispersées en hordes éparses à travers toute la Frontière Arrière du secteur, et des batailles durent être menées parfois au sol. Certaines duraient encore, comme sur des mondes tels que Medrenas, où des forces renégates étaient parvenues à durement s'implanter avant qu'une force conséquente de régiments Galliens ne parviennent jusqu'à eux, épaulés par des troupes cadiennes et mordiennes.
Le Gouverneur Ornatius avait en personne demandé la permission de faire de cette déroute ennemie une affaire locale, et après de nombreuses tractations, il fut autorisé au Seigneur Général Militant Erwin Servinis d'intervenir lui même en Finalis pour finaliser la contre attaque impériale. Cela avait été rapide et efficace, et seuls deux théâtres principaux de combats demeuraient à présent. Le système d'Astra, en Gavarus, ou une insurrection locale favorisa l'arrivée de forces du Chaos qui se regroupèrent, et le système Aeriak en Finalis ou des bandes guerrières harassaient les mondes impériaux par des raids sans pitié tout en se jouant de la Flotte Gallatine.
Doris avait suivi d'un oeil attentif l'affaire du système d'Astra, cette "Folie de Decimus", qui durait maintenant depuis sept mois, car il avait entendu dire que la contre attaque impériale était menée par un des plus ardents défenseurs de Nubia durant l'Hérésie de Samuss, le Purgateur Turielo, entouré par de nombreuses autres forces qui avaient prit part au conflit et permis à Nubia de perdurer.

La situation générale semblait se résoudre petit à petit, les forces chaotiques réduites à deux fronts principaux prêtes à êtres broyées par les forces impériales, et les anciennes zones de conflits sur la route d'un rétablissement post guerre qui serait long et difficile.
Et c'est alors que la neuvième année depuis le Désastre de Nubia, juste avant le passage à la dixième année, étaient apparus ces troubles mystérieux. Eris fut secouée d'insurrections aussi soudaines qu'incompréhensibles, qui, chose encore plus incroyable, disparurent aussi soudainement qu'elles avaient commencé, pour être remplacées par des vagues d'épidémie psychotiques à travers tout le sous secteur, qui emportèrent des millions d'individus, devenus fous, prophétisant le retour d'un Mal ancestral, ou plus simplement qui se suicidaient en masse.
La situation dérapa rapidement lorsque le front d'Aeriak dégénéra contre les forces impériales en des raids de plus en plus intensifs et que les nouvelles d'Astra se faisaient de plus en plus alarmantes, la Croisade du Purgateur embourbée et se trouvant dans les feux croisés d'une lutte de pouvoir entre diverses factions chaotiques.
Et les signaux apparurent à leur tour. Un à un, dizaine après dizaine, saturant les stations d'observation des Contrées Mortes, déstabilisant parfois jusqu'au trépas des milliers de psykers. Certains rapports établissaient même que les phénomènes étranges et mortels touchaient aussi les forces adverses, des armées du Chaos sombrant dans un état de déroute inexplicable et mourant à petit feu. Mais des signaux inconnus, aucune force hostile ou non ne se montra. Rien. Que des vagues de signaux et d'échos fantomatiques absolument insaisissables.

En ce début de dixième année après le Désastre de Nubia, la situation commençait donc à devenir plus que préoccupante, et l'attention de tout le secteur Gala se braqua sur sa Frontière Arrière.
Le Seigneur Heiklimer était revenu auprès de Doris peu de temps avant les débuts des troubles, afin d'enquêter sur les actions d'un bien curieux groupe de combat clandestin, lorsque la situation s'envenima et le laissa bloqué sur place, reprenant les rênes de la situation avec l'aide des officiels locaux, dont le Général Gouverneur. Il récupéra son vieux QG du temps de l'Hérésie et Nubia se retrouva bien assez vite le centre névralgique d'Eris, puis de Finalis tout entier.

-Que croyez vous que ça puisse être? demanda Doris à l'Inquisiteur, tout deux se tenant seuls sur une balustrade surplombant le centre stratégique.
-Je ne sais pas. Plusieurs confrères travaillent de concert sur le sujet, mais rien n'apparaît, aucun résultat. Que... ce babillage incompréhensible et ces échos vides. Nos traducteurs ont depuis longtemps abandonné l'étude des transmissions qui nous parviennent.
-Aucun des centres d'observation ne détecte quelque chose?
-Non. J'ai pu entrer en contact avec le Gouverneur sectoriel, et il m'a confirmé que les stations sont aveugles. Du moins en ce qui concerne les signaux apparus. Ils voient tout le reste sauf ce qui nous intéresse.
-Un brouillage?
-Ca supposerai une force hostile, or il n'ya pour le moment aucun rapport d'engagement, et le Seigneur Amiral von Veinisch n'a reçu aucun contact hostile confirmé. Il n'y a... rien.

Dans la salle, une cloche d'argent sonna trois fois assez fortement pour que tous l'entende. Immédiatement après le troisième coup, une voix mécanique annonça via les hauts parleurs:
"Début de contacts inconnus: deux semaines, trois jours."

Doris se détourna de l'image hololithique géante qui emplissait l'essentielle de la vaste salle et alla s'asseoir avec difficulté sur un fauteuil dans un petit bureau accolé à la balustrade d'observation.
-Deux semaines, bientôt trois. dit il. Vous ne pensiez sûrement pas rester aussi longtemps, n'est ce pas?
-Non en effet. Mais pour ce qui est de ces guérilleros justiciers qui ont justifié mon arrivée, les agents que j'ai placé sur l'affaire ne les lâchent pas. Depuis le début de la semaine, ils ont décompté deux attaques des clandestins. Un culte mineur confirmé. Aucun survivant, et bien évidemment aucun témoin. Mais nous les aurons.
-Manquerait plus que les Flakr et les Repenters se cognent dessus, si c'est pas nous qui commençons les premiers...
-Je sais que la présence des Pénitents vous est désagréable, mais nous en avons déjà parlé, et le Capitaine Atavius reste en retrait. Sa flotte est toujours ancrée au dessus de Nubia, et aucun accrochage n'a eu lieu entre eux et les Pénitents de Falkr.
Doris se contenta d'un vague grognement pour toute réponse.
-Aeriak? demanda Heiklimer pour changer de sujet.
-Pas de changement. Depuis le dernier raid sur Angelus Tertia il y a six jours, plus rien. Le Commandeur Heirik patroyuille dans le coin sans aucun moment de pause, et d'après lui, l'ennemi a fini par se replier. Peut être ont-ils été victimes des signaux des Contrées Mortes...
-Peu probable. Pareils évènements ne sont pas survenus depuis bientôt une semaine et demi... Et Astra?
-D'après les dernières communications astropathiques auxquelles j'ai pu accéder, le Purgateur est sur le point de lancer une contre offensive de taille contre Faradia et les forces du Chaos. Mais ils ont perdu Furtia et sa lune, et Auriela ne connait pas une très bonne situation. Les transmissions datent de deux, peut être trois jours au maximum. Peut être qu'il parviendra à enrayer l'avance du Chaos et les détruire. J'avoue que si ce qui va sortir des Contrées Mortes est hostile, la présence du Purgateur et de ses alliés serait plus que la bienvenue.
-Si il en sort quelque chose... observa Heiklimer. Cependant si tel est le cas, il pourra tout aussi bien rester en Astra. Si on s'en réfère à la répartition des signaux, "ça" se dirige sur tout le longe de la Frontière Arrière, ce qui signifie qu'Astra y aura droit comme nous, ainsi que probablement tout le sous secteur de Gavarus.

Doris resta un moment perdu dans ses pensées, le regard fixé sur les lueurs de la projection hololithique dissimulée par les écrans protecteurs de la fenêtre du bureau.
Puis il regarda à nouveau Heiklimer, le regard résigné mais ferme.
-J'imagine que le mieux que nous ayons à faire est d'attendre et de prier l'Empereur...


_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
 
RP - secteur FINALIS - "Moissoneurs"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chargeur très simple sur secteur pour picooz
» Campagne du secteur Veil- Glossaire
» III/1er RCP - janvier 1948 secteur de sept pagodes
» Qui utilise l'adaptateur secteur AC-2 ?
» Chargeur secteur pour télécommande ESKY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Fissure Warp :: Croisade Maudite (ex Folie de Decimus)-
Sauter vers: