AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Codex Jipang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tenkaranpu
Citoyen
avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Dim 21 Sep - 23:10

Ochimusha, les Samouraïs du Chaos


Idôle de Ryûjin Illuminas, le Dieu Dragon Lumineux:
 


En termes de jeu, ajoutez simplement une Marque du Chaos. Je propose :

_ Alluminas (Phaos'leth) : CC+1, 3pts / 5pts
_ Khorne (Khârn'leth) : Attaque +1, 5pts / 10pts
_ Slaanesh (Slaa'leth) : I+1, 5pts / 10pts
_ Nurgle(Nurg'leth) : E+1, 7pts / 15pts
_ Tzeentch (Tzeen'leth) : Commandement +1, 5pts/10pts


Lors de l'Âge de Grâce, la planète était encore infestée par de nombreux démons, entités Warp et peuplades barbares adoratrices de divinités maléfiques. Certains "yôkai" décrits dans le folklore peuplaient encore les terres, notamment les Tsuchigumo (litt. Araignée de Terre) qui sont décrites comme des sortes araignées géantes et mutantes, contre lesquels les balles et les armes lasers s'avèrent inefficaces, en raison de la soie dont elles s'enveloppent le corps : seul le feu et les lames s'avèrent efficaces. C'est probablement à cette époque que les technologies militaires héritées de la brève appartenance à l'Imperium régressent complètement, abandonnées en vertu de leur inutilité, au profit des arcs, des flèches, des sabres et des lances : les katana sont tout particulièrement efficaces contre ces monstres. Les rouleaux de peinture de cette époque dépeignent des samouraïs et des nobles taillant en pièce ces démons.

Mais quelque soit les anciennes légendes et la teneur de vérité dans leur folklore, ce fût surtout pendant l'Age de la Guerre que Jipang eut son lot d'hérétiques célèbres et de guerriers sacrés.

La nature du dieu vers lesquels ils se sont tournés pour accroître leur puissance varient considérablement. Traditionnellement, les samouraïs préfèrent se tourner vers Alluminas, le dieu-dragon de la Lumière et manifestation majeure du Bouddha Cosmique, qui est adoré par certaines sectes Heaven Marines. Vénérer Alluminas (ou "Ryûjin" en Jipang, "Phaos'leth" de son nom en langue noire) est un choix judicieux et peu risqué : on gagne en maîtrise de soi, on devient plus heureux et on mène une existence en osmose avec l'Univers. Les faveurs du Dieu de l'Esprit, du Cosmos, de la Lumière et de la Sagesse, en accroissant leur sérénité et leur compréhension objective de la Réalité, révèlent en eux le vrai potentiel des arts martiaux et la nature de l'Univers. La sagesse incommensurable de Phaos'leth, c'est très bien...


Illuminas & Samouraï:
 


... Mais malheureusement, elle manque de puissance brute par rapport aux dieux du Chaos, ce n'est tout simplement pas assez spectaculaire ! On appelle les samouraïs se vouant au Chaos et en recevant la marque des "Ochimusha" (litt. guerrier de l'oubli, guerrier vaincu), c'est grossièrement l'équivalent samouraï des Space Marines du Chaos.


Certains Ochimusha se sont tournés vers Slaanesh, car en tant que nobles, cela va déjà de soit d'avoir le beure et l'argent du beure, mais encore faut-il le cul de la crémière. Slaanesh (à moins que ça ne soit ses représentants Princes-Démons, moins variés dans les dons qu'ils ont à offrir mais sans doute plus raisonnables) se montre étonnamment compréhensif avec les Samouraïs, et en particulier avec les Arahito-oni, en raison de leur rareté : plutôt que d'avoir six seins, pourquoi pas six bras parfaitement fonctionnels et d'une dextérité remarquable, par exemple ? Le plus souvent, ils vont les obtenir un par un.


Ochimusha de Slaanesh:
 

Khorne bien sur n'est pas en reste, en tant que dieu guerrier les massacres lui plaisent tout particulièrement, mais aussi les combats de gloire et d'honneur, les décapitations et les actes de bravoure héroïque en général. En Jipang, il y a tout pour le contenter ! Et de toute façon, les samouraïs obéissent déjà plus ou moins à ses "commandements" par leurs pratiques guerrières traditionnelles, alors quant à décapiter et à offrir le crâne d'un général en guise de trophée, autant obtenir quelque chose en retour. C'est ainsi que beaucoup de samouraïs de l'Âge de la Guerre se sont tournés vers Khorne.


Ochimusha de Khorne:
 


Enfin, il y a Nurgle. L'alliance entre Nurgle et certains éléments de la caste samourai est quelque peu troublante. Historiquement parlant, la notion de désespoir est au cœur du Bushidô, ce qui donne une emprise à Nurgle sur les samouraïs, mais les Ochimusha ne sauraient le vénérer dans son aspect le plus célèbre de dieu des épidémies. Etonnamment, Nurgle (à moins que ça ne soit des Princes Démons agissant en son nom) se montrent compréhensifs en patronnant des samouraïs. Contrairement aux marines de la Peste, il tente d'inculquer dans ce type de créations une certaine dignité, un certain raffinement. C'est ce qui fait, en combinaison avec l'immortalité que sa Marque confère, que les Ochimusha les plus nombreux soient ceux de Nurgle. Le plus souvent, ils prennent l'aspect de cadavres frais et parfumés ou de spectres flamboyants.

Ochimusha de Nurgle:
 


Il y a aussi certains Jipangiens qui se sont distingués personnellement en tant qu'hérétiques. Il est toutefois à noter que les Ochimusha sont devenus extrêmement rares à partir de l'Âge de la Paix, et qu'ils n'ont commencés à reparaître que lors de l'Âge du Chaos, le plus souvent en dehors de Jipang. Ils furent en effet chassés par les samouraïs plus orthodoxes et les Heaven Marines, avec l'approbation de la Cour Céleste et l'aide discrète de l'Inquisition.


Tels que Oda Nobunaga, alias "Dairoku Ten Ma'ô" (le Roi-Sorcier des Six Mondes Transmigratoires), ancien Ministre de la Droite (Udaijin) de la Cour Céleste, souvent considéré comme l'Horus jipanguien... à ceci près que celui-ci est devenu Prince Démon. On citera aussi Sengo Muramasa, le célébrissime forgeron de katana, dont la soif de sang imprègne les âmes de ses armes, faisant d'elles des Yôtô, des épées yôkai, autrement dit, des armes démons ! Muramasa finit capturé par les serviteurs de Khorne et englouti dans son royaume, où aux pieds de son Trône de Crânes, il forge pour l'éternité des armes destinées aux démons et aux champions de Khorne (d'autres théories disent que Muramasa est en fait devenu un Prince-Démon, car Khorne prisait son travail, tant à Jipang que dans le Royaume des Ombres ; il serait entre autres l'auteur d'une épée surpuissante capable de couper l'espace et le temps).


Sengo Muramasa:
 


On compte aussi aux rangs des déchus le célèbre corps d'armée des "Démons-Rouges" (Akaoni / Kôki), formés à partir d'anciens samouraïs du clan Takeda, qui au service des Daimyô du clan Ii, a finit par se transformer en samouraïs de Khorne. Avant cela, les démons rouges étaient considérés comme la meilleure cavalerie de Jipang, après cela ils sont probablement devenus la meilleure cavalerie de la galaxie. L'armée des Démons Rouge du clan Ii ne fût terrassée que difficilement, avec de grands efforts, dont l'intervention directe du Souverain Céleste et celle des Heaven Marines; mais même au 41ème Millénaire de nombreux Démons-Rouges ont survécus ou ont transmis leur tradition.


Dernière édition par Tenkaranpu le Mer 20 Mai - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corax
Citoyen
avatar

Messages : 98

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Lun 22 Sep - 17:37

Bravo pour ton boulot, un Codex très complet avec comme thème le Japon Médiéval et ses célèbres Samouraïs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenkaranpu
Citoyen
avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Ven 26 Sep - 15:51

Merci. ^^

Premier commentaire... Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corax
Citoyen
avatar

Messages : 98

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Lun 29 Sep - 6:11

Il en faut bien un premier Razz

Je suis fan de tout ce qui est Fluff créé de tout de pièce ou venant de l'Univers W40K.

C'est vraiment très long pour tout lire. Tu as du en passer des heures et des heures à faire tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenkaranpu
Citoyen
avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Lun 29 Sep - 16:06

Exactement. Et c'est plus ou moins encore en cours, par ce que mes travaux n'ont pas encore étés convertis V7, et aussi par ce que je ne me suis jamais complètement décidé sur les détails exacts des règles spéciales pour représenter les samouraïs, deux aspects en particulier sont très importants :

1° "Bushidô" : la règle de base pour les samouraïs (ninja & ashigaru exclus) qui est un regroupement de règles spéciales. Le détail de ces règles me chagrine toutefois.

2° le Katana : les règles de base sont difficiles à faire pour que ça soit à la fois équilibré en jeux et meilleur que les épées occidentales (car quoiqu'on me dise, je continue de penser que le katana est meilleur car plus polyvalent, mieux forgé, est plus chargé en symbolique et de façon générale a un meilleur comportement de coupe... dans une transposition au 41è Millénaire, j'ai gardé cela en faisant des katana "traditionnels" des armes de force, bien qu'il y ait aussi des lames ayant l'aspect des katana mais étant en fait des épées énergétiques, des armes monomoléculaires, etc). Bref, je suis d'accord avec moi même pour le Fluff, mais pas pour les règles, et surtout personne ne m'aide à surmonter le problème... bounce

Pour moi, le problème c'est pas le Fluff, c'est les règles.


Je continue donc de faire des MAJ, plus ou moins importantes. Là tout de suite, j'ai ajouté une image sur le pouvoir psychique Ogon-zan, référence culturelle que pour l'instant personna n'a spotted, malgré mes efforts pour la rendre évidente. No



C'est une image de Makara Jurôzaemon Naotaka, un "bushô" (commandant militaire) célèbre de l'époque Sengoku, de l'armée d'Azaï Nagamasa. A la fois excellent cavalier et maître au Nodachi, le sien s'appellait Tarôtachi (litt. sabre du premier fils). Tarôtachi existe toujours, il est conservé en musée... il pèse 4,5kg pour 220 cm de lame, sa longueur totale (poignée incluse) est de 3 mètres. Moi ça me fait rire quand il y a des gens qui disent qu'un nodachi est juste un peu plus long que le katana... en réalité, le Nodachi est au katana ce que l'Eviscerator est à l'épée tronçoneuse. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corax
Citoyen
avatar

Messages : 98

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Mar 30 Sep - 14:58

d'accord, moi aussi j'ai un peu de mal avec les règles et en plus je n'ai pu pour l'instant acheté certains Codex et la V7 de Warhammer 40000, et puis je suis plus Fluff que jeu car je n'y joue plus depuis quelques années.

Je lis donc que les Romans et Codex donc le Fluff c'est mon dada, du coup je ne puis t'aider niveau règles.

Mais je penses que oui le Katana est largement meilleur que les armes occidentales, après je ne sais pas ce que cela peut donner niveau règles WH40K.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenkaranpu
Citoyen
avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Mar 19 Mai - 19:39

CHRONOLOGIE GLOBALE DE JIPANG



- Temps des Dieux (Kamiyo 神代) : Antérieur au 23ème Millénaire. Epoque de la genèse de Jipang et du commencement de sa mythologie. Jipang est créer par les dieux Izanami & Izanagi. La déesse solaire Amaterasu-Omikami devient la reine des plaines célestes "Takamagahara" et envoie son petit-fils, le dieu "Ninigi-no-Mikoto", sur Jipang pour y établir l'Ordre Céleste (Ten'ka) dans le but de rendre le "monde terrestre" conforme au "monde céleste".  


- Temps des Hommes Mortels (Hitoyo 人代) : à partir du 23ème Millénaire. Jimmu-Tennō fonde la Dynastie de Yamato et dompte la conscience planétaire de Jipang, "Kuni-no-tokotachi-no-Kami". Son royaume devint progressivement la brillante Civilisation dominant la planète de Jipang et ses principales terres habitables.



- Âge d'Antan (Kodai, Inishie-yo 古代 ) :
_ Datation Impériale : 30ème à 32ème Millénaire.
_ Correspondante avec l'Histoire Japonaise : antiquité et période mythique.
_ Description : Fin définitive du Temps des Dieux, les humains sont la race principale sur Jipang, et le Souverain-Céleste représente l'autorité suprême parmi eux.
Jipang rejoint l'Imperium et participe à la Grande Croisade. Apogée initiale de sa technologie. Apparition d'armées de conscrits au service de l'état. A la fin de l'Âge d'Antan, sous l'égide du sage Prince Shôtoku (dit le "Roi du Dharma") commence à se former ce que l'on reconnaîtra ensuite comme la culture de Jipang.



- Âge de Grâce (Gadai, Miyabi-yo 雅代) :  
_ Datation Impériale : 33ème & 34ème Millénaire
_ Correspondante avec l'Histoire Japonaise : époque Heian  
_ Description : Epoque presque utopique, malgré ses dangers.
Jipang se retrouve coupée de l'Imperium par les Tempêtes Warp. Apparition des samouraïs et des Katana. Les démons tentent d'envahir les terres de la Dynastie de Yamato occasionnellement, mais sont repoussées par les humains, notamment Minamoto-no-Yorimitsu, le tout premier héro samouraï, qui occit un Prince Démon connu sous le nom de "Shuten Dôji". Lors de l'âge de Grâce, toutes les popullations de la planète Jipang cherche la protection du Souverain Céleste et se soumettent à Lui afin d'être protégées contre les forces du Mal.



- Âge de l'Honneur (Budai 武代) :
_ Datation Impériale : 35ème & 36ème Millénaire
_ Correspondante avec l'Histoire Japonaise : Genpei-no-Ran, Bakufu de Kamakura et Bakufu Ashikaga.
_ Description :
Lors des quatre premiers siècles, époque utopique.
La société se met à tourner entièrement autour des samouraïs, ils deviennent la classe sociale dominante de facto, bien que l'aristocratie et la noblesse royale demeure à jamais au-dessus d'eux dans l'échelle sociale. Epoque Chevaleresque par excellence, elle est brutalement interrompue, d'abord par la guerre entre les "Illustres Clans" Taira & Minamoto, et ensuite par la reprise de contact avec l'Imperium (désormais quasiment oublié et passé au Mythes).
Dans le 35ème Millénaire, c'est l'épopée du "Heike Monogatari".
Au cours du 36ème Millénaire arrive l'Imperium, qui est horrifié de découvrir qu'il y a un grand nombre de psykers sur cette planète et qu'elle est dirigée par des psykers (en fait, par des Arahitogami, les autorités de l'Imperium ne sachant pas faire la différence), mais... ce n'est que la raison officielle.
La "vraie raison" est la découverte que Jipang recelle les "secrets de l'Immortalité" ainsi que des richesses inouies, qui suscitent la convoitise du Très Haut Seigneur Goge Vandire, Ecclesiarque de l'Adeptus Ministorum et Maître de l'Adeptus Administratum. Par exemple : il y aurait au moins 1 Million de Tonnes d'Or qui aurait circulée sur Jipang. Une Croisade a lieue qui voit l'Imperium envoyer 2 Flottes successives pour s'emparer de Jipang et de ses trésors, mais elles échouent à cause du "Kamikaze", une Tempête Warp invoquée par le Souverain Céleste (en dépît du faible niveau technologique de l'Âge de l'Honneur qui empêche les voyages spatiaux), mais aussi à cause de la férocité avec laquelle les samouraïs se défendent au sol : leurs sabres peuvent pénétrer les armures énergétiques de l'Astartes, et à cette époque, ils comportent encore de nombreux Arahitogami.
L'Imperium parvient néanmoins à bombarder une partie du continent le plus large à la surface de Jipang, "Shura-no-Okuni", le transformant en désert aride et inhabitable, et ce en dépît des échecs pour lancer des débarquements massifs sur Jipang même (les combats ont lieu principalement sur Tsukuyomi, lune de Jipang).
Les attaques sur Jipang cessent, principalement à cause de la chute du régime Vandirien, et aussi par ce que l'Imperium était déjà plongé dans une Anarchie généralisée.



- Âge de la Guerre (Sendai 戦代) :
_ Datation Impériale : 37ème & 39ème Millénaire.
_ Correspondante avec l'Histoire Japonaise : époque Sengoku
_ Description :
La précédente intervention de l'Imperium dans les affaires de Jipang cause une guerre civile chez les samouraïs (pas de fiefs à distribuées et peu de ressources pillées), qui à terme provoque la fin du Bakufu de Kamakura et la division de Jipang en états féodaux semi-indépendants, dirigés par des Samouraïs devenus seigneurs de la guerre et puissants propriétaires terriens (Daimyô). C'est aussi à cette époque qu'il y a une explosion du nombre d'écoles d'arts martiaux.
Les Tempêtes Warp isolant Jipang depuis la fin de l'Âge de l'Honneur s'arrêtent au début du 39ème Millénaire, mais pas les guerres entre Samouraïs. Pour des raisons inconnues, l'Imperium laisse Jipang dans son coin, mais des traces subsistent de rencontres diplomatiques entre la Cour du Souverain Céleste avec des Agents de haut rang de l'Adeptus Terra.
Le grand retour de l'Imperium au 4ème siècle du 39ème Millénaire en la personne de libres-marchands peu intéressés par la Morale, qui établissent des contrats avec les Daimyô de Jipang, pour les aidés à améliorer leurs équipements. Les armes à feux se font courantes sur les champs de batailles à partir du 5ème siècle, sans réussir à s'imposées complètement (tout comme elles avaient échouer à y parvenir lors de l'Âge de l'Honneur, quand les envahisseurs Impériaux et Astartes sont venus y faire la guerre). L'Armure Neo-Yoroï est développée au 6ème siècle, de même que les fusils de Sakaï, qui élimient pratiquement la demande d'armes en provenance de l'Imperium.
A la fin de l'Âge de la Guerre, le Daimyô du clan Tokugawa, Tokugawa Ieyasu, est nommé "Sei'i Dai Shogun" et établit son gouvernement "Bakufu" pour dominer la société des samouraïs, sans avoir pour autant une autorité totale sur les samouraïs, il devient leur ultime Suzerain et le lien entre les samouraïs et le Souverain Céleste, vrai et légitime Monarque de Jipang.



- Âge de la Paix (Andai 安代) :
_ Datation Impériale : 40ème Millénaire
_ Correspondante avec l'Histoire Japonaise : similaire à l'époque Edo
_ Description : Jipang devient une planète relativement civilisée et théoriquement vassale de l'Imperium (jouit d'une indépendance réelle).
Bien que toujours basée sur un système féodale, Jipang bénéficie d'un Gouvernement central, le "Bakufu", qui maintient l'harmonie parmi les clans et un standard de vie élevé pour toute la population des Sujets du Souverain-Céleste.
L'Âge de la Paix est idyllique, sans être complètement pacifique pour autant, puisque des batailles et escarmouches ont toujours lieues entre les samouraïs, essentiellement sur des terrains spécialement aménagés appellés "champs de batailles artificiels" ou dans des lieux dits.
Lors de l'Âge de la Paix, les écoles d'Arts Martiaux entrent dans une ère de compétition et de rivalité qui transcendera les Arts Martiaux de Jipang, et en particulier le Kenjutsu, pour en faire le meilleur de l'Humanité. En effet, l'époque où le savoir faire des champs de bataille était alors révolue, mais les samouraïs avaient conservés le désir de se perfectionnés, et de se rendrent utiles à leurs seigneurs. Les arts martiaux se développèrent donc dans un climat de guerre froide et de sérieux extrême : la vie d'un samouraï est compliquée.
C'est à peine une cinquantaine d'années après le début de la Paix, "Ten'ka Taihei", que le Bakufu et les Daimyō décidèrent pour maintenir l'esprit et les valeurs de leur caste, de la possibilité de faire des escarmouches et batailles en pariant sur le résultat (seul les Seigneurs des clans participant à la dite bataille peuvent légalement faire des paris dessus). Sur des lopins de terre ou des villes parfois, sur de la monnaie aussi. Les paris sont assez réglementée, en fonction du nombre de participant. Parfois, les clans plus petits peuvent bénéficier de l'avantage du terrain.
C'est pour cette raison, mais aussi pour la certitude que le besoin s'en ferait sentir un jour où l'autre, que l'équipement militaire s'est également sensiblement améliorée, en dépît de leur inutilité et de la raréfaction de champs de batailles locaux pour les testés. Et cette demande sûre fît se développée les arts martiaux de Jipang.
Ainsi, c'est à partir de cette époque on voit apparaître des samouraïs avec des boucliers à mains (là où avant ils n'utilisaient que des mantelets, des pavois et les plaques d'armures, afin de se concentrer sur le maniement de leurs armes), par exemple, mais aussi les motos de combat, puis les puissants "Mecha" samouraïs, appellés "O-yoroï" (Grande Armure).
A partir du 3ème siècle, Jipang opte pour une politique d'isolationisme National (Sakoku), et la planète est interdite aux étrangers, à l'exception de quelques comptoirs de commerce sur la lune Tsukuyomi.
Jipang continue toutefois de verser sa Dîme à l'Imperium, principalement sous forme de ressources.
Cette politique est due à la doctrine "Shinkoku" (le Pays des Dieux) selon laquelle Jipang est une terre divine et que sa technomagie doit être protégée par et réservée aux habitants autochtones de Jipang. Certaines factions radicales de l'Inquisition appuient en secret cet isolationisme, afin de préserver Jipang et de l'observée, en espérant reproduire sur d'autres mondes la domestication de la Conscience Planétaire, sinon pour des motifs plus obscurs encore : de façon générale, la gloire de Jipang est susceptible d'attirée les regards inquisiteurs de tout horizons.



- Âge du Chaos (Randai 乱代) :
_ Datation Impériale : 41ème Millénaire et début du 42ème
_ Correspondante avec l'Histoire Japonaise : post-Edo, évolution historique et embranchements différends, utopiques et dystopiques. Rejoint l'atmosphère globale et gothique de Warhammer 40K.
_ Description : Bien que la structure sociale reste la même qu'au millénaire précédent, les samouraïs commencent à se tourner vers le monde extérieur et les affaires galactiques.
Jipang recrute (principalement parmi les ashigaru et les roturiers) des troupes à envoyer au Departmento Munitorum, afin de faire taire ses atermoiements continuels sur les problèmes à l'échelle sectorielle. Ces levées sont principalement menées sous la bannière de la Cour Céleste et du clan Fujiwara, afin de forcer les seigneurs locaux à laisser leurs roturiers participer.
On pense qu'environ 20 Millions de soldats de Jipang ont étés ainsi envoyés à l'Astra Militarum, ils sont réputés disciplinés, mais considérablement moins efficaces que les Samouraïs. Malheureusement, la pression organisée sur les "guerriers indigènes" par les bureaucrates du Departmento Munitorum découragent la quasi totalitaé des samouraïs de signer, à cause du fait que ça les forcerait à renoncer à leurs traditions martiales pour de l'équipement de qualité inférieure, loin de leur domaine d'expertise.
Par ailleurs, les samouraïs ont prouvés de nombreuses fois être considérablement plus fort (bien que moins "efficace" tactiquement parlant) que le militaire impérial moyen, ce qui leur vaut depuis le 36ème Millénaire le respect de tous les Chapitres Astartes ayant eut à faire avec eux.
A noter qu'à cette époque, une vrille de la Flotte-Ruche Tyranide Leviathan fût quasiment annihilée par l'explosion d'un soleil, puis de plusieurs planètes gazeuses qu'elles avaient approchées. Finalement, les Tyranides chargèrent droit sur Jipang. Mais les samouraïs parvinrent à pourfendre l'immense majorité de ses bio-organismes (qui coupés de l'Esprit de la Ruche par le Souverain Céleste, se retrouvèrent désorganisées), bien que certains aient survécus (principalement des créatures aquatiques et des genestealers envoyés dans les déserts de Shura-no-Okuni). Les Samouraïs continuent d'ailleurs de "cultiver" dans des arènes de combat des Genestealers, afin de les tués lors de combats d'entraînements. Les samouraïs n'étaient pas à l'origine très au fait de la nature de la menace Genestealer, mais il s'avéra qu'ils ne pouvaient pas se reproduire avec les Arahitogami, contrairement aux humains normaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenkaranpu
Citoyen
avatar

Messages : 42

MessageSujet: Re: Codex Jipang   Dim 14 Juin - 8:38

Résumé des gammes et sites recommandées



- Steel Fist Miniatures : site anglais.

http://www.steelfistminiatures.com/index.html

http://4.bp.blogspot.com/-aed_cYigHdE/VKMF62UR0xI/AAAAAAAACZc/F8sCQQ24DTs/s1600/IMG_0993.JPG

Figurines à l'échelle 28mm, excellente qualité, très détaillée. Appartient à un passionné. Contient des figurines de personnages historiques. Contient des décalcomanie, avec l'héraldique des clans Kato, Hosokawa, Tokugawa, Ishida, Mori, Ukita, Honda et Hideki. Particulièrement recommandée pour des Jizamouraï, Hatamoto, Busho, Daimyo ou autre pièce centrale d'une unité plus importante. Prix : 15 ou 20 £ dans la plupart des cas.



- Zenit Miniatures, gamme "Kensei" : site espagnol & anglais.

http://shop.zenitminiatures.es/category.php?id_category=23

Figurines de très bonne qualité, mais pas toujours historique. Le jeu original possède ses propres règles, une bonne clientèle et un background japonisant, inspirée du film à succès de l'autre scientologue. Prix élevé, mais en €uros.



- Wargames Factory : Rising Sun : site anglais.

http://www.wargamesfactory.com/webstore/rising-sun

Figurines en plastique de 25mm. Très bonne qualité. Contient notamment 4 boîtes, une pour les samouraï à pieds, ceux à cheval, une pour les ashigaru avec lances et une pour ceux avec armes de tir. Prix 22 à 25 Dollars. Nombre de figurines : 25 (12 pour les cavaliers). Très bon rapport qualité prix. A titre général, c'est cette gamme que je recommande le plus. Rapport qualité prix supérieur à Kensei.

Si vous cherchez des unités d'ashigaru avec arcs ou fusil : recommandation maximale.



- Old Glory Miniatures : samurai wars : site anglais.

http://www.oldgloryminiatures.com/products.asp?cat=53

Figurines en métal 25mm, qualité correcte, mais sans plus. Prix élevé de 36 Dollars par lot. Si vous achetez là bas, les seules qui en valent la peine sont "samurai foot command" & "samurai swordsmen" car il y a 30 figurines. Permet éventuellement de faire de grosses unités assez fades d'Osts samouraïs.

http://www.oldgloryminiatures.com/products.asp?cat=38

Dwarven samurai, si vous voulez jouer des Wako.



- Bushido the Game : site anglais. Non recommandée, sauf pour les figurines d'Oni et de Sumo, utilisez pour représenter des Sumo. Background japonisant. Prix élevé.



- Samurai Perry Miniatures : figurines vieillies, peu détaillées et souvent boudinées (les pseudo geisha, par exemple). Non recommandées, mais prix raisonnable.



- Empire of the Blazing Sun :

http://shop.spartangames.co.uk/ProductDetails.asp?ProductCode=DLBS21

Samurai rocket corps section. Steampunk. Recommandation unique pour faire des Hatamoto avec réacteurs dorsaux, prix 27 bouquins, mais ça en vaut le coût. Tout le reste du site est dénué d'intérêt dans le cadre de ce codex.



- Corvus Belli Infinity : site anglais et espagnol.

http://infinitythegame.com/store/articulo.php?f=1&s=5&o=3&id=189

http://infinitythegame.com/store/articulo.php?f=1&s=114&o=3&id=2224

Recommandée pour des figurines de samouraï d'aspect plus SF. Avec Wargames Factory, il s'agit là d'une des recommandations majeures. J'appuie tout spécialement les mechas, les Haramaki et les ninja. Prix élevés mais inférieurs à ceux de Games Workshop. Pour ceux qui s'intéressent au jeu original, le background est bon, mais bien moins dense que celui de 40k, et les règles sont plus complexes et plus axées escarmouche "réalistes".



- Urban Mammoth, Triads : site anglais (encore...).

http://www.scotiagrendel.com/Products/index.php?main_page=index&cPath=217_218_60_73&sort=20a&page=3&zenid=4976f2e56444d2c4884d99f5ded15476

Figurines SF 28mm. Hautement recommandée pour les Sumo à 30 Livres (si vous ne voulez pas acheter les Oni à l'unité) et les Kabuki Dolls à £25.00, qui sont les plus belles figurines japonisantes à ce jour (après la pilote O-Yoroi Bootleg de Infinity), utilisables pour les Tetsugami.

http://www.scotiagrendel.com/Products/index.php?main_page=product_info&cPath=217_218_60_73&products_id=3207&zenid=4976f2e56444d2c4884d99f5ded15476



- Puppets War : Bushi Strikers

http://puppetswar.com/product.php?id_product=311

Excellente qualité pour 10 samouraïs en armures énergétiques, mais prix Games Workshopien de 60€.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Codex Jipang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Codex Jipang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Discussions codex nécron 2010
» Rumeurs codex NECRON début 2011
» Propositions codex nécron 2010
» Discussions sur le codex Eldars Noirs
» [Lyon]Codex Lugdunum 2010 - Debriefing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Astroport :: Le Hobby des membres-
Sauter vers: