AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Gerald Arok, Clan Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gerald Arok
Imperium
avatar

Messages : 26

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Gerald Arok, Clan Loki   Lun 24 Mar - 20:30

FICHE DE GERALD AROK


NOM: Arok
PRÉNOM: Gerald
SURNOM: Arok
ÂGE: 26ans
FACTION: Imperium
CLASSE: Garde Impérial

POINTS DE VIE: 26
CAPACITÉ D'ARMURE:: 5 (armure naturelle: 5)
ARGENT: 0
RÉPUTATION: 0
RANG: Conscrit
NIVEAU PSYKER: non psyker
PURETÉ
: 0
CHANCE: 12 (modif +1)

TAILLE: 1m83
POIDS: 78kg
MAIN DIRECTRICE: Droitier
PORTRAIT: Peau blanche, yeux marrons, cheveux noirs en brosse
SIGNES PARTICULIERS: RAS

CARACTÉRISTIQUES:
CCCTCONDEXFORINTSAGCHAMORPSY
11
12
16
16
12
11
13
8
18
9
0
+1
+2
+2
+1
0
+1
-1
+3
-1
DÉPLACEMENT:

  • Tactique: 7/20/70
  • Courtes distances: 100/200/700
  • Longues distances: 3.5/6/8.5


Dernière édition par Gerald Arok le Mer 26 Mar - 12:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerald Arok
Imperium
avatar

Messages : 26

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: Gerald Arok, Clan Loki   Lun 24 Mar - 21:44

AMÉLIORATIONS:

Langues: Bas Gothique
Pairs: Munitorum
Haines:
Formations aux armes: --
Formation aux armures: --

AMÉLIORATIONS ACQUISES:
Acquis/Innés
Améliorations de base
Vigilance, Discipline, Langue (bas gothique), Pair (Munitorum)
Recrue (Conscrit)
Sur ses gardes; Attaque rapide
Sergent
--
--
Vétéran
--
--
Lieutenant
--
--
Capitaine
--
--
Héros
--
--
DONS DE PSYKER:

Affinité Psychique: -- non psyker
Potentiel Psyker: -- non psyker
Force Mentale: 10 (modif 0)

Niveau 0
Pouvoirs
Talents--
Niveau 1
Pouvoirs
--
Talents--
Niveau 2
Pouvoirs
--
Talents--
Niveau 3
Pouvoirs
--
Talents--
Niveau 4
Pouvoirs
--
Talents--
Niveau 5
Pouvoirs
--
Talents--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerald Arok
Imperium
avatar

Messages : 26

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: Gerald Arok, Clan Loki   Lun 24 Mar - 21:55

INVENTAIRE


ARMES POSSÉDÉES:

--
ARMURES POSSÉDÉES:
--
OBJETS POSSÉDÉES:
--
OBJETS ASSIMILÉS:
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerald Arok
Imperium
avatar

Messages : 26

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: Gerald Arok, Clan Loki   Mar 25 Mar - 18:36

Petit tour d'horizon de la courte vie de Gerald Arok.

Né il y a 26ans dans le système Ygdrasile, sur la planète Midgard, Gerald fut, comme beaucoup de jeunes hommes de son âge, éduqué dans un climat purement militaire. En effet, ce secteur n'était pas réputé pour être l'un des plus calmes de la galaxie. C'est ainsi que Gerald grandi, au milieu de centaines de milliers d'hommes en tenue de combat.

Son père et son frère avait été de braves soldats du clan Loki de la Garde Impériale Futharks. Du moins c'est ce que lui avait dit l'inconnu, visiblement gradé qui état venu toquer chez lui lors d'une après-midi ensoleillée pour lui annoncer leurs morts.
Désœuvré et alors âgé de 16ans il décida spontanément de s'engager, lui aussi, au sein de la garde impériale. Ce n'était pas pour venger sa famille, mais plutôt pour rechercher de la compagnie. Ses journées étaient longues et vides depuis la mort de son frangin et de son géniteur, c'est cette raison particulière qu'il le poussa à entrer dans un bureau de recrutement.
Ses premières années de services ne furent ni glorieuses, ni honteuses. Moyen dans tous les domaines, Arok ne brillait pas dans un domaine particulier et rien de ce qu'il faisait ne pouvait prédire pour lui un avenir radieux ou une ascension fulgurante.
Vers l'age de 20ans il fut affecté à une mission de reconnaissance dans les bas fonds d'une cité ruche. Ce qui devait être une patrouille de routine ce transforma en escarmouche. Rien de bien violent, les ennemis furent vite balayés, trop peu entraînés en comparaison de cette escouade de dix hommes aux stratégies de combat bien huilés. Toutefois, deux de ses camarades périrent sous le feu adverse, et c'était la première fois qu'ils se retrouvaient en situation de combat réel. Tous furent convoqués par une sorte de psychologue afin d'extérioriser cet évènement. En fait, sans qu'ils le sachent il s'agissait surtout d'un test pour évincer les plus faibles psychologiquement.
L'entretien d'Arok marqua le premier tournant de sa carrière, coup de chance ou destin funeste il ne le savait pas, même aujourd'hui. En effet, le psychologue, une sorte de scribe assisté par un servo-crâne qui analysé toute la gestuelle corporelle des soldats interrogés, affirma que ce jeune homme était "particulièrement pieux et solide nerveusement". Pourquoi et comment en était-il arrivé à cette conclusion nul ne le sais, peut-être parce qu'Arok n'avais pas cherché à éviter la discussion à propos de la mort de ses compagnons. Ou alors parce qu'il ne sourcilla pas lorsque le psy tenta de le déstabiliser en lui demandant si c'était sa faute, à lui, si ses camarades était mort. Arok s'était simplement contenté d'être honnête, il avait suivit les ordres donnés par son sergent, s'était mis à couvert quand il l'avait ordonné, avait fait un tir de saturation comme demandé, il ne pouvait pas l'affirmer avec certitude mais il pensait même avoir touché un contact ennemi à la cuisse. Bref, il s'était contenté de se comporter comme un bon petit soldat, exécutant du mieux qu'il le pouvait les ordres qu'on lui donné.

Cette application et ce sérieux au combat attira l'attention d'un moyennement gradé qui se trouvai là un peu par hasard. Une fois de plus, jour de chance ou début du cauchemar impossible à définir à cette heure-ci. Quoi qu'il en soit, Arok fut muté au sein d'une escouade de patrouille pour le tester un peu. Ces escouades servait de qualifications pour les conscrits, tout soldat s'étant un tant soit peu remqué été affecté à ces troupes. Certains y passaient leur vie entière, d'autres, qui accomplissaient des merveilles ou révélant un potentiel particulièrement intéressant pour une type de missions particulières montaient en grades, ou a défaut se voyait confiés la responsabilités de missions plus complexes.

4 années s'écoulèrent, la vie d'Arok était devenu une routine, mixant patrouilles sans encombres et rixes féroces contre des gangers ou parfois des renégats des bas fonds. A plusieurs reprises Arok confirma ce qu'avait pensé le psychologue, il était très appliqué et était doté d'un grand calme même dans les situations chaudes. Cette capacité à garder la tête froide fut particulièrement apprécié à de nombreuses reprises et son assiduité aux entrainements quotidiens faisait de lui un soldat de rang. Bien qu'il ne soit pas exceptionnellement bon tireur ou bagarreur il se débrouillait, mais sa compagnie était précieuse au sein de son escouade. Toujours sur le qui vive, il était fréquent qu'il  se jette à couvert avant même que quelqu’un annonce le contact ennemi. De plus, il avait l’œil affuté pour repérer les pièges les plus basiques (fil de fer relié à une grenade, trappes…). Vif et précis dans ses gestes, il était celui qui assurait les tirs de saturations le temps que ses camarades se trouvent eux aussi un couvert. La seule chose qu'on pouvait lui reprocher était son manque de charisme dû à une attitude un peu trop taciturne au quotidien.
Ses bonnes performances lui permirent de quitter les escouades de patrouilles au profit des escouades de missions plus burnées qui faisaient la réputation du clan Loki. Bien qu'il ne soit jamais monté au front et qu'il n'est encore jamais prit part à un conflit majeur, Arok commençait à devenir expérimenté dans les combats de plus grandes envergures même s'il préférait les escarmouches et les combats à mi-distances.
Le dernier conflit auquel il prit part lui permit de totalement s'intégrer dans ce clan de crétins sans peur que sont les soldats du régiment Loki.
En effet, son escouade et deux autres avaient prit d'assaut une raffinerie qui servait de couverture à une grosse production de drogues de combats en tout genre. Ce qui devait être une mission difficile sans plus passa rapidement en état "dangereux niveau 4" lorsqu'ils découvrirent que quelques Eldars Noirs particulièrement amateurs de ces friandises étaient venu se "ravitailler" le jour même. Pas de bol, les trois escouades bien qu'entrainés n'était pas en mesure de se frotter à des Xenos de cette espèce. Pour beaucoup d'entre eux c'était même la première fois qu’ils en voyaient. Un vent de panique s'installa au sein des escouades lorsque les premiers tirs Xenos se firent entendre. Des cris, des hurlements, du sang, cette mission d'intervention se transforma peu à peu en véritable déluge de feu et de mort. Les Xenos, particulièrement friand de ce type d'exercice semblait chanter et danser tout en mutilant l'escouade la plus proche d'eux. Leurs rires démoniaques et nerveux glaçaient le sang de ses compagnons, et en moins de temps qu'il n’en faut pour le dire, l'organisation des trois escouades s'écroula, chacun agissant de son propre chef. Les tirs de fusils lasers partaient dans tout les sens, allant même jusqu’à toucher des alliés.
Les sergents plus expérimentés que ces jeunes blancs becs s’époumonèrent afin de faire revenir le calme. Les escouades se remobilisèrent peu à peu, mais les pertes humaines ne cessait d'augmenter, Arok sentait la fin approcher. Il commençait à sentir la panique le gagner et sans savoir pourquoi il se mit à fredonner :
"L’Empereur a nos âmes en sa garde,
Comme nous celles des autres.
Notre volonté est notre arme,
Notre foi notre armure,
Nos esprits des forteresses imprenables,
Et nulle tentation ne peut dompter notre résolution.
Innombrables sont les périls qui nous guettent,
Mais toujours nos lames seront tirées,
Nous sommes la vengeance de l’Empereur."


Son chant lui redonna la force de croire en un retour possible chez lui, il remit son fusil laser sur l'option coup par coup et commença à allumer ses cibles de façon plus intelligentes. Ses tir plus précis, même s'il ne faisait pas mouche à chaque fois avaient le mérite de stopper les Eldars Noirs dans leur mouvement. A chaque tir une nouvelle tirade de sa prière sortait de sa bouche, ses tirs se faisait plus précis, son chant plus fort.
"Maitres de toutes les armes,
Nulle défense n’existe contre notre colère,
La guerre sans fin est notre destiné,
Imprégnés que nous sommes de la bataille.
Quand tous fuient dans le désarroi,
Nous demeurons solides et la tête haute,
La couardise nous est inconnue,
Notre courage est celui de l’Empereur.
Nous résistons pour vaincre dans le sang,
Vivement, nous les pourchassons,
Ceux qui font face à notre colère.
La mort sous toutes ses formes nous menace,
Au travers du monstrueux et de l’inhumain
Et nous sommes les messagers de l’espoir."


Son sergent, proche de lui, se joignit à son cantique, en s'époumonant, sa voix portant beaucoup plus loin que celle du jeune Arok, et surtout elle passé au dessus du fracas des combats. Les Eldars noirs et les hérétiques furent surpris par ce chant sorti de nulle part, mais les gardes aussi et le combat cessa pendant une fraction de seconde. Ce cantique... Tous ses frères d'armes le connaissaient par coeur et ils se mirent tous à chanter, mécaniquement, tout en reprenant le combat.

"Par notre courage nous prévaudrons,
Jamais la corruption ne ternira notre galaxie,
Aucun ennemi ne nous résistera,
Ni aucune création du pêché.
Nul méfait ne restera impuni,
Car tous devront expier pour leurs blasphèmes,
Nul enfant du désordre ne peut nous éviter
Sinon pour fuir vers le vide.
Nul n’échappera à la flamme purgatrice,
Démon ou renégat,
Nous somme la Lame Divine."


Et ce fut au tour des fusils lasers de rentrer dans la mélodie, chaque tirs semblant marquer le tempo de ce chant salvateur, cette prière qui redonnait foi et courage. Les effectifs étaient remobilisés, réorganisés et la résistance des renégats et des Xenos parut tout à coup bien plus fragiles.
Une fois le conflit terminé, les pertes humaines s'élevait à un peu plus d'une escouade, et six blessés. On comptait une douzaine d'hommes vivants sur les trente de départ et tous avec des blessures plus ou moins graves. Arok, qui s'était plié à son instinct de survie s'en était sortie indemne comme quatre autres de ses camarades.

Le sergent qui se trouvai se jour là prêt d'Arok le remercia lors d'un entrevue privée, lui confiant que sans ce chant, lui aussi pensai succomber à la panique. Il offrit à Arok une missive le recommandant chaudement pour intégrer un contingent armé un peu plus violent.
C'est toi qui voit mon gars. T'as l'air d'êt'un brav' type, mais gard'bien dans ta p'tite têt' que chez eux, tu vaudra pas bien mieux qu'une fillette de qutre ans qu'aurait perdu sa susu.





Voilà pour mon histoire, je laisse libre choix à monsieur le MJ de faire entrer mon perso dans cette escouade de têtes brûlées ou non. Pour moi fiche fini, je suis prêt à RP si c'est ok pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: Gerald Arok, Clan Loki   Dim 30 Mar - 17:32

Après leur dernière campagne, la 6ème Compagnie du 13ème Futhark retourna vers Midgard pour regonfler leurs rangs. Depuis le Désastre de Nubia, sept auparavant, le 13ème se relevait difficilement, mais les "Purificateurs" ne courbaient pas l'échine.
La 6ème avait victorieusement repoussé l'incursion de pirates Xenos dans le sous secteur Keltika, et à présent qu'ils étaient revenus sur leur monde de fondation, un des rares privilèges accordé au 13ème pour sa bravoure, de nouvelles recrues prirent place au sein de la Compagnie.

Gerald Arok demeura pour l'heure au sein de son escouade, le temps que son sergent puisse déposer la recommandation.
Au soir du troisième jour de repos, la réponse tomba.
Gerald quittait le neuvième peloton pour rejoindre les rangs privilégiés du deuxième, composé pour l'essentiel des vétérans de Nubia. Arok n'avait pas participé à la campagne d'Eris, alors tout juste recruté, et demeuré en Mythos pour son entraînement. L'idée de côtoyer des héros du régiment lui noua les tripes, l'honneur lui faisant bomber la poitrine.

Il fut ainsi placé sous les ordres du Sergent Hjalmar Kurakson. Il appartenait désormais à l'escouade n°3 "les Crocs" du 2ème peloton de la 6ème Compagnie du 13ème Futhark.
Quittant le campement du neuvième peloton, Gerlad Arok alla se présenter à son nouveau lieutenant, et aller à l'encontre de sa nouvelle affectation.

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gerald Arok, Clan Loki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gerald Arok, Clan Loki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATUM :: Officio Medicae-
Sauter vers: