AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Baron Minier Harko Atrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Baron Minier Harko Atrid   Mer 22 Jan - 17:10


HARKO ATRID


Maître Marchand et Baron-Minier Gouverneur de Vorla


Le Baron-Minier Harko Atrid lors de son procès en 981M41 (ref.00125 "crise du gaz 980M41")

Origines et Famille:

Harko Pius Atrid est né en 800M41 sur le monde ruche de Vikras, dans le sous secteur Nebulae, d'un père   au service d'une des multiples guildes minières et de Viktoria Kaolria, alors directrice en second de la guilde Forus de Vilkras, la troisième puissance minière du système.
Il grandit essentiellement sous la tutelle de son père et devient un brillant mineur, puis obtient un diplôme d'ingénieur foreur qui le propulse dans les échelons jusqu'à ce que son père décède en 821M41.
Il est alors recueilli par sa mère qu'il n'a que très rarement vue, et qui fut réputée pour ne jamais l'avoir appelé "fils", mais toujours par son titre d'alors "ingénieur en chef Atrid". Malgré ce manque apparent d'attache maternelle, elle en fait rapidement un as de l'industrie minière, jusqu'à lui confier la charge délicate de gérant principal des activité industrielles du système.
C'est en 830M41 qu'Harko Atrid est repéré par la Main Noire et qu'il rentre au service du magnat de la mine Justinien Falacius, s'installant sur Vorla.
Il se mariera là bas en 848M41 à Falia Relisa, une nièce de Falacius, de qui il aura un fils unique en 852M41, Paulus Augustus Atrid.
Paulus Atrid deviendra plus tard un éminent représentant du Cartel de Nebulae, et s'installera successivement sur Fortis Hexx, puis sur la Station Spatiale Primaris dans le système Nebulos. Il aura deux fils, Harko Pius II, né en 914M41 et mort en 934M41, et Anselm Paxeus Atrid, né bien plus tard en 988M41 d'un second mariage.
Paulus Atrid mourra avec sa femme durant la Treizième Croisade Noire, en voyage d'affaire dans le sous secteur d'Obscurae, alors même que les hordes du Chaos venait de fondre sur Mythos.
Se raccrochant à son dernier héritier vivant, Harko Atrid pris sous son aile le jeune Anselm qu'il garda avec lui sur Vorla.

L'ascension:

Infatigable travailleur et génie de l'industrie de la mine, Harko Atrid se voit rapidement confier la gestion d'un important réseau de production de silizaadine, gaz obtenu à partir du raffinage des cristaux de Silizaad récoltés dans Nebulae, et hautement convoité pour ses diverses propriétés, notamment dans l'industrie et l'armement (énergie plasma).
A 42ans, il crée le Cartel de Nebulae, qui regroupe les industries et les guildes les plus performantes du sous secteur. Jouant de diplomatie et de coups de théâtre sur le marché minier, il acquiert rapidement la loyauté de nombre d'industriels renommés.
Devenu riche et puissant, il suit les pas de son mentor jusqu'à ce que celui ci atteigne le plus haut poste de Vorla en 848M41, en devenant Gouverneur de Vorla, son prédécesseur tombé en disgrâce dans une affaire de gangs. Falacius choisit évidemment Atrid comme son bras droit, et celui ci mettra moins d'une année pour dissoudre et démanteler les gangs incriminés et mettre un terme au syndicat du crime mis en place par le Gouverneur déchu.
Le règne de Falacius sera cependant court, car il sera assassiné lors de représailles trois ans plus tard. Soucieuse de maintenir un pôle d'activité florissant en Nebulae, et privée d'un de ses dirigeants, la Main Noire appelle Atrid à prendre sa succession et à siéger au Conseil de la Main Noire.
Jouant de sa toute nouvelle nomination, Atrid organise dans un premier temps l'anéantissement des forces criminelles du sous secteur, conjointement avec ses alliés induistriels et les responsables politiques, bien heureux de pouvoir se débarrasser de la pègre aux côtés d'un aussi puissant allié.
A cette époque, Nebulae connaît un grand essor financier, et un nouvel âge d'or.
Le successeur politique de Falacius, le Gouverneur Petrov Idovarich, a su s'offrir les services et l'aura de pouvoir d'Atrid en le prenant comme conseiller. En 852M41, il lui offre l'ensemble des terres de la lune minière de Vorla, et le titre de Baron-Minier.

L'invasion xenos et la nomination au poste de Gouverneur:

Atrid a goûté au pouvoir, et sa soif est grandissante. Développant le Cartel de Nebulae, il évince petit à petit les industriels qui lui sont alliés, et dissout leurs guildes pour incorporer pleinement leurs industries aux siennes. Le cartel devient alors un super structure industrielle régnant sur tout Nebulae et commençant à se répandre dans les autres sous secteurs.
Amassant une fortune assez considérable pour s'assurer la pleine obéissance des politiques locaux, Atrid développe alors son industrie, allant plus loin que la mine et la production de silizaadine, et créant ainsi de nouvelles industries de production militaire. Son plus gros client d'alors est Fortis Hexx.
En 884M41, des attaques de pirates xenos affaiblissent considérablement certains mondes de bordure, et Atrid mobilise ses milices privées pour surveiller ses industries. Bientôt, d'autres industriels jusqu'alors indépendant l'appelle à l'aide, et il finit par leur envoyer de l'aide juste après avoir obtenu leur total assujettissement. Le Cartel grandit et les derniers bastions ayant refusé la suprématie du Baron-Minier tombent.
C'est en 887M41 que l'invasion xenos éclate, une grande armée de pirates Eldars Noirs ayant suivi le chemin de leurs éclaireurs qui ont été refoulé trois ans auparavant. De nombreux mondes affaiblis ploient rapidement, et les prochains sur la liste tentent de résister avant d'appeler officiellement à l'aide.
Contre toute attente, c'est Atrid le premier qui répond à l'appel, avant même les régiments Hexxiens, et mobilise toute son armée privée pour contre attaquer aux côtés des FDP de Nebulae.
N'étant pas militaire il n'obtiendra jamais de commandement officiel, toutefois son génie stratégique éclate au grand jour, et de nombreux généraux se tourneront vers lui pour lui demander conseil. Dans le même temps, le Cartel fournira intensément les armées en matériel de guerre.
Le conflit durera six années durant lesquelles Atrid s'investira aux côtés des généraux de Nebulae. Fortis Hexx parvient à envoyer du renfort au bout de la quatrième année, et la Sixième Compagnie du Chapitre Astartes des Sun Hawks prendra part aux combats durant l'ultime année du conflit.
C'est cependant l'alliance des généraux de Nebulae qui permettra de mettre un terme à l'avancée des Eldars Noirs. Le système de Vorla lui même est alors l'objet d'un siège des xenos, lors duquel el Gouverneur Idovarich est tué et qu'Atrid est grièvement blessé.
Malgré ses blessures, il parvient à mobiliser les dernières forces de Vorla, essentiellement alors composée des reliquats des FDP et de ses milices privées, pour endiguer l'assaut des Eldars Noirs, jusqu'à l'arrivée salvatrice des 12ème et 14ème régiments de Karr, venus du système de Nebolos, dont les forces ont pacifié auparavant le système d'Erikana.
Participant à la contre attaque furieuse, jusqau'aux frontières de Mythos, Atrid se couvrira d'une gloire militaire qu'il n'aurait jamais pensé avoir, et son retour sur Vorla sera celui d'un héros.
Devant ses états de fait, Harko Atrid est nommé Gouverneur de Vorla par les responsables locaux de l'Adeptus Terra, en l'absence d'héritiers d'Idovarich, ou de candidats plus méritants.
Atrid est au fait de sa gloire. De même, les bénéfices du Cartel issus de ses transactions militaires en font la guilde la plus puissante de Mythos.

Les premiers pas politiques:

En 905M41, le jeune Gouverneur Atrid achève la mise en place d'un réseau de défense faisant de Vorla un véritable forteresse. Dans la même année, il rencontrera les principaux Gouverneurs de Nebulae lors du Conclave de Vilkras. Ce fut la première fois qu'il remis les pieds sur son monde natal, mais il réfutera toujours les rumeurs statuant que le lieu avait été son choix pour une symbolique simple: le monde qui l'avait vu naître mineur le voyait renaître politique.
Mais ce Conclave, qu'elle qu'ai été la volonté d'Atrid, est un échec et le Baron-Minier n'en parla jamais à quiconque. Seul le Préfet Oleus Or'kalis, chargé de la gouvernance du monde sauvage d'Al'Ka'Rr, évoquera plus tard la tentative d'Atrid de former une alliance politique sous son tutorat, qu'il espérait voir devenir un petit empire à l'image d'Yggsdrasile. Toutefois, le refus du Conglomérat de Fortiris, ses derniers rivaux commerciaux, d'y participer, et la neutralité appuyée de Ulroo et de son Fabricator Général, le "Grand Melta", mirent fin à ses espoirs de grandeur.
Atrid tenta alors de se faire des alliés parmi les guildes d'explorateurs en se mettant en tête d'achever la conquête du sud du sous secteur, encore inconnu à ce jour. Etant la plus grosse portion inexplorée du secteur tout entier, de nombreuses guildes répondirent à son appel, et il put ainsi se faire des alliés dans d'autres portions de Mythos.
C'est grâce à lui qu'en 924M41 fut détectée la colonie Eldar d'Uultaran, mais des perturbations Warp alentours empêchèrent d'y porter la conquête de l'Imperium. Après plusieurs tentatives toutes sombrées dans l'échec, l'espoir de coloniser Uultaran fut abandonné. L'exploration se poursuivit, mais seuls des systèmes morts ou seulement composés de géantes gazeuses sans grand intérêt géo-démographique. L'Inquisition intervint même pour imposer son veto, interdisant l'accès à certains mondes, sans donner nulle explication.
D'échec en échec, le désintérêt des guildes d'explorateurs se fit assez fort pour qu'elles se retirent de la partie, laissant Atrid à nouveau seul.
Si le Cartel de Nebulae était toujours une forte puissance économique, bien que désormais fort concurrencée par d'autres guildes émergentes, lers ambitions politiques d'Atrid durent s'arrêter à la gouvernance de Vorla.
On raconte que c'est à cette époque qu'il sombra dans la mélancolie et se laissa aller à l'opulence et le luxe d'apparat.

Les années d'errance et le premier scandale:

Harko Atrid gouverna discrètement Vorla sans faire d'histoires jusque dans les années 960M41. Le cartel poursuit ses actions industrielles en faisant face à la concurrence, et l'exploration de la portion basse de Nebulae est abandonnée.
En 972M41, une nouvelle tentative d'invasion xenos secoue le sous secteur, mais cette fois, le Baron Minier ne s'impose plus en figure héroïque, devenu un être distant et froid. Son aide sera envoyée sous la forme d'une nouvelle fondation de régiments Vorliens qui contribueront à la victoire, mais lui même demeure aux commandes de Vorla et du Cartel, profitant des intérêts liés à la guerre, bien qu'économiquement rapidement dépassé par les capacités dantesques des forges du Grand Melta d'Ulroo.
De 950M41 à 970M41, les gangs et organisations criminelles refont timidement surface mais restent éparses, et Vorla est épargnée par les quelques guerres de gang qui éclatent.
En 981M41 éclate la crise du gaz. Partout dans Mythos, la Main Noire pert un important capital sur la production de gaz énergétique etles guildes redoublent de véhémence pour protéger leurs intérêts. Des conflits, parfois violents, éclatent un peu partout.
Mais à la grande surprise de nombreux industriels, le Cartel se détacha rapidement de la crise avec une production effarante de gaz silizaadite. Des industriels de Nebulae s'inclineront rapidement devant le Cartel, et très vite le soupçon domine devant la rapidité de mise ne oeuvre industrielle des industries Atrid.
Dans la moitié de l'année, un rapport doublé d'un témoignage accablant de l'un des anciens concurrents d'Atrid tombe. Il accuse le Baron Minier d'avoir employé des moyens purement criminels pour s'emparer du marché et de se démarquer de ses concurrents, ou de les faire plonger.
Les mouvements de protestation se lèvent, et Atrid répond alors par la violence contre certains de ses plus virulents détracteurs.
Il faudra qu'intervienne le Gouverneur Sectoriel Galvinius pour que la crise soit stoppée, lorsqu'il réclama des comptes à Atrid.
Celui ci refusa avec force et se barricada sur Vorla. Galvinius fut contraint alors d'employer la force, et Vorla ainsi que d'autres mondes clés du Cartel furent placés sous blocus.
Sept mois après, Atrid rendit les armes et passa en jugement.
Il apparut que de nombreuses organisations criminelles avaient été dominées par des réseaux appartenant aux industries du Cartel, et Atrid fut accusé de s'être accaparé des moyens criminels pour s'assurer une bonne santé industrielle. Au delà de simples falsifications de documents et de transactions, ce furent carrément des gangs qui furent pointés du doigt comme étant directement reliés à Atrid lui même. L'affaire fut étouffée en 983M41 par la Main Noire et après décision de Galvinius, mais Atrid n'oubliera jamais l'affront. Atrid parvint à assurer son pouvoir en tant que Gouverneur, contrairement à feu Hoktav Kaolo, prédécesseur de Falacius, et tombé pour les mêmes raisons.

Treizième Croisade Noire et retour sur la scène politique:

En 999M41, les armées du Chaos percent au travers de Mythos. Atrid mobilise le gros de ses forces privées ainsi que de nouvelles fondations de Garde Impériale sur Vorla, et parvient à renouer d'anciennes alliances de par Nebulae. Il participe à l'effort de guerre aux côtés des forces menées par le Gouverneur galvinius, mais n'aura de cesse de critiquer son manque de zèle, responsable selon lui de milliards de victimes qui auraient pu être sauvées et de l'effondrement de l'industrie de la portion est de Mythos.
Se trouvant de nouveaux alliés dans les forces impériales de Mythos, il pousse la guerre de l'avant et, bien que n'ayant jamais pris part personnellement aux combats, permet d'assurer un grand nombre de victoires.
Parallèlement, il tente à nouveau de s'emparer d'Uultaran, sans succès.
Le point d'orgue de l'aide d'Atrid eut lieu durant la libération d'Alekasia dans le sous secteur Obscurae, où Galvinius, qui commandait en personne son régiment d'origine, manqua d'être tué lors d'une désastreuse défaite, si les forces du Baron-Minier Atrid n'étaient pas venues en renfort.
Cette victoire assura de puissants alliés à Atrid et lui permit de regagner son honneur et sa pleine puissance marchande et politique. Des ennemis d'hier devinrent des alliés, et le Cartel prit une dimension vaguement politique après le conflit, lorsque Atrid accusa Galvinius de laxisme et de défaitisme.
Contraint au silence et menacé d'excommunication politique, il se rangea de façon surprenante, satisfait d'avoir planté les graines du doute.
Il reprit en apparence la simple fonction de magnat de l'industrie et de Gouverneur de Vorla, mais beaucoup le soupçonnent désormais de contribuer au désordre visant Galvinius, sans l'espoir de le destituer et de prendre sa place. Nombre de ses alliés estiment qu'il est en droit et en capacité de prendre la succession de Galvinius.
Celui qui était hier rêveur de dominer politiquement Nebulae est en passe aujourd'hui de dominer Mythos tout entier...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
 
Baron Minier Harko Atrid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos de Cyrille BARON
» BARON ZEMO II
» "Quand on aime on pardonne", "Le baron mystér
» Sacha Baron Cohen dans la peau de Freddie Mercury
» [Bernard Minier] Glacé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LOGIS STRATEGOS :: Missionarius Galaxia :: Personnages clés-
Sauter vers: