AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Geographica Librariae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Geographica Librariae   Sam 9 Mar - 18:13

J'ouvre ce sujet en rapport avec les petites questions de localisation sur le topic de Nostromo.
Histoire qu'on en apprenne un peu plus sur nous (c'est vrai quoi), d'où êtes vous?
Moi je suis de Calais, dans le Pas De Calais (sans rire!) mais originaire, ben d'un peu partout dans le département aprés d'incessants déménagements.
Cependant je suis trés attaché à la ville où j'ai grandi dans l'ensemble d'Hesdin, ancienne ville principale des Comtes d'Artois que Charles Quint à rasé une fois aprés que les Hesdinois lui ai tenu tête.
Puis ma ville d'adoption, Boulogne Sur Mer, où j'ai fais mes études et les 400 coups.
Voilà quelques photos que j'ai faite d'min coin!

La basilique de Boulogne
Spoiler:
 
La plage en face de chez moi
Spoiler:
 
Notre Dame d'Hesdin
Spoiler:
 
Le gris-nez
Spoiler:
 
Le Blanc Nez
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Corax
Citoyen
avatar

Messages : 98

MessageSujet: Re: Geographica Librariae   Sam 9 Mar - 20:08

Je suis de la région Lorraine plus exactement des Vosges (88), ma ville natale est Neufchâteau une des Sous-Préfectures.

BLASON DE LA VILLE
Spoiler:
 

Citation :
Géographie

Neufchâteau, petite ville dominant la plaine des Vosges, est située au confluent de la Meuse et du Mouzon, au carrefour des voies du sud-ouest lorrain. Ouverte sur la Champagne, elle bénéficie des axes de communication suivants :
autoroute A31, sorties (du sud au nord) de Robécourt, Bulgnéville, Châtenois et Colombey-les-Belles ;
route nationale 74 (Chaumont-Sarreguemines), devenue sur une partie du parcours la route départementale 674 (D 674) ;
ligne et gare SNCF : ligne Metz-Nancy-Dijon-Lyon- et le sud de la France ;
arrêt éphémère du TGV Méditerranée Metz-Nice (depuis septembre 2006, arrêté en septembre 2007). Depuis le 13 décembre 2009, un aller-retour Metz - Montpellier est effectué en TGV.

Histoire

Sur la seule base d'une analogie phonétique, divers historiens (Dom Calmet, Durival, d'Anville, Digot, Jollois Charton Migneret, l'abbé Phulpin, M. Joanne et l'auteur du Guide pittoresque du voyageur en France, chacun d'entre eux se contentant de se référer à ses prédécesseurs) ont cru voir à tort en Neufchâteau (nouveau château) l'antique station romaine de Noviomagus (nouveau marché) sur la Table de Peutinger, alors que celle-ci, selon d'autres auteurs (Dom Martin, Samson, l'abbé Mathieu, Walckenaer, Pistollet de St-Fergeux, Dugas de Beaulieu1) était en réalité située entre Nijon (Haute-Marne) et Pompierre (Vosges)2. La distance indiquée entre Noviomagus et Toul sur la Table de Peutinger exclut totalement que ce soit la ville de Neufchâteau. En effet, la Table indique VII + XV = XXII « grandes lieues gauloises » d’environ 2450 mètres entre Noviomagus et Toul, soit environ 54 km, et il n'y a que 43 km entre Neufchâteau et Toul (selon ViaMichelin). La distance de 54 km aboutit entre Pompierre (Vosges) et Sartes (Vosges), tandis que le nom de Noviomagus se rapproche de celui de Nijon (Haute-Marne).

On trouve la dénomination Novum Castrum en 1094, lorsque Thierry, fils du duc Gérard 1er, y fit construire un château au xie siècle.

Hugues Metellus, qui vivait au xiie siècle décrit la ville, dans son poème Garin le Lohérain, comme « grande et bien peuplée, ayant un chastel principal, des biens en abondance » et tout ce qu’on pouvait désirer pour faire bonne chère, même musiciens, jongleurs, et baladins. Première ville libre du duché, en 1231, le duc Mathieu II octroya aux habitants de Neufchâteau une charte leur permettant de choisir treize personnes pour exercer les fonctions de juré, et d’élire un maire. La ville était régulièrement choisie pour accueillir les assemblées chargées de régler les différends entre le duché de Lorraine et le Royaume de France. C’est aussi à Neufchâteau que la duchesse de Lorraine, Christine de Danemark, réunit les États Généraux du Duché en 1545. En 1436, lors de la détention du duc René Ier, la ville de Neufchâteau fut donnée en otage pour gage de sa rançon, et fut occupée par une garnison bourguignonne. La ville fut de nouveau occupée par les Bourguignons en 1476. Quelques années plus tôt, en 1466, la ville d’Épinal, occupée par les troupes française depuis 1444, fut rendue au Seigneur de Neufchâteau et donc au duc de Lorraine. Quant au spirituel, la cité était le chef-lieu d’un doyenné qui comprenait 20 curés, sept annexes, deux abbayes, deux prieurés, 24 chapelles, cinq maisons religieuses (dont une de l’Ordre de Malte), deux hôpitaux et sept ermitages. La ville possédait alors trois faubourgs, celui de France, celui de Saint-Pierre et celui de Sainte-Marguerite.

Ses fortifications furent détruites par Richelieu. Devenue française en même temps que le reste du duché à la mort du dernier duc Stanislas, en 1766, Neufchâteau devint peu après chef-lieu d’arrondissement des Vosges au moment de la Révolution et de la départementalisation.

Elle fut débaptisée sous la Révolution et porta le nom de Mouzon-Meuse à cette période. La ville fut plusieurs fois occupée par des troupes étrangères ; guerres napoléoniennes, guerre franco-prussienne de 1870, Seconde Guerre mondiale.
Neufchâteau a accueilli jusqu’à la première moitié du xxe siècle, la Garde républicaine équestre, et le grand manège où étaient dressés les chevaux de l’armée (actuel parking des Grandes Écuries).
Le 19 juin 1940, une centaine de prisonniers de guerre français, en majorité des Tirailleurs sénégalais du 12°R.T.S., sont assassinés par des troupes allemandes dans une grange de la région de Neufchâteau3.
Plus récemment, la cité néocastrienne a fait la une de la presse régionale en devenant la première commune française à dénoncer son contrat avec une grande compagnie internationale de traitement de l’eau, et a repris à son compte, sous forme de régie municipale, la gestion de l’eau.
Neufchâteau a fusionné avec les communes de Noncourt et de Rouceux en 1965.

L'Eglise Saint Nicolas
Spoiler:
 

Source: Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: Geographica Librariae   Sam 9 Mar - 20:58

Bon pour moi çà va être un peu plus varié :

- Je suis né à Calais : donc Tank' je connais tous les lieux montré Very Happy
Mais je n'y ai jamais vécu.

- J'ai grandi dans une commune collée à Dieppe en Seine Maritime (76), ville du Débarquement Canadien en Aout 1942, une des capitales mondiale actuelle du Cerf-volant et ville de marins (c'est des Dieppois qui ont reconnu et nommé le fleuve Saint Laurent)

Spoiler:
 

- Ensuite j'ai habité à Valence dans la Drôme (26) ville surtout connue pour les bouchons sur l'autoroute l'été Laughing

Spoiler:
 


- Après un passage de 8 mois à Saint Jean de Védas, commune proche de Montpellier, j'habite à Petit Couronne en Seine Maritime, ville connu pour avoir été la ville de Pierre Corneille.
Ville presque collée à Rouen que je ne détaillerais pas parce que quand même assez connue Very Happy c'est quand même là que Jeanne d'Arc a été brûlé bibsou

Pour le moment j'y suis bien donc je ne bougerais pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Geographica Librariae   

Revenir en haut Aller en bas
 
Geographica Librariae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leporicypraea mappa (Linnaeus, 1758)
» Leporicypraea mappa (Linnaeus, 1758) - du Vanuatu
» Notadusta hungerfordi hungerfordi (Sowerby III, 1888)
» Leporicypraea geographica rewa - (Steadman & Cotton, 1943)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Astroport-
Sauter vers: