AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Magnus (1er texte de ma grande histoire sur les Primarques )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corax
Citoyen
avatar

Messages : 98

MessageSujet: Magnus (1er texte de ma grande histoire sur les Primarques )    Mar 1 Jan - 18:26

MAGNUS




Pendant que les Tyranides commençaient leurs attaques sur les premières Planètes du Segmentum Tempestus qui les ralentiraient quelque peu, Rains partit dans le passé de l’Imperium pour modifier un peu les choses en son sein. Il alla donc sur Prospero: la Planète de Magnus le Rouge et des Thousand Sons, pour le faire changer d’avis sur le fait de rejoindre Horus et son Hérésie. Dès qu’il arriva sur ce Monde, il sentit de suite qu’il était rempli de grandes quantités de magie, de sorcellerie, de puissances de l’haut delà. Ce qui semblerait hérétique pour tout Inquisiteurs Impériaux radicaux les plus proches des idées de l’Empereur mais pas aux yeux de Rains bien qu’il ressentit une pointe chaotique au centre de cette Planète.

Il se méfia donc dès qu’il marcha dans les rues de la capitale de ce Monde soit en restant dans l’ombre, soit en devenant invisible, en surveillant tous les Humains et Surhumains qui cheminaient. Il devait trouver au plus vite Magnus pour l’empêcher de faire l’impensable vis-à-vis de l’Empereur et devenir un traître ainsi que sa Légion, car l’Hérésie était déjà en route quand il s’était introduit sur Prospero. Cela ne sera pas simple à faire vu tous les Psyker qu’il y avait ici bien qu’il pouvait les maîtriser assez facilement. La moindre erreur de jugement pouvait être fatale même si il ne craignait pas grand-chose sinon de perdre un temps précieux à moins de l’arrêter pour réussir sa mission. Il s’approcha au plus vite de la Pyramide Photep qui faisait office de Forteresse-Monastère pour Magnus et la plupart des Thousand Sons; Prospero était devenu le Monde de recrutement privilégié pour les nouveaux Thousand Sons à cause de son nombre de Psyker étonnamment grand pour une telle Planète par à rapport à beaucoup d’autres dans l’Imperium.

Les habitants de Prospero avaient choisi ce Monde en raison de son éloignement de Terra et tout fait pour rompre le contact avec l’Humanité. Située au milieu de la principale chaîne de montagnes se trouvait la Cité de Lumière Tizca, leur unique Citadelle d’une extraordinaire beauté, dont les tours argentées, les obélisques et les majestueuses pyramides rayonnaient sur les désolations de Prospero. Les besoins en énergie et en produits comestibles des habitants trouvaient leur réponse dans des réseaux de cultures hydroponiques et des collecteurs techno-psychiques. Sur son paradis éloigné, caché des autres hommes, cette communauté se dédiait totalement à la recherche de la connaissance et la maîtrise de ce potentiel psychique naissant qui faisait sa singularité. Rains sentait que Magnus n’était pas très éloigné de lui, il était si puissant qu’il le reconnut de suite, plus sa taille immense pour un Space Marine, et un Primarque, c’était lui le plus grand de tous surpassant ses Frères même Horus et surtout c’était un grand érudit sur tout ce qui touchait à la magie de A à Z, il en avait même écris un immense livre où il retraçait toutes ses découvertes même les plus insensées, les plus difficiles à transmettre à ses Fils, seuls les Maîtres Sorciers tels qu’ Ahriman son Grand Archiviste pouvaient contrôler les mystères arcanique recélés dans cet ouvrage appelé Livre de Magnus et personne d’autres.

Rains se doutait sûrement que Magnus puisse aussi lire dans les pensées de n’importe quels Psyker même les plus puissants et les mieux protégés contre les attaques psychiques mais heureusement par contre lui, on ne pouvait sonder son cerveau sans en mourir ou au moins en perdre la mémoire, il restait quand même sur ses gardes, il ne savait pas encore ce qu’avait trouvé le Primarque et retranscrit dans son livre de sorcier, il pouvait avoir trouvé la solution pour atteindre n’importe qui même l’Empereur, il savait qu’il avait réussi à parler à son Père à travers le Warp pour le prévenir de la future trahison d’Horus et de certains de ses Frères donc il serait sûrement capable de titiller l’esprit de Rains mais il en aurait tout de suite l’appréhension qu’on épiait son esprit, son âme et se mettrait aussitôt en autoprotection dès cette introduction dans sa tête. Il éviterait pour cela de devenir fou et incontrôlable car il ne savait encore quels pouvoirs avait Magnus avec tout ce qu’il avait découvert, il pouvait être beaucoup plus fort que prévus et dés plus têtu vis-à-vis de ce que lui avait dit et sermonné l’Empereur et resté sur ses positions qui se rapprocheraient de plus en plus de celles du Chaos. Surtout ne pas le prendre à la légère, c’était du sérieux et pas de la rigolade, c’est ce qu’il fera sans aucun problème. Il s’introduisit aussi discrètement que possible dans cette magnifique cathédrale, il repéra tout plein de Psyker ultra puissants dont Magnus lui-même dans une immense caverne, au plus profond de la pyramide, il y vit que des Space Marines à genoux comme en prière mais c’était de la concentration, ils entouraient leur maître en envoyant de légères ondes vers lui pour qu’il puisse agrandir ses pouvoirs celui-ci était couché sans son amure, il avait juste un pagne sur lui et était enduit de plusieurs huiles, qu’allait-il donc faire de toute cette puissance, allait il tenter de communiquer à travers le Warp avec l’Empereur ? Ou voir dans l’avenir ce qui se passerait ? Pour l’instant Rains resta spectateur tout en restant vigilant, on ne savait jamais avec ce grand nombre de Psyker présent dans ce souterrain.

Seul Ahriman le Grand Archiviste de la Légion lisait un grand manuscrit, cela ne pouvait être le célèbre Livre de Magnus. Il réfléchit donc à la façon dont il allait faire pour convaincre Magnus de ne pas rejoindre Horus et son Hérésie. Il devait d’abord paralyser momentanément tous les sorciers de Magnus présents dans cette caverne et contrôler au mieux Magnus pour pouvoir le convaincre de sa bonne foi et du bien-fondé de sa venue ici et de ce qu’il ne devait pas faire, ce qui ne sera pas facile à dire. Il commença donc son travail de sape en contrôlant tous ces sorciers sans que Magnus ne s’en rende compte, il leurs parla dans leurs têtes et tour à tour ils abaissèrent leurs puissances et s’endormirent l’un après l’autre alors que Magnus restait concentré au centre, il ne comprit pas immédiatement ce qu’il se passait, Rains choisit ce moment-là pour tous les faire disparaître dans un endroit où Magnus ne pourrait les repérer, Magnus se retrouva tout seul au milieu de son immense pyramide, aucunement sur ses gardes car il était déjà en train de voyager dans le Warp ou le Grand Océan comme l'appelait les Thousand Sons, Il partit donc lui aussi dans ce lieu infâme afin de ramener doucement Magnus vers Prospero afin de ne pas causer de dégâts neuronales dans le cerveau du Primarque. Il le rattrapa alors qu'il était sur le point de rejoindre Horus sur Davin. Il endormit sa conscience, ce qui favorisa l’immobilisation de Rains pour que le Primarque ne puisse plus utiliser ses pouvoirs, il sentit de suite qu'il revenait vers son corps physique, que ses pouvoirs n’étaient plus, il cria intérieurement, ouvrit les yeux, et se releva en se demandant ce qu’il se passait. Il y vit un homme aussi puissant que lui dans l'art de la magie et même plus encore.

- Qu'avez-vous fais, j'étais sur le point de parler à mon Frère Horus pour l'empêcher de faire une aberration contre l'Empereur.
- Je le sais que trop bien de ce que vous vouliez faire, mais je ne pouvais vous laisser faire car vous n'auriez pu lui parler, le Chaos entoure déjà Horus qui est sur le point de se faire mortellement blessé par une arme chaotique.
- Comment cela, je ne peux rien faire pour sauver mon Frère mais je pourrais au moins avertir l'Empereur
- Non, il est déjà au courant et a déjà vu le futur comme vous-même mais largement avant vous.
- Mais pourquoi laisse-t-il faire l'avenir ? Nous pouvons le changer.
- Je ne sais pas encore ce qu'a dans la tête votre Père, quelles sont ses motivations pour laisser partir son Fils préféré vers le Chaos mais j'empêcherais moi-même cela, je l'ai promis à l'Empereur du futur.
- Qui êtes-vous donc pour me dire de telles choses ?
- Peu importe qui je suis, il y a d’autres choses plus importantes que mon identité.
- Et quoi donc ? Je ne vous comprends pas.
- je vais vous expliquer.
- il faudrait mieux pour vous sinon vous aurez à faire à tous mes pouvoirs et à ma force brute.
- je ne risque rien, vos pouvoirs sont bloqués pour un bon moment.
- Vous êtes sûr.
- Essayez toujours.
Magnus mit sa main en avant et se concentra légèrement mais rien ne se passa.
- Je vous l’avais bien dit, vous ne pouvez rien faire.
- Alors que me voulez-vous pour avoir retiré mes hommes et mes pouvoirs ?
- Vous dire que vous êtes sur le point de partir vers le Chaos.
- Qu’est que vous me racontez comme inepties ?
- Ce ne sont pas des inepties, c’est la vérité, sans le savoir à cause de ce que va vous dire votre Empereur.
- Et que va me dire l’Empereur ?
- Que vous n’avez pas à utiliser vos pouvoirs interdits même pour le prévenir de ce qui va se passer dans le futur.
- Que me chantez-vous, je n’ai pas l’attention de faire ce geste inconsidéré.
- Vous mentez et je le sais de source sûre, vous savez déjà qu’Horus va tous vous trahir avec certains de vos Frères
- C’est vrai, vous avez raison, je sais que mon propre Frère va faire défection pour rejoindre le Chaos et je voulais l’avertir de cela à mon Père
- Mais de mauvaises façons, au lieu d’envoyer un vaisseau, vous alliez décider d’envoyer un message à travers le Warp, ce qui est considéré comme hérétique par votre Père.
- Oui, je voulais faire cela, le vaisseau n’aurez pas été assez vite pour donner cette mauvaise nouvelle, alors il n’y avait que cette ultime solution qui m’aurez sûrement déshonorée auprès de l’Empereur mais aurais certainement sauvez l’Imperium du Chaos.
- Au contraire, l’Empereur vous aurait certes désabusé mais il aurait faire pire, vous envoyer les Space Wolves de Leman Russ pour vous punir d’avoir désobéis à ses ordres.
- Je l'ai vu dans le futur qu'il serait sur le point d'envoyer ses loups enragés sur ma Planète et la réduire en cendre mais je ne pensais pas que le fait de lui parler par-delà le Grand Océan produirait une telle réaction de sa part
- Oui jusqu’à ce point, sa réaction serait terrible et ses répercutions seraient funeste pour les Thousand Sons, et vous déciderez bien aidé par Tzeentch, Dieu Chaotique de la sorcellerie et Grand Architecte du Changement de disparaître à la vue des Space Wolves et de l’Imperium pour rejoindre une Planète en plein cœur de l’Œil de la Terreur. C’est pour cela que je suis là pour empêcher de faire ce malheureux geste.
- Je comprends que ce que vous avez fait pour moi, et pour ma Légion mais je n'ai pas d'autre choix.
- Ce n’est pas pour vous que j’ai empêché cet acte inconsidéré mais pour le bien de l’Imperium, de la Galaxie. Si, vous avez le choix de parler d'une autre façon que par le Warp à l'Empereur
- D’accord, je vois où vous voulez en venir.
- Alors envoyez quand même votre plus rapide vaisseau vers Terra, je l’aiderais à aller plus vite que n’importe quel autre.
- Comment pouvez-vous faire cela, c’est impossible même pour un grand sorcier comme moi.
- Ce serait trop long à vous expliquer, contentez-vous de faire partir cet engin spatial, je ne puis vous expliquer comment je ferais, le temps joue considérablement contre nous, certains de vos Frères Primarques sont sur le point de rejoindre cet infâme Horus, nous devons agir vite, très vite sinon cette menace deviendra une vraie guerre et saignera à blanc l’Imperium et toute la Galaxie pour laisser place aux belliqueuses civilisations qui n’attendent que cela pour détruire ce qu’a construit votre Père.
- D’accord, je l’envoie de suite vers Terra avec son importante mission.
- Faites en sorte que ce vaisseau soit le mieux protégé possible face au Chaos surtout dans le Warp, on ne sait pas toujours ce qui s’y passerait.
- Vous avez raison, je vais faire en sorte que ce vaisseau soit le mieux protégé que n’importe laquelle de mes reliques, la sorcellerie du Chaos n’aura aucune prise sur celui-ci et sur l’équipage, mais il me faut quelques jours pour entreprendre cela ainsi que mes sorciers et mes pouvoirs.
- Vos pouvoirs vous sont déjà rendus et vos hommes vous attendent déjà au port stellaire de Prospero.
- Je vois que vous avez tout prévu.
- Oui, il me suffisait juste de vous convaincre du bien-fondé de ma venue ici. Vous pouvez dès lors préparer cette difficile mission.
- Vous êtes trop bon avec mes hommes et moi
- Ce n’est rien, j’ai su que vous étiez un homme d’une extrême intelligence qui comprendrait ce qui est bien ou mal à faire. Vous avez fait le bon choix pour l’Imperium, pour la Galaxie et pour l’Empereur.
- Oui, je suis voué corps et âme à l’Empereur, à tout ce qu’il entreprend pour le bien de l’Imperium.
- je dois malheureusement vous laisser mais plus tard je ferais de nouveau appel à vous pour deux autres missions, mais je ne peux vous en dire d’avantage pour l’instant, réussissez cette difficile mission et je reviendrais vous parler des autres.
- J’irais moi-même et mes plus hauts sorciers dans ce vaisseau, ce sera ma propre Barge de Bataille le Photep qui ira jusqu’à Terra, il n’y a pas plus rapide comme vaisseau.
- très bien, je vous fais confiance, surtout n’en abusez pas, cela vous occasionnerez de gros soucis: comme la perte définitive de vos pouvoirs et de votre Légion entière.
- Vous pouvez avoir toute confiance en moi pour ne pas vous trahir, ni vous ni l’Empereur.
- Je l’espère, sur ce, je pars aider vos Frères à ne pas rejoindre le Chaos. À bientôt. Bon voyage.

Et Rains disparut sur ces derniers mots, Magnus ne put le remercier suffisamment pour ce qu’il avait fait. Il partit aussitôt pour sa Barge de Bataille afin de mettre au point une immense protection anti-sorcellerie chaotique pour son vaisseau amiral et surtout pour ses Thousand Sons moins bien armés que lui face au Chaos. Ce Rains était vraiment énigmatique en tout, pourquoi l’aidait-il lui et sa Légion ainsi que l’Empereur lui-même, alors qu’il pourrait prendre les pleins pouvoirs sur l’Imperium et sur une bonne partie de la Galaxie ? Il ne pouvait y répondre pour le moment, il avait autre chose à faire en ce moment de plus important que de répondre à toutes ces questions, il en valait la survie de l’Imperium et sûrement de son Père car si Horus devient le Maître de Guerre du Chaos, cela signifierait la guerre totale dans tout l’Imperium et assurément la fin de tout, il devait absolument réussir dans sa mission, qui sait il pourrait aider son Père à empêcher certains de ses Frère de trahir sa juste cause pour une autre plus belliqueuse encore.

Il y regarderait dans son immense livre pour bénir sa Barge de Barge et tout son équipage contre les Puissances de la Ruine, il emmènerait avec lui son conseil des sorciers au complet ainsi que sa 1ère Compagnie toute entière au cas où l’on ralentirait son voyage vers Terra à travers le Warp. Il prépara donc ce voyage avec une très grande minutie pour ne pas rencontrer de mauvaises surprises, il serait vigilant ainsi que tous ces hommes, la moindre apparition du Chaos serait châtiée comme il se devait par sa disparition pure et simple de l’Univers et ne reviendrait si possible avant des siècles. Il mena donc plusieurs entraînements extrêmes à toute sa 1ère Compagnie pour qu’elle soit prête à réagir dès que le Chaos viendrait ralentir voir même stopper net sa Barge de Bataille en route vers Terra. La préparation de ce voyage dura trois jours, toute la Légion fut mise à contribution pour qu’il se passe le meilleur possible, rien ne devait être laissé au hasard sinon ils courraient tous à la perte totale de la Barge de Bataille, de tout l’équipage et de la 1ère Compagnie et la mission aurait de ce fait immanquablement échouée, ce que ne voulait pas Magnus, il n’avait pas du tout le droit à l’échec sinon l’Imperium serait anéanti avec tous les rêves d’unification de l’Empereur.

Les préparatifs touchaient à leurs fins, ils étaient quasiment tous prêts pour ce périlleux voyage à travers l’espace et surtout le Warp, ils auraient probablement affaire à de monstrueuses créatures venant de nulle part et sans aucune animosité, ils ne seraient pas à leur merci mais se battraient avec toute leur foi en l’Empereur, ils sont le poing armé de l’Imperium et de leurs Père à tous, et les puissants Fils de Magnus, de loyaux serviteurs de l’Empereur, plus encore que tout autres, ils étaient les Space Marines et n’avaient peur de personne et surtout pas du Chaos et de ses parias. Rien, ni personne ne pouvaient les faire reculer et ralentir dans leur mission de la plus haute importance, pas même les anti-Imperium, ils seraient tout bonnement anéantis et envoyés au-delà du Warp lui-même, pour ne plus jamais revenir dans la Galaxie et hanter les habitants de cet Univers en proie à de multiples guerres qui l’embrasaient de toute part et de l’intérieur depuis déjà fort longtemps. Ils ne pouvaient tolérer la moindre faiblesse de leur part, cela leurs était interdit, ils devaient avancer toujours, envers et contre tout, avec la fois, la bravoure, la haine du Chaos, mais aussi avec les pertes irrécupérables de Frères tombés au combat et qu’on ne reverrait plus jamais, à part leurs armures sur d’autres jeunes Frères de Batailles qui combattraient encore plus fort pour mériter de porter ces illustres protections.
Quand tout fut correctement fini, Magnus rassembla tous les Thousand Sons et leurs serviteurs afin de parler de cette mission:

- Chers Fils de l’Empereur, après les révélations que j’ai eu dans le Grand Océan, une mission de la plus grande importance doit avoir lieu, malheureusement je ne pourrais pas partir avec toute la Légion, certaines Compagnies devront restées ici pour continuer à apprendre et avoir tout le savoir pour aller plus loin dans nos recherches. Je partirais donc qu'avec la 1ère Compagnie, le Capitaine Phosis T'har prendra les rênes de la Légion pendant mon absence, cette mission a pour but de renseigner au plus tôt l’Empereur sur le comportement hérétique de certains de nos Frères Astartes.
Un son de mécontentement se fit entendre de la part des Thousand Sons.
- C’est pour cela que doit être moi et moi seul qui lui transmettrait ce message et cela au péril de ma vie car nous traverserons le Grand Océan pour aller encore plus vite, ce qui veut dire que le Chaos essayera par tous les moyens de nous ralentir, la 1ère Compagnie aura la lourde charge de défendre et protéger coûte que coûte le Photep contre ces ennemis sournois avec moi à sa tête.
Les Terminators frappèrent leurs torses de l’Aquila pour dire qu’ils étaient fiers d’avoir leur Primarque en commandant. Celui-ci marqua une pause avant de reprendre la parole, ses hommes l’écoutèrent religieusement, aucun de ceux qui resterait sur Prospero ne se plaignirent du fait qu’ils ne partiraient pas avec Magnus voir l’Empereur, ils avaient d’autres choses à faire pour l’Imperium, ils étaient convaincus qu’ils ouvraient pour le bien de tous les Humains.
- Pour ceux qui restent ici, soyez fier de ce que vous faites, c’est pour le bien de tous que vous œuvrez dans nos pyramides, pour le bonheur de tout l’Imperium, ne soyez pas tristes, un jour cela sera votre tour de combattre les ennemis de l’Empereur et je serais cette fois encore à votre tête pour les chasser de la Galaxie.
Tous les Marines et vassaux de Magnus poussèrent des hourra en l’honneur de leur Primarque. Il était vraiment très fier d’avoir des soldats comme cela, il pourrait les pousser au-delà de l’Œil de la Terreur pour annihiler les Chaos, ils le suivraient sans broncher.
- que la 1ère Compagnie se prépare à embarquer. Que le reste de la Légion reprenne le chemin de Tisca et de ses abords pour une toute autre mission. Ahriman et Phosis T'har rejoignez moi au poste de commandement du Photep avant le décollage.
- A vos ordres, oh grand Primarques firent en chœur les deux Marines.

Ils prirent tous congé du Primarque et tout le monde s'affaira à mettre les réserves, les armes, les véhicules de la 1ère Compagnie dans la Barge de Bataille de Magnus, tous les Terminators embarquèrent au plus vite dans l'immense vaisseau, les huit autres Compagnies restèrent en ordre en attendant le départ de Magnus, personne ne se rebella contre le fait qu'ils n'iraient pas avec le Grand Maître revoir l'Empereur en personne. Tout se fit dans un calme olympien, la Barge fut prête à partir en trois jours vers l'Immaterium, Rains regarda donc Magnus partir vers un destin meilleur que celui qui aurait pu être le sien, il ne finirait pas Prince Démon et sa Planète ne serait jamais détruite par une horde de ces sauvages Space Wolves Commandée par Leman Russ son propre Frère. Il était heureux que sa mission commença même si elle était à haut risque de Magnus à travers le Warp pour rejoindre et alerter son Père car ce trajet n'était pas sans danger, il empêcherait le Chaos de repérer cet immense vaisseau en partance vers Terra et vers la survie de cet immense empire qu'était l'Imperium.

L'immense vaisseau prit enfin son envol tout doucement au-dessus de Prospero dans le vrombissement de ses lourds réacteurs et sous le regard des Thousands Sons sous les ordres de Phosis T'har restés sur la terre ferme et entonnant des litanies pour que l'Empereur protégea son Fils et sa 1ère Compagnie, toute leur fois était dirigée vers la Barge de Bataille du Primarque lourdement armée et chargée qui venait de disparaître de leurs vues, ils restèrent un moment immobile face au ciel noir avant que le Chef de grand détachement ne leurs dise de retourner à leurs occupation, une autre croisade était en marche pour le bien de l'Humanité. Après un départ prudent, le Photep fit une fulgurante accélération qui l'envoya directement à travers le Warp pour aller le plus vite possible vers Terra. Magnus réunit son Etat-Major avec Ahriman à sa tête pour exposer son plan pour la traversée périlleuse auxquelles ils auront droit. Il ne mâcha pas ses mots en leurs disant que beaucoup de Frères de Bataille seraient sacrifiés pour que la Barge arrive à bon port afin d'avertir l'Empereur de ce qui se tramait derrière lui. Rains continua à suivre les Thousand Sons dans leur dangereux périple dans l'Ether. Il les aiderait à traverser cette partie de l'espace sans le moindre mal. Il avait entendu clairement ce qu'avait leur Primarque mais ne laissera aucun Space Marines se sacrifier contre les créatures du Warp.

Ils seront doublement voir triplement protégés par des boucliers invisibles contre les entités du Chaos. Rains restait au contact du vaisseau mais celui-ci à peine partis dans le Warp fut retenu par des forces invisibles, Rains n'avait d'autre choix de faire forcer le passage au Photep mais ces protections contre le Warp risqueraient de prendre un coup car cette accélération serait dés plus fulgurante. Il ne pourra protéger et faire accélérer le vaisseau en même temps. Sa décision était prise, il savait que les Thousand Sons sauraient combattre avec efficacité les monstruosités venues du Warp surtout avec les talents innés. Il fit donc accélérer de façon terrible le Photep au-delà de la vitesse recommandée quand on était dans le Warp. Magnus lui-même sentit son vaisseau accélérer ainsi que la disparition des protections. Il mit aussitôt sa 1ère Compagnie au courant.

- Mes Fils, notre combat contre les ennemis de l'Imperium commence ici, alors soyez prêts à les recevoir comme il se doit avec toute la puissance que vous avez, il en va de l'avenir de nous tous.
- Nous sommes tous prêt lança Ahriman.
- Bien Ahzec, toi aussi sois sur tes gardes car la puissance du Grand Océan va se verser dans tout le Photep et essayera de te submerger de mauvaises pensées, protèges toi et protèges tes Frères contre le pouvoir de celui-ci.
- Je le suis déjà et protégerais tous les Thousand Sons à bord du Photep, j'en fais le serment.
- Je ne doute pas de toi, nous arriverons jusqu'à Terra tous entier et personne pas même ces monstruosités vont nous en empêcher.
- Merci mon Maître
- Ne me remercie pas, allez que tout le monde soit à son poste de combat, on va très vite avoir à faire à toutes les déprédations du Chaos et du Grand Océan.
Tous les Astartes du vaisseau se concentrèrent en un seul élan, ils étaient tous synchronisés sur Magnus qui les mènerait une fois de plus vers la victoire, ils en étaient certains et avaient fois en lui comme à leurs facultés de pouvoir détruire tous ce qui viendrait de l'extérieur du Photep. Rains vit également que les Space Marines utiliser leur pouvoir pour la réception de leurs invités. Il ne doutait pas d'eux mais fit tout ce qui était en son pouvoir pour faire franchir la plus haute vitesse possible au vaisseau sans qu'il ne se détériore en forçant le passage dans le Warp et sans bousculer les esprits des Thousand Sons.
Pour ne pas trop user son énergie, il se téléporta dans le Photep auprès de Magnus.
- Vous revoilà parmi nous allié inconnu
- Oui mais appelez-moi Rains
- Très bien Rains, alors comme cela vous détruisez nos protections contre le Grand Océan
- Oui, je n'avais pas le choix, vous n'alliez pas assez vite, le temps court contre nous, je n'ai pas le pouvoir de l'arrêter, en tout cas pas encore.
- Je le conçois bien il faut parfois des années pour traverser le Grand Océan mais nous sommes plus qu'en danger sans protection
- Je suis au courant que votre Légion a déjà faillis partir pour le Chaos
- Mais je ne permettrais que cela arrive une deuxième fois.
- Et pourtant vous aviez pactisé avec le diable en la personne de Tzeentch un des quatre Dieux du Chaos et maintenant il va continuer son travail de sape pour tous vous voir à son service comme de vulgaires valets.
- Oui, je ne pouvais que faire cela pour sauver mes Fils de la folie chaotique, je n'avais d'autre solution que celle-là.
- Je n'autoriserais qu'aucun de vos Fils ne deviennent des suppôts du Chaos, c'est pour cela que je suis revenus auprès de vous, mes pouvoirs seront au service des Thousand Sons.
- Vous étés un grand homme, vous auriez été à votre aise dans ma Légion.
- Oui, et je connais sur le bout des doigts les ficelles de la magie que vous utilisez.
- Vous pourriez tout bonnement me remplacer à la tête de mes Space Marines.
- Je pourrais oui, mais cela n'est pas dans mes intentions, je suis ici pour sauver tous les Space Marines à commencer par vous et vos Frères de la dépravation du Chaos. Je ne suis pas ici pour commander des Astartes. J’ai bien assez d'hommes sous mes ordres.
- c'est assez humble de votre part que ne pas prendre la place de mon Père.
- Oui mais cela n'est pas ma Galaxie, je suis d'une autre dimension sûrement loin dans le passé du vôtre, je ne suis pas à être l'Empereur de cette Galaxie dont je ne fais pas partis et même dans ma dimension, j'évite d'être le plus placé. Je préfère rester dans l'ombre. Déjà que je change les trames de votre Univers. Cela devait se passer comme vous l'avez vu.
- Et pourquoi changer tout cela ici ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?
- A moi rien, mais pour l'Imperium tout, le Chaos ne sera plus rien, l'Œil de la Terreur disparaîtra sans avoir eu ce qu’il voulait, tout plein de serviteurs surhumains. Et pour vous pourrez comme il se doit le patrimoine de votre père même si celui-ci ne voyage plus avec vous de planètes en planètes, de système en système. C'est déjà cela qui vous fera quitter vous et certains de vos Frère la lumière de l'Empereur car il est loin de vous. La haine envers lui germera en vous neuf, et le Chaos s'en servira plus d'autres aspects de vous pour vous détourner de lui à jamais.
- Même si vous n'êtes pas d'ici, vous en connaissez des choses sur nous
- Je peux lire en vous comme un livre grand ouvert, rien ne m'échappe pour le moment.
- Des choses vous ont déjà échappées ?
- Non pas ici. C'est assez simple de prédire ce que va faire le Chaos. Et on peut dire que seul le temps pourrait m'échapper car je ne peux l'arrêter. Il faut que j'aille le plus vite possible pour stopper le Chaos dans la conquête des âmes des Primarques et de hauts personnages de l'Imperium.
- Et pour l'instant étés vous dans les temps pour contrecarrer le Chaos ?
- Oui pour le moment tout se passe comme prévu mais cela n'est que le début d'une longue quête. D'ailleurs les créatures du Warp ne vont pas tarder à attaquer votre vaisseau.
- Nous sommes tous prêt à les abattre et les renvoyer d'où elles viennent.
-J'en suis certain, moi aussi d'ailleurs.
Et il prit Excalibur dans ses deux mains, l'épée brillait d'un bleu si intense.
- Ils arrivent
- Bizarre que je ne les sentes pas arriver. Mes prémonitions me sont bloquées.
- Un coup de Tzeentch, il m'a l'air très malin pour cacher ses actes à tous les Psychés de l'Imperium.
- Même l'Empereur ?
- Oui en partis mais l'Empereur est si puissant qu'il peut lire certaines choses qui ne vont pas tarder à se passer.
- sait-il que nous arrivons vers lui ?
- Non, Tzeentch l'en empêche car il vous veut toujours comme serviteurs, comme jouets.
- Il ne nous aura jamais, je le jure sur ma fois en mon Père.
- Je n'en doute pas un seul instant

Alors qu'il se mettait en garde, des spectres traversèrent la coque du vaisseau sans aucune difficulté et se matérialisèrent devant les Thousand Sons. Certains n'en eurent le temps qu'ils retournèrent dans l'Immaterium. Alors que la vitesse du Photep s'accéléra pour stopper cette invasion, les Space Marines ne purent utiliser que leurs armes de corps à corps pour ne pas détériorer leur vaisseau même leurs pouvoir leurs étaient interdit car cela ferait venir encore plus de créatures attirées comme des aimants vers eux. Ils usèrent donc de leurs armes de force, de leurs prouesses martiales pour renvoyer ces monstruosités vers les abîmes de l'espace. Magnus et Rains montrèrent l'exemple et de quelle façon, ils virevoltèrent l'un autour de l'autre en symbiose complète comme s'ils savaient ce qu'allait l'un ou l'autre.

C'était un spectacle féérique que regarda avec grande admiration les Terminators proches des deux surhommes à s'en arrêter de combattre tellement ils étaient subjugués par le talent à l'état pur des deux individus. Ils les voyaient comme s'ils étaient au ralenti alors qu'ils allaient à une vitesse prodigieuse. Ahriman lui aussi s'arrêta de trancher les êtres en face de lui pour admirer son maître et cet inconnu éclipser les créatures de la surface du Photep. C’était si admirable de voir Magnus combattre ainsi, l'autre homme était comme son égal. Il avait très rarement vu son Primarque ainsi, mais il se remit de suite de ses émotion quand plusieurs adversaires vinrent à sa portée, il en résulta la disparition de ceux-ci. Au fur et à mesure de la bagarre, les spectres se faisaient plus rare, et les matérialisations aussi car le vaisseau semblait revenir dans la réalité. Tout le monde stoppa le combat à l'unisson.

- Nous sommes arrivés dans la périphérie de Terra
- Oui j'arrête de suite l'accélération du Photep, sinon ils vont croire qu'on les attaques.
- C'est mieux ainsi. Ahzec comment va la 1ère Compagnie ?
_ Bien mon seigneur, il n'y a que des blessés légers
- Soignez les vite, on ne sait jamais avec les puissances du Grand Océan, il pourrait contaminer même les plus fort d'entre nous et les retourner contre leurs propres frères.
- A vos ordres mon seigneur.
- Mettez-moi en relation avec la première plate-forme orbitale de Terra pour que personne ne nous tire dessus.
- Reçu mon seigneur, je m'y colle de suite
- Rains j'ai rarement vu quelqu'un combattre avec autant de magnificence à part mes propres Frère et mon Père bien sûr, d'où vous viennent tous ces pouvoirs ?
- Ce serait trop long à vous raconter, disons que j'ai eu un très grand maître en la personne de mon père qui m'a légué cette magnifique épée avant sa mort.
- Oui aussi belle que celle de Fulgrim il en serait jaloux et il aurait sans aucun doute voulu un duel contre vous.
- Il y a de grande chance que cela arrive s’il est déjà envoûté par le Chaos.
- je ne crains que vous n'ayez raison.
- Pour l'instant il y aucun de vos Frères qui aient rejoins le Chaos, je le sens mais les choses se font et se défont, on murmure dans l'ombre, on échafaude des plans pour faire tomber Horus dans un misérable piège du côté de Davin.
- Pourquoi n'avons pas été jusqu’à Davin ?
- On serait arrivé en retard pour contrer ces forces obscures, je ne crains que le Chaos soit en possession de votre Frère.
- Je le sens aussi et c'est bien malheureux le meilleur entre nous vingt s'est fait berné comme un gamin, j'en suis sidéré.
- Ils l'ont très bien manipulé à commencer par Erebus des Word Bearers et des Loges des Sons Of Horus.
- Je les maudis tous, j'aurais voulu empêcher cela.
- Je le sais bien et on peut encore le faire en en parlant à l'Empereur. Je vous laisserais seul avec lui, je n'ai pas à être là.
- Mais comment vais-je lui expliquer qu’Horus est maintenant du côté du Chaos ?
- Vous trouverez les mots appropriés, j'en suis certain.
- Si vous le dites.
- Je ne serais pas très loin, si je vois qu'il ne vous écoute pas, je viendrais à votre aide pour le faire réagir.
- Vous étés sûr que cela marchera.
- Ne soyez pas défaitiste, ce n'est pas dans la mentalité des Space Marines et encore moins d'un Primarque comme vous d'hésiter de la sorte.
- Vous avez raison, je dois absolument réussir cette autre mission coûte que coûte.
- Mon seigneur, on vient juste de nous mettre en joue avec une grande partie des plates-formes de défense ainsi que le laser de Luna;
- Ca s'annonce mal, passez-moi le chef de la défense de Terra avant qu'ils nous atomisent
- Le voici mon maître.
Magnus appuya sur un bouton et vit le responsable de la défense de Terra en 3D devant lui.
- Vaisseau venez-vous identifier ?
- Vous ne reconnaissez même pas une Barge de Bataille d'une Légion Astartes, vous me décevez Amiral, je suis Magnus fils de l'Empereur j'aimerais mettre le Photep en orbite, je dois absolument avoir un entretien avec l'Empereur lui-même.
- Je m'excuse mon Seigneur, nous n'avions pas reconnu le Photep, nous avons été pris de court par votre apparition si proche de Terra.
- Pouvons-nous nous amarrer et veyez enlever vos viseurs de la proue de mon vaisseau.
- Vous avez bien l'autorisation de venir au plus proche de Terra et cela sera fait selon vos ordres
- Merci, je vais mettre l'Empereur au courant de ma venue, pas la peine de le faire à ma place.

Et il coupa la communication et donna ses ordres pour arrimer son vaisseau au plus proche chantier naval pour les dégâts qu'avait subi le Photep lors de son périlleux voyage dans le Warp.
Il s'engagea dans les coursives du vaisseau pour rejoindre son Stormhawk, le Scarab Prime avec le Sekhmet sans Ahriram qui sera son remplaçant dans le Photep. Rains lui disparut une nouvelle fois et alla directement près du Palais de l'Empereur en attendant que Magnus puisse rejoindre son Père. Il ne rentra pas cette fois-ci mais écouta ce qu'il se passait. Il entendit des pas pesants dans le Palais, sûrement les Custodes. L'Empereur mis au courant de la venue d'un de ses Fils vint lui-même dans son land Raider personnel l'Emperor's Light avec sa garde rapprochée à l'astroport où allait atterrir Magnus. Si un des Fils venait ainsi, c'est qu'il avait des choses très importantes à lui dire, surtout sans tous ces Space Marines mais seulement avec sa garde de Terminators. l'Emperor's light fonça à toute allure au milieu des Humains qui se couchèrent à la vue du Land Raider de l'Empereur-Dieu. Il avait si hâte de revoir Magnus pour en savoir plus sur ce qu'il se passait dans l'Imperium car quelque chose de malsain voilait sa perception de l'Univers.

Il demanda à ce qu'on accélére car le temps était compté, le transport bondit sur la route car l'esprit de la machine était furieux qu'on le martyrise ainsi mais vu calmé par quelques prières de l'Empereur, il fonça donc encore plus vite vers sa destination finale ballotant ses passagers dans tous les sens en évitant de justesse d'écraser tous les pèlerins qui venaient prier pour une meilleure vie. Il arriva à toute vitesse près du Thunderhawk de Magnus et fit un dérapage et les Custodes débarquèrent de chaque côté du transport et l'Empereur descendit à son tour, Magnus était déjà devant lui un genou à terre, la tête baissée, sa garde de Terminators autour de lui dans leurs luisantes armures rouges alors que peu de temps avant ils avaient combattu des entités du Warp. L'Empereur s'approcha de son Fils et le fit relever:

- Debout mon Fils, tu n'as pas à te soumettre devant moi, même si tu n'as pas toujours fais comme je voulais que tu fasses. Cela m'a attristé de t'avoir sermonné devant la plupart de tes Frères mais il le fallait sinon tu aurais trop loin dans la sorcellerie et dans le Warp. Qui sait ce qu'il serait advenu de toi, un démon.
Magnus n'osa se relever entièrement seulement la tête:
- Mon Père, j'ai pêché par orgueil, je voulais tellement apprendre de qu'il y avait au-delà de l'Impérium, au-delà de l'œil humain. Mais j'ai vu l'avenir, notre avenir à tous si sombre.
- C'est pour cela que tu aies venu jusqu'à moi.
- Oui mon père, j'étais à deux doigts de le faire par le Warp mais on m'a ouvert les yeux pour ne pas le faire alors j'ai pris mon vaisseau le plus rapide et je suis venu à vous pour vous dire ce que j'ai vu.
- Et qu'as-tu donc vu que je n'ai pu voir car mes visions sont bloquées ? Je ne puis voir dans le futur ce qu'il va advenir de nous tous.
- J'ai vu des Frères combattre des Frères, des Space Marines combattre des Space Marines, des hommes combattre des hommes, l'Imperium à feu et à sang et surtout une hérésie pire que ma magie et qui va vous atterrer.
- De quoi parles-tu ? Tu as vraiment vu l'Imperium s'effondrer ?
- Non mon Père pas s'effondrer mais presque à la limite du chaos. J'ai vu votre propre fils Horus Lupercal et d'autres Frères Primarques vous trahir pour les beaux yeux des Dieux du Chaos.
- Que me dis-tu là ? Horus un traitre, cela est impossible
- Je vous jure mon père que cela est vrai, mes visions étaient en ne peut plus claires et on m'a confirmé ce que j'ai vu. Horus va bien vous trahir ainsi que d'autres Primarques.
- Quels autres Fils vont donc me trahir ?
- Je ne l'ai pas vu, j'ai juste vu un Chapelain des Word Bearers aux côtés d'Horus lors de sa trahison.
- Lorgar serait donc le premier à m'avoir trahir avant Horus. J'ai des doutes sur Perturabo, Konrad Curze, Mortarion, voir même Angron. Ils sont si sombres et peu avenants avec leurs frères, voir même jaloux qu'ils pourraient sombrer dans la folie du Chaos. Si c'est vraiment le cas allons rejoindre Rogal pour planifier notre départ pour la planète où il sera lors qu'il sombrera corps et âme dans les bras du Chaos.
- Je ne sais pas vraiment vers où il va avec ses Sons of Horus.
- On en saura plus quand on sera au Palais, embarquons vite dans mon Land Raider, on trouvera par où il va et l'interceptera à temps avant l'Hérésie.
- A vos ordres mon père.

Les deux surhommes montèrent le land Raider de l'Empereur et celui-ci partirent le plus vite possible vers le palais. Les deux Gardes d'Honneur prirent aussi place dans d'autres transports dans la même direction.
Ils restèrent tous les deux silencieux, personne ne vint les déranger pendant leur méditation.
Les transports filèrent le plus vite possible vers le Palais Impérial. Il n'y avait pas de temps à perdre.
Rains aida les Land Raiders à aller encore plus rapidement vers leur destination.
L'Empereur sentit que le Land Raider allait plus vite qu'il ne le pouvait.

- On dirait que notre Transport va plus vite que d'habitude, que se passe t il pilote ?
- Votre majesté, on croirait que quelque chose pousse le Land Raider à aller encore plus vite que sa vitesse maximale.
- Oui je le sens aussi mon Père, d'où cela vient-il ?
- Je ne saurais dire mon Fils mais en tout cas on arrivera encore plus rapidement à bon port. Je n'ai pas le temps de chercher d'où cela provient, une autre fois peut-être.
- Oui mon père, sommes-nous loin du Palais ?
- Non mon seigneur, les portes sont toutes proches, dans 5 minutes nous serons arrivés.
- Très bien.
Aussitôt que les deux surhommes sentirent ce que l'on faisait au Land Raider, Rains relâcha son étreinte sur celui-ci pour ne pas se faire repérer. Le blindé arriva aux portes du Palais et les Space Marines se mirent en deux colonnes, l'Empereur et Magnus traversèrent au pas de course la distance qui les séparait des portes où les attendaient Rogal et une Escouade de Terminators de la Première Compagnies.
Ils entrèrent tous les trois dans la salle du trône, Rogal et Magnus se serrèrent le bras en signe de salut bien que Dorn aimait peu les Psykers, Magnus était tout de même son frère, redoutable dans ce qu'il savait faire au niveau du Warp.
- Bienvenue mon frère, que nous vaut ta venue sur Terra.
- Merci Rogal, l'heure est grave, j'ai entrevue l'avenir et j'ai préféré venir de ma personne plutôt que de passer par le Grand Océan.
- Le Grand Océan ?
- Le Warp si tu veux, si j'avais fais cela, j'aurais accéléré la déchéance d'Horus, la mienne aussi par la Légion de Leman et j'aurais aussi fragilisé ce que met notre père en place pour nous protéger des Puissances de la Ruine.
- Que me racontes tu donc ? Qu’Horus est possédé par le Chaos ?
- Pas encore mais cela ne saurait tarder stoppa L'Empereur, C'est pour cela que nous devons savoir où se trouve la Flotte expéditionnaire des Sons Of Horus et aller à la rencontre d'Horus pour empêcher la corruption de l'âme de votre frère par les Dieux du Chaos.
- Mon père, je crois savoir où serait la Légion d'Horus, dans le Système de Davin.
- Alors ne tardons pas faire préparer ma Barge de Bataille, que des détachements d'Imperial Fists, de Thousands Sons, de Custodes ainsi que des Soeurs du Silence soient regroupés dedans, il faut que nous nous dépêchions, le temps est compté à présent avant qu'Horus ne devienne Chaotique et sème la terreur dans l'Impéruim.
Les deux Primarques s'agenouillèrent et firent le signe de l'Aquila.
- A vos ordres.
- Je vais aussi demander à tous vos Frères de venir sur Davin avec leurs détachements pour vraiment voir qui seraient proches de suivre Horus dans sa félonie ou qui seraient plus enclins à me suivre.

Et ils partirent aussitôt vers leurs troupes pour les préparer à ce long voyage vers Davin. L'Empereur fit venir Malcador, Constantin Valdor ainsi que Jenetia Krole la Soeur-Commandeur des Soeurs du Silence pour leur dire les mêmes ordres.
Tous se préparèrent fébrilement pour ce long voyage vers Davin où les attendait un destin soit glorieux soit moribond.
Rains les laissa faire et partit pour rencontrer le deuxième Primarque qui semblait être assez simple à remettre dans le droit chemin, c'est à dire Angron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Magnus (1er texte de ma grande histoire sur les Primarques )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Horus Heresy] Magnus (1er texte de ma grande histoire sur les Primarques )
» Titanic, la grande histoire illustrée
» La Plus Grande Histoire Jamais Contée - 1965
» [Bandes Dessinées] Le Vintage (2014) La Grande Histoire du Journal de Mickey le 22 octobre 2014
» Jeux vidéos et Politique : Une grande histoire d'Amour SM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Astroport :: Romans/Nouvelles-
Sauter vers: