AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 ORDO HERETICUS - RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Valakhan
Citoyen
avatar

Messages : 44

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Sam 13 Aoû - 23:48

Idriss IV, Ruche Elphebas, Bas-Fonds

Les bas-fonds ne sont pas un endroit très recommandable. Pas du tout même, sauf si vous aviez une quelconque besogne à mener hors des sentiers battus de la loi impériale. Irwan resta fixement à regarder le dossier qu'il avait pu attraper avant de s'enfuir. La voix au fond de sa tête n'était plus qu'un murmure indistinct, facile à ignorer, mais par moment elle rugissait tel une tempête prête à déferler sur son esprit. Sa foi en Lui l'avait protégé et le protégerait encore. Le légiste sentait vaguement que cette voix avait un lien avec le culte sur lequel il était tombé, ce qui faisait que les documents qu'il avait en main pouvaient lui permettre la rédemption. La composition chimique de la drogue retrouvée dans le cadavre de l'impie l'avait conduit au cartel qui la faisait transiter. Elle était de création attribuée aux pirates eldars, et des rumeurs circulaient selon laquelle le gang entier serait infiltré par ces Xenos. Quoi qu'il en soit, il n'était pas là pour régler une affaire d'infiltration alien, mais pour remonter la piste de sa délivrance.

Le petit dealer de rue, créature camée se servant abondamment dans sa propre marchandise, n'était que le premier échelon de la hiérarchie de son gang, rien de mieux qu'une crotte de caniveau. Mais il pouvait le mener à son boss, avec un peu de persuasion. Il s'avança à grand pas vers la petite frappe, enveloppé dans son long manteau et caché derrière son chapeau à large bord. Le revendeur lui tournait le dos. Presque trop facile. Irwan passa un bras autour de son coup afin de l'immobiliser tout en lui plaquant le canon de son arme de service dans le creu du dos. Cela eu pour effet immédiat de tétaniser le rat qui s'effondra en couinant lamentablement. Le Tanith, certain d'être écouté, commença alors l'interrogatoire.
-Ecoute, petit, je sais que t'es pas ton propre boss. Où est-ce que je peux le trouver? N'essaie même pas de me mentir, je le saurais! Cracha le médic à l'oreille de la pauvre créature à sa merci.
-Pitié, pitié, supplia le dealer en tremblant comme une feuille. Ne me tuez pas! Prenez mon fric, ma came, tout, mais ne me tuez pas je vous en supplie.
D'un air de mépris, Irwan regarda le rat se tenant juste devant lui. Il était encore plus atteint qu'il ne le pensait. La voix hurlait de le tuer et de le mutiler, lui promettant mille plaisirs si il le faisait. Il la musela d'une seule pensée, la rejetant au fond de son esprit, luttant pour la faire se taire. Il enfonça son arme dans le dos de son interlocuteur, l'obligeant à se tortiller inconfortablement. Se penchant près de l'oreille du rat, il lui chuchota ce qui l'attendait s'il ne se décidait pas à parler. Le dealer pâlit soudainement à la mention de ce qui pouvait lui arriver, ce qui eut pour effet de lui délier la langue. En éclatant en sanglots incontrôlés, inondant son pantalon, il raconta tout ce qu'Irwan voulait savoir, les habitudes de son boss, où le trouver, comment le reconnaître...

Quand il eut finit, Irwan le poussa en avant, le rat tombant sur ses genous, toujours sanglotant et se découvrant une fois inattendue au moment de ce qui allait probablement être sa mort. En effet, le Tanith leva son arme et le pointa droit sur la tête de son indic, le doigt sur la détente. La voix le poussait à faire cela, tentant de prendre le contrôle de son corps et de le faire appuyer sur la détente, mais il résista. Sa main resta suspendue pendant plusieurs longues minutes, tremblant frénétiquement. Irwan réussit finalement à s'arracher à la fascination morbide effectuée par la voix et éloigna son 9mm, le rengainant dans son holster à la taille
-File, avant que je ne change d'avis! Fit le Tanith d'un air dédaigneux, tentant de se donner plus d'assurance que ce qu'il avait réellement. Le dealer s'éloigna en courant, trébucha, continua à quatre pattes comme un dératé, tout en sanglotant et en remerciant l'Empereur de l'avoir sauvé.

Irwan s'assit pesamment dans la boue toxique, au pied d'un mur, encore tremblant de son combat intérieur. Il avait failli abattre cet homme de sang-froid! Qui savait encore de quoi cette voix était capable? Il se ressaisit, et fit route d'un pas avisé vers l'endroit dont le dealer lui avait parlé. Il s'agissait d'une demeure plutôt luxueuse, que même certains des plus riches marchands auraient eu du mal à acheter. Elle tranchait vraiment sur le fond délabré et mal entretenu des bas-fonds. D'un soupir, Irwan exprima son désorroi face à l'impossibilité apparente de sa tâche. Il n'avait pas beaucoup de temps, mais tout se jouait sur un coupnde poker. Soit la rédemption était à portée de main, soit une mort atroce l'attendait dans les tréfonds obscurs de la ruche.

Depuis qu'il avait pu résister à sa crise, il s'était employé à retrouver le cartel ayant fourni la drogue Xeno, et avait fait circuler des rumeurs selon lesquelles le culte voudrait briser le monopole du gang local sur cette drogue. Depuis ceci, la rumeur ayant eu le temps d'enfler et de prendre des proportions incroyables, les bas-fonds étaient en ébullition, chaque groupe se préparant à un débordement de violence. Plus la rumeur est grosse, plus elle est facile à avaler, et plus elle circulera. Tout ce qu'il manquait, c'était une petite étincelle qui mettrait le feu aux poudres, un élément déclencheur. Cet élément, le légiste l'avait entre ses mains; un dossier monté de toutes pièces démontrant la véracité de ces rumeurs au moyens de preuves indiscutables. Un ramassis de mensonges bidons, somme toute.

Le groupe de ganger chargé de garder la propriété le regarda avec méfiance alors qu'il s'approchait. Des personnages de couleur de peau noire, emmitouflés dans des vêtement extrêmement large et écoutant une musique de barbare. Cependant, leur armement imposant forçait l'obéissance et le respect.
-Je suis venu transmettre ceci à votre chef, entama Irwan d'un ton grave en brandissant le dossier bidon. Je suis persuadé qu'il se montrera très intéressé par ça.
Un des gorilles le regarda d'un air menaçant alors qu'il arrachait le paquet de cueilles et le feuilleta en vitesse. Ayant pris connaissance de son contenu, il le passa à un de ses camarades en lui faisant signe de le faire remonter plus haut dans la hiérarchie, avant d'inviter le Tanith à le suivre. Étant donné que l'arme pointée sur lui ne lui
laissait pas tellement le choix, Irwan suivit poliment l'homme alors qu'ils s'enfonçaient dans les profondeurs de la forteresse.
-Mesure de précaution mon frère, on voudrait pas qu'tu t'casse comme ça et nous plante, hein? Expliqua celui qui semblait tenir le rôle de chef de patrouille tandis qu'ils traçaient leur chemin vers une cellule, cette confortable, mais une cellule quand même. Le noir le poussa à l'intérieur et referma la porte derrière l'ancien Arbites. Ce dernier regarda la lourde plaque de métal se mettre en place et se verouiller tout en se couchant sur la paillasse. Son destin était désormais entre les mains de l'Empereur.

Psychose: +2
Intimidation: +2
Maîtrise de soi: +2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 14 Aoû - 17:07

IDRISS IV

Il ne restait plus que vingt quatre heures avant le premier contact. Le Capitaine Janius réglait les derniers détails de son plan, les fausses pistes prêtes à être dispersées autour des candidats avec la certitude qu'ils les trouveraient. A présent tout les ramènerai à un nom: "Varic".
Ce nVaric n'était qu'un petit boss de clans parmi tant d'autres, mais son passé était lié avec l'un des candidats et son contrôle ferme du district en avait directement touché deux autres.
Même si son maigre contrôle ne s'étendait pas au delà de son petit district des bas quartiers, Janius avait fait en sorte que l'affaire du culte chaotique chez l'Arbites soit liée à ce Varic.
Plus quelques petites anecdotes montées de toutes pièces afin d'attirer l'attention de chaque candidat vers cet homme.

Le leurre était parfait. Sans failles. Sans erreur. Encore une fois ses agents avaient bien travaillé et nul ne pourrait se douter un seul instant qu'il s'agisse d'une diversion montée entièrement par des agents inquisitoriaux dans le but de rassembler un petit groupe d'élus.

Janius envoya alors ses agents disperser les preuves dans le sillage des candidats, avec ordre de s'assurer que chacun d'eux puisse les trouver.

Des noms, des histoire, des rumeurs, des armes, des petits dealers ou brutes lobotomisées ou hypnotisées dans le but de leur faire dire une seule histoire et d'y croire dur comme fer... Et tous ces éléments menaient droit vers un seul endroit: une maison abandonnée du district de Varic, loin de tous regards.

Là, les agents de Janius avaient disposé des appareils indetectables délivrant des fréquences radios et biométriques ne laissant aucun doutes aux candidats sur le fait que leur cible commune s'y trouvait.

Mais lorsqu'ils y parviendraient, ils se retrouveraient alors tous face à face dans une maison vide. Et n'auraient alors d'autres choix que de faire connaissance avec tout ce que ça impliquait.

D'après les agents de Janius, il y avait quarante deux pour cents de chances qu'ils rentrent en conflit entre eux, ce taux étant plus élevé entre certains candidats en particulier. Si une querelle éclatait, ce serait un moyen sûr de savoir quel candidat ferait un meilleur élément qu'un autre...
Ils seraient tous discrètement surveillés grâce au système absolumet introuvable ni détectable que Janius avait fait placer dans la bâtisse, et de nouvelles instructions leur serait transmises grâce au seul objet qui serait présent dans la maison vide, un vieux cogitateur qui délivrerai un seul et unique message avant de s'auto détruire.

Tout avait été calculé pour que les candidats perçoivent les preuves d'ici quelques minutes, puis en les suivant, arrivent à la bâtisse vide.
Autre précaution nécessaire, Janius s'arrangerai alors pour que les individus proches ou confrontés aux candidats soient discrètement et rapidement éloignés du plan, afin que chaque candidat se retrouve seul. Personne d'autre ne devrait interférer.
Ceux qui en seraient écartés seraient, suivant les cas, hypnotisés pour oublier le candidat ou ce qui s'était passé, ou simplement tué. Ce dernier cas attendait notamment Varic et son gang, qui seraient anéanti par un commando spécialisé...
Les proches comme "l'hôte" du confesseur, ou la soldate des FDP, avaient déjà été appréhendés durant la nuit ou au petit matin par de faux agents du Ministorum et menés à la base locale des forces Inquisitoriales pour y être détenus en attendant la fin du processus de sélection. Ils seraient ensuite reconditionnés afin de perdre la mémoire de ces récents évènements, puis relâchés...

Janius consulta son chron. L'heure approchait, il n'y avait plus qu'à attendre que chaque candidat trouve les fausses preuves et se mette en route.

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 16 Aoû - 10:38

Idris IV, Elphebas, Bar "La Crypte"

Tenant dans ses mains d'acier une chope contenant un liquide qui ressemble vaguement à de la bière, Angmar lisait et feuilletait le paquet de notes qu'il avait pris ces derniers temps en côtoyant la lie de l'Imperium.
A cela s'ajoutait les documents de Walter, ce dernier était mort dans la nuit et lui avait laissé tout ce que ses petites combines lui avait permis de savoir sur la ruche, des noms, des histoires, des rumeurs.
A cela s'ajoutait des histoires de cultes chaotiques chez l'Arbites, de traffic d'armes qui a aiguiser les dents d'un petit requin local du nom de Varic. Alors l'Empire est si pourri que ça? cela lui donnait un nouveau souffle dans sa détermination à foutre ça en l'air.
Ce Varic semblait être bien connu dans la petite pègre, le prêteur pour qui il avait offert ses services depuis son arrivé semblait bien le connaitre. Aprés avoir tenté d'en savoir plus de façon détourné, il apprit à son tour qu'un étranger tout comme Angmar s'était bien fait remarquer avec ses armes en débarquant là comme une fleur.
Intérieurement, il se dit "bien joué" et la curiosité de l'ex-Arbites fut piqué au vif. Les petits malfrats ne parlait plus que de ça, mais ce qui l’inquiétait le plus c'est ce qui se passait chez l'Arbites. Walter l'avait mis en garde, ses petits espions disséminés partout dans la ruche mais Angmar avait refusé de la croire, il aurait dû..ça lui apprendra à ne jamais faire confiance même aux "amis".

Aprés une petite frayeur administrée à l'un de ces petits dealers à la petite semelle, Angmar apprit où se situait le secteur d'action de ce Varic. Ce nom revenait encore et encore comme si c'était le magnat d'Elphebas tout entière alors qu'en fait, il agissait sur un secteur ridicule...que voulait dire tout ça? A croire que l'on voulait le mener là où on cherchait à l'avoir, il était reperé c'est certain, ça y est sa paranoïa le reprenait. A la différence de ce medic ou ce fou d'armes, son nom n'avait pas été cité dans les discussions où ses oreilles avaient trainé alors qui pouvait bien avoir l'oeil sur lui? celui qui les a fait venir ici?
Il haussa les épaules, Cyrus avait réussi à soutirer une adresse en faisant un festin de fesse sur son souffre-douleur du moment, une petite maison qui appartiendrai à ce petit poisson de la pègre. Angmar verrait de ses propres yeux ce qui se trame ici en proposant ses services, s'appuyant sur la liste de contacts de Walter.
Plus de temps à perdre.

***
Se retournant aussi souvent que possible, Cyrus le suivait de loin à la manière d'un chien errant, quel comédien ce clébard mais il couvrait efficacement ses arrières. Ses bottes éclaboussant un ivrogne affalé la tronche sur le pavé en marchant de bon cœur dans une flaque d'eau acide, le bougre ne se réveilla même pas.
La capuche rabattue et le masque sur le visage, le colosse aux augmentiques vérifia l'adresse sur le bout de papier chiffonné et leva la tête pour constater l'endroit où ses pas l'avait mené. Une maison décatie, les vitres brisées et les murs rongés, elle ne semble pas avoir été habitée depuis un bail.
-C'est quoi ce foutoir encore...
Il siffla pour rappeler le cyberhound parti à la chasse au rat
-Viens ici crétin d'chien maugréa Angmar avant de lui dire de faire le tour de la bicoque.
L'ex Arbites se plaqua contre le mur de l'habs d'en face en attendant de s'assurer que l'endroit était sur pour s'y aventurer en toute quiètude.

Vigilance: +1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 16 Aoû - 19:39

IDRISS IV
Ruche Elphebas. Quartier Général des FDP de la ruche.


"Bonjour lieutenant, est-ce que vous auriez vu l'adjudant Kelea s'il vous plait ?"
"Bonjour sergent Cairnech, elle est partie tôt ce matin en laissant un message disant qu'elle était partie à une réunion des FDP de la planète."
"Ah d'accord, elle n'a rien laissé pour moi ? Elle devait effectuer quelques recherches pour moi suite à notre visite de la zone des Arbites où il y avait eue un incident."
"Attendez je vais voir. Effectivement il y a un message, tenez."
"Merci lieutenant. Au revoir
."

En lisant le message, il vit qu'un nom ressortait constamment de la liste : Varic. Un chef de gang qui sévit dans de nombreux quartier de la sous-ruche : vol, crime, drogue, prostitution ... tout passait par lui. Et apparemment il le faisait suivre.
"Qu'est-ce qu'un connard de mafieux peux bien me vouloir? Je pense que je vais devoir aller lui poser la question directement."
"Je sens que je vais me jeter direct dans les emmerdes moi. Cà va me changer de ces derniers jours ou je m'encroutait. Bon il me faut une adresse ou un nom pour me rapprocher, alors qu'est ce que j'ai ... Dirath, proxénète dans un des quartiers proche d'ici.
Merci Kelea tu m'as mâcher le travail, je reviendrai te voir si j'en ai l'occas'
"

Une heure plus tard

"Enfoiré, tu sais pas à qui t'as affaire!" dit Dirath en recrachant trois dents cassées par le crochet d'Eoghan.
"Si, t'est Dirath, un proxo qui bosse pour Varic et je veux savoir où il crèche et pourquoi il en a après moi."
"S'il en a après toi t'est déjà un homme mort conn... arghhhh mes couilles mecs tu me les a brisées ...."
"Faut faire attention à la façon dont tu t'adresse à moi, et encore j'ai été gentil j'aurai pu te les arracher et te faire taffer sur le trottoir
."
"Je sais qu'il doit aller à un rencard avec un de ses bras droit, je connais l'adresse mais je te la donne si tu promet de te barrer d'ici."
"Vas-y donne et je me casse, de toute façon j'ai pas l'intention de m'installer dans le coin
."

Après avoir reçu l'adresse, Eoghan fit demi-tour quand il entendit le bruit distinctif d'un cran de sécurité qu'on ôte et sa main partit vers son falcata énergétique qui se retrouva l'instant d'après planté au beau milieu du front du proxénète.
"T'as voulu jouer et t'as perdu ducon, maintenant je crois que certaines filles vont être tranquilles quelques temps."

Eoghan récupéra son arme, l'essuya sur les vêtements du cadavre et partit en direction de l'adresse récupéré.
En arrivant près d'une bâtisse délabrée, Eoghan se dit que cette "maison" était à l'image de cette ruche pourrie.
Il épaula son fusil laser et guetta les alentours pour voir s'il n'entrait pas directement dans un piège. N'ayant rien déceler d'anormal, il pénétra sans faire de bruit, le canon de son fusil suivant le moindre de ses regards. Aucun recoin miteux n'échappait à sa surveillance.
En passant une porte il se retrouva devant un cyber chien.
"Putain c'est quoi çà ?" s'exclama Eoghan en pointant son arme vers le crâne de la chose devant lui.

Initmidation: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 16 Aoû - 19:46

Idris Iv, Elephebas, District de Varic


Ce quartier de la sous-ruche était encore plus malfamé des autres secteurs où Rubin avait mis les pieds. L'endroit subissait de plein fouet les tracas du temps. Les rues étaient boueuses et les quelques échoppes qui tenaient encore debout ne fera pas long feu, puisque lentement mais surement rongés par l'acidité de l'atmosphère.

Typique dans un secteur comme celui-là, un bon lot de gangers, de voleurs, et de marginaux trouvait refuge dans ces ruelles, souhaitant échapper à leurs destins de minables fonctionnaires pour certains ou tout simplement par pure gout du risque.

Rubin se déplaçait sur ce qui semblait être la chaussé piétonne principale de la zone qui longé les tours habs. "Semblait", car bien que protégé par un énorme couvert en Béton, certains endroits n'avait pas échappé à l'érosion du temps, et du mal entretien.

Visiblement, L'Administorum n'avait que faire des districts de ce calibre. C'est ainsi qu'a cause de ce manque de détermination que certains caïds prennent de l'influence et contrôle des secteurs de la ruche. Tel que ce prétendu Varic, l'homme qui avait fait traîné Rubin jusqu'ici .. entre autre.

Comment Rubin s'était retrouvé ici ? C'était grâce au patron du bar "L'Empereur bonifiant". Rubin lui avait rendu visite le soir même où avec l'aide de Milow, il avait découvert son petit jeu de racket. Finalement en voulant impressionné les agents inquisitoriaux, Rubin avait obtenu un moyen de pression concret à utiliser. Cependant il n'avait pas été du même avis.

Quelques heures plutot


"Ecoute gamin, j'ai pas le temps pour ce genre de conneries, alors tu dégages." L'intonation du patron ne faisait aucun doute. Il était inquiet, inquiet et frustré d'avoir été démasqué.
"C'est à toi de voir, soit tu deviens mon petit filon d'information soit les Marshall débarquent dans l'heure qui vient" répondit Rubin calmement.
"Non mais tu te prends pour qui, morveux ! Dégage d'ici avant qu'on retrouve ton cadavre dans une benne à quelques pas d'ici."

Rubin n'insista pas. Il sortit du bar et s'accouda près de la porte d'entrée. Il n'aimait pas se faire rembarrer de cette façon mais ce n'était qu'une bataille perdu. Rubin attendit quelques minutes avant de roder autour du Bar. Il vit le patron récupérai une cargaison d'alcool visiblement achetés au marché noir, mais ce qui attira l'attention de Rubin était cette plaquette de donnés que lui tendait le receleur.

"Alors, alors ? On transcrit ces prochaines commandes ?" s'amusa à penser Rubin.

Le patron rentra dans l'arrière salle du bar, suivit de près par Rubin. Ce-dernier s'était rapproché du lieu et jetait des coups d'oeil par la fenêtre extérieur. La pièce ressemblait vaguement à un bureau, bien que remplis de caisse de marchandises.
le patron assit à sa place enregistré sur son cogitateur personnel les nouvelles données du jour.

"Il me faut ces informations" pensa Rubin. Le jeune confesseur s'approcha discrètement de la porte. Aucun garde à l'horizon, le gérant devait avoir confiance en sa sécurité. Rubin tourna la poignée de la porte mais cette dernière résista. Rubin pensa à la crocheter mais il n'avait aucun moyen pour le faire.
Bien qu'il détestait cette méthode, il tira à l'aide de son pistolet-laser dans la serrure avant de fracasser la porte.

Rubin était plutôt de constitution normale quand on le voyait de l'extérieur, portant toujours ces longs vêtements noirs. Cependant après des années de lutte contre les clans et les gangs sur Ophélia VII et cela dès son plus jeune âge, Rubin avait développé une certaine résistance et carrure.

Une fois renté dans la pièce, le viseur pointé sur le patron. Rubin intimida au patron de se lever de son siège sans un bruit. Rubin se plaça face au cogitateur, il inséra sa propre tablette de donnée qui lui servait d'habitude à recueillir les confessions.
Le chargement des données restait pourtant figés.
Rubin regarda le patron.

"Donne-moi le mot de passe. Et vite ..."
"Crêve"
répondit le patron
Un léger trait de lumière lui perfora le crâne, et le patron s'affala au sol, son sang se répandant doucement.
"Bah, je n'ai pas besoin de toi de toute façon. Mais merci de m'avoir conduit ici" dit Rubin tout en souriant au corps sans vie du ruchard.

Le cogitateur possédait un système simple de sécurité. Rien de bien méchant. Rubin ouvrit plusieurs fenêtres de code et de tâches. Il était habitué à ce genre de piratage. Car lorsqu’on est confesseur, on doit savoir rechercher le Mal même dans les tréfonds de l'information technologique.

Le mot de passe fut brisé. Et les données fut enregistré sur la tablette de Rubin.
"Bon partons vite du coin, avant que sa grouille de monde"


Actuellement

Rubin regarda encore une fois sa tablette. Les données indiquait bien que ce Varic se trouvait dans cette Maison désolé. La pluie acide avait déjà repris. Si ce Varic était bien connue pour son réseau d'informateurs, Rubin réussirait surement à exploiter ces informations pour retrouver le purgateur ... et les autres. Ceux mentionnaient dans ces mêmes données. Bien qu'il n'y avait pas grand chose à leurs sujets, Rubin avait appris que Varic avait subit quelques "désagréments" et que ces éléments perturbateurs se trouvaient aussi non loin du district.

Rubin arma son pistolet dans la main gauche et sortit sa masse d'arme. Il ne souhaita pas se retrouva entre deux feux. Bientôt, il entra dans la maison. Et puis de toute façon, plus personne ne l'attendait pensa t'il ...


Technologie: +1
Rudesse: +1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valakhan
Citoyen
avatar

Messages : 44

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 16 Aoû - 22:29

Idriss IV, Ruche Elphebas, Bas-fonds

Irwan rentra la tête derrière son couvert pour esquiver la rafale de tirs nourris tirés depuis en face. Cela faisait deux heures que lui et les membres du cartel se battaient pour faire leur chemin jusqu'au centre du temple hérétique. Les impies avaient opposés une forte résistance, mais les gangers étaient lourdement armés et parfaitement organisés. Ils s'étaient frayés un chemin sanglant à travers les défenseurs hurlant en plein orgasme lorsqu'on les abattait, certains se jetant même sur les armes de leurs adversaires pour mourir en un soupir de plaisir. L'absurdité côtoyait l'iréel, des bas-reliefs obscènes recouvrant les murs et semblant se mouvoir de leur propre initiative. La voix entrait en résonance avec ce lieu, vrillant la tête du légiste en d'affreuses douleurs. Le désordre régnant autour de lui n'arrangeant pas les choses, ses démons intérieurs hurlant de plaisir aux sons discordants de la fusillade et des râles des mourants. Irwan barricada son esprit et fit taire la voix, la réduisant à un sourd murmure par la seule force de sa volonté.

Tout cela avait commencé quand le chef de gang, un certain Amaru Shakur était venu le chercher dans sa cellule. Il l'avait réveillé doucement et s'était présenté.
-Nous avons entendu parler de vous, Irwan, avait-il dit. Sale histoire quand même ce qui est arrivé à votre poste. Et juste après, vous arrivez chez moi, avec votre dossier soit-disant plein de preuves. Vengeance? Probablement. Je me demande juste comment avez-vous pu croire que je croirais à votre ramassis de connerie.
À ces mots, Irwan baissa la tête, s'attendant à vivre les derniers instants de sa vie. Shakur s'était alors levé et dirigé vers la porte, faisant un signe à un des gardes qui s'était approché, une arme à la main. Le médic reconnut son propre pistolet et reconnu l'ironie de la situation. Tué par sa propre arme, un comble. Le ganger s'arreta devant lui, pointa le canon sur son crâne et plaça le doigt sur la gâchette. Irwan ferma lesyeux, s'attendant à mourir.

Mais la mort ne vint pas. Ouvrant les yeux, il vit que le garde avait retourné sa prise sur l'arme et lui offrait désormais de la reprendre. Derrière lui, adossé au cadre de la porte, Shakur eut un sourire et entreprit de lui expliquer.
-Cela faisait quelque temps que j'avais décidé de monter une opération contre ces hérétiques. Ils prenaient trop d'influence, et détournaient trop de gens de Sa lumière. Vous pensez peut-être que je suis une petite racaille noire, avec mon gang de rebuts de la société, mais je suis le dernier bouclier des gens ici. Les autorités nous ont abandonnés, il faut bien se défendre soi-même. J'avoue avoir commercé avec ces raclures, mais c'était avant que j'aprenne leurs rituels païens et leur entreprise de conversion. Nous allons les détruire aujourd'hui même. Soyez des nôtres, mon frère et vengez-vous. Ou alors fuyez comme un lâche, je ne vous en voudrait pas.
Irwan le regarda droit dans les yeux, saisit son arme et se remit debout. Il allait se battre, et enfin détruire ces voix qui le tourmentaient.

Et voilà, il se retrouvait désormais pris au milieu de la fusillade, à abattre ses ennemis un par un. À chaque pas plus avant qu'il faisait, les voix se renforçaient et menaçaient de le faire basculer définitivement. Les gangers, malgré leur air peu professionnels, avec leurs habits surdimmensionnés, capuches rabattues et bandana sur le visage, se révélaient l'équivalent d'une petite armée. Parfaitement organisés, divisés en plusieurs groupes merveilleusement coordonnés, ils avançaient implacablement à travers les rangs des hérétiques complètement incapables de résister. Lentement mais surement, ces derniers furent repoussés vers le centre du temple, le coeur de la corruption ambiante. À chaque pas, même les plus purs sentirent quelque chose d'immonde rôder aux frontières de leur esprit. Irwan quand à lui se sentait torturé par ses voix, réagissant comme si elles sentaient la proximité du mal. Le légiste n'avait qu'une envie, se rouler et boule et pleurnicher, s'abandonner à ses démons dans l'espoir qu'ils le laisse en paix, mais il résista à cette idée, refusant de se rendre lâchement.

Passant la tête hors de son abri, le Tanith lâcha quelque balles en direction de l'ennemi. Un hurlement orgasmique lui parvint, signe qu'il avait touché quelque chose. Se jetant de derrière son couvert, il couru sous les rafales de balles échangées par les deux camps et gagna un transformateur électrique arraché du mur par le souffle d'une explosion. La porte du saint des saint était à quelques mètres devant lui, lourdement protégés par les troupes hérétiques retranchées derrière des barricades. Le lourd staccato d'une mitrailleuse lourde se fit entendre du côté des impies, fauchant les gangers qui s'étaient risqués à avancer un peu. La traîné d'un missile tiré par les troupes de Shakur passa au dessus de l'abri improvisé d'Irwan, allant frapper les lourdes portes blindées et laissant une trace calcinée sur le cuivr e dont elles étaient composées. profitant de la confusion momentanée que cela provoqua, un de ses alliés tenta de gagner le couvert du légiste, mais il se fit faucher par les tirs avant de pouvoir d'abriter. Le cadavre dont la tête explosa comme une pastèque aterrit à côté du Tanith. Se ressaisissant avec une aisance qu'apporte le fait de travailler quotidiennement avec les morts, celui-ci fouilla rapidement le corps et trouva ce qu'il cherchait.

Se saisissant du pack de grenade à la ceinture du ganger, il en lança une en plein dans le rassemblement d'ennemis. Ils n'eurent pas le temps de la renvoyer avant qu'elle n'explose et ne crée un trou béant dans la défense. Profitant du blanc que l'explosion entraîna, un grand groupe de ganger s'empressa d'avancer et e une fois arrivés à portée, délivrèrent un barrage de lance-grenades. Un tir de roquette vint parfaire le déluge de feu et envoya valser la barricade en éclat. Irwan s'empressa de se ruer dans la brèche, accompagné de plusieurs camarades. À l'intérieur, les cadavres déchiquetés étaient étendus par dizaines, couvrant le sol et les murs de sang et de viscères, des bouts de corps éparpillés. Ici et là, un chanceux survivant se faisait abattre par les ganger avides de vengeance. Tout partout n'était que mort et désolation, mais l'attention d'Irwan était entièrement tournée vers les portes du saint des saints, ou plutôt vers ce qu'il y avait derrière. Les voix s'étaient transformées en chuchotement insidieux et rampants, remplissant son esprit et le tétanisant. Se ressaisissant et chassant les murmures de sa têtes, le légiste fit signe de placer de l'explosif sur la porte pour l'ouvrir. Se plaçant de côté, il attendit l'explosion ouvrant le chemin vers sa rédemption et se précipita à travers le nuage de fumée à l'intérieur du sanctuaire, suivi d'une dizaine de gangers.

En jaillissant hors de la brume, ils furent accueillis par des éclairs vrombissant et déchirant l'air. Plusieurs combattants furent pris dans ces éclairs et se tordirent dans d'affreuses souffrance, la mort mettant horriblement longtemps à venir. Un rire sadique résonna dans le temple, semblant provenir de partout autour d'eux. Ce rire était bien plus qu'un rire, c'était une promesse de mort et de souffrances inimaginables. De nombreux gangers perdirent leur courage en entendant ce rire et tournèrent les talons, uniquement pour se faire faucher par les éclairs. Courant de côté, Irwan put se mettre à l'abri derrière ce qui semblait être un banc en pierre. Loin devant, à l'autre bout de la pièce immense se tenai pt une silhouette unique, un monstre de décrépitude et de souffrance. Des tentacules se dressaient dans son dos, chacune d'entre elles envoyant des éclairs décimant les troupes de ses ennemis. Et ce faisant il riait, riait d'un rire démoniaque, riait d'un rire oppressant. À l'écoute de ce rire, les voix redoublèrent d'effort pour le faire chuter, mais il resta impassible. Se levant et courant de couvert en couvert, il traversa la moitié de la salle avant de se rendre compte qu'il était complètement seul. Tous ses camarades s'étaient fait abattre par le monstre rieur, qui ne semblait pas vouloir s'arrêter. Irwan l'entendit se mettre en mouvement afin de le chercher, passant tous les bancs en revue, l'appelant d'une voix curieusement haut perchée et disgracieuse.
-Où es-tu mon petit? Viens me voir! Abandonne la partie et soumet-toi au Prince des Plaisirs, et tu aura une mort rapide, petit vermisseau. Allez, montre-toi!
Et tout cela sans jamais cesser de rire, de ce rire fou qui vrillait la tête. Tentant de forcer les voix aux silence, n'arrivant pas à les ignorer, Irwan sortit de son couvert et se précipita sur le chemin du monstre. Ce dernier envoya tous ses éclairs sur le pauvre légiste, dont tous les membres hurlèrent de souffrance. Les dents serrées pour tenter de réguler la douleur, Irwan leva lentement le bras afin de viser soigneusement le monstre qui le tenait entre ses filets. Appuyant sur la gâchette, il libéra un déluge de balle sur l'hérétique, son corps mutant ne résistant pas à la pluie de plomb s'abattant sur lui. Les éclairs s'arrêtèrent immédiatement au moment où le corps du monstre toucha le sol, laissant le médic exsangue et quasiment incapable de tenir sur ses pieds. D'un pas hésitant et tremblant, Irwan s'approcha lentement de l'hérétique qui respirait encore faiblement malgré la quantité de balles qu'il avait reçu. Un sourire extatique affiché sur les lèvres, il regarda approcher le Tanith qui avait un reflet glacial dans le regard. Il tenta de dire quelque chose, mais tout ce qui sortit de sa bouche fut un gargouilli informe et un filet de sang. Pointant son arme sur le crâne du monstre, Irwan l'acheva froidement d'une balle qui lui fit sauter la cervelle. À cet acte, les voix hurlèrent sauvagement, puis déclinèrent en un chuchotement à peine intelligible. Épuisé, le légiste vacilla quelques instants puis se laissa tomber par terre, alors que des renforts menés par Shakur en personne pénétrèrent le saint des saints afin de récupérer le courageux médic et de truffer le bâtiment tout entier d'explosifs.

Une fois rétabli, installé dans une chambre sur la place hors du temple, Irwan contempla la destruction de ce lieu impie, réduit en poussière. Alors que la dernière pierre volait en éclat, les voix s'éteignirent définitivement, laissant enfin le Tanith libre et tranquille. Un soupir de soulagement s'échappa alors de ses lèvres tandis que Shakur lui tapotait l'épaule.
-La victoire a été obtenue grace à vous mon frère. Nous ne vous oublierons pas. Vous avez une deuxième maison chez nous.
Irwan se tourna vers lui avec un air de gratitude et le saisit dans ses bras pour une étreinte virile. Souriant, le ganger s'écarta et lui plaça la main sur le bras.
-J'ai mené mon investigation quant à ce qui s'est passé à votre poste, dit-il. Les éléments de preuves nous ont également mené à un certain Varic, une petite racaille de bas étage contrôlant un sous-district. Un petit péteux qui se croit important. Bref, il se peut qu'il obtienne des renseignements que vous chercher.
-Merci, Shakur, répondit le Tanith. Je n'oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi. J'ai une dette envers vous.
-Vous ne me devez rien du tout, fit le noir. Allez maintenant, allez chercher ce Varic. Il se cache dans une bicoque délabrée de son sous-district. Faites attention, c'est possible qu'il ne soit pas seul. Pendant que j'y pense, quelqu'un a fait des recherches sur vous. Un FDP, à ce qu'il parait. Méfiez-vous, mon frère, vous vous êtes retrouvé dans un jeu très dangereux.
Irwan acquiesça d'un air grave et pris congé de son interlocuteur, sachant que c'était la dernière fois qu'ils se rencontraient. Heureux, Irwan goûtait enfin à la liberté de l'esprit, n'étant plus obligé de surveillé ses pensées pour en chasser la corruption. Sur le chemin vers la bicoque, le Tanith fut pris d'un grand rire joyeux, reprenant goût à la vie.

La maison délabrée ne payait vraiment pas de mine. Avisant une entrée, le médic tenta d'ouvrir la porte. Fermée. Une moue de désappointement sur le visage, il continua de faire le tour avant de trouver une trappe verrouillée, mais dont la porte était tellement rouillé qu'elle n'avait pas l'air très solide. En effet, après deux ou trois coups de pieds, elle céda à grand fracas et il put se glisser à l'intérieur. Se saisissant de son couteau et de son pistolet, il se trouva un endroit bien protégé afin d'attendre les gardes qui n'allaient pas manque de noter le boucan. Pourtant après quelques minutes, rien n'avait bougé, interloqué, Irwan se glissa lentement hors de sa cachette et sortit de la cave en silence. Se déplaçant en tentant de faire le moins de bruit possible, il frôlait les murs, se glissant silencieusement et jetant de furtifs coups d'oeil à chaque intersection. Il entendit un aboiement sourd en dehors, mais rien ne semblait troubler la quiétude de la maison. Se glissant furtivement à travers les longs couloirs, il trouva finalement un escalier qu'il grimpa pour atteindre l'étage. Là, il s'installa à une fenêtre pour attendre le dénommé Varic.

Le bruit d'une porte qui grince, suivi de bruits de pas, le tira de son attente. Quelqu'un était entré dans la maison et se déplaçait à l'intérieur. Agrippant fermement son arme, il descendit prudemment les escaliers, s'arrêtant régulièrement pour écouter attentivement. Il parcourut discrètement les pièces de la demeure, à la recherche de l'inconnu. L'adrénaline de la chasse faisait battre son cœur et rugir son sang à ses oreilles. Sa liberté récemment retrouvée rendait le tout encore plus prenant. Irwan se sentait enfin vivant. Un large sourire sur les lèvres, il continua à chercher l'inconnu, qui ne faisait plus aucun bruit. Se baissant pour être plus discret, Irwan tourna au coin d'un corridor. Le premier réflexe du Verispex fut de sursauter et de reculer d'un seul bon lorsqu'il vit l'individu armé d'une masse d'arme juste devant lui, à à peine quelques centimètres. Il leva son arme en direction de la tête de l'individu d'un geste sûr, sûreté qu'il ne ressentait pas réellement en pensant à son maigre arsenal. Un pistolet, un couteau et un gilet pare-balle, rien de plus, alors que l'autre en face avait largement de quoi le réduire en pièce. Ils restèrent là, immobiles, à se toiser avant qu'Irwan ne prenne la parole.
-C'est vous Varic? Ou alors un de ses larbins? Je dois lui parler.

Combat (CA et CT): +2
Investigation: +1


Dernière édition par Valakhan le Dim 21 Aoû - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 11:20

Idriss IV, Ruche Elphebas

"Ah, tu tombes bien toi !" s'écria Darek en voyant que celui qui l'espionnait était son dealer préféré. Empoignant l'homme par le revers de son manteau, il l'emmena au fond de la ruelle, où il l'envoya rouler dans une mare de sang. "Tu te rappelles de moi ? Parfait ! Maintenant dis-moi, comment il va ton connard de patron ?"

"M'sieur Varic ? Ben il est pas très content, rapport à ce qui est arrivé y'a deux nuits ... C'était vous ?" répondit-il en essayant de se relever

"T'occupes et dis-moi où il crèche" aboya Darek en le renvoyant à terre d'un coup de pied

"Ben c't à dire que je risque gros à causer moi, il aime pas les balances Varic ..."

"Et moi j'aime pas perdre mon temps connard" dit Darek en envoyant le malfrat à terre. Il le bâillonna avant de sortir son couteau, et le planta dans le genou du type, qui hurla, le son étouffé par l'étoffe expertement enroulée autour de sa bouche. "T'as vu ce que je leur ai fait, dit-il en montrant les deux cadavres, et pour toi je n'ai fait que commencer, alors sois un bon garçon et raconte-moi tout avant que je doive continuer, d'accord ?"

Acquiesçant de la tête, le dealer se mit à parler si vite que même un cogitator aurait du mal à suivre :
"Varic il est à une réunion dans les bas-fonds avec certains de ses lieutenants, dans une bicoque abandonnée dans le district 46. J'en sais pas plus, j'y ai été qu'une fois, j'le jure ! Pitié, me tuez pas !"

Ricanant en voyant le pantalon du type maintenant souillé de brun dans la blafarde lueur des lumiglobes, Darek se retourna vers lui en partant :
"T'en fais pas, je te fais même une fleur. T'as la primeur de l'info : va y avoir du changement dans le coin ..." furent ses dernières paroles tandis qu'il s'éloignait.

***
Après être passé chez le frère de Jenkins pour récupérer quelques affaires, Darek s'était mis en route vers le district 46, son long manteau savamment drapé pour dissimuler tant bien que mal son armure et l'alimentation dorsale du radiant laser qui pendait à son côté.

Empruntant des itinéraires détournés et peu fréquentés, il arriva en vue de la maison en question.
Sortant son auspex, il constata que seuls deux humains immobiles se trouvaient dans la maison.
Bizarre pour une réunion au sommet ça ... se dit-il en élargissant d'instinct le balayage de l'appareil pour englober tout le pâté de maisons. Les résultats furent pour le moins surprenants : trois autres formes de vie, toutes immobiles, ainsi qu'un écho fantôme derrière lui.
Il devrait y avoir des patrouilles mobiles ... Y a un truc qui cloche, et c'est particulièrement déplaisant. continua-t'il de penser.

Avançant à moitié courbé, comme s'il s'attendait à ce qu'un tir le fasse se jeter à terre à tout instant, il parvint sans encombre le long d'un mur où une trappe avait récemment été forcée. Il sauta discrètement à travers l'ouverture, en tout cas aussi discrètement que son lourd attirail le lui permettait, et attrapa son radiant en écoutant les bruits au dessus de lui.

Intimidation: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-- iMO --
Citoyen
avatar

Messages : 447

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 14:09

Idriss IV, Ruche Elphebas

Extellion sourit. Il avait reçu un message, transmis par un gosse de la sous-ruche, méthode courante pour transmettre un nouveau contrat. Un membre influant de la ruche lui demandait d'abattre Varic pour ses crimes et son influence néfaste dans la sous-ruche. Une bien heureuse coïncidence que l'homme qu'il avait décider de suivre s'avérait lui aussi lié à Varic. Et que dire de l'ébullition du district suite à cette histoire de culte. Il semblerait aussi que pas mal d' "employés" de Varic aient eu ... des rencontres désagréables à ce qui ce dit. D'autre spécialistes ? Il consulta le contrat, il était censé trouver Varic dans une baraque à l'écart dans le district 46. Il nota cette information dans un coin et sorti chercher la piste du hors-monde. Si jamais il ne le trouvait pas, il n'aurait qu'à ce rendre à cette baraque.

***
Une légère pluie acide s'était mise à tomber mais elle ne le gêné en rien, il avait son respirateur ce coup ci. Il avait même tout son matos : son fusil d'assaut plaqué contre lui caché sous sa tunique, une paire de lunette de combat, son respirateur dissimulé sous son keffieh passé autour du cou et remonter sur son nez et son auspex glissé contre sa poitrine. Il tira un peu plus la capuche de sa tunique et s'engagea dans les ruelles sombres. Trouver le hors monde ne devrait pas être dur, des informations sur lui devraient circuler dans tout les réseaux de Varic après leur petit différent. Il réussit au bout de trois heurs de recherches et d'un nombre conséquent de bars à trouver un troquet où l'on avait vu le hors-monde. Et le patron était même plutôt content que quelqu'un le cherche car il pourrait comme ça lui transmettre que "cette enfant de putain avait pété la vitre des chiottes et qu'il avait intérêt à venir payer les réparations". Et d'après le patron il était parti il y a moins d'une heure. Et d'après Extellion c'était pas normal que le patron parle au tant. Mais si le hors-monde était sorti par la fenêtre c'est qu'un truc net avait eu lieu.

Carrément pas net
, pensa l'assassin quand il trouva deux cadavres dans la rue. Surtout quand l'un d'eux avait dans ses poches une note inscrite de l'adresse du troquet. Il n'était pas le seul à suivre le hors-monde. Mais lui c'était son métier, ce qui n'était visiblement pas le cas des deux gangers morts. Ou alors ils étaient très mauvais. En espérant que ce ne soit pas le hors-monde qui soit très fort.

***
La pluie rendait les toits glissants mais Extellion était suffisamment agile et avait suffisamment d'expérience pour n'en être que faiblement incommodé. Peu importe il avait retrouvé la trace du hors-monde plutôt qu'il ne l'avait espéré. Il avait décidé de rejoindre l'adresse du contrat sur Varic avec l'espoir de peut être trouver le hors-monde là-bas. En fait il avait trouvé son homme en route. Oh, il était plutôt doué mais le quartier était que très peu fréquenté et sa carrure, renforcé par l'amure sous sa tunique ne le faisait pas passer inaperçu. A plusieurs reprise Stemp le perdit de vue, mais refusait de descendre des toits pour le suivre à pieds. De toute façon il était évident que le hors-monde se rendait à l'adresse du contrat reçue dans la matinée. Il semblait aussi qu'il possédait lui aussi un auspex ce qui dérangeait grandement Extellion et l'incitait encore plus à rester sur les toits.

***
Maintenant il était sûr que ce fameux contrat était de la foutaise. Il ni avait aucun gardes devant la maison. Pourquoi donc un patron du crime organisé, si mineur fusse-t-il, irait dans une telle baraque ? La seul raison valable serait celle d'une rencontre avec un autre "parrain" et à ce compte là, c'est toujours à celui qui amène le plus de gorilles. Or là... c'était pas le cas. Mais si on a cherché à les conduire ici, lui et le hors monde, et sans doute les autres échos indiqués par l'auspex, c'est qu'il y avait une raison. Et c'était certainement pas Varic.

Extellion attendit que le hors-monde soit rentré dans la baraque pour se décider à y aller. Il ôta sa tunique, la roula en boule et la planqua dans un conduit d'aération, il sangla son fusil dans son dos au côté de sa lame longue afin de ne pas être gêné dans ses mouvements et il s'élança en direction de la maison délabrée. Il rentra silencieusement par une des fenêtres du 1er étage. Ombre parmi les ombres grâce à son armure noire, il se glissa la pièce et se figea lorsqu'il entendit du bruit. Il consulta son auspex : 5 personnes et un écho métallique en mouvement.

« C'est vous Varic? Ou alors un de ses larbins? Je dois lui parler. »
La voix provenait de cette étage. Quelques pièces plus loin. L'assassin se tapit dans l'ombre et tendit l'oreille.

Vigilance: +1
Discrétion: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 16:30

OBSCURAE:

"Vous recevez les images? demanda Janius, sa voix brouillée par la distance de transmission.
-Oui, Capitaine, merci." répondit Turielo, assit sur un fauteuil mécanisé dans sa grande salle d'observation.

Au centre, un large holoprojecteur circulaire projetait un réseau d'images provenant du lieu de rencontre des candidats acolytes. Un peu de côté clignotait le visage de Janius. Derrière le Purgateur, attentifs à ce qui se passait, se tenaient ses acolytes et amis. Tout les trois attendaient de voir qui étaient vraiment ceux qui viendraient les rejoindre dans leur future mission.

Le Purgateur observa silencieusement chaque angle de vue qui lui était fourni depuis la lointaine planète qu'il avait choisie comme zone de test. Les candidats étaient désormais tous arrivés au point de rendez vous. La confrontation n'allait pas tarder.

Il sembla qu'il y eu une tension soudaine lorsque deux d'entre eux se firent face, armes levées. Deux autres étaient encore dans l'ombre, attendant une opportunité pour intervenir, tandis qu'un autre était encore à l'extérieur et que le dernier attendait à l'étage supérieur, alarmé par le bruit que faisaient ses futurs frères -ou ennemis- en dessous.

Le soldat des FDP tomba nez à museau d'acier sur le cyber canidé de l'ancien arbites, ce qui eut pour conséquence d'alarmer ce dernier, déjà tenu en joue par le médic, arrivé peu avant. Il pensait avoir affaire à un des gangers de Varic, et non pas à un futur collègue...
L'assassin observait à présent la scène en silence, parfaitement camouflé sur une des poutres pendantes de la structure, son fusil prêt à faire feu.
Le confesseur descendait prudemment les marches de l'étage pour se placer à proximité des trois entrés en contact, et prépara son arme également, certain qu'il allait devoir s'en servir dans un futur proche.

Ce fut l'arrivée du dernier soldat, et dernier arrivant, qui les fit tous trahir leur position. Le sujet dénommé Darek enfonça la porte d'entrée et pointa ses armes en direction des trois visibles mais ne manqua pas de viser immédiatement l'assassin dont l'ombre avait tremblé sous l'effet de la surprise de cette entrée fracassante.
Le confesseur arriva derrière lui, pointant le canon de son pistolet à l'arrière de sa nuque.

Tous restèrent ainsi figé, armes pointées sur chacun. La tension devint presque palpable. Si l'un d'eux avait le malheur de bouger trop vite, ce serait l'hécatombe et le Purgateur devrait alors rechercher d'autres candidats...
Chacun des sujets était crispé, attentif à chaque souffle d'air, doigts tendus sur leurs gâchettes, et yeux rivés sur les cibles secondaires, prêts à les abattre toutes en une fraction de seconde.
Aucun ne bougea, conscient d'être piégé dans un casse tête armé qui les tuerait tous en cas de mauvaise combinaison...

Turielo se pencha sur son fauteuil plaçant son menton sur ses deux poings reliés et murmura:
"Maintenant ça va devenir intéressant..."

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 19:49

Ce que Cyrus voyait, Angmar le voyait aussi et son ami de ferraille avait rencontré un visiteur ce qui fit grimacer l'ex-Arbites qui entretemps s'était faufilé vers la batisse au fur et mesure du furetage du cyberhound.
Sous sa tunique et son long manteau, il portait son armure carapace qui l'aurait fait presque doublé de volume en largeur, autant dire que pour la discretion on repassera mais Cyrus était là pour lui ouvrir le chemin non?
Ca s'agitait trop, à l'aide de ses jumelles thermiques il distingua d'autre signatures, la maison allait être bientôt blindée, Ô joie.

Tenant son couteau de combat pointe vers le bas, l'ex-Arbites espérait compter sur la force accrue par ses augmentiques pour en assomer un ou deux si il le fallait, mais il lui fallait des réponses avant alors tentons la communication.
Cyrus lâcha sa trouvaille du moment, montrant les crocs une dernière fois et rejoignit Angmar par le coté opposé, pile quand son maître se trouva nez à nez avec l'un des visiteur.
Ces derniers devaient avoir un moyen de détecter les uns, les autres, cela ne servait à rien de se cacher désormais surtout dans une baraque dont on a fait le tour en 10minutes.

Un sacré status-quo que voilà, tout le monde à la merci de tout le monde et au moindre geste, ne serait ce qu'un signe de tête, Cyrus se ferait un paté de fesses. Status-quo qui fut augmenté par l'arrivé fracassante d'un bourrin de première qui fit grincer des dents Angmar qui porta la main à la poignée de son pistolet Bolter sans pour autant le dégainer.
Un long silence, des chiens de faîences, certains étaient morts comme ça, un spasme dans un doigt et le coup part.
Il prit la parole de sa voix caverneuse, effet renforcé par son masque à gaz qui lui couvre le bas du visage.
-Cyrus, lâche l'affaire...
Le chien s'asseya émettant un petit japement de désaprobation, c'est qu'il aime bien mordre des mollets et des jugulaires lui, c'est pas drole.
-On va se calmer messieurs...
A ces mots, Therindor déserre l'étreinte sur le bolter et baisse lentement son couteau de combat à la lame dentelée refletant les pâles lumières de la nuit.
-Quelques chose me dit qu'on est là pour la même chose non?

Rudesse: +2
Sociabilité: +1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 20:52

Idriss IV
Ruche Elphebas


Eoghan ne savait plus quoi faire, il tenait en joue un cyber canidé lorsque la porte explosa vers l'intérieur et qu'un homme entra toutes armes sorties et qu'une ombre trembla avant d'être pointée par un homme qui se trouvait derrière.
Tenant son fusil contre la hanche de la main droite, Eoghan sorti son pistolet de la main gauche pour pointer celui qui avait enfoncé la porte.
Tous visaient quelqu'un et le moindre geste brusque changerai la maison en ruine en bain de sang, malgré ses aptitudes en combat rapproché, il savait qu'il risquait de prendre un mauvais coup si çà dégénérait.

Un homme de la taille d'Eoghan mais plus large que lui, dit d'une voix rendu rauque par le masque à gaz qu'il portait :
"Cyrus, lâche l'affaire ..."

"Donc cet machine appartient à celui là" se dit Eoghan en observant la main de celui-ci sur la poignée d'un pistolet bolter.

La machine-chien émit un gémissement mais et s'assit mais Eoghan ne le quittait pas de vue.

"On va se calmer messieurs ..." dit le propriétaire du cyber chien en abaissant lentement le poignard qu'il tenait.

"Bouge doucement mon pote, si tu veux pas te retrouver avec un troisième œil" pensa Eoghan en l'observant.

"Quelque chose me dit qu'on est là pour la même chose non ?"

Eoghan dit alors :
"C'est toi Varic ?"
A ce nom, l'attention de tous remonta d'un cran.

"Non, je le cherche aussi, c'est l'un de vous messieurs ?"

Eoghan observa tous les acteurs de la scène en se disant qu' aucun n'avait une allure de chef de gang d'une cité-ruche. Par contre des hommes de mains ...

Il questionna donc :
"Ou alors est-ce que l'un de vous travailles pour Varic? J'aimerais assez le rencontrer.
Mais pour l'instant on va peut-être éviter de s'entre-tuer vous croyez pas? Je proposes qu'on baisse tous nos armes calmement
."

En disant çà il rangea doucement le pistolet dans son holster et abaissa le fusil laser.
Eoghan était aussi près à le lâcher pour se saisir de son falcata, arme plus appropriée pour un possible combat en espace aussi rapproché.

Marchandage: +1
Sociabilité: +1


Dernière édition par Rulfr le Mar 17 Jan - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
-- iMO --
Citoyen
avatar

Messages : 447

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 21:10

Idriss IV, Ruche Elphebas

Sacré situation. Voilà qui confirmait les doutes d'Extellion : d'autre spécialistes. Et visiblement pas des moindres. Trois brutes. L'une énormément large d'épaule et accompagné d'un cyber hound, peut être que le rat lui appartenait. Un second sacré gaillard, visiblement sûr de lui. Et le hors monde qui débarqua comme une fleure et qui le fit remarquer. Les deux autres étaient moins identifiables. Ce n'était pas de grosses brutes, et l'un d'eux n'avait pas particulièrement l'air très combatif mais ça n'était pas une raison pour ne pas se méfier. Le deuxième semblait déjà plus... équipé.

« Ou alors est-ce que l'un de vous travailles pour Varic? J'aimerais assez le rencontrer.
Mais pour l'instant on va peut-être éviter de s'entre-tuer vous croyez pas? Je proposes qu'on baisse tous nos armes calmement. »


Du haut de sa poutrelle l'assassin laissa tomber son arme en bandoulière. La replacer dans son dos aurait sans doute excité la bande de dingues à ses pieds. Accroupi au dessus d'eux il inclina la tête de côté et les jaugea attentivement pendant que le silence retombait. Au moindre mouvement brusque il était près à ce servir des nombres couteaux dissimulé sur lui. Voir de son arme longue si le combat s'engageait réellement.

Il se décida à parler :
« Mauvais nom. Pas de Varic ici. »

Et puisque pour un nom il ne risquait et qu'il était de toute façon presque certain de lui, il ajouta :
« Turielo... »

Jugement: +2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valakhan
Citoyen
avatar

Messages : 44

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 21 Aoû - 21:38

Idriss IV, ruche Elphebas

Irwan passait rapidement son arme en direction de chaque participant de cette réunion improvisée. Par l'Empereur, il était juste venu chercher des réponses et voilà qu'il se retrouvait dans une pièce bourrée de tension, que n'importe quoi pouvait faire exploser. Pourtant tout était sous contrôle avec l'armoire à glace. Mais non, un type, trop bien équipé pour un ganger, avait défoncé la porte, et les avais tenu en joue. C'est alors qu'une forme sombre s'était révélée au dessus, sur une poutrelle, et qu'un cyber-chien s'était ramené au secours de l'individu au bout de son canon. Encore un autre type s'était joint à la conversation. Ça ne ressemblait pas du tout à un règlement de comptes, au moins il y avait une chance que ça ne parte pas en fusillade.

La montagne qu'il tenait en joue baissa lentement son arme.
-On va se calmer messieurs, quelque chose me dit qu'on est là pour la même chose.
Ainsi donc, lui aussi cherchait Varic. Tout comme le gars arrivé après le chien, et le type sur sa poutrelle, avec une dégaine de tueur à gage. Le Verispex remit calmement son pistolet dans son holster, les mains bien en évidence. C'est alors qu'un mot, prononcé par le tueur à gage, attira son attention. Oui, bien sur... Tout ceci n'était qu'une épreuve pour les personnes abordées par l'inquisiteur. Varic n'avait sans doute jamais mis les pieds dans cette baraque. Tout ceci n'était destiné qu'à les tester. Irwan fut pris d'une soudaine envie de rire, qu'il réprima pour ne pas envenimer la situation. Qui sait quels effets cela aurait pu avoir?

-Turielo, oui, fit-il avec un sourire pensif.Je suppose que vous avez aussi reçu un paquet chez vous?
Manifestement, le tueur à gages était aussi dans le coup. Mais les autres, qu'étaient-ils? Mieux valait prendre ses précautions et ne pas trop en dire. Sait-on jamais.

Jugement: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Lun 22 Aoû - 11:54

Idriss Iv, Ruche Elphebas

"Quelle situation ... charmante" pensa Rubin.
Son pistolet-laser tenait toujours en joue le mastodonte devant lui. Ce dernier avait été augmenté d'une façon surprenante ... et représentait un danger potentiel.
Rubin avait réussi à se faufiler derrière lui grâce à un incroyable timing. Si il avait descendu un fraction plus vite ces escaliers, les places se seraient inversées.

Enfin, ce n'était pas la seule montagne de muscles des environs. Rubin regardait le propriétaire du cyber-chien le ramenait à l'ordre. Son corps témoignait d'un passé loin d'avoir été calme. Mais l'homme qu'il trouvait le plus dérageant au final était celui accroupi sur cette poutrelle. A quoi penser t'il celui-là ? Il se croit être un oiseau de nuit ? Rubin pensa lui demander mais l'homme semblait bien équipés.
Peu à peu, la situation semblait se résoudre dans un dénouement plus serein.
Il faut dire que n'importe quelle personne saine d'esprit ne va pas s'amuser à provoquer telle personne alors que ce dernier était armé jusqu'au dent.

Ce fut cependant grâce à cet homme pendu sur sa poutrelle que la conversation devint soudainement plus intéressante.
" Turielo"
Rubin sourit à ce mot. Comme à son habitude d'ailleurs. Ce n'est pas qu'il ne savait pas quoi faire d'autres, mais le sourire avait le don d'enfermer les personnes dan une confiance innocente. Ainsi l'inquisition, ou plutôt ce purgateur, les avait faits venir, en tendant ce leurre de Varic, un supposé caïd de la sous-ruche.
"Avait-il seulement existé" pensa Rubin.

"Turielo, oui, .Je suppose que vous avez aussi reçu un paquet chez vous" ?
Rubin regarda l'homme qui venait de parler. Il était de loin, celui qui le ressemblait le plus. Une personne un peu plus normal pensa t'il. Mais pour qu'il soit là lui aussi présent, ce ne devait pas être un simple scribe de l'Administratum ...

Rubin prit alors la parole :
" Turielo, vous avez dit ? Oui, cet en effet cette charmante personne qui m'a fait quitté ma chère planète pour se retrouver dans ce dépotoir ... J'imagine que vous avez dû subir les mêmes choses ?"
Rubin ne s'attendait à aucune réponse et reprit aussitôt la parole avec toujours ce même sourire :
" Bon,je me présente à mon tour Thor, Alexian Thor. Ravi de vous rencontrer."
Il n'était pas question de dévoiler son identité tant qu'il restait des doutes sur les personnes de cette assemblée.
"Messieurs, que diriez-vous d'accepter la requête de cet homme ?"dit Rubin en pointant du doigt le maître du Cyber-chien. Et pour accompagner sa parole, Rubin abaissa son pistolet-laser mais ne le rangea pas. Restons prudent ....
"Essayons de discuter, de communiquer puisqu'au pire, nous risquons juste d'apprendre quelque chose avant de périr ... N'est-ce pas ?

Sociabilité: +1
Maîtrise de soi: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 23 Aoû - 19:42

Idriss IV, Ruche Elphebas

Bon, voilà qu'on est bien mis maintenant ... manquait plus que ça furent les premières pensées de Darek en jaugeant la situation pour le moins inconfortable dans laquelle ils se trouvaient : six types, vraisemblablement tous bernés par les manigances insidieuses de ce Turielo, bourrés de testostérones et armés jusqu'aux dents, n'attendant qu'un faux mouvement,un geste un peu brusque, pour se réduire mutuellement en charpie.

Voyant les autres abaisser leurs armes, il tendit doucement le bras le long de son radiant jusqu'à trouver le cran de sûreté qui émit un tintement sonore signalant son activation.

"Varic n'est pas ici, et c'est tant mieux pour lui !" dit-il abruptement sans aucun préambule
"Mais j'en oublie les manières les plus élémentaires. Messieurs, je suis le Lieutenant Colm Darek, de la Flotte Impériale" se présenta-t'il en sortant lentement d'une poche le petit disque de métal qu'il avait reçu quelques semaines plus tôt. "Comme il semble que nous soyons tous dans la même situation, je vous propose de tous abaisser nos armes en même temps et d'ensuite discuter de la marche des évènements à venir, qui vont certainement nous amener à collaborer ... Cela vous conviendrait-il ?" dit-il en scrutant les réactions des autres.

Sociabilité: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 23 Aoû - 20:28

OBSCURAE:

Le Purgateur s'autorisa un sourire devant ce qu'il voyait. Les candidats acolytes ne s'étaient pas affrontés et avaient eu la sagesse de déposer les armes pour faire le point sur la situation, parler de leur mission commune, et apprendre à se connaître.
Il était satisfait. Cela était un bon départ.

A présent, il faudrait encore qu'ils s'apprécient et qu'ils acceptent l'offre du Purgateur en tant qu'alliés et groupe fraternel, et non comme de simples mercenaires appâtés par le gain.

Il lança un sourire à Kyria qui avait tant douté d'eux, cette dernière lui répondant d'un haussement d'épaules. Elle attendait d'en voir plus. C'était trop tôt. Déjà, Turielo sentait que sa fidèle acolyte n'en appréciait pas certains, et bien qu'il eut une idée, il ne pouvait la définir avec certitude.

Isabel, elle, c'était facile. Un ramassis d'ordures de l'Imperium, de presqu'hérétiques et d'agents fatigués, et tout ceci étant masculin et gonflé d'orgueil et de testostérone.... La jeune paria était au comble du bonheur et manifestait cet état en se mordillant discrètement le bout de la langue en souriant béatement.

Semos était demeuré silencieux. Lui aussi voulait en voir plus. Mais contrairement à Kyria qui continuait de douter, son collègue acolyte avait commencé à finement analyser les candidats dans leurs actes envers les autres. Postures, intonations, réactions, niveau de stress, de peur ou de colère... Ses yeux plissés semblaient traverser l'hologramme tremblotant, traverser le cosmos et aller directement dans l'espace réelle de la scène.

Les quatre individus gardèrent le silence en regardant la scène, tandis que le Capitaine Janius annonça simplement:
"Contact établi. Cycle d'une semaine d'accommodation amorcé. Lors du prochain contact, je les ferai venir ensembles à un nouveau point de rendez vous et les y rencontrerai."

Turielo nota négligemment la nouvelle phase dans son bloc de données, ne quittant pas des yeux la scène qui s'offrait à eux.
Puis il demanda à Janius:
"Quelle sera la motivation à leur accommodation? Ce Varic?
-Non monseigneur. Ce petit chef de gang minable est depuis longtemps éliminé, ainsi que tout son clan. Néanmoins nous avons une nouvelle piste à leur faire suivre. Une enquête. Elle concerne un riche libre marchand que nous soupçonnons d'être lié à un large trafic d'artefact xenos interdits.
-Cela relève donc de l'Ordo Xenos, pas de nous... fit remarquer le Purgateur.
-J'ai déjà parlé avec votre ami et confrère, l'Inquisiteur Amalias de l'Ordo Xenos, et il est au courant de votre travail ici. Il a accepté de laisser cette mission entre vos mains, et est disposer à couvrir tout dégât occasionné.
-C'est très aimable de sa part. Remerciez le de ma part.
-D'après ce qu'il m'a dit, il vous en doit une Niklas...
-Hum...en effet. se souvint Turielo. Bien je vous laisse le soin de mettre en place l'enquête. méthode de contact?
-La même que d'habitude... Dès qu'ils auront fini de se "présenter", ils recevront un message de ma part avec tout les détails. [HRP, c'est à dire mon prochain post les gars!]
-Très bien." conclu Turielo.

Janius se déconnecta et Turielo revint au visionnage de la "rencontre" de ses futurs agents...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 24 Aoû - 10:53

Angmar rengaina son couteau dans le fourreau qui se tenait dans son dos, la lame émit un tintement quand la pointe atteignit le fond aimanté de sa protection. Le chien se leva et vint le rejoindre pour s'assoir à ses pieds, il lui flatta le haut du crane ce que le cyberhound sembla apprécier puis il revient sur la petite assemblée.
La capuche rejetée en arrière et le masque a gaz pendant maintenant autour du cou dévoilèrent son visage taillé dans la masse et ces yeux que certains qualifie de "mort" de par la pâleur morbide qu'ils arborent.
Il resta un moment silencieux, écoutant les présentations de chacun mémorisant dans le même leur visage, geste, attitude, données qui seront stockées comme tout le reste dans son crâne jusqu’à sa mort presque comme une malédiction mais qui lui a sauvé la vie pas mal de fois.
Le cyberhound humait l'air d'un air distrait, ne se préoccupant plus de ces importuns mais il n'était pas innatentif pour autant, le moindre pet de travers et certains se retrouveraient avec des doigts en moins,au minimum.

Tout le monde prit la peine de se présenter, et quand vint son tour, il sortit le fameux disque, cette chose qu'ils avaient tous en commun et qui avait failli leur couter la vie mais passons.
-Je m'appelle Angmar Therindor, ex-Arbites, division Bellatores..et je suis du même avis que le lieutenant. Voilà assez étrange qu'un gars comme ce Turielo s'interesse à nos frasques, nous en sommes là désormais alors qu'est ce que nous sommes censés faire? Voilà trop longtemps que je pourris ici, cette pluie finira par m'avoir

Méfiance: +1
Maîtrise de soi: +2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 24 Aoû - 16:03

Idriss IV, Ruche Elphebas

Messieurs, je suis le Lieutenant Colm Darek, de la Flotte Impériale.... Je m'appelle Angmar Therindor, ex-Arbites, division Bellatores
Très bien, pensa Rubin, je crois avoir trouvé les deux abrutis de la bande ....

Ce n'est pas que Rubin n'aimait pas les personnes d'armes,surtout qu'à sa propre ceinture se tenait sa masse énergétique , mais ces types sont plutôt habitués à côtoyer la guerre au plus près, aux conflits sanglants et ceci qu'ils soient spatiales ou terrestres, confinés sur un monde, ou à un secteur entier. Ce type de personnage sont souvent peu épanouis dans les autres domaines de la vie.
En effet, à force de mener des assauts aux quatre coins de l'univers ... ou tout simplement d'une ruche, ces hommes ont plus de chances d'être victimes de névroses.

Cependant, pour que ces types se retrouvent en sa compagnie, Rubin pensa qu'il devait être au dessus de la masse de la piétaille habituelle ... Cette pensée l'amusa intérieurement. Qui était il pour juger enfin de compte ? Lui aussi n'avait été qu'une pièce à déplacer tout au long se sa jeune vie. Mais aujourd'hui, tous ceux qui étaient présents dans cette pièce allait enfin pourvoir changer le cours des choses ... ou au moins, dans un premier temps, leurs cours de leurs vies.

Rubin suivit finalement le mouvement général et rangea son pistolet-laser, de simple facture il faut le dire, dans son holster. Il l'avait obtenu cette première arme lors d'une recherche sectaire particulièrement dangereuse sur Ophélia VII. Rien de bien méchant non plus ... Un complot de petits fonctionnaires qui souhaitaient se débarrasser de leur quotidien ... en souhaitant renverser le gouvernement en place.

"Voilà assez étrange qu'un gars comme ce Turielo s'interesse à nos frasques, nous en sommes là désormais alors qu'est ce que nous sommes censés faire? Voilà trop longtemps que je pourris ici, cette pluie finira par m'avoir"

"Eh bien, je pense Angmar, si je peux vous appeler comme sa, que si le Purgateur nous a fait réuni ici en utilisant un leurre, ce n'est pas pour que nous nous séparons dans l'heure ... Et je crois ne pas me trompé en disant que ce dernier ne veut pas que nous nous battons à mort non plus. Il veut ainsi tous nous recruter mais après, de là à dire qu'il nous veut tous ... ensemble si vous voyez ce que je veux dire ..."
Rubin présenta à son tour le disque holographique.
"J'ai quelques doutes ..."

Méfiance: +1
Sociabilité: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valakhan
Citoyen
avatar

Messages : 44

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 24 Aoû - 16:28

Idriss IV, Ruche Elphebas

Tiens, un Arbites, pensa Irwan. Je dois bien avouer que les juges manquent quelque peu de finesse. Après tout, pas besoin de sophistication quand on passe son temps à tabasser de pauvres gens. Celui-ci doit être plus intelligent que la moyenne pour avoir quitté le service, ajouta-t-il en regrettant de ne pas l'avoir fait plus tôt. Mais les deux brutes épaisse, le Juge et le lieutenant de la flotte, semblaient quand même briller plus par leurs muscles que par leurs capacités cérébrales, du genre à taper d'abord et raisonner ensuite. L'autre, le dénommé Thor, avait l'air plus fin et sournois, plus enclin à la réflexion. Mais l'inquisiteur les avait tous fait venir ici, cela voulait donc dire que chacun d'entre eux avait sa place dans son plan. Quand au tueur, il avait l'air quelque peu dérangé. Le dernier soldat, inconnu au bataillon, avait l'air plus ou moins sain d'esprit, mais c'était un soldat, on pouvait sans doute lui faire confiance pour suivre à la lettre les ordres de la hiérarchie sans les remettre en question. Un pantin de ses supérieurs, en somme. Il avait quand même put déroger à son affectation et venir sur ce monde pollué. Il avait peut-être quand même une lueur d'indépendance et de libre pensée.

Voyant que les autres rangeaient peu à peu leurs armes, il s'autorisa à se détendre et à laisser retomber ses mains. Il écouta la conversation, essayant de se faire une idé de la personnalité et de la psychologie de ses compagnons en fonction de leurs paroles et de leur attitude.
-Voilà assez étrange qu'un gars comme ce Turielo s'interesse à nos frasques, nous en sommes là désormais alors qu'est ce que nous sommes censés faire? Voilà trop longtemps que je pourris ici, cette pluie finira par m'avoir!
-Eh bien, je pense Angmar, si je peux vous appeler comme ça, que si le Purgateur nous a fait réunir ici en utilisant un leurre, ce n'est pas pour que nous nous séparions dans l'heure ... Et je crois ne pas me tromper en disant que ce dernier ne veut pas que nous nous battions à mort non plus. Il veut ainsi tous nous recruter mais après, de là à dire qu'il nous veut tous ... ensemble si vous voyez ce que je veux dire ...

Une conversation particulièrement stérile qui ne lui apprenait rien d'intéressant. Il se méfiait toujours des personnes présentes dans la pièce, mais estimait qu'il ne prenait aucun risque en s'ouvrant à eux.
-Arbitrator Verispex Irwan McCaroll, messieurs, fit-il en sortant également le disque. Turielo. Je ne pense pas me tromper en disant que c'est un manipulateur. Il veut nous dresser l'un contre l'autre, et tester notre capacité à agir ensemble malgré nos différents, en utilisant les talents de chacun. Je ne pense pas qu'il va nous laisser croupir dans cette maison sans rien faire. Quelque chose va arriver, vous pouvez en être sûrs.

Méfiance: +2
Sociabilité: +2
Charisme: +2


Dernière édition par Valakhan le Jeu 25 Aoû - 4:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malatesta
Citoyen
avatar

Messages : 231

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 24 Aoû - 17:22

Idriss IV, Ruche Elphebas

S'appuyant contre le seul mur qui semblait encore en état de supporter sa masse, Darek se délesta du lourd paquetage dorsal qui alimentait son radiant, et s'alluma un cigalho en en proposant aux autres. L'allumage et les premières bouffées lui permirent d'écouter et jauger tranquillement les autres : deux anciens Arbites, apparemment un bourrin taciturne et un médic à l'allure plus maline que la moyenne de ses collègues, un autre soldat à l'héraldique inconnue, un oiseau de nuit qui semblait se complaire dans une posture pour le moins incongrue au sommet d'une poutrelle, et enfin ce Thor, qui ne lui inspirait pas plus confiance qu'un grox anémique.

Et ben, quelle fine équipe ... J'aurais sans doute plus confiance dans les premiers bras cassés venus, quand bien même ils seraient tout droit sortis d'un de ces comics parodiques circulant sous le manteau dans la Flotte ... se réfréna-t'il de dire tout haut, gardant ses pensées pour lui-même.

"Pour ma part, je pense qu'il est prématuré de juger cet Inquisiteur, même si je reconnais son total manque de goût quant au dépotoir sur lequel il nous a faits venir, ne serait-ce que pour le ciel ..." dit-il à la place, jetant un regard à la voûte embrumée de fumées toxiques que la lueur des lointaines étoiles perçait à grand peine. "Je ne suis certainement pas le plus vif d'entre nous, mais il me semble en effet que, maintenant que cette pathétique mise en scène est terminée, nous n'allons pas tarder à entendre parler de ce Turielo. Le plus tôt sera le mieux, j'ai vraiment pas envie de rester ici à attendre que les pluies acides me rongent les balloches alors que je pourrais être en train de taper le carton ..."

Au moment où il terminait sa phrase, il fouilla dans une poche de son treillis en marmonnant, pour en extirper avec une mimique triomphante un jeu de tarot dont les beaux jours devaient remonter à la Grande Croisade.
"Une partie de cartes en attendant, ça vous intéresse ?" demanda-t'il avec l'assurance et le ton de celui qui a l'habitude d'écumer les tripots pour dévaliser les clients.

Sociabilité: +2
Méfiance: +1
Rudesse: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 24 Aoû - 19:10

Idriss IV
Ruche Elphebas


"Je vais devoir travailler avec quatre personnes et y a pas une seule gonzesse ... pffff." se dit Eoghan en observant ses nouveaux collègues temporaires, tout en rangeant ses armes.

"Je suis du même avis que vous Alexian Thor, je ne pense pas que le Purgateur souhaite que nous nous battions."
En prononçant ces paroles il sortit le disque contenant le message du Purgateur et le mis en marche.
"Apparemment, l'Inquisition a besoin de nous, même si je me demande quelle genre d'enquête peut bien nécessiter cinq personnes telles que nous, sans vouloir vous manquer de respect messieurs."

"Je me présente, sergent Eoghan Cairnech, ancien des FDP de Sidh."

En se présentant il se rendit compte du dédain qu'affichait le lieutenant Colm Darek en entendant le terme "FDP".
"Encore un con d'officier de la Flotte qui se croit supérieur avec son arsenal digne d'un peloton de la Garde." pensa Eoghan.

Il observa ensuite le dénommé Alexian Thor et se dit que ses yeux étaient étranges, légèrement sadiques.
"Pas quelqu'un qui faut avoir dans son dos..."

"Je m'appelle Angmar Therindor, ex-Arbites, division Bellatores." se présenta le propriétaire du clébard mécanique.
"Vu ta carrure et tes poings, t'as l'air d'avoir le cerveau dans tes biceps toi."

"Arbites Verispex Irwan McCaroll, messieurs" s'annonça le seul de la bande à ne pas avoir un arsenal sur lui.
"Encore un Arbites ? C'est une réunion ou quoi ? Et puis ce médic a lui aussi des yeux bizarres ... du genre je suis allé faire un tour en enfer et je suis revenu.. Enfin bon c'est toujours utile d'avoir un médic dans son équipe, çà peux aider dans certains coup dur..."

"Bon et puis toi mon gars qui est tu ? Tu comptes rester planter dans c'te position débile longtemps?" se dit Eoghan en dévisageant celui qui avait le premier prononcé le nom de leurs futur patron.
"Toi non plus vaux mieux pas t'avoir dans le dos. La vache t'as des yeux qui filent à moitié la trouille."
Eoghan observait encore le mec perché au dessus d'eux quand le lieutenant proposa une partie de carte.
"Pourquoi pas çà peux faire passer le temps." répondit Eoghan.
"Et surtout çà va te faire chier si tu perds face à un petit soldat des FDP." pensa t-il.

Sociabilité: +2
Charisme: +2
Méfiance: +5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
-- iMO --
Citoyen
avatar

Messages : 447

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Ven 26 Aoû - 16:38

Idriss IV, Ruche Elphebas

De ses yeux bleus il avait minutieusement scruté chacun des membres de la pièce, transperçant du regard tout ceux qui le dévisagèrent, les gratifiants d'un visage impassible plutôt que de paroles. Par le passer il avait fait confiance aux mauvaises personnes, il avait dut subir les conséquences qu'engendre les mauvaises fréquentations. Vivre dans son enfance dans une sous ruche n'aide pas à se fier aux hommes. Comment pouvoir leur faire confiance quand on sait qu'ils sont si facilement détournable de Sa lumière.

La méfiance était de mise, voilà tout. Et peu importait ce que pensait cet Eoghan de sa "posture", si jamais la situation avait dégénéré prendre l'assassin pour cible aurait obligé le soldat à lever son arme et ainsi ne plus tenir dans sa ligne de mire ni même son champ de vision les autres cibles au sol. Mais il semblerait que la tension s'était dissipée, au moins assez pour que ça ne dégénéré pas tout de suite. Ce n'est que partie remise.

Extellion se laissa doucement tomber de sa poutre. D'une des poches de son armure composite il sortit lui aussi son enregistrement pour le montrer à ceux qui risquait bien de devenir ses petits camarades de gens - ce qui était pour lui déplaire tant qu'il n'en saurait pas plus. Il était le plus petit de l'assemblée, exclusion faite du Verispex qui faisait approximativement sa taille. Il était par contre de toute évidence le plus léger.

« En effet il vaut mieux attendre de voir ce que l'Inquisteur a à nous proposer, s'exprima-t-il enfin, alors au tant s'occuper. Mais pour l'instant je préfère vous regardez jouer. »

Puis Eoghan, voyait que l'assassin ne s'était pas présenté, lui demanda :
« Et pourrait-on tout de même savoir qui tu es ? »

Extellion Stemp tourna son visage vers lui, deux gouffres bleus, une bouche fine et une larme tatouée.
« Je suis un humble serviteur de l'Empereur-Dieu et je tues en Son nom, voilà tout. Et quand à mon nom à moi dans le fond peu importe celui que j'utiliserai avec vous. »

Puis il alla s'assoir en tailleur dans un coin de la pièce pour regarder les joueurs.

Rudesse: +2
Sociabilité: -2
Méfiance: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Ven 26 Aoû - 20:31

IDRISS IV::

Le groupe nouvellement rassemblé jouait aux cartes en silence depuis plusieurs minutes maintenant, chacun fixant les autres d'un oeil méfiant, plus que ses propres cartes.
Ils se jaugeaient, se mesuraient, se comparaient, se détaillaient, et tout cela dans un silence de plomb seulement troublé par le ruissellement d'une énième averse de pluie acide.

La tension entre les membres du groupe était palpable. Ils ne se faisaient nullement confiance, et encore moins à ce fantôme d'Inquisiteur qui les avait contacté...

Le Capitaine Janius resta un instant à les observer, en souriant, loin de là, sur le pont de son vaisseau marchand.
Il avait vu cette situation des dizaines de fois et à chaque fois cela commençait de la même manière.

Il consulta son chron. C'était l'heure de délivrer le message. Il activa un bouton de sa console et riva son regard sur ses moniteurs de surveillance, son sourire s'élargissant, comme il savait quelle surprise allait retourner les tripes des -probables- futurs acolytes...

Dans la petite salle délabrée de la bâtisse où le groupe attendait, un cliquetis sonore retentit soudain. Tous se levèrent, armes levées, se mettant les uns les autres en joue, puis un autre endroit, puis un autre membre du groupe, puis à nouveau le vide...totalement pris par surprise par ce bruit soudain. la tension piqua en flèche son point le plus élevé. Janius ricana. Une fois, cette étape avait vu le groupe de candidat arriver au summum de la panique et ils s'étaient entretués sans prendre un moment de réflexion...

Une dalle de la pièce se souleva, et un cogitateur rouillé et rafistolé émergea. L'écran avait été remplacé par une boîte crânienne serrant un vox entre ses mâchoires usées.

Une oix retentit alors, celle de Janius communiquant les nouveaux ordres aux candidats:
"chers amis bonjour! tonna-t-il, avec un pointe de sarcasme dans la voix, satisfait de l'effet de surprise désagréable généré. Je suis le Capitaine Janius, mandaté par sa Grâce Turielo pour vous communiquer votre premier ordre de mission afin d'atteindre le deuxième stade de votre phase de test."

Dans la pièce les armes se baissèrent et les jurons fusèrent, les candidats outrés de comprendre qu'on jouait encore avec eux.

"Vous avez je le suppose amplement eu le temps de faire connaissance. reprit janius, amusé. A présent, vous devrez vous rendre dans une cité ruche voisine nommée Carolisia, non pas pour rencontrer l'Inquisiteur, pas maintenant, mais pour aider les forces de l'ordre locale à enquêter sur un dénommé Arlon Grakius, libre marchand, que nous soupçonnons d'être un dangereux hérétique se livrant à un commerce impie d'artefact xenos. Vous vous rendrez au siège local de l'Ordo Xenos où vous attendra le Seigneur Inquisiteur Amalias, qui vous donnera de plus ample instructions. Bien évidemment, votre tâche est secrète, et nous ne saurons toléré un manque de discrétion de votre part. Agissez dès à présent en membre potentiels de l'Inquisition. Votre voyage devrait durer une journée tout au plus. C'est tout pour aujourd'hui les enfants. L'Empereur vous garde, donc rendez le fier!"

Un silence tomba.
Avant de déconnecter, Janius rajouta:
"A propos, belle main, monsieur le médic!"

La communication se coupa, et Irwan McCaroll laissa piteusement retomber ses cartes en faisant une grimace.
Un carré d'as complet, il y aurait eu une bien belle somme de couronnes à la clé si ce Janius n'avait pas interrompu la partie...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 30 Aoû - 20:08

Ruche Elphebas

Eoghan était en train de jouer aux cartes quand un bruit suspect se fit. Il sortit immédiatement son pistolet automatique et pointa tour à tour tous les membres présents dans la pièce, jusqu'à ce qu'un cogitateur à moitié en ruine émergea du sol.

"C'est quoi çà encore ?" se demanda Eoghan.

En entendant le message du capitaine Janius, envoyé par le Purgateur, Eoghan baissa son pistolet en râlant :"Faites chier, on a failli s'étriper nous !"

L'envoyé de Turielo leurs donna les détails de leurs première mission.
"Un hérétique vendeur d'armes xenos ? çà me va. Allons faire la fête à un ennemis de l'Empereur!"

Après s'être moqué d'eux une fois de plus, le silence se fit. Chacun réfléchissant à ce message ainsi que leur futur mission.
"Bon messieurs, y a t-il quelqu'un qui connait la cité ruche Carolisia? L'un de vous a t-il un moyen de transport, non ? Bon va falloir qu'on s'en trouve un, perso j'en ai marre de cette putain de pluie acide..."

"Merde, désolé les mecs je suis en train de jouer au chef. Vieux reflexe d'un ancien sergent."
Sagesse: +1


Dernière édition par Rulfr le Mar 15 Mai - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
-- iMO --
Citoyen
avatar

Messages : 447

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 31 Aoû - 19:15

Idriss IV, Ruche Elphebas

Le silence retomba, pendant que tous fixaient encore la crâne blanchit, exception faite du Verispex qui faisait la moue de s'être vu gâcher une si belle main. Une voix masculine. Un nommé Janius mandaté pour jouer avec eux. Un certain sens de la blague. Un premier mensonge révélé. Carolisia maintenant. Soit, en espérant que cette deuxième ruche ne soit pas pire qu'Elphebas.

« Un hérétique vendeur d'armes xenos ? çà me va. Allons faire la fête à un ennemis de l'Empereur ! s'exclama le soldat s'étant présenté sous le nom d'Eoghan. »

Te voilà bien prompte soldat, pensa Extellion.

« Bon messieurs, y a t-il quelqu'un qui connait la cité ruche Carolisia ? L'un de vous a t-il un moyen de transport, non ? Bon va falloir qu'on s'en trouve un, perso j'en ai marre de cette putain de pluie acide... Merde, désolé les mecs je suis en train de jouer au chef. Vieux reflexe d'un ancien sergent. »

L'assassin se leva lentement et se rapprocha du groupe. Tous le fixèrent avec une prudence teintée d'encore un peu de méfiance. La tension entre eux était encore très présente, et c'était compréhensible, aucun d'eux ne se connaissaient et chacun s'interrogeait sur ce que pouvait leur vouloir ce mystérieux Inquisiteur Turielo. Arrivé au niveau du cercle des joueurs Extellion pris la parole :
« Il est primordial d'éviter les contrôles. Que ce soit de l'Arbites ou des clans de gangeurs. Notre cible doit ignorer notre présence le plus longtemps possible. A moins que l'un d'entre vous n'ait un moyen de transport qui nous permette cela il n'est pas envisageable de voyager ensemble. »

« Personnellement j'ai les moyens, si nécessaire, d'assurer mon propre transport jusqu'à la ruche Carolisia. »

Et rajouta intérieurement pour lui même : Reste que je ne vais pas pouvoir emmener mon fusil d'assaut avec moi si je fais comme ça...


Sagesse: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   

Revenir en haut Aller en bas
 
ORDO HERETICUS - RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ordo Xenos Projet de membre
» Trilogie Eisenhorn par Dan Abnett
» Ordo Reductor
» L'Ordo Sepulturum
» vos citations favorites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Fissure Warp :: Ordo Hereticus-
Sauter vers: