AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 ORDO HERETICUS - RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 24 Mar - 20:43

Arrivé devant un hangar, Eoghan eue un sourire quand l'adepte Cafris leur dit qu'ils allaient être équipé. Sourire qui disparu une seconde plus tard quand Cafris ajouta qu'ils devaient enlever leurs équipements complet et qu'avec l'argent qu'il venait de leurs donner, ils devraient payer leur nouvel équipement.

"L'Inquisition fait payer l'équipement de ses acolytes ? Ou alors c'est juste pour les nouveaux ?"

Puis il se dit que critiquer l'Inquisition et Cafris qui pouvait être leur juge, juré et bourreau n'était pas forcément une bonne idée s'il voulait rester en bonne santé. Donc il se dirigea vers le casier portant son nom et y déposa son fusil laser.

"Cà fait quatorze ans que tu est avec moi ... Je t'ai eue lorsque je suis entré dans les FDP, et on en a vu pas mal ensemble. J'espère vraiment que je pourrais te récuperer un jour ..."

Ensuite Eoghan décrocha de son paquetage, son casque, "le dernier souvenir de Luchta ... mais bon c'est vrai que ce casque n'est plus de première jeunesse."

Puis il sortit son pistolet automatique et sa baïonette, tous deux récupérer chez les FDP de cette planète, ce qui l'amena à penser à l'adjudant Kelea, commandant en second des FDP d'Idriss IV, avec qui il n'avait passé qu'un nuit, "mais quelle nuit !" et aussi penser à sa baïonette de dotation qui était resté sur Sidh, chez la fille du chef des FDP en cadeau d'adieu.

Après son fusil, c'était son falcata énergétique qui allait lui manquer le plus. En effet, une arme énergétique de cette facture était aussi fréquent qu'un ork poète.

Eoghan posa en suite directement son vieux sac avec tout son contenu, puis il enleva son treillis et ses rangers, "je vais enfin avoir un treillis propre et sec, parce que depuis que je suis arrivé ..."

Il récupéra ensuite son argent et attendit à côté de l'adepte Cafris :
"Faudra pas trop trainer ici, parce qu'il fait pas chaud dans ce hangar quand on est à poil !"

Loyauté: +1
Moral: -1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Dim 24 Mar - 22:07

Quelle était donc cette manoeuvre encore? voilà qu'ils devaient tout abandonné là et sortir "nu" pour leur première mission. Encore un test à n'en pas douter.
Angmar allait objecter mais Cafris le double, oui, il pouvait garder Cyrus qui comprenait parfaitement et à sa manière ce qui se tramait là. Encore un peu et il aurait du rester ici, loin de son maitre, inutile, Angmar ne pourrait se résoudre à le laisser derrière lui d'autant plus que d’après les dires de ses "collègues", le cyberhound aurait tantôt son utilité.
Il obtempère donc en silence, ses questions ayant leur réponses.
Le cliquetis métallique de ses doigts de métal qui fait tinter le métal du casier au nom de Therindor donne une allure encore plus inhumaine qu'il ne l'est déja avec ses yeux de morts et son visage figé dans une moue constante.

Il attrape d'un geste vif et presque a regret le pistolet bolter rangé soigneusement dans son holster qui se cache sous son long manteau de cuir élimé et sans manches laissant apparaitre ses bras cybernetiques.
Les chargeurs qui lui sont associés ne tardent pas à le rejoindre.
Angmar s'assure une dernière fois que la lame de son épée énergétique soit endormie et décroche de sa ceinture, le lourd fourreau qui la protège des affres du temps et de l'environnement vicié que l'ex-arbites écume depuis sa retraite.
Le couteau de combat et les jumelles thermiques rejoignit leur emplacement dans le casier.

Eoghan semblait bien motiver à tout laisser derrière lui, qu'est ce qui pouvait bien entamer cet entrain à la fin? comment être si...content de tout ce qui se passe? C'est en tout cas le premier à avoir tout laisser tomber et à se placer à coté de leur gardien.
Angmar ne tarde pas à laisser de côté ses lourdes bottes ferrées, son manteau de cuir, son armure, ses gants et tout ce qui l'habillait un temps soit peu. On découvrait alors un corps strié de balafres plus ou moins profondes sur tout la surface du dos et du torse de l'homme ainsi que cette énorme blessure en forme d'étoile au niveau du coeur.
Angmar aux yeux pâles alla rejoindre Cafris, croisant les bras sur le torse comme pour cacher cette chose qui le meurti chaque jour.

-1000 couronnes pour s'équiper? Mmh...challenge interessant.

Loyauté: +1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Lun 25 Mar - 16:50

Même si il n'était pas plus enchanté que ses collègues d'abandonner son équipement Alex ne parla pas et observa les réaction de ses collègues ainsi que celle du chien de garde de d'Armalias quand elles se manifestèrent, il accompagna le groupe jusqu'aux casiers où ils devaient déposer leurs affaires tout en se demandant à quoi tous cela rimait.
Alex se dirigea vers son casier et déposa son sac de voyage devant, puis il ouvrit le casier, il y déposa sa ceinture sur là qu'elle pendait son pistolet inferno, et il retira son armure légère, plastron, protèges-tibias, et brassards, dont le gauche cachait son couteau.
Il ouvrit ensuite son sac, et le vida déposant son bolter, son épée, quelques effets personnel et un petit sac de combat qui contenait son auspex, ses chargeurs de bolts, ses jumelles et des grenades.

Quand il eu finit il mit le sac vide dans le casier, le referma et rejoignis ses compagnons, vêtu d'un ensemble noir par dessus lequel il portait un grand manteau, également noir. Sans ses armes il se sentait légèrement mal à l'aise, mais il avait suivit un entraînement au combat à main nues et possédait des pouvoirs psychiques, ce qui lui permettait de se défendre, il resta donc assuré. Il observa un moment Cafris reprennent ses réflexions, il arriva vite à deux conclusions, soit l'Inquisition voulais être sûr qu'ils sachent s'équiper avec un minimum d'argent, soit elle observait leur réaction face à cet acte qui représentait l'abandon de sa vie passé pour rentrer au service des Ordos et repérer lesquels était près à franchir le pas.
Alex regardait ses coéquipiers et attendit les derniers en silence, il avait l'impression que certains seraient exclus, Alex ne pouvait prédire qui, mais il en était sûr.

Loyauté: +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stara Sawrean
Citoyen
avatar

Messages : 491

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 10 Avr - 22:57

Rubin n'avait pas réagi à cette petite remarque de Eoghan, ni des autres bien que celles-ci n'étaient que des suppositions. A vrai dire, Rubin n'aimait pas le fait qu'on lui assigne le rôle de chef. Après tout, bien qu'il soit le responsable de tout ce petit groupe de dur à cuire et de marginaux de l'Imperium, il n'en était pas plus leur chef. Juste celui qui assumerait leurs futurs actions. Ce qui était déjà bien assez. Rubin continua de réfléchir sur la sémantique à utiliser. Entre cette dualité responsable/chef de missions. Ce genre de petites choses le turlupinait au plus haut point. Ce faisant, il resta distrait jusqu'à leur arrivée devant le SaS d'accès de l'entrepôt.

L'ancien confesseur eut un haussement de cœur. Se désarmer, abandonner tout objets matériels avec lesquels il avait parcouru cette maudite cité !? S’exécutant aussi lentement qui lui était possible pour ne pas éveiller les soupçons de leur nourrice attitrée, Rubin commença par lâcher sa masse d'ouvrage offerte autrefois par le Père Isaac. Cette dernière avait extirpé autant de cervelle que d'informations des personnes suspectées par la Sainte Ecclésiarchie. C'est avec cette dernière qu'il avait effectué sa première victime. Rien de bien méchant, faut il le souligner, puisque sa cible était alors attachée. Cependant, sa réelle valeur outre ce fait, consistait dans la lignée des personnes qui avait manié cette arme. Un des rumeurs qui l'avait le plus fasciné était celle qui contait que tous les anciens saints étant passé par Ophelia VII avait un jour porter cette arme. Rubin s'était vite rassurer quant à une telle idée. Une relique de ce calibre aurait été attribué à un maître d'armes ou pire enfermer dans un vulgaire tombeau, végétant avec un amas d'os et de poussière.

Vînt ensuite son pistolet laser, ainsi que les chargeurs qui accompagnait l'arme. Rien de bien compliqué cette fois ci. De plus, au vu de l'utilisation de ce dernier, le confesseur n'allait en aucun cas sentir une véritable différence.
Là où résidait le véritable problème de la demande de l'Adepte Caffris, dans cette opération ménage, se trouvait précisément sous l'épais manteau de Rubin. Ce qui lui fit penser, par ailleurs, que cela faisait un bout de temps que ces outils n'avait pas été nettoyés, ni utilisés ni quoi que ce soit. Ces excrusiators de poche, un attirail fonctionnel de seringues, poisons, pipette, mais surtout de scalpel, couteau à dents. Rubin pouvait exactement donner leurs poids, et compositions au grammes près, tout autant que leurs longueurs et leurs vestutés.

Il jetta un regard rapide en direction de l'Adepte. Puis il vérifiera ce que faisait ces autres camarades. Ces derniers avaient été bien prompts à tout laisser derrière eux. Au final, Rubin était le seul qu'on attendait encore. Visiblement gêné, Rubin se sentait pris dans un étau, un dilemme. Il savait que d'autres outils, du moins l’espérait il, tomberait au sein de ces mains lors de ces prochaines aventures mais laisser ces derniers comme cela l’horripilait. Qui plus est, ces compagnons allait remarquer sa panoplie. Rubin fixa un moment le sol de la pièce, cligna des yeux, et se calma. Un sourire radieux apparût sur son visage, bien qu'il ne l'ait jamais vraiment quitté.

Il déposa son manteau, tout en retirant la panoplie. Il plaça le tout sans aucune discrétion au sein du casier. Puis il se mit rapidement torse nu. Loin d'être aussi bien bâti que les autres gaillards du groupe, en faisant notamment référence à Angmar. L'un de ces atouts parcourait en effet son dos. Une fresque artistique, un tableau de chair et de sang, d'encre et de couleurs représentant une allégorie. La Rencontre de Saint Thor et de L'Empereur. Alimentés par des psaumes et des commandements en tout genres. Rubin espérait que cela divertirait ces compagnons que ce qu'il caché dans son manteau. Peut être le raconterait ils combien de fois les prêtres de Ophélia VII ont dû se reprendre à ce travail titanesque ...
Les souvenirs de sa jeunesse faisaient à nouveau surface ...

Tout son équipement à présent déposé, Rubin songeait à la tablette de données qu'il avait avec lui. Lors de l'utilisation de cette dernière, il avait ramassé des informations à son sens irrécupérable mais qui aurait peut être valu le coup. Cependant, ne souhaitant pas attirer l'attention, il laissa la tablette dans le casier.

Finalement, délaissé de tout, Rubin dit d'un air satisfait : "Que va nous offrir l'armurerie de l'Inquisition ?"

Loyauté: +1
Moral: -1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turielo
Administration (Maître de Jeu)
avatar

Messages : 2052

Feuille de personnage
EXP:
200000/200000  (200000/200000)
Affinité Psychique:
16000/16000  (16000/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mar 16 Avr - 13:28

Cafris voyait bien que certains étaient perturbés par le fait de se séparer de leur équipement, mais cela faisait partie de l'épreuve. Leur dire par ailleurs qu'ils le récupèreraient après était en soin en partie un mensonge. Mais là était le truc: une vie dédiée à l'Inquisition requérait un certain niveau d'abandon. Lui même était passé par là, il y a bien longtemps de cela. Cela avait été dur, très dur, et il savait que pour eux ce n'était que le début. Certains viendraient à craquer. Peut être même vite. D'autre tiendraient bon, mais à quel prix, et pour combien de temps?
Il se souvenait l'équipe précédente qu'il avait encadrée. Onze agents recrutés. Sur la fin du mois, seuls trois étaient restés, les huit autres tués en mission ou par ses propres soins.
Ce n'était pas un boulot facile. Défendre l'Empereur et l'Humanité n'était pas facile. Les forts survivraient, les faibles périraient. C'était une équation terriblement simple.

Lorsque le dernier d'entre eux, l'officier de la Flotte, les rejoignit, le visage un peu pâlissant, Cafris passa devant eux et leur indiqua un sas.

-L'armurerie est par là, passé ce sas. Vous subirez une simple opération de routine avant cela, puis on vous remettra une sous combinaison neuve et vous irez choisir votre équipement. Par ici messieurs, dépêchons.

Sans se laisser prier davantage, les recrues passèrent devant lui, en file indienne, et pénétrèrent dans le sas.
"Opération de routine"... Si un faisceau d'anti matière ne lui avait pas cuit les nerfs de la mâchoire, Cafris aurait sûrement affiché un cruel sourire vicieux.
Dès que la porte du sas se refermerait, ils subiraient une violente douche froide sous pression, désinfectante et les embaumant d'un gel antiseptique, avant que des bras mécaniques ne leur enserre bras et jambes. Puis ce serait sa partie préférée: parfaitement immobilisé, chacun sera pris en charge par une sonde servo crâne chargée de leur imprimer un élétrotatouage sur le pectoral gauche, dont le motif serait un icône de l'Inquisition dessinée de façon à être unique et porteuse d'un code barre d'identification. Puis elle implanterait à la base du crâne un micro émetteur qui leur permettrait d'être localisés à tout moment, et enfin leur implanterait chirurgicalement une unité de bio surveillance à son attention personnelle, afin de savoir en mission qui survit, et qui meurt.
Puis ils seraient libérés de leurs entraves, séchés par une brusque bourrasque d'air chargé d'agents cicatrisants, et le sas s'ouvrirait de l'autre côté où les attendrait l'adepte Gregorovic, probablement riant aux éclats comme à chaque fois qu'un nouveau groupe se présenterait...
Durée de l'opération, une minute quinze. Douleur forte mais tolérable pour les esprits forts. Panique et désorientation assurées. Certains flanchaient rien qu'à ce stade là...

Le gros et gras Gregorovic en question, cigare vissé au bec passa à ses côtés avec son crâne dégarni et ses grosses rouflaquettes orange feu, une paire de lunette de soudure sur le front. Il frotta ses mains de bûcheron sur son tablier tâché de cambouis, puis lui adressa un salut bon enfant.
-Combien cette fois? demanda-t-il de sa voix bourrue.
-Pas beaucoup... Ils sont neuf.
-Ah! Vingt couronnes par tête tombée dans le sas! s'esclaffa Gregorovic. J't'en parie au moins quatre!
-Comme toujours, tu ne me laissera pas refuser ton pari. Va pour vingt couronnes.
-Et tu parie sur combien de futurs sacs à viande?
Cafris étouffa un grognement qui se voulait un rire.
-Tous, mais pas tout de suite... répondit-il avec un regard assassin. Mais pour le moment, je crois qu'ils s'en sortiront tous.
Gregorovic passa une lourde porte blindée latérale menant vers son atelier.
-C'est que tu veux encore les garder pour toi tout seul! gloussa-t-il. T'es trop gourmand, voilà c'que j'pense.
-C'est qu'on finit par y prendre goût... admit Cafris.

L'armurier disparut dans un claquement d'acier lorsque la porte se referma, et Cafris avança sans aucun état d'âme vers le gros bouton rouge qui allait déclencher le processus.
-Vous vouliez servir l'Empereur? Eh bien dansez pour lui!

Et il écrasa le bouton du poing, faisant jaillir de l'intérieur du sas des hurlements outrés une demi seconde plus tard...

_________________
"Personne ne peut plaider non-coupable dans cette cour ! Cela entraînerait de toutes façons la perte de mon précieux temps comme chef d'accusation. Coupable!"
                                                                     
 __ Inquisiteur Karamazov
+++ Burn the Heretic! +++

+++ Purge the Unclean! +++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org
Kais Kauyon
Tau
avatar

Messages : 612

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Mer 15 Mai - 9:33

Tel une bête docile, Angmar suivit le reste de la troupe, observant à droite et à gauche de ses yeux de morts l'endroit dans lequel ils allaient être soumis à examen. Une pièce sans décoration, rien, aseptisé comme à l’hôpital.
Avant d'entrer, il se tourne vers Cafris laissant les autres rentrer comme des bêtes à l'abattoir.
- Qu'en est il de Cyrus?
Toujours aussi aimable et affable en parole, le chien cybernétique dresse les oreilles quand il entend son nom, sachant pertinemment que l'on parle de lui.
Bien qu'il soit une créature mécanique de dernier cri avec quelque petites modification de son cru, Angmar sait évidemment les limites de son compagnon à quatre pattes qui à le mérite de ne pas parler pour ne rien dire, de ne pas parler du tout d'ailleurs. Bref, l'ex-arbites ne voit pas d'un trés bon oeil, la prochaine étape de leur entrée au service de l'empereur. Dans le doute, il ordonne au chien de rester au pied de la pièce en compagnie de leur nounou en armure.
- Sage l'ami, je reviens
La créature d'acier et de titane couine de dépit, baisse les oreilles et s'assoit.

Et Angmar eut bien raison car son poil se hérisse quand le flux d'eau glacée leur tombe sur les épaules, il tente de rester imperturbable encore plus quand le gel anti-septique le fait danser sous sa peau, reveillant d'ancienne blessure y compris l'enorme cicatrice qui barre sa poitrine.
Le moment qu'il détestera à vie fut quand il fut entravé, impossible de bouger pour être marqué et loggé comme une bête de foire. C'est la mine sombre qu'il sort de là, fusillant du regard l'affreux mécano qui si il le titille encore un peu, se prend une mandale des famille dans la trogne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarchanswar.com/
Rulfr
Citoyen
avatar

Messages : 886

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Jeu 16 Mai - 13:51

Une fois qu'ils eurent tous laissés leurs équipements et qu'ils se furent mis en file indienne, Cafris les fit entrer dans une pièce sensée leur faire une petite "opération de routine".
Un réflexe de soldat fit que dès qu'Eoghan entra, il vérifia toutes les issues possibles; réflexe qui lui avait déjà sauvé la vie à plusieurs reprise.
Il s'avança vers ce qui ressemblait à des douches un léger sourire sur les lèvres car plusieurs jours d'efforts physiques même légers faisaient qu'il commençait à sentir aussi fort qu'un Catachan dans une salle de musculation.
Son sourire s'effaça rapidement quand la douche se révéla être froide et avec une pression suffisante pour enlever la peinture sur une armure énergétique.

Au moment où le jet s'arrêta, Eoghan se dit qu'il pouvait enfin aller chercher son nouvel équipement, mais au lieu de cela, des bras mécaniques l'attrapèrentavec une vitesse impressionante et l'immobilisèrent complètement.
Une légère appréhension l'envahit : "qu'est ce qu'ils vont encore me faire, s'il faut que je ne puisses pas bouger ?"
Un servo-crâne s'approcha de lui, lui scanna la poitrine puis un rayon rouge se chargea de lui électrotatoué le célèbre et craint emblème inquisitorial.
"Cà va, c'est pas trop méchant comparé au tatouage que je me suis fait faire sur le crâne."
Comme pour lui donner tort, une immense douleur lui provint de la base du crâne. La douleur n'était pas comparable à celles subit lors des tortures reçues des mains d'une secte d'hérétique, mais elle était suffisement importante pour qu'il répète en boucle :" La douleur est une illusion des sens ! L'Empereur le veut !"

La douleur ne dura pas longtemps et les sensations d'inconfort de ces opérations furent oubliés dès qu'ils furent séchés et recouvert d'agents cicatrisants.
A ce moment la porte s'ouvrit et un gros tas de graisse riant aux éclats les regardaient s'approcher.
Tout autour de lui il y avait des étagères et des caisses leurs montrant un équipement digne d'un régiment de la Garde.

Eoghan commença à passer entre chaques étagères et caisses pour choisir un équipement. Mais en voyant le prix de certains, il revu ses exigences à la baisse. Finalement il arrêta son choix et s'approchant du gros armurier, il dit :
"Je vais prendre un uniforme de Garde, un casque de Garde Impérial, un Fusil Laser et deux cellules énergétiques."
"Ok mon gars, çà te fera 930 Couronnes, tiens il t'en reste soixantes dix
."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org/
Adrian Ventris
Imperium
avatar

Messages : 261

Feuille de personnage
EXP:
0/200000  (0/200000)
Affinité Psychique:
0/16000  (0/16000)
Inventaire porté:

MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   Lun 24 Juin - 8:05

Alex eu un mauvais pressentiment quand Cafris leur annonça une "opération de routine". Il suivit néanmoins les autres et arriva dans une pièce qui ressemblait à un sas de décontamination. Il avait déjà fait un séjour en quarantaine pendant quatre semaines après avoir participé à une bataille contre les tyranides et ses compagnon et lui avaient dû passé deux fois par jour à la douche de décontamination sans compter les examens médicaux.

La douche s'active et comme Alex si attendait, de puissants jets d'eau froide surgirent des murs pour arrosé les futurs inquisiteurs, certains poussèrent un cri de surprise, d'autres restèrent impassible.
Une fois tout le commando douché, des servo bras les saisirent. Cette fois-ci Alex poussa un léger cri de surprise, ce qui n'arrivais pas souvent, et une partie de son cerveau lui ordonna de s'échapper mais le psyker la fit taire et resta immobile, conscient qu'il s'agissait sans doute d'un autre test. Un servo-crâne s'approcha et lui tatoua l'emblème de l'inquisition sur la poitrine avant de passer derrière et de commencer à lui implanter une puce. La procédure était extrêmement douloureuse mais elle ressemblait à celle utilisée pour implanter les inhibiteurs psychiques et autres implants pour les psyker. Il fit donc la même chose que lors de ces opérations et ralentissant son souffle et son rythme cardiaque pour éloigner la douleur et attendit la fin de la procédure. 

Finalement il sentit le servo-crâne s'éloigner et les bras mécaniques le relâcher. Une fois libre il se massa la nuque qui protestait encore du traitement qui venait de lui être infligée. Une fois le séchage finit le groupe sorti un peu désorienté du sas pour tomber nez à nez avec un homme corpulent qui riait au point d'être plié en deux. Seul point positif de cette douche c'est qu'ils étaient propre et que l'odeur des désinfectants était toujours mieux que celle d'une cité ruche. Alex se redressa et fit comme si l'opération de routine ne l'avait pas affecter en quoi que ce soit, ce qui n'était entièrement la vérité. 

Il prit les 1000 couronnes et traversa les étagères pour trouver son équipement. Finalement il opta pour un uniforme de garde, un couteau de combat, un pistolet automatique avec deux chargeurs, un fusil automatique avec un chargeur et un paires de jumelles simples, le tout pour la modique somme de 950 couronnes. Il s'appuya sur un mur et attendit que ses compagnons le rejoignent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ORDO HERETICUS - RP   

Revenir en haut Aller en bas
 
ORDO HERETICUS - RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Ordo Xenos Projet de membre
» Trilogie Eisenhorn par Dan Abnett
» Ordo Reductor
» L'Ordo Sepulturum
» vos citations favorites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Fissure Warp :: Ordo Hereticus-
Sauter vers: