AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 [Astartes] Crying Angels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-- iMO --
Citoyen
avatar

Messages : 447

MessageSujet: [Astartes] Crying Angels   Lun 25 Juil - 12:42



[En cours de rédaction.]

« Cela fait longtemps que je n’ai vu personne… Si vous êtes ici ça veut au moins dire que les Anges vous jugent digne. Si on peut dire ainsi…
Qui suis-je ? Harsegor, haut historien impérial. Enfin, c’est ce que j’étais. Aujourd’hui je suis surtout un suivant des Anges… Des histoires je pourrais vous en conter des centaines de centaines, toutes vraies. Mais ce n’est pas ce qu’ils attendent de moi. Ce n’est pas non plus ce pourquoi ils vous ont amenés ici. Non, une seule histoire nous intéresse pour l'instant : celle des Crying Angels. Vous êtes là sans doute car vous avez combattus avec eux. Combattu et … assisté à des choses étranges, n’est-ce pas ? Vous les avez entendus vous parlez ? Vous les avez vus ? Excusez moi, je suis trop curieux et euh… Asseyez-vous, asseyez-vous. Oui voilà, bien confortablement. Et maintenant, écoutez. C’est pour ça qu’ils vous ont conduit ici, pour que vous sachiez pourquoi ils agissent comme ça, pour que vous compreniez.

« Au commencement il y avait Hedraël… Connue sous le nom de 430 de la Carène dans les registres impériaux. Monde perdu de la limite de l’Ultima Segmentum. Monde chapitral des Widowmakers, chapitre Space Marines chargé de surveiller cette frontière de l’Impérium. Déclaré perditia vers 500.M36 pendant l’Âge de l’Apostasie. A vrai dire c’est à cause des troubles et innombrables guerres civils qui régnaient durant cet âge de ténèbres qu’une telle erreur eut lieu. Le chapitre fut déclaré perdu car justement plus personnes de les a revus. Ni eux, ni leur planète. Quant à savoir ce qui s’est passé les autorités impériales avaient autre chose en têtes à l’époque, déjà qu’elles avaient mise près de 300 ans avant de remarquer que le chapitre manquait à l’appel. Faute à l’isolement de la planète par le Trône ! Mais moi je sais. J’ai quasiment découvert sans leur aide, en recoupant les fragments d'archives de cette époque … bien sûr il est impossible d’avoir toute l’histoire sans que les Anges ne vous en content une partie mais j’avais compris bien des choses tout seul ! … Excusez-moi, en vieil homme que je suis, je m’égare. Alons reprenons.

« Au commencement il y avait Hedraël, telle que l’appelaient les hommes qui y vivaient. Un monde sans grand intérêt, ravagé il y a longtemps par une guerre nucléaire et retombé dans la féodalité. Il fut attribué comme monde chapitral aux froids et laconiques Widowmakers. Très vite dans ces différentes campagnes dans le secteur le chapitre montra une grande aptitude aux combats urbains. Mais aussi une fâcheuse tendance à être plus regardant sur le résultat que sur les moyens utilisé pour y parvenir.
Survint la campagne des Mondes de Psark qui furent assaillis par une armée de cultistes des Puissances de la Ruine, soutenue par des bandes de pillards Space Marines renégats. Sept mondes d’intérêt faible à moyen d’après les données impériales dont quatre en parti tombés aux mains des renégats. Un peu plus d’un tiers du chapitre fut envoyé pour libérer rapidement ces mondes. Le Capitaine de la 2nde compagnie, Thanatos ‘Porte la Mort’, emmena ses hommes ainsi que les 5ème, 6ème et 7ème compagnies Widowmakers.
Falling Tears, fut désigné comme cible principale afin d’y établir une tête de pont. La zone était censée être encore contestée entre les renégats et la résistance locale. De plus aucunes bandes de pillards n’avaient encore atteint ce monde, trop occupées qu’elles n’étaient à finir de piller les autres. En tout cas d’après les rapports. Rapports qui semblèrent exactes pendant environ une semaine. Les Widowmakers avancèrent rapidement, déciment les rangs des cultistes fanatiques qui ne pouvaient que peu de choses face à eux. La population manifestaient ça joie d’être libérée et remerciait chaudement les ''Anges de l’Empereur'' d’être venus. La résistance locale fit même la demande de se mettre aux ordres des Space Marines pour coordonner leurs efforts de libérations. Il leur fut évidement répondu négativement. Thanatos ne voyez pas l’intérêt d’avoir de simples humains dans les pattes.

« Au matin de la deuxième semaine, alors que les Space Marines avaient largement enfoncés les positions ennemis et arrivaient aux abords de la capitale planétaire occupée, une pluie de sang commença à tomber. Puis s’élevèrent dans des cieux sans soleil des chants hérétiques qui ne firent qu’augmenter la rage de Widowmakers plus que décidés à terminer la reconquête de ces mondes et mettre fin à l’existence de tout ces hérétiques.
Et lorsque fut venu l’instant de l’assaut, l’horreur se révéla : les attaquants étaient encerclés. La population avait trahi la confiance des Space Marines et depuis longtemps épousé l’hérésie. Ce fut le moment que choisit les bandes de pillards pour se montrer enfin, cachées par la population depuis le début. Les rapports étaient donc erronés. D’après ces mêmes rapports le nouveau rapport de force, ainsi que la mauvaise posture des troupes Widowmakers dirigées par Thanatos auraient dû conduire à de lourdes pertes et un repli inévitable des Space Marines. Là encore les rapports étaient faux.
Sous un ciel de sang, hurlant d’une rage primale amplifiée par les énergies corrompues qui flottaient sur la planète, les Widowmakers massacrèrent leurs adversaires, ainsi que chaque âme vivante sur Falling Tears. Et ils firent de même avec chacun des mondes de Psark. Chacun des sept mondes de Psark. Oui, la population des trois mondes encore loyaux connurent le même sort que leurs voisins renégats. Le 'Chaos' est peu regardante sur l’origine du sang qui coule du moment qu’il coule à flots…

« Ainsi les mondes de Psark furent purgés et non reconquis. Personne ne vient demander aux Widowmakers de rendre des comptes. Le Règne du Sang avait éclaté, morcelant l’Imperium et Thanatos n’eut pas à justifier ses actes devant une autorité impériale quelconque. Seul Samaël, le maître de chapitre Widowmakers le sermonna violemment pour ses actes. Mais Thanatos était un capitaine très influant et charismatique et n’eut pas de mal à trouver des frères pour le soutenir. Pourtant les rapports psychologiques sur le 2nd capitaine Widowmakers commencèrent à se faire inquiétants et ses sautes d'humeur très nombreuses. Ça et les actes de plus en plus brutaux perpétrés au court de leurs divers affrontements par les astartes ayant pris par à la "Reconquête" des Mondes de Psark.

« Alors vint les fêtes de Saman, qui tous les 100 ans réunissent la quasi-totalité du chapitre pour célébrer sa création, communier avec l’Empereur et se remémorer la mission qu’Il leur a confié. C’est là que la folie de Thanatos éclata au grand jour…



« Je n'ai que peu de connaissance sur les puissances puissances psychiques et leur portée, je ne suis qu'historien. Mais ces connaissance seront suffisantes pour vous expliquer les points importants de la suite des évènements. Les mondes de Psark étaient un piège tendu par les entités psychiques vivant dans le Warp qui ont étaient nommés "démons" en accord avec un ancien terme de Terra. Le ... euh ... Chaos avait planté les germes de la corruption en chacun des Spaces Marins présent lors de l'assaut sur la capital de Falling Tears. Ces êtres pernicieux, profitant d'un contexte favorable, avaient chuchotées à l'oreille de Thanatos ce qu'il désirait le plus entendre.
Le capitaine n'avait pas acquis le surnom de 'Porte la Mort' pour rien; à l'image des Widowmakers il était une arme efficace, très efficace même pour un Space Marine. Il devait défendre l'Imperium, et il le faisait en réduisant immédiatement au silence toute menace potentiel. Il était expéditif et peu regardant sur la méthode. Je suppose que cela vient du fait de combattre dans la bordure la plus éloignée du centre de l'hégémonie humaine. Le désespoir d'une tâche trop grande, trop peu de contact avec le reste de l'Imperium... Oh oui ce ne sont que des spéculations de vieil homme, je n'ai aucun moyen de le savoir... Toujours étant que lorsque les démons de la Ruine lui ont promis de le rendre plus fort, plus puissant, Thanatos vit là un moyen d'accomplir plus efficacement sa mission. Le Chaos est vil, pervers, il est probable qu'il est aidé Thanatos a détruire des cultistes qui avaient eux même offert leurs âmes en services aux démons. Le capitaine Widowmakers a dû penser pouvoir retour les armes de l'ennemi contre lui...
C'est en tout cas ce que laisse penser mes recherches. Tous les guerriers ayant combattus à Falling Tears juraient fidélité à Thanatos 'Porte la Mort' avant Samaël - que son âme puisse veiller encore longtemps - et avec l'aide de ces guerriers le capitaine corrompu comment ça a réunir des artefacts. Des trophées récupérés sur des renégats abattus pendant ces campagnes. Mais pas seulement.

« Ils avaient trouvés un moyen de communiquer avec ces entités, de pactiser avec elles. Ils commirent cette horreur volontairement ! Ils pensaient accéder à la puissance, ils pensaient pouvoir anéantir les ennemis de l'Imperium par là, tous les ennemis de l'Imperium. En particulier les traitres, afin de ne plus jamais revivre l'assaut sur le capitale de Falling Tears, lorsque la population locale s'étaient retournées contres les Spaces Marines. C'est en ça que le contexte vu favorable aux tromperies des démons, et ce trois fois damné de Thanatos les a écoutés... Fort regrettable en effet, jamais les Anges ne pourraient plus risquer commettre telle erreur. Un peu comme un vaccin, l'horreur commise par Thanatos et les siens avaient avertis, avaient prémunis, les Anges contre les duperies du Chaos.

« Revenons en aux fêtes de Saman. Je ne sais pas grand de leur déroulement, les Anges me les ont justes décrite comme un rassemblement de commémoration et de rappel de leur devoir de servitude. Tout le chapitre étaient appelé, bien qu'en générale il manquait toujours quelques compagnies retenues à d'autres impératifs, et ainsi tous les 100 ans ces célébration avaient lieux. Cette année là, pour les ... dernières fêtes de Saman, un seul chapitre manquait à l'appel, et ce malgré les tempêtes Warp qui commençaient enfler dans le secteur. Le plus étrange était que personne de savait ce qui retenait la 8ème compagnie, et qu'aucun contact ne pouvait être établi, comme si cette dernière avait tout simplement disparue. Pourtant elle était si proche, juste là sous le nez des Anges, ou plutôt leurs pieds...

« Avez vous entendus parlez des Aubes Noires ?

« D'affreux tours que ceux-là, fourberie du Chaos encore - l'Empereur nous protège ! A un jour du début des célébrations de Saman alors que tout le chapitre excepté la 8ème compagnie s'affairaient aux préparatifs de la fête ... héhé de la fête pas vraiment pour tous réflexion faite et puis même par la Trône cela n'a pas du tout dû avoir l'air d'une fête ! Je m'égare encore, je m'égare... Coupée de tout contact voilà ! A un jour du commencement les tempêtes Warp s'intensifièrent tellement qu'elles englobèrent toutes la planète, l'isolant, la masquant en fait. J'en déduis par là que les entités psychiques infestant le Warp étaient à l'origine des ces tempêtes, déclenchées pour voiler la planète le temps que l'horreur survienne et assimile le monde d'Hendraël.
La 8ème compagnie n'avait pas disparue, elle avait été, euh... capturée par les guerriers de Thanatos. Il possible qu'ils aient découvert trop d'éléments compromettants concernant les agissements des quatre compagnies corrompues, je n'ai aucun élément là dessus. Toujours étant que Thanatos avait une dernière utilité pour eux, ils allaient servir à déclencher l'Aube Noire.

« Oui j'y viens, j'y viens. Plusieurs occurrence identique se recoupent dans les archives impériales sur des rituels impies conduisant à ... une destruction de la planète. L'utilisation d'arts interdits visant à offrir la planète au Warp. C'est le concept en tout cas, même s'il est flou les résultats ont toujours été les mêmes, Hedraël n'y a pas échappée. Ces phénomènes ont été nommés Aubes Noirs pour une raison évidente, vous comprendrez au fil du récit. D'ailleurs à propos de récit ce qui suit en est un, et non pas un travail d'historien, les archives ne recèlent rien de ce qui suit - au du moins ne recèlent plus rien - et ce que je vous dirai se base sur les récits qu'on en fait les Astartes présent en ce jour funeste, le dernier jour d'Hedraël.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Astartes] Crying Angels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLOOD ANGELS (Liste officielle FERC)
» E.M. Forster: Where the Angels Fear to Tread (Monteriano)
» Mes Pullips et Angels Gates ;-)
» [Anglada, Maria Angels] Le cahier d'Aram
» Synopsis 2*14-Crying Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITE RUCHE :: Astroport :: Romans/Nouvelles :: Fanfluff-
Sauter vers: